Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
rov@higa

LE PERIL "JEUNES".

, 17:38pm

 

 

LE PERIL « JEUNES »

Soyez attentifs à ce qui nous entoure, écoutez et regardez bien les mots qu’on s’échange entre jeunes, les caresses, les baisers et les attouchements dans tous les recoins sombres qui dénotent franchement de l’atteinte aux bonnes mœurs. Regardez-les à la sortie des manifestations « culturelles », les yeux brillants presque fixes et le sourire béant, des soirées bien trop arrosées par des « sponsors » immoraux qui mélangent à souhait beuverie et spectacles. D’ailleurs, même dans les festivités  scolaires, ces sponsors véreux ne reculent pas devant les cas de conscience pour étouffer de leurs couleurs publicitaires l’espace devenue restreinte des lycées et collèges. Pareil pour les stades et lieux destinés par excellence au sport. En province lors d’une remise de prix à des athlètes coureurs de marathon, les premiers se sont vu primés chacun d’une bouteille de « whisky spiritueux » bien connu du grand public ! Et les autorités provinciales étaient là pour offrir ces précieux cadeaux. Voilà l’environnement dans lequel s’adonnent nos enfants. N’en parlons plus de l’ambiance dans les boîtes de nuits et des « bords de trottoirs ». Vous n’avez qu’à demander pourquoi pour qu’ils vous répondent qu’ils ont besoin d’argent pour « leurs études », mais quand vous voyez de quel modèle est leur téléphone portable et comment ils sont vêtus, vous comprenez bien vite à quoi est destiné leur pécule.

De là, des questions se posent pour savoir si cette dégradation des mœurs et du comportement à l’allure grand « V » est le résultat de l’environnement vicié ou c’est le contraire (l’œuf ou la poule ?). D’autres paramètres institutionnalisés au nom du progrès facilitent à l’extrême ce changement : les capotes distribuées à tout bout de champs sans distinction d’âge ni de sexe ne peuvent que déboucher sur une sexualité débridée. Mais voilà que naquit une autre forme de…sport national depuis quelques temps : le viol ! Né certainement de quelques frustrations par rapport aux jeux interdits auxquels se livrent les nantis avec leurs grosses cylindrées et autres moyens criards, ceux qui sont dans le « besoin » ne cherchent pas midi à quatorze heure pour « prendre » ce qu’il leur faut. La belle vie semble se définir ainsi : boire pour se conditionner, fumer pour casser les tabous, les casses pour se faire du pognon et violer pour s’assouvir ! Les crimes se multiplient et les victimes se comptent par dizaines en rien de temps, emportés par cette vague de « laisser-aller ».

La situation s’empire encore à tel point que certaines routes nationales se voient interdites à la circulation pendant des heures définies par la sécurité routière. Avec les armes de gros calibres qui circulent qu’on vend ou loue la plupart du temps par des éléments des forces de l’ordre ou des trafiquants de tout bord, tout est désormais possible pour les apprentis sorciers et les criminels notoires.

Ajoutez à cela que l’on ne respecte plus rien pour avoir perdu tout repaire d’humanité et de bonne conscience et vous voilà comme tout nu devant tous les dangers possibles et imaginables. Nos jeunes s’entretuent et finirons par nous avoir.