Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
rov@higa

JUSTICE ET DROITS DE L'HOMME à MADAGASCAR (30/06/11)

30 Juin 2011, 17:59pm

Publié par Justmad

REVUE DE PRESSE - JUIN 2011

http://justmad.canalblog.com/archives/2011/06/30/21403308.html 

 


SOMMAIRE

Sur le plan politique, le mois de juin a été marqué par plusieurs rencontres sous l'égide de la Sadc.
Le Sommet de Gaborone des 8 et 7 juin a réuni 11 entitées politiques (8 formations pro-HAT et les 3 mouvances des anciens présidents) et 55 délégués. Il s'est soldée par un échec, la dialogue n'a pas pu s'établir entre les parties prenantes et la décision sur l'avenir de la feuille de route a été reportée au Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de Sandton, en Afrique du Sud, les 11 et 12 juin.
Le Sommet de Gaborone avait exigé le réequilbrage de la feuille de route paraphée par les seules formations pro-HAT. Andry Rajoelina se voyait contraint de composer avec le anciens présidents et de prévoir le retour "sans condition" de Marc Ravalomanana et autres exilés.
Les résolutions adoptées à Sandton exigeaint toujours un rééquilibrage de la feuille de route et insistaient sur la participation des anciens présidents au processus de sortie de crise. Andry Rajoelina a fait savoir qu’il s’en tiendrait à la feuille de route paraphée à Ivato par les formations qui le soutiennent et refuserait de signer un document amendé. Il s’opposera au retour de Marc Ravalomanana. L'armée, la gendarmerie et la police ont annoncé qu’ils sont fermement opposés « dans l'immédiat » au retour du président déchu.
Peu avant le Sommet de Sandton, le Parlement européen a adopoté une résolution condamnent sévèrement le régime de Transition et demandant, par références aux Accords de Cotonou, l'application des sanctions décidées par la communauté internationale mais jamais mises en oeuvre. La résolution a suscité de très vives réactions des partisans de la HAT.
Au retour du Sommet de Sandton, les formations politiques se sont trouvées dasn l'expectative, ne sachant plus quels amendements à la feuille de route pouvaient (ou devaient) encore être négociés.
C’est dans ce climat d’incertitude qu’est tombée l’annonce par la Sadc de la reformulation de l’amendement présenté à Sandton concernant la situation du président déchu. Le retour de Marc Ravalomanana est désormais subordonné à la réalisation de certaines conditions, laissées à l'appréciation du régime et de son Parlement. Leonardo Simão s'est rendu à nouveau à Madagascar pour expliquer ce revirement aux parties prenantes et leur annoncer qu'il n'est « plus question de négociations ou de remaniement de gouvernement ». Pour Leonardo Simão, les conditions de sortie de crise sont remplies. Le seul point à résoudre est la date du déroulement des élections, dont le calendrier devrait être proposé par l'ONU et assorti de condtions qu’il n’a pas précisées. Selon certains observateurs, deux conditions alternatives se présentent : soit Marc Ravalomanana est candidat au même titre qu’Andry Rajoelina, soit que tous les deux sont interdits de candidature.
La signature de la feuille de route aurait lieu à Madagascar fin juillet. L’annonce en a été faite à l’issue d’une rencontre du Dr Simão avec Camille Vital et les chefs des Forces armées. Le calendrier des rendez-vous préalables est confirmé (6 juillet pour la réunion du GIC, 7 juillet pour la réunion du CPS, puis présentation aux Nations Unies, à New York, afin de solliciter un appui logistique et financier. L’émissaire rappelle que « des efforts seront faits pour convaincre les autres forces politiques à signer la feuille de route paraphée ». S’agissant des conditions du retour de Marc Ravalomanana, il déclare : « Les conditions à remplir ne regardent que Madagascar, qui est un pays souverain. […] La Sadc ne s'impose pas et n'a pas le pouvoir d'annuler une décision judiciaire d'un État souverain. [Elle] encourage le pouvoir à prendre les mesures nécessaires pour résoudre les questions pratiques [portant] sur la condamnation de Marc Ravalomanana ». La société civile et la mouvance Ravalomanana mettent en cause l'impartialité de la médiation et demandent son éviction.
La question de l'amnisitie de l'ancien président reste plus que jamais au centre de débats.

La crise politique

08/06 : les deux jours de réunion sur la crise malgache au Botswana
            se soldent par un constat d’échec.
10/06 : le Parlement européen vote une résolution sévère et appelle
            à des sanctions contre la HAT
12/06 : le Sommet de Sandton exige le rééquilibrage de la feuille de
            route et le retour des exilés
15/06 : le président de la HAT refuse de se conformer aux résolutions
           de la Sadc
21/06 : la date des élections ne peut encore être arrêtée, les préparatifs
            ne sont pas satisfaisants
22/06 : la Sadc infléchit à nouveau sa position et pose des conditions
            au retour de Marc Ravalomanana
25/06 : la Sadc hostile à toute nouvelle négociation
30/06 : fin de la mission des émissaires de la Sadc, l’ONU proposer le
            calendrier électoral   

Droits humains, gouvernance

  Message du Ffkm, appel de Marc Ravalomanana à la CPI, procès du
  7 février 2009, exécutions sommaires de « dahalo », placements à l’étranger,
  condition carcérale, situation sociale, exclusion scolaire, paupérisation,
  trafics d’être humains

Actualité économique et sociale

- Relations avec les bailleurs de fonds et les organisations internationales
- Questions foncières, contrats miniers et pétroliers, ressources naturelles,
  environnement
- Divers

Voir les commentaires

LE CENTRE DE PRESSE MALGACHE (Communiqué)

30 Juin 2011, 14:46pm

Publié par GazetyAdaladala

http://www.antananarivo.usembassy.gov/uploads/GQ/bK/GQbKlhqYRetjMhAZRF7_Lw/Charge01.jpg

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT 

 

LE CENTRE DE PRESSE MALGACHE OUVRE SES PORTES 

                    

Antananarivo, 30 juin 2011 - Le centre de presse malgache est inauguré ce jour à Antsakaviro en présence de France, M. Jean-Marc Chataigner ; du Country Manager de la Banque Mondiale, M. Adolfo Brizzi ; du Représentant Résident ai du PNUD, M. Agossou Corneille ; du Chargé d'affaires de l'Ambassade des Etats-Unis, M. Eric Stromayer et du Représentant Régional de WWF Madagascar et Océan Indien Occidental, M. Richard Hughes.

 

Le projet de mise en place d'un centre de presse malgache est un projet commun de l'Ambassade américaine, de l'Ambassade de France, de la Banque Mondiale, du WWF et du PNUD afin de contribuer à l'amélioration du dynamisme professionnel du secteur journalistique et médiatique malgache. Ces partenaires d'appui aux médias y ont consacrés une enveloppe de 100 000USD.

 

Bien qu'oeuvrant dans des domaines différents, les partenaires du projet partagent la conviction que le développement durable ne peut être possible qu'avec des médias libres et professionnels. C'est parce que l'ensemble des participants au projet ont la certitude du rôle incontournable des journalistes et de leur responsabilité dans la vie nationale qu'ils ont décidé d'apporter leur appui aux professionnels des médias malgaches.

 

Ce centre de presse, qui est aussi un espace d'échanges, met à disposition de ses futurs membres des ressources utiles à l'exercice de leur métier : des supports multimédias, une base de données et de documentations, un éventail de formations, d'évènements, de manifestations et d'ateliers tout au long de l'année.

 

Inspiré de l'ancien centre de presse sis à Antanimena qui a enregistré quelques 700 adhérents, ce nouvel espace appuiera les initiatives journalistiques et médiatiques, ou de communication, afin d'améliorer la diversité et la qualité des productions nationales et locales. A terme, ce nouveau centre est appelé à devenir une entité indépendante, jouissant d'une autonomie juridique et financière.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Discours du Chargé d'Affaires de l'Ambassade des Etats-Unis Eric Stromayer lors de l'inauguration du Centre de Presse Malagasy

 

Antsakaviro, 30 Juin 2011

 

Mon cher ami Mr Hughes, chers collègues diplomates, chers amis de toute la presse,

 

C'est un immense plaisir pour moi de me joindre à vous ce matin pour inaugurer le Centre de Presse Malagasy.

 

Ce jour constitue une étape considérable vers l'avant pour les journalistes qui ont travaillés dans des conditions difficiles, surtout au cours des deux dernières années de crises ici à Madagascar. Les scissions au sein de la presse et souvent le manque d'informations fiables n'ont fait qu'intensifier les tensions et compliquer le processus de résolution des problèmes fondamentaux qui se trouvent au cœur de la crise.

 

Ce centre est une représentation concrète des efforts des Etats-Unis ainsi que de nos partenaires pour promouvoir la qualité de l'information et le professionnalisme des journalistes.

 

Beaucoup d'entre vous sont familiers avec l'ancien Centre Américain pour la presse située dans notre ancien Centre Cultural Américain. Quand nous avons déménagé vers la nouvelle Ambassade, nous avons réalisé que le Centre était trop loin des journalistes pour être une ressource utile. Nous avons aussi cru que pour être efficace, le centre devait avoir le maximum de soutien possible. En consultant nos partenaires, nous avons décidés que nous partageons des objectifs communs dans le travail que nous menons avec la presse et qu'ensemble, on peut faire beaucoup plus pour promouvoir la qualité du journalisme à Madagascar, que séparément.

 

Il est important de noter que pour la toute première fois, toute une variété d'institutions et d'ambassades sont venues ensemble pour réaliser ce projet. Ainsi, je tiens à remercier le Programme de Développement des Nations Unies, la Banque Mondiale, le WWF ainsi que nos collègues de l'Ambassade de France pour leur volonté de coopérer avec nous dans cette initiative.

 

Travailler pour assurer la liberté de la presse et promouvoir des normes professionnelles pour les journalistes, voilà des intérêts qui dépassent les limites institutionnelles ou même nationales. Si nous voulons aborder avec efficacité les défis auxquels la presse Malagasy fait face, nous devons procéder d'une manière coordonnée. Ce Centre sera une énorme force qui unit, non seulement pour les journalistes, mais pour les partenaires internationaux aussi.

 

Au lieu de voir chacun de nous organiser des séances de formation pour journalistes dans nos institutions et ambassades respectives, nous disposerons désormais d'une manière de coordonner et de collaborer sur ces projets.

 

Comme nous avons déjà commencé à discuter, on peut mieux relier ces séances de formation entre elles pour qu'elles deviennent parte intégrante d'un processus plus large consistant à bâtir les fondations d'une institution de presse solide et indépendante.

 

Certes, nous avons la ferme intention de faire de sorte que ce Centre se transforme au cours des deux prochaines années pour devenir une institution entièrement Malagasy. Nous allons continuer à l'accompagner à travers ce processus et même au-delà. Ceci dit, nous espérons que vous, les journalistes de Madagascar, viendrez ensemble grâce à ce qui vous réunit réellement - au lieu de garder vos distances à cause des différences que vous percevez.

 

Vous tous, quelle que soit votre origine ou vos affiliations dans l'arène de la presse, faites face à des défis similaires. Ces forces qui vous unissent vous permettent d'améliorer votre condition de travail, la qualité de votre travail, ainsi que le prestige de votre profession. Vous avez certes un appel très important, même essentielle dans une société libre et démocratique.

 

Vous pouvez aider à diriger votre pays vers la place qui lui vient de droit parmi les nations démocratiques, prospères et respectées dans le monde. A travers l'accès à l'information les plus précises et ponctuelles. Je vous encourage à utiliser ce Centre non seulement comme ressource pour vous individuellement, mais aussi comme force qui unit tous les journalistes.

 

Le fait que le Centre soit situé dans l'un des meilleurs organisations environnementales au monde constitue une énorme opportunité pour les journalistes. Autant on a beaucoup parlé des défis auquel l'environnement à Madagascar est confronté, on n'a que très peu parlé des défis auquel l'environnement à Madagascar est confronté, on n'a que très peu parlé des manières dont on peut résoudre ces problèmes.

 

Quand on a célébré la Journée Mondial de l'Environnement vers le début de ce mois au Parc National de Ranomafana, nous avons vu des foyers de feux de brousse le long des rives de cette icône nationale. Pour faire face à cette menace, il doit y avoir plus de compréhension parmi le public et les classes politiques sur la manière d'aborder cette menace contre les ressources de Madagascar, avant qu’il ne soit trop tard.

 

Ce Centre vous donne accès aux ressources, experts et informations qu'il faut pour vous informer de manière efficace et informer votre assistance sur la manière dont on résout ces questions. Nous espérons que grâce aux énormes ressources que ce Centre met à votre disposition, on pourra raconter l'histoire de Ranomafana et d'autres semblables pour que Madagascar puisse surmonter les défis d'aujourd'hui et commencer à rêver d'un nouveau lendemain.

 

Merci et bonne chance !

 

 

 

Source: GazetyAdaladala 

http://wp.me/pan07-KG

Voir les commentaires

LE KIOSQUE DU BLOG : DE NOUVEAU L’ATTENTE (30/06/11)

30 Juin 2011, 13:00pm

Publié par rovahiga

http://www.matv.mg/wp-content/uploads/2011/03/31.jpg

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

De mieux en mieux : le Dr Simao s’excuse au nom du sommet de Sandton

http://www.tananews.com/2011/06/de-mieux-en-mieux-le-dr-simao-s%E2%80%99excuse-au-nom-du-sommet-de-sandton/

Avant son départ hier, l’émissaire du Dr Tomaz Salomao tenait à présenter ses excuses … au nom du sommet de Sandton et les membres de la SADC qui y ont participé. Un sommet auquel il n’a pas assisté, se permet-on de rappeler. Malgré tout, l’émissaire mozambicain a déclaré que les résolutions de Sandton ont été rédigés et  … (Suivre le lien)

 

Le Dr Simão et la feuille de route amendée : Diversement appréciés

http://www.madagascar-tribune.com/Diversement-apprecies,16090.html

Le Dr Leonardo Simão et son équipe sont rentrés en Afrique du Sud ce mercredi 29 juin, un « alarobia tsy miverina » (un mercredi sans retour) note le superstitieux. Il a surpris la presse et les politiciens car il a déclaré qu’au terme des étapes que va devoir franchir la feuille de route amendée, c’est l’ONU qui va proposer le  … (Suivre le lien)

 

Calendrier électoral : Simao renvoie la balle à l'ONU

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18345:calendrier-electoral-simao-renvoie-la-balle-a-lonu&catid=43:a-la-une

"Les conditions de sortie de crise sont remplies", estime Leonardo Simao, émissaire de la médiation menée par la SADC à la crise malgache. Ce dernier fait allusion à l'application de la feuille de route qu'il a lui-même concoctée avec certaines entités politiques malgaches. Mais le seul bémol qui fait encore débat, selon  … (Suivre le lien)

 

Réunion du GIC : Les diplomates proposent  Antananarivo

http://www.matv.mg/?p=24921

Avant son départ, le docteur Leonardo Simao a dirigé une réunion informelle avec les diplomates résidents à Madagascar hier matin dans les bureaux du Système des Nations Unies, à Andraharo. Le règlement de la crise à Madagascar a été au centre des débats.
Ce fut également une occasion pour les diplomates de  … (Suivre le lien)

 

 « Rodobe » : Manifestation avant le 6 juillet

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique12#

Après avoir pris connaissance de la tenue d’une réunion au niveau de l’Union africaine et comme ce fut le cas avant les consultations politiques à Gaborone, les partisans du « Rodobe malagasy ho an’ny tanindrazana » projettent d’organiser prochainement une descente sur les lieux publics pour faire une démonstration de  … (Suivre le lien)

 

Alain Andriamiseza : Attaché aux accords de Cotonou

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18339:alain-andriamiseza--attache-aux-accords-de-cotonou&catid=34:politique&Itemid=60

A propos des élections, le CST Alain Andriamiseza de réitérer son idée de toujours. "Peu importent les dates", a-t-il indiqué, "le plus important est de réunir toutes les conditions pour des élections vraiment libres et transparentes". Et de continuer que lui et son parti MCDM ne participeront à aucune élection dont les résultats ne  … (Suivre le lien)

 

Le défi de Andry Rajoelina

« Une liste électorale transparente, crédible et inspirant la confiance à la fin du mois de juillet 2011 »

http://www.madagascar-tribune.com/Une-liste-electorale-transparente,16091.html

Le président de la HAT, Andry Rajoelina a dirigé ce mercredi 29 juin à Iavoloha, une séance de travail avec les responsables des entités impliquées dans l’organisation des élections. Il y avait autour de lui, des ministres, la Commission électorale nationale indépendante et les chefs des 119 districts du pays. Lors de son intervention, le  … (Suivre le lien)

 

OPINION

Point de vue : Un débat non clos

http://www.matv.mg/?p=24930

L’homme le plus populaire et le plus impopulaire, cette semaine, est sans conteste le Dr Leonardo Simao. On l’aime ou on ne l’aime pas. Il n’y a plus de demi-mesure.  A son actif, il a réussi à produire une feuille de route, actuellement, amendée. Mais qui fut, en l’état,  paraphée par de nombreux partis politiques émergents de … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Niobium : extraction en catimini dans l’Ankarana

http://www.tananews.com/2011/06/niobium-extraction-en-catimini-dans-l%E2%80%99ankarana/

Le Niobium (Nb), une matière peu connue des malgaches, est pourtant un élément des plus prisés de la planète. Classé parmi les métaux rares au même titre que le zirconium ou le tantale, il est utilisé tant  dans l’industrie civile et militaire que dans l’aéronautique. Le Niobium est en effet une matière très résistante et peut  … (Suivre le lien)

 

SIRAMA : Nosy-Be et brickaville sont… à vendre !

http://les-nouvelles.com/spip.php?article1686

Le ministre de l’Economie et de l’industrie, Pierrot Rajaonarivelo, a annoncé, hier aux membres du conseil supérieur de la Transition à Anosy que les deux filiales de la Sirama à Nosy Be et à Brickaville feront sous peu l’objet d’un appel d’offres international.

Entre les investissements de fonds propres de la Sirama, la location gérance, la vente  … (Suivre le lien)

 

Trafics de bois de rose : Vers une impunité ?

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique13#

Les trafics de bois de rose continuent. La dernière saisie, portant sur six containers, date de la fin de la semaine dernière et a été effectuée par la douane mauricienne. Et pourtant, tout cela est loin de rassurer l’opinion qui continue de craindre que le pillage ne perdure   … (Suivre le lien)

 

Ressources phytogénétiques

Un atelier à Nanisana pour l’élaboration d’un rapport sur Madagascar

http://www.madagascar-tribune.com/Un-atelier-a-Nanisana-pour-l,16093.html

Un atelier d’élaboration du Rapport national sur les ressources phytogénétiques a été organisé ce mercredi 29 juin 2011 au Centre national de l’eau, de l’assainissement et du génie rural (CNEAGR) à Nanisana. Cela afin d’informer les parties prenantes sur le processus d’élaboration du rapport mondial et du rapport national sur  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Repetita

http://www.madagascar-tribune.com/Repetita,16094.html

Les utilisateurs tananariviens des services de douane ont été surpris ce mercredi 29 juin. Aussi bien à Antanimena que dans les locaux de Madarail à Soarano ou au Centre de Colis postaux, les services n’étaient pas fonctionnels, et une petite affichette annonçait que le fonctionnement était interrompu du  … (Suivre le lien)

 

Monde du travail : Un jeune sur 2 est chômeur

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18335:monde-du-travail--un-jeune-sur-2-est-chomeur&catid=35:economie&Itemid=61

Un salon régional de l'emploi sera organisé à Boeny du 1er au 2 juillet 2011 par l'Organisation Internationale du Travail ou OIT. L'objectif étant de stimuler le marché du travail en se basant sur la connaissance du métier et l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes de Boeny après le succès du salon régional de Diana qui  … (Suivre le lien)

 

PPN : Augmentation chronique des prix

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18334:ppn-augmentation-chronique-des-prix&catid=35:economie&Itemid=61

Madagascar est actuellement en pleine période de soudure ou "Maintso ahitra". A cet effet, le prix des PPN ou produits de première nécessité a connu une hausse, la semaine qui a précédé la célébration de la fête de l'indépendance, notamment le riz qui est l'aliment de base des Malagasy  … (Suivre le lien)

 

rov@higa

Voir les commentaires

26 jona ainga vaovao avy any Manakara

30 Juin 2011, 10:59am

Publié par GTT International

http://3.bp.blogspot.com/-cjxaiBvx3oc/TgpDKhSsWvI/AAAAAAAAA5U/kxpLbDgkO40/s400/TSY%2BVITSY%2BIREO%2BNAMOAKA%2BNY%2BTEE-SHIRT%2BTAHIRY%2BHANEHOANA%2BNY%2BHEVITRA%2BAMIN4NY%2BFOTOANA%2BTAHAKA%2BIZAO.JPG

 

 

 

26 jona  ainga vaovao avy any Manakara, ho soa fianatra ho an’ny mpitari-tolona manerana ny nosy 

 

 

 

Tsy mba niambahamba na natahotra i Manakara  nivoaka nameno ny arabe nampiseho fa manana filoha voafidy dia i Marc Ravalomanana

Misaotra Manakara nitondra soa fianatra ho an’Antananarivo manokana sy ny provinces rehetra !

 

 

 

 

JEREO NY SARY REHETRA AO AMIN'NY:

 

 https://picasaweb.google.com/112192692276122770900/Manankara26Juin2011?authkey=Gv1sRgCI3m99mH99GG-wE

 


 

 

 


Voir les commentaires

HOMMAGE A GISELE RABESAHALA (communiqué)

30 Juin 2011, 09:08am

Publié par José Andrianoelison

http://www.temoignages.re/IMG/jpg/gisele-rabesahala03-ff129.jpg

 

 

Hommage à Gisèle Rabesahala de notre ami José Andrianoelison

Paix à son âme

DGP 



Indro sangan'asan'i Marceline DESBORDES-VALMORE (1786-1859) ho fahatsiarovanay nanana reziky nfanerasera taminy tao amin'ny governemantan'ny Repôblika
faharoa. Veloma Gisèle!


"Tu n'auras pas semé ta couronne étoilée
Sur le miroir tari du ruisseau de tes jours.
Toute pleine de jours, toi, tu t'en es allée
Et ton frais souvenir en scintille toujours."

José Andrianoelison

 

Voir les commentaires

VAOVAON'NY COLLECTIF GTT

29 Juin 2011, 23:34pm

Publié par Collectif GTT

http://collectif-gtt.org/file/imagecache/large/fg/alt/PRM/SCEAU.jpg

 

Taratasy nalefan'ny Filoha RAVALOMANANA tany amin'ny Filohan'ny SADC

http://collectif-gtt.org/content/28062011-taratasy-nalefanny-filoha-ravalomanana-tany-aminny-filohanny-sadc

 

Nandefa taratasy tany amin'ny Filohan'ny vondrona SADC ny Filoham-pirenena RAVALOMANANA Marc tamin'ny 24 Jiona 2011 lasa teo. Taratsy mirakitra ny ahiahin'ny Filoham-pirenena momba ilay taratasy naparitaky ny Sekretera mpanatanteraky ny SADC ny Dr. Augosto Salomao.

 

Miteraka savorovoro amin'ny vahoaka Malagasy mantsy io taratasy io indrindra noho ny filzana fa tsy afaka miverina an-tanindrazana indray ny Filoha RAVALOMANANA raha tsy mipetraka ny filaminana sy ny fahatoniana ("Monsieur Marc Ravalomanana ne pourra rentrer à Madagascar qu'après l'instauration d'un environnement politique et sécuritaire favorable"). Nomarihin'ny Filoha RAVALOMANANA tao anatin'ity taratasy ho an'ny Filohan'ny SADC ity fa tokony hankatoavin'ny rehetra ny fehin-kevitra nivoaka tany Sandton Afrika Atsimo satria ny fivoriam-be no nanapaka izany.

 

Araky ny vaovao voaray dia tsy fantatry ny Filohan'ny SADC akory ny fisian'ilay taratasy nalefan'ny Dr. Salomao tamin'ireo hery politika Malagasy.

 

 

Toamasina no misantatra ny fitetezam-paritra hoan’ny RMT (+vidéo)

http://collectif-gtt.org/content/29062011-toamasina-no-misantatra-ny-fitetezam-paritra-hoan-ny-rmt-vid-o

Noho ny fangatahan’ny vahoaka mpandala ny ara-dalàna aty amin’ny Faritra Atsinanana dia eto Toamasina no mandray voalohany ny Rodoben’ny Malagasy ho an’ny tanindrazana androany. Famelabelarana arahina ady hevitra mikasika ny fizotry ny raharaham-pirenena no raisin’ny renivohitry ny Faritra Atsinanana ka handray anjara mavitrika amin’izany ireo hery velona rehetra miara-dalana amin’ny ankolafy telo sy ny Rodoben’ny Malagasy ho an’ny Tanindrazana.

Ny antony nisafidianana ny fitsidiham-paritra :

 

Jereo Vidéo:  http://collectif-gtt.org/

 

Tatitra vonjimaika:

17h 30 : Taorian'ny famelabelarana momba ny fizotran'ny toe-draharaha eto amin'ny Firenena nataon'ny solotenan'ny mpandrindra avy any amin'ny RMT foibe dia namoaka fanambarana avy hatrany ny Rodoben'ny Malagasy ho an'ny Tanindrazana eto Toamasina. Isan'ny toherin'izy ireo mafy ny fanakanana ataon'i TGV sy ny ekipany amin'ny fiverenan'ny Filoha RAVALOMANANA Marc eto Madagasikara. 

Hitodi-doha hihazo ny renivohitra izao ihany ny delegasiona sy ny mpanao gazety ka raha vao tonga any an-toerana dia atolotra antsika ny andinindininy mikasika ny dia taty Toamasina.

Voir les commentaires

ACTIONS OU ABANDON !

29 Juin 2011, 16:34pm

Publié par rovahiga

http://www.matv.mg/wp-content/uploads/2011/02/115.jpg

 

Ci-après un article qui aiderait certainement les leaders des trois mouvances et autres partis de l’opposition à se faire une idée bien précise du point de vue de ceux qui regardent de loin la situation à Madagascar et se forgent leur opinion sur la réalité de la crise et les solutions qu’ils croient être adéquates. Des millions de nos compatriotes légalistes ne verraient pas de bon œil quelques unes de nos publications qui semblent apporter de l’eau au moulin de leurs ennemis intimes.

 

C’est naturel, mais au-delà des textes qui blessent, qu’avons-nous compris de ce qui se trame derrière ces affirmations et qu’avons-nous fait pour contrecarrer ces aberrations ? Qu’avons-nous fait pour faire comprendre à notre peuple que ces gens se trompent de façon monumentale sans qu’il ne se cache les yeux de peur et de honte ! Nous l’avons posé la question qui gêne pour une prise de conscience réelle et  immédiate : « Des questions se posent également du côté de nos leaders d’oppositions :

-En votre âme et conscience, avez-vous fait et bien fait tout ce qui était en votre pouvoir pour empêcher ce semblant de déconvenue qui pourrait être définitive au cas où … ? »

 

La réponse à ces questions trouverait leur fondement à la seule condition que ce peuple combattant et combatif soit convaincu que vos stratégies répondent au mieux à la vraie situation, à un point tel que ces militants verront d’eux-mêmes qu’il devient ridicule de se faire pointer leur présence tous les jours pour juste écouter des discours ! Nous n’avançons pas du tout, ou au mieux très peu et nous nous laissons dépasser de loin par les évènements ! Le jour où il faudra passer à l’action, il y aura inévitablement un décalage énorme entre les ordres donnés et les réactions attendues qui devraient être des réflexes « non conditionnés » et immédiates. A la longue, les discours  deviennent  soporifiques jusqu’à anesthésier les gens !

 

Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qu’on fait, comment le faire, quand le faire, où le faire ? Cela devrait se résumer à ça et pas plus. Alors ?

 

rov@higa   

 

 

Madagascar : halte au boycott, organisons plutôt les élections

http://www.rue89.com/2011/06/29/madagascar-halte-au-boycott-organisons-plutot-les-e-lections-211235

Par Richard Yung Sénateur PS des Français à l'étranger 

 

Depuis 2009, le peuple malgache souffre dans sa chair. L'économie du pays, qui n'était déjà̀ pas brillante, s'est dégradée. L'Etat ne fonctionne plus, les services publics les plus élémentaires sont arrêtés, les investissements les plus essentiels ne sont plus réalisés. La vie est devenue survie, pour simplement se nourrir et se loger.

Près de 20 millions de malgaches sont dans cette situation, sans parler des victimes de la sécheresse dans le sud. La communauté internationale doit donc agir urgemment. Ce que malheureusement elle ne fait pas.

Crise politique majeure et gouvernement de transition

Rappelons brièvement les faits. Sous la pression de manifestations populaire, le président Ravalomanana a confié ses pouvoirs à un groupe de militaires qui les ont immédiatement transmis à Andry Rajoelina, maire de Tananarive.

Il est exact que ce processus n'a pas respecté la Constitution et prête à critique. Mais ceci s'est passé il y a deux ans et demi, et l'on ne voit pas comment l'on pourrait revenir en arrière.

En attendant, le pays s'est doté d'institutions dites de transition : gouvernement, Assemblée nationale, Sénat. Elles ne sont pas élues, mais constituées de quatre groupes distincts :

  • les représentants des deux anciens présidents Zafy et Ratsiraka,
  • ceux des deux adversaires Rajoelina,
  • ceux de Ravalomanana.

La bonne sortie serait d'organiser des élections présidentielles et législatives. Tout bloque sur le fait que Ravalomanana veut rentrer de son exil en Afrique du sud alors que sa sécurité n'est pas assurée, et qu'il a été condamné pour malversation et pour avoir fait tirer sur des manifestations.

Le boycott des forces occidentales

Du coup, l'Union européenne et les Etats-Unis ont bloqué toute aide et appliquent un boycott très rigoureux. Outre le désastre économique et social que ce boycott entraîne, il est aussi inefficace politiquement, Rajoelina ayant la situation bien en main.

Ravalomanana a perdu ses principaux soutiens intérieurs mais continue une campagne de déstabilisation et de propagande à l'étranger.

La communauté internationale a récemment montré qu'elle savait apprécier les situations internationales : avec la reconnaissance du nouveau pouvoir en Egypte, du Conseil national de transition à Benghazi ou, au contraire, non-intervention en Syrie. Si le Parlement européen craint des atteintes aux droits de l'homme, je suggère qu'il envoie une mission sur place pour se faire sa propre opinion.

Tracer une feuille de route des élections

La peine du peuple malgache pris en otage, le bon sens et la réalité des choses veulent que l'on sorte le plus rapidement de cette situation par l'organisation d'élections présidentielles et législatives libres et transparentes. Ceci est désormais possible avec une « feuille de route » préparée par l'organisation des Etats du sud de l'Afrique qui est chargée de la médiation (Sadec) qui pourrait être signée en juillet.

La France s'est tenue près de Madagascar pendant toute cette période et joue un rôle discret mais actif. Il faut maintenant que l'Union européenne reprenne sa place dans ce processus.

Cela fait maintenant deux ans et demi que la situation dure et il y a eu plus de 40 réunions de conciliation. Il est grand temps de conclure, pour qu'enfin le peuple malgache puisse retrouver la prospérité.

 

Voir les commentaires

LETTRE DE S.E.M MARC RAVALOMANANA

29 Juin 2011, 14:54pm

Publié par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/06/marc-ravalomanana.jpg

 

REPOBLlKAN'I MADAGASIKARA

 

 

PRESIDENCY OF THE REPUBLIC

June 24, 2011

 

Excellency  and Dear Brother, 

 

I received the letter dated 17 June 20 11 in which the SADC Summit decisions were summarised. and in which you explained the amendments to the first Roadmap, initialled by the eight political parties in the Malgacho-Malgache process. I appreciate the fact that you addressed the uncertainty regarding what the amendments to the Roadmap amount to.

We are at a delicate stage of the peace process and the progress made at the last SADC Summit should be jealously protected. Therefore I want to express my caution against any hastily made decisions purely for the sake of some movement. The communication about the latest stance adopted by SADC should be accurate, non-partisan and should be done cautiously. We are all aware that the amendments to the Roadmap as set out in the letter dated 17 June 20 11 have numerous consequences and implications. One of them concerns the nature and composition of Government and the appointment of a Prime Minister. It is clear that government in its entirety and the Prime Minister in particular, must meet the requirements of inclusivity and appointment by consensus.

I have noted that tbe SADe mediation team in Madagascar is complicat ing the matter by not acting in this spirit. By presenting the current Government and Prime Minister as meeting these criteria of inclusivity and consensus, makes a mockery of the proposed amendment and is a direct threat to the peace process. Such comments are premature and grant the current HAT a legitimate government status that it cannot claim and does not deserve. We have to remember ourselves regularly that this is a de facto regime created by a coup.

 

His ExcelJency Hiftkepunyc PORAMBA

President of the Republic of Namibia

Chairperson of SADC

 

For the transitional purposes, they can become acceptable only if its composition is extended to include all the major political participants as an inclusive government, and it is based on the principle of consensus. Otherwise it remains illegitimate and its iso lation by the AU and SADC should continue.

I therefore officially object to this conduct by the mediation team in Madagascar. It is against the spirit of the Summit and creates the ri sk of derailing the peace process. I wish to reiterate that I shall be able to initial the Roadmap once it has been amended and finali sed. I want to draw your attention to the fact that the Summit decision clearly indicated that the return of politica1 exiles will be unconditiona1. With the sentence that read s:

"Monsieur Marc Ravalomanana ne pourra rentrer à Madagascar qu'apres l'instauration d'un environnement politique et securitaire favorable" in the letter dated 17 June 2011 , a return to the original conditions was re-introduced, namely that I can return only after the creation of favourable political and security conditions. This is still the original condition and amounts to no amendment of the original annulations. Such a fonnulation is unacceptable as an amendment and will make it impossible for me to initial the new Roadmap.

The breakthrough achieved at the SADC Summit should be respected by all. It is not merely a change in fonnulation of the text but has direct and serious implications. It means that the unilateral actions of the HAT must come to an end; it means that the content of the amendment to the Roadmap wiJl have to be agreed upon in an inclusive and consensual manner and not only by the HAT. Otherwise it will all amount to a continuation of the staws quo and no progress in the peace process.

 

Sincerely,

Marc RAVALOMANANA

 

(Signature illisible)

 

Copy to:

SA DC Heads of State and Governments

Voir les commentaires

LE KIOSQUE DU BLOG : ET LE PEUPLE ? (29/06/11)

29 Juin 2011, 12:35pm

Publié par rovahiga

REFLEXIONS

Toutes ces gesticulations, toutes ces manœuvres, tous ces mensonges, tous ces discours et discussions à n’en plus finir ne tournent qu’autour d’une seule question : comment garder ou obtenir le pouvoir ! Et cela se fait sur le dos du peuple et parait-il pour le peuple !

Et tandis que le prix des denrées alimentaires, le coût de l’éducation, celui de la santé et du loyer atteignent des sommets que seuls les nantis peuvent atteindre, ce peuple pour qui tous les pêchés ont été commis n’est pas loin de rendre leur dernier soupir. Ceux qui tentent de survivre vont se faire massacrer par la hausse des impôts et autres droits et taxes. Et si on ne payait rien avant la proclamation d’un état de droit ?

 

rov@higa

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/06/hillary-clinton-150x150.jpg

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Rapport sur la traite des personnes : davantage de sanctions pour Madagascar.

http://www.tananews.com/2011/06/rapport-sur-la-traite-des-personnes-davantage-de-sanctions-pour-madagascar/

La secrétaire d’Etat Américain Hillary Clinton a dernièrement publié le rapport de 2011 sur la traite des personnes. L’établissement de ce rapport se base principalement sur les activités des personnes reflétant directement ou indirectement la servitude involontaire, l’esclavage, la servitude pour dette, le travail forcé, la  … (Suivre le lien)

 

Dr Hans Dieter Stell : tout mettre en ordre avant les élections.

http://www.tananews.com/2011/06/dr-hans-dieter-stell-tout-mettre-en-ordre-avant-les-elections/

Le chargé des affaires a.i. de l’ambassade d’Allemagne, le Dr Hans Dieter Stell a réitéré lors d’une conférence de presse la nécessité d’une feuille de route qui incluse tous les acteurs politiques malgaches. Lui de comparer le processus de résolution de la crise à une grossesse, avec l’aboutissement aux élections comme accouchement. Dans ce sens,  … (Suivre le lien)

 

La société civile réclame une nouvelle équipe de médiation sur la crise politique malgache

http://www.madonline.com/article_04897_fr.html

L'impartialité de l'équipe de médiation conduite par Leonardo Simao est actuellement remise en question. L'Alliance des organisations de la société civile souhaite tout simplement une nouvelle équipe de médiateurs.

L'attitude et les récents propos du Dr Simao ne sont pas du goût de la société civile. Le médiateur mozambicain, en mission à Antananarivo pour quelques jours, est soupçonné d'être  … (Suivre le lien)

 

Pasteur Mailhol : rien n’est gagné d’avance.

http://www.tananews.com/2011/06/pasteur-mailhol-rien-n%E2%80%99est-gagne-d%E2%80%99avance/

Le Gal Camille Vital se sent rassuré, la MAE Yvette Sylla se félicite de sa victoire diplomatique, que de la satisfaction pour le régime en cette fin de mois. Malgré tout, le numéro un de l’entité religieuse Apokalipsy estime que rien n’est gagné d’avance. Il éprouve en effet certains doutes sur le fait que les réunions du CPS de l’Union Africaine et   … (Suivre le lien)

 

Médiation de la CNOSC : Vers un autre échec ?

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18305:mediation-de-la-cnosc-vers-un-autre-echec-&catid=43:a-la-une

La Coordination nationale des organisations de la société civile (CNOSC) a annoncé avant-hier son intention de reprendre son initiative qui viserait à remettre, une nouvelle fois, autour d'une même table tous les acteurs politiques majeurs de la crise politique actuelle afin d'en trouver une solution acceptée par tous. Ainsi pour préparer le  … (Suivre le lien)

 

Médiation : La CNOSC refuse la main tendue du Dr Leonardo Simao

http://www.matv.mg/?p=24853

Le divorce entre la CNOSC (Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile) et le médiateur de la SADC (Communauté de Développement d’Afrique Australe), le Docteur Leonardo Simao, est consommé. Hier, une rencontre entre les membres de la CNOSC et l’émissaire de Chissano n’a pu avoir lieu après que  … (Suivre le lien)

 

Feuille de route : Marc Ravalomanana déclare être prêt à signer…

http://www.matv.mg/

Marc Ravalomanana est le genre de politicien qui n’abandonne pas facilement sa cause. A maintes reprises, il a démontré qu’il a toujours du poids auprès des grandes institutions régionales et internationales malgré son éviction du pouvoir.

Marc Ravalomanana pourrait signer la feuille de route de la SADC. L’ancien Président malgache a  … (Suivre le lien)

 

Elections : Des doutes et des assurances

http://www.madagascar-tribune.com/Des-doutes-et-des-assurances,16088.html

Feuille de route ou pas, on croit comprendre depuis ce mois de juin 2011 que la décision du président de la HAT penche pour l’organisation des élections. Il a compris que ce qui est primordial est la reconnaissance nationale, et que la légitimité des structures ne s’obtient que par la voie des urnes. Des chefs politiques dans le camp de  … (Suivre le lien)

 

Madagascar : organisation des élections, les soucis de Marc Ravalomanana

http://www.lesafriques.com/madagascar/madagascar-organisation-des-elections-les-soucis-de-marc-ravaloma.html?Itemid=229?article=293990

"S'il est tout à fait d'accord pour l'organisation des élections, Marc Ravalomanana avoue poser certaines conditions quant à son organisation.

Samedi 18 juin, il a soutenu à ses partisans, par téléphone depuis l'Afrique du Sud, diffusé sur haut-parleurs au Magro Behoririka, qu'il n'est pas question d'accepter que  … (Suivre le lien)

 

Conseil Supérieur de la Transition : Le gouvernement doit répondre à 106 questions

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18304:conseil-superieur-de-la-transition--le-gouvernement-doit-repondre-a-106-questions&catid=34:politique&Itemid=60

Aujourd'hui à 15 heures, les membres du gouvernement et le Premier ministre Camille Vital passeront devant le Conseil Supérieur de Transition (CST) pour une séance de questions-réponses. 106 questions de la part de 26 membres du CST ont été déjà enregistrées hier, selon le service de la communication de  cette  … (Suivre le lien)

 

COUR CRIMINELLE : Le dossier « 7 février » bientôt réexaminé

http://les-nouvelles.com/spip.php?article1661

A la suite d’une opposition formulée par trois des accusés, notamment le général Raoelina et les colonels Jadifara et Andriamihoatra, l’affaire « 7 février » sera de nouveau examinée par la Cour criminelle les 7 et 8 juillet prochains.

Près de dix mois après le procès, l’affaire de la tuerie d’Ambohitsorohitra sera de  … (Suivre le lien)

 

Madagascar : Une 51ème fête de l'indépendance "amère" pour le Collectif Madagascar

http://www.zinfos974.com/Madagascar-Une-51eme-fete-de-l-independance-amere-pour-le-Collectif-Madagascar_a29939.html

Ce 26 juin, Madagascar célèbre le 51ème anniversaire de son indépendance. Une grande Fête Malgache s'est déroulée à cette occasion hier soir au Barachois, mais elle était "amère" pour le Collectif Madagascar alors que le pays traverse actuellement une "crise politique, économique et  … (Suivre le lien)

 

OPINION

« Il n’est plus question de prendre en otage le peuple malgache »

http://www.madagascar-tribune.com/Il-n-est-plus-question-de-prendre,16086.html

Selon Razafisambatra Louis De Mon Désir, il n’est plus question de prendre en otage le peuple malgache.

Je tiens à rappeler que depuis 1991, la population malgache ne cesse de brandir bien haut le fanion de sa prise de conscience pour dénoncer sa situation de précarité et revendiquer l’amélioration de son niveau de vie. Malheureusement, tous les dirigeants successifs continuent à ne pas prendre en considération cette soif de  … (Suivre le lien)

 

Point de vue : Cogestion et cohabitation

http://www.matv.mg/?p=24856

Le calendrier de sortie de crise avancé par le Dr Simao ne satisfait pas les opposants. Pour quelques raisons majeures. Ils estiment que l’amendement mérite d’être… amendé.  Le Dr Leonardo Simao n’est pas le mandataire de la SADC.
Tout cela constitue les arbres qui cachent la forêt. La sortie de crise est si difficile à trouver car personne n’est en mesure de savoir ce qui va se passer concrètement  lorsque la crise se terminera  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Banque mondiale:Aider les producteurs de denrées alimentaires

http://afriquehebdo.com/280622689-banque-mondialeaider-les-producteurs-de-denrees-alimentaires

Même avant les fêtes de célébration de l’Indépendance, les prix sur les marchés ont déjà vu une certaine volatilité. Une bonne nouvelle arrive bien à propos : le groupe de la Banque mondiale vient d’annoncer la mise en place d’un nouvel instrument destiné à y faire face.

« Nous devons faire preuve de créativité dans le domaine agricole, de sorte à … (Suivre le lien)

 

Consommation : La population ignore ses droits

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18284:consommation--la-population-ignore-ses-droits&catid=36:societe&Itemid=62

D'une manière générale, la signification du terme "consommation" n'est pas tout à fait très claire au niveau de la société Malagasy. C'est la raison pour laquelle le Firaisam-ben'ny Mponina Miaro ny Zon'ny Mpanjifa ou FIMPA a  été  créé en vue de sensibiliser les usagers à connaître les produits, les biens et même les services à consommer. En effet,  … (Suivre le lien)

 

Vie sociale : L’insécurité est partout

http://www.madagascar-tribune.com/L-insecurite-est-partout,16087.html

Des cadres militants d’un parti politique membre des institutions de la Haute autorité de transition en tournée ces dernières semaines dans les régions et districts s’inquiètent de l’avenir sur le plan social et économique en raison de l’insécurité incroyable qui y prévaut. Un de ces militants déplorait ce mardi 28 juin sur Radio Don Bosco (RDB) que  … (Suivre le lien)

 

Voir les commentaires

EN FINIR AVEC L’INJUSTICE A MADAGASCAR

28 Juin 2011, 17:08pm

Publié par prettyzoely

Un blog entier ne suffirait pas pour vous faire part de tout ce qu’elle nous apprend tous les jours, toutes les nuits et 365 jours par an. J’ai cité notre amie et porte flambeau à tous, PRETTYZOELY. En fait elle n’aime pas que son pseudo s’écrive en majuscule mais comme il me faut bien la mettre en évidence, j’ai transgressé à la règle. Je vous conseille vivement de visiter ses blogs (car elle en possède plusieurs !) à commencer par celui-là.

 

rov@higa

EN FINIR AVEC L’INJUSTICE A MADAGASCAR

DE PRETTYZOELY : http://prettyzoely.wordpress.com/

 

 

Voici Une interpellation que j'ai reçue et que je m'empresse de partager...#Madagascar

Envoyé le :
Mar 28 juin 2011, 12h 26min 40s
Objet : interpellation

Le terme de "justice" a-t-il encore un sens à Madagascar ?

Le dévoiement du terme et de la notion de justice est, tous pays confondus, d’une généralité dramatique et affligeante. Et l'on voit encore mieux combien ceux qui se croient au-dessus des lois sont les premiers à faire la morale aux petites gens.

 

-1) L’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs est-elle une réalité à Madagascar ?
 Les pouvoirs successifs en place apprécient le «sur mesure», en clients de luxe qu’ils sont, locataires plénipotentiaires  et (ils l’espèrent) à vie d’une charge souvent usurpée. Aussi, la Constitution, la Justice, l’Armée, le Parlement : tout cela est rapidement mis à la botte du dirigeant. La notion de justice est alors fluctuante : «ce qui est juste, est ce qui va dans mon intérêt.» Et comme tout ou presque reste impuni, la notion de faute est, bien sûr, une «divagation de l’esprit confus des opposants».
L’on voit bien que toutes ces manœuvres ne servent que des intérêts personnels, partiaux et partisans et l’on voit bien que la Justice n’est qu’une péripatéticienne tarifée et manipulée sans vergogne.

 

-2) Le spectacle écœurant et permanent des donneurs de leçons.
Si tout cela se passait au théâtre, ce serait assez divertissant.
Autour du même thème : «Illustrez votre notion de la Justice», les interprètes seraient jugés tantôt : cocasses, ridicules, hystériques, obsessionnels, naïfs, paranoïaques. Au choix.
Mais voilà …l’état d’épuisement social, psychologique, matériel dans lequel se trouve plongée la population malagasy depuis des mois, ne lui permet pas d’apprécier ces détestables performances d’acteurs. Et cela ne fait plus rire personne.
 
-3) La tentation est forte de se rendre justice soi-même.
Puisque l’Etat ne représente rien et que la Justice n’est pas indépendante, et que finalement tout çà n’est plus que du virtuel … autant revenir à la réalité de nos vies misérables et appliquer notre propre justice.
Pourquoi ne pas s’inspirer de la charia, par exemple ? «Tout criminel sera puni par là où il a péché.» Le voleur aura la main coupée, le violeur sera castré etc.…

Il est évident que telle n’est pas la solution et que chacun aspirant à vivre sereinement dans un monde où la Justice et la Vérité seraient impartialement respectées, tous doivent rendre compte de leurs actes et ce, quel que soit leur âge.
Sinon, ce serait trop facile.

Page connexe : La crise malgache


[i] Relevé de l’intervention d’Emiliano Salinas concernant le Mexique

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>