Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
rov@higa

EMBOITER NOS PAS A LA SADC (Communiqué)

, 03:46am

 

http://mydago.com/wp-content/uploads/2011/02/Comite-Fetison-Rakoto-Andrianirina-15.jpg

 

 

Plus que jamais la fuite en avant de la HAT met le pays d'autant plus en péril et dans l'impasse, qu'en dépit de tous les efforts déployés au sein même de son propre camp, elle veut compromettre définitivement par son unilatéralisme outrageant tous les projets actuels de relance du dialogue malgacho-malgache.

Mais, ce faisant, la HAT s'illusionne sur sa capacité à entraver le cours d'un processus aux effets, aux implications et aux conséquences inéluctables : celles dictées et imposées par des décisions incontournables, opposables à tous et d'applications immédiates adoptées par les chefs d'Etat et de Gouvernement de la SADC à Sandton et confirmées par le Conseil Sécurité et Paix de l'Union Africaine ce, à la suite de concertations menées à Gaborone entre toutes les parties prenantes malgaches.

Les manœuvres consistant à camoufler cette réalité sont d'autant plus vaines que ni le Peuple Malagasy ni la communauté internationale ne sont dupes. Par contre, les fauteurs du blocage actuel engagent gravement leur responsabilité au-delà même du niveau politique, car c'est une faute morale sans précédent.


Notre appel de "La Paix des Braves" n'en garde pas moins son actualité dans son esprit et dans ses objectifs puisque le temps de la reprise du dialogue malgacho-malgache n'est donc que reporté.


Ce report est moins le fait de l'échec momentané de ce dialogue que justifié par la nécessité de donner toute sa chance à la reprise en main, par la Troïka de la SADC, de la finalisation de la Feuille de Route telle qu'elle doit être amendée selon les prescriptions dictées par les décisions de Sandton.


Cette finalisation est tout proche. Elle se présentera comme un "modus operandi" tant souhaité et comportera toutes les spécifications techniques non moins attendues.


Il est donc plus qu'urgent que la voie s'ouvre grande à leur application dès l'instant où elles seront connues et que tous les acteurs politiques malgaches s'y appliquent eux-mêmes, sans arrière-pensée et de bonne foi, en cessant provisoirement toute initiative qui en compliquerait inutilement et préjudiciablement la réalisation.


C'est l'urgence du moment.

 

Fait à Antananarivo, le 02 Septembre 2011

 

Fetison Rakoto Andrianirina

Initiateur de la « Paix des Braves »