Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
rov@higa

VOEUX !

31 Décembre 2009, 16:12pm

Publié par rovahiga












BONNE  ANNEE
2010




                                                                                                                ...rovahiga 

Voir les commentaires

Mascarade !

31 Décembre 2009, 08:34am

Publié par rovahiga

Avant que Rajoelina ne présente ses vœux (et sûrement autres choses en plus)  au peuple malagasy, nous voulons passer un message à tous les politiciens et détenteurs du pouvoir public. Après un an de crise profonde et de misère grandissante, le peuple malagasy a acquis au moins, une conscience civique pour méditer sur son avenir et le devenir de tout le pays. Ce que j’avance, se justifie par les déclarations entendues ici et là, par des interviews, dans les cercles de discussion, au sein des familles, associations et j’en passe. Cela nous renforce bien malgré tout, dans notre confiance de bons résultats dans toutes les élections légales et justes qui vont se tenir. Les malagasy en général savent maintenant distinguer le bon grain de l’ivraie, par ce qu’on leur dit et ce qu’on fait. Le message est le suivant : ne perdez plus votre temps à confectionner de beaux discours pour endormir les gens, pour cacher vos faiblesses ou à les pousser à sortir de leurs gongs. Les citoyens de ce pays préfèrent, et de loin, ceux qui agissent pour leur bien, même s’ils parlent beaucoup tout en travaillant. L’avenir nous le confirmera. Nous nous adressons évidemment à tous les politiciens et autres techniciens sous leurs ordres. Le fait et dire de ces dernières heures montrent noir sur blanc, que le pouvoir de fait commencent vraiment à radoter : AGOA, suspension provisoire d’où l’urgence de l’élection du mois de mars pour être réintégré dans ce programme; atelier national pour l’élaboration du code électoral, pour la mise en place du CENI, pour la prise de responsabilité de la société civile qui s’occupera de l’élection…Mais qui va décider au final ? le congrès de la transition dont les membres seront « nommés » par le président de la HAT ! Les politiciens et représentants du corps diplomatique joueront les figurants. Autre aberration, cette conférence « de presse » qui n’a invité que les médias proches du pouvoir de fait ! La ministre de la communication se fout-elle de la démocratie ? et que dire de ce monsieur d’une certaine presse, qui ne fait pas partie du ministère mais s’occupe de refouler ses collègues jugés indésirables ? Décidément, nous ne sommes d’accord avec ce…régime, que sur un seul point : le « renouveau vous va bien » et puisque vous êtes là pour, continuez ! 

Voir les commentaires

Bernard Kouchner et la France hors jeu !

30 Décembre 2009, 08:16am

Publié par rovahiga

Objet : b kouchner

Bonjour et joyeux noël.
 
En toute urgence, Faire une large diffusion du texte qui suit, s'il vous plaît.
Le correspondant de RFI est absent du pays ; je n'ai pas pu lui transmettre mon texte.
 
Merci beaucoup
 
Maurice
 
 

B KOUCHNER ET LA FRANCE HORS JEU A MADAGASCAR

Mercredi 23 décembre 2009

 

La déclaration du MAE français, en début de semaine sur RFI, a beaucoup surpris par ses méconnaissances des réalités de notre pays et sa mauvaise appréhension de la problématique malgache. B Kouchner est très mal renseigné ou il joue un jeu dangereux pour le futur immédiat de notre peuple. Les plus virulents d’entre nous penchent sur le mépris de B Kouchner pour toutes les victimes des crises politiques qui se sont succédées depuis l’indépendance.

 

Manifestement, B Kouchner ignore que les crises politiques malgaches ont toutes été les conséquences directes d’élections mal organisées et manipulées. Accepter comme il l’a dit l’organisation d’élections en mars 2010 c’est accepter qu’à très brèves échéances, une crise politique, toujours plus forte, toujours plus grave et toujours plus meurtrière, secoue de nouveau  l’île. Car sa déclaration conforte le pouvoir illégal actuel, pouvoir qui a pourtant signé la charte de Maputo et la charte des valeurs qu’il a lui-même initiée. Nous ne devrions surtout pas oublier que la radicalisation de la position du pouvoir est successive à la déclaration d’Alain Joyandet qui disait comprendre la réaction de Andry Rajoelina concernant Maputo III, rencontre pourtant initiée par le Groupe international de contact, GIC, mais à laquelle il a refusé de participer.

 

Madagascar doit être régi par un texte fondamental ; puisque la constitution de la Troisième république a été déclarée nulle et non avenue par Andry Rajoelina après sa prise de pouvoir ; celui qui est en vigueur aujourd’hui est la charte de la transition de Maputo. La France l’a reconnue, à travers le GIC, l’UE et l’OIF.

Je pèse mes mots : B Kouchner foule aux pieds ce texte fondamental ; c’est inadmissible. Il nous a habitués à un autre langage. La realpolitik absurde, digne de la Françafrique d’un autre siècle, ne devrait plus avoir sa raison d’être. Que la France défende ses intérêts, qui leur jetterait la pierre ? Mais qu’elle le fasse dans l’esprit des règles modernes des relations internationales à la définition desquelles elle a été aux premières loges.

 

Sinon B Kouchner et la France avec lui, nous seront redevables des victimes de la crise immanquable qui s’annonce et qu’ils semblent appeler de leurs vœux.

 

Maurice Beranto

Président national de  FIDEM

Rassemblement des démocrates de Madagascar

Mouvance du Président Albert Zafy

 

 

Voir les commentaires

Fanambarana COSOFA

29 Décembre 2009, 09:45am

Publié par rovahiga

Ny fikambanan’ny manamboninahitra lefitra sy ny Caporal ary ny miaramila an-daharana dia manao izao fanambarana izao:                                                                                                                                              1-Tsy ekenay ny fanaovana tsinontsinona ny Zon’ny manamboninahitra lefitra amin’ny lafiny maro, indrindra ny tokony hampiharana ny assise militaire teny Ivato.                                                                                             2-Tsy ekenay ny fanaovana tsinontsinona ny Zon’ny Caporal sy ny miaramila an-daharana, ny amin’ny fisondrotana laharam-boninahitra sy ny karama tokony ho raisin’izy ireo.                                                                                 3-Lavinay marin-drano ny fanaovan’ny  Miaramila politique, satria lasa ataon’ny mpanao politique saribakoly fotsiny.                                                                                                                                                                   4-Latsaka an-katerena ny firenena, miditra ny mosary, be ny tsy an’asa sy ny very asa, tsy misy intsony ny fandriampahalemana.

Ka noho izany dia miantso ny manam-boninahitra lefitra rehetra, Miaramila, Zandary ary Police mba hifanome tànana amin’ny fanarenana ity Firenena malalan-tsika ity, amin’ny alalan’ny Fampiharana ny lalàna velona nifanarahana tany Maputo sy Addis Abeba. Ary tsy maintsy tafapetraka ao antin’ny 48 ora ny Gouvernement de consensus sy ny Andrim-panjakana rehetra hidirana haingana amin’ny Repoblika faha efatra.                                                                                                                                                  Miangavy ny vahoaka mba samy ho tony sy handray ny andraikiny ampilaminana mba ahafahana miroso amin’ny fananganana ny Adrim-panjakana.

Teny filamatra ny S/OOF:

FAHAIZANA – FAHALALANA – TANINDRAZANA
HO AN’NY TANINDRAZANA

Sonia

                                                                         Président COSOFA                                                                            RATSIMIHAFINDRAMANANA Daniel

Voir les commentaires

Silence...on tourne!

28 Décembre 2009, 23:37pm

Publié par rovahiga

A quelques mois de son cinquantième anniversaire, la « Grande Muette » n’a jamais été si prolixe que cette année 2009, et cela ne fait que commencer à en juger de ce qui se passe dans les différents camps. On dirait que l’arrivée du premier ministre Camille Vital, arrive à point nommé pour essayer d’y mettre un terme. A moins que ne ça soit le contraire ! La trêve est plutôt mal partie, sans que les politiciens en civil, ne s’en mêlent de prime abord.                                                                                                                                                                         Un adjudant-chef de l’armée, membre du COSOFA a réussi à lancer un appel à tous les militaires de tous les corps, conscients de la gravité de la situation qui prévaut,  de joindre le camp du RAS pour redresser le pays. Cet appel fera son bonhomme de chemin malgré l’arrestation présumée de son auteur. L’ambiance n’est pas au beau fixe comme le confirme les hauts gradés au CCI, jugez en vous-même : « l’armée n’est pas divisée, elle reste unie ! » ( ???). Sans compter la déclaration du premier ministre qui affirme que «l’air n’est pas saint du tout, et qu’il faut s’en  méfier. Le mal s’infiltre insidieusement, tsy kely làlana ny ratsy et saonjo iray loha saha tsy ilaozan’izay mamarara ! » On en est là.                                                                                                            Dans la même journée, un policier sème la panique à la brigade criminelle d’Anosy en ouvrant le feu sur je ne sais qui, pour je ne sais quoi et une fusillade s’en est suivie. Une fois maitrisé, le policier a été qualifié de dérangé mental suite à une prise d’alcool. Bigre ! à qui va-t-on se confier ? Sauf surprise, la prochaine déclaration officielle des enquêteurs ne détonnera pas des autres habituellement annoncées. Le plus ridicule est certainement cette façon d’écarter les journalistes et d’interdire de prendre des photos. Non seulement les militaires passent pour la gestapo, mais quand un seul journaliste est sur la place, il n’y a plus grand-chose à cacher, voyons ! La preuve, écouter les autres chaines de télé et les stations radio sauf celles publiques. 

Voir les commentaires

Suite et fin d'un coup d'état.

28 Décembre 2009, 11:10am

Publié par rovahiga

En ces derniers jours de l’année 2009, on ne peut échapper à une rétrospective si petite soit-elle. Et j’ai choisi de revoir la démarche de « monsieur le président » de ces derniers mois : le refus de s’être rendu à Maputo III. Que nous cache cette décision ?                                                                                                                            Aussi déconcertantes que se présentent à nos yeux les différentes approches menées par Rajoelina dans la conquête d’un pouvoir légal et reconnu par la communauté nationale, ne nous perdons pas en conjecture : le coup d’état n’a toujours pas abouti ! Piégé par le temps, par l’intransigeance de la CI,  la résistance d’une part des trois mouvances, et d’autre part par le manque de soutien actif d’une bonne frange de la population nationale, le pouvoir de fait n’avance pas. Il est même loin de s’imposer comme le souhaite ce dernier. D’où le glissement fortement senti vers une dictature de plus en plus aberrant, mais inévitable pour ses partisans. La meilleure solution qu’il se devait d’adopter réside sur le fait de s’incruster au pouvoir coûte que coûte, y compris de nouveau, par les armes. Leur grande phobie serait de devoir partager ce pouvoir avec des forces plus imposantes et mieux écoutées par le peuple, sans compter la CI. En effet, dans cette éventualité, Rajoelina ne pourrait pas dicter ses volontés : tailler une constitution à sa mesure, se présenter à l’élection présidentielle, se faire élire et se faire représenter à tous les niveaux du pouvoir par ses sbires pour faire passer la pilule plus aisément. Or, plus le temps passe, plus les revers s’accumulent. Le président de la HAT se fait rattraper par ses bourdes, le peuple s’impatiente de sortir de ce cauchemar où il a été enfoncé, il pointe du doigt « le » responsable de tous ses malheurs et crie « justice ». L’année 2010 sera des plus invivables quelque en soit le cas de figure, car découlant d’une économie catastrophique moribonde qui ne pourra qu’entrainer une explosion sociale inévitable. Nous nous excusons de ce mauvais augure, mais seule la vérité blesse et l’oiseau n’y est pour rien !

Voir les commentaires

Décès de Jacques Sylla

27 Décembre 2009, 11:02am

Publié par rovahiga

Le décès de Jacques Sylla nous oblige naturellement à nous poser des questions que toute nature humaine cherche à donner des réponses adéquates. Ainsi, l’homme en question malgré les vues divergentes sur sa carrière et sa personnalité, bénéficiait de son vivant d’une certaine sympathie. Il était le premier ministre qui marquait de son emprunte les dernières années du régime Ravalomanana. Avant d’être placé au perchoir de l’Assemblée Nationale pour  les deux ans qui restaient à ce dernier, il fut premier ministre de 2002 à 2007. C’était sous sa direction que le gouvernement réalisait des travaux que nous qualifions de gigantesques. En effet, pour ne citer que les plus connus, il menait à terme l’obtention de l’AGOA, du Millénium Challenge, l’effacement des dettes auprès des « Amis de Madagascar » (un peu moins de 500 millions d’euros)…Ironie du sort cependant, quand il devenait l’un des fossoyeurs de ses propres succès. En se soumettant comme l’une des pièces maitresses du coup d’état de mars 2009 avec Manorohanta Cécile, Rajemison Rakotomaharo pour ne citer que ceux-là, il jouait à l’ombre de la françafrique et de certains lobbies du catholicisme. Jacques Sylla fera partie de l’histoire de ce pays et l’avenir jugera s’il avait ou pas raison dans ce qu’il entreprenait.                                                                                                                                                         A la famille éplorée, nous présentons nos sincères condoléances.

Voir les commentaires

A VOUS.

26 Décembre 2009, 09:12am

Publié par rovahiga

Beaucoup de déception et de frustration nous déchiraient pendant toute une année. La vie nous semblait désorientée, chamboulée, et nous n’étions plus sûr de rien sinon d’une seule chose : il fallait s’en sortir avec les mêmes valeurs qui étaient les nôtres. Le destin, en a décidé autrement. Nous nous sommes posé des questions qui dépassaient notre entendement, Dieu voulait-il nous mettre à l’épreuve ? Ou préférait-il nous laisser arranger les choses à notre façon sans son intervention ? En ce qui me concerne, je suis persuadé que quelque part, un chemin se dessine nous poussant à entreprendre une longue route. Cette route est la bonne. Regardons dans la même direction sans faillir, ne détournons pas notre regard, elle est là devant nous claire et dégagée, marchons avec détermination, avec conviction. Je rends hommage à toutes ces femmes et à tous ces  hommes qui n’ont pas fléchi, qui ont laissé dans leurs écrits le vrai sens de la vérité et de la valeur. J’envie tous ces gens qui m’apprenaient tous les jours que je n’étais pas seul, que je puisse me compléter et m’accomplir sans risque de me tromper. Vos œuvres laisseront des traces indélébiles dans les pages de l’histoire de ce pays quoiqu’il puisse arriver. Si notre lutte commune aboutissait, et elle aboutira, sachez que vous y étiez pour beaucoup. Il y eut quelques imperfections, quelques écarts, mais le fond ne déviait pas d’un pouce de l’objectif à atteindre.                A tous ceux qui nous découvrent à travers nos écrits, qu’ils soient rassurés de notre bonne foi, et de notre volonté de transmettre le peu de savoir qui nous anime pour remettre à l’endroit ce qui s’était mis à l’envers, pour respecter l’ordre des choses, tel que la logique le définissait depuis une éternité et pour l’éternité.                                                                                                                                                        A vous tous, Joyeux Noël, à vous tous une bonne fin d’année, à vous tous une bonne nouvelle année plein d’espoir dans l’accomplissement parfait. 

Voir les commentaires

Info GTT International

26 Décembre 2009, 09:03am

Publié par rovahiga


CMA-CGM FAVORISE LA DESTRUCTION DE LA FORET VIERGE MALGACHE
Delmas, filiale du grand groupe français CMA-CGM, leader mondial du conteneur, encourage actuellement la destruction de la forêt vierge malgache en assurant le transport de bois coupé illégalement dans les parcs nationaux, selon de nombreuses sources enquêtant sur le trafic  de bois de rose dans cet État insulaire de l'Océan Indien. Les accusations mettent la société Delmas en porte-à-faux avec la position officielle du gouvernement français qui souhaite profiter du sommet de Copenhague  sur les changements climatiques pour mettre en place des barrières plus efficaces contre le braconnage.

Voir les commentaires

Communiqué TIMSFV

24 Décembre 2009, 12:18pm

Publié par rovahiga

Communiqué sur les évènements du 23 Décembre 2009-12-24

 

Hier 23 décembre 2009 comme ils s'étaient engagés à  le faire après leurs retour de Maputo, les trois mouvances, à  savoir la mouvance Marc RAVALOMANANA, la mouvance  Albert ZAFY ainsi que la mouvance Didier RATSIRAKA ont commencé à mettre en place les institutions de la transition conformément aux accords de Maputo dont Andry Rajoelina est co-signataire.

 

Une rentrée parlementaire du Congrès de Transition (CDT) a donc eu lieu malgré les difficultés logistiques ainsi que la première réunion du CNR (Comité de Réconciliation Nationale) présidé par Zafy Albert. Notons que les quatre mouvances sont au complet dans cette dernière institution.

 

Par ailleurs, le nouveau PM nommé par Andry Rajoelina, Camille Vital, a été suspendu par le Conseil d'Etat. Il en résulte que le seul PM de consensus reconnu par  Madagascar et la Communauté Internationale est donc le professeur Mangalaza. Par conséquent, il est donc en droit de former et de présenter son gouvernement. Une étape qui bouclera définitivement la mise en place de la transition.

Collectif de la Diaspora Malagasy GTT-International

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>