Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
rov@higa

VAOVAO TSARA HO FANTATRA (31/08/11)

31 Août 2011, 19:47pm

Publié par rovahiga

http://www.york.ac.uk/org/cnap/artemisiaproject/images/fieldTrialMap.jpg

 

Tany ao Avarabohitra, Morarano : 653 Ha dongian’ny BIONEX !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19662:tany-ao-avarabohitra-morarano--653-ha-dongianny-bionex-&catid=43:a-la-une

Noravaravain’ny traktera miasa ao amin’ny orinasa BIONEX avokoa ny fasana sy ny volin’ireo tantsaha ao amin’ny kaominina Morarano-Antongona izay ahitana fokontany miisa 5. Velon-taraina arak’izany ireo tantsaha noho ny voina izay mahazo azy ireo, fa indrindra ny fanaparitahan’ireo mpiasan’ity orinasa ity ny taolam-balon’ireo razamben’ny mponina, sy ny fahaverezan’ny voly izay nisasaran’izy ireo Herim-po very maina avokoa arak’izany ny an’ireo tantsaha izay nanajary ny tany tao anatin’ny 40 taona satria dia lasa tompony mangataka atiny izy ireo ka teren’ity orinasa ity hanofa ny tany Ar 100.000 ny 1Ha.

Tany lemaka midadasika tokoa no hita tao amin’ity fokontany Avarabohitra ao amin’ny kaominina Morarano-Antongona ity, izay ahitana voly maro samihafa toy ny vary, ovy, mangahazo sns. Raha ny fotoana izay nahatongavanay tany an-toerana omaly maraina dia tena eo ampiasana ny tanin’ireo tantsaha amin’ny traktera tokoa ireo mpiasa ao amin’ity orinasa BIONEX ity. « Malahelo izahay satria izahay no nanamasaka ny tany tao anatin’ny 40 taona kanefa na dia fifampiresahana aza dia tsy nisy teo aminay sy ny tompon’io orinasa io », hoy ny Raiamandreny be ao an-toerana izay nitafa tamin’ny mpanao gazety.

Araky ny fitantaran’ireo mponina ary dia mialohan’ny fotoana izay nidinan’ny minisitry ny mponina Nadine Ramaroson tany an-toerana ny 03 Aogositra lasa teo no efa nanomboka niasa teo amin’ireo tany ireo izy ireo. Araka ny hita tokoa moa dia efa voaaro ary tsy azon’iza idirana ity toerana ity, ka na dia ny mpanao gazety izay saika hijery akaiky ny zava-misy tao an-toerana aza dia nosakanan’ireo mpiambina. Manoloana ireo voina mahazo ireo mponina ary, dia nanambara izy ireo fa « tsy hilavo lefona mihitsy izahay fa hiady hatramin’ny farany mba hiverenan’ny tany aminay ». Marihana etoana fa tsy fantatra mazava ny tena tompon’ity orinasa BIONEX ity, satria na dia nandritra ny fotoam-pitsarana mikasika ity raharaha ity tao Arivonimamo aza dia Malagasy no nisolo tena azy ireo.

 

Tsy mazava ny ataon’ny Sefo fokontany ! 

Nandritra ny tafa nataon’ny mponina tamin’ny mpanao gazety, dia nilaza ampahibemaso ny sefo fokontany fa tsy mahalala na inona na inona. Ny somary nahagaga anefa dia ny fahenoanay fa anisan’ny vavolombelona tao amin’ity orinasa ity, ity farany mikasika ity raharaha ady tany ao Faharetana ity. Manjavozavo arak’izany ny raharaha, indrindra vao maika misedra olana ireo mponina amin’ny fahafatesan’ny minisitry ny Mponina izay nanampy azy ireo tamin’ny fiadiana ity tany ity.

 

UNMDH Manaitra sy mitaky ny rehetra handray andraikitra

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5141&idcat=2

Hita fa mitarazoka lava loatra izao krizy misy eto amin’ny firenena izao, hoy ny UNMDH (Vondrona Nasionaly Malagasy Miaro Ny Zo MahaOlona) tarihan-dRtoa Rafolisisoa izay vondrona manara-maso hatrany ny fiainam-pirenena ary manaja ny demokrasia sy mametraka ho tanjona ny fanjakana tan-dalàna eto Madagasikara.

Vokatr’izany dia tsy afaka mihinana ara-dalàna intsony ny vahoaka, tsy afaka mitsabo ny aretina mahazo azy ary tsapa fa miaina ao anaty tebiteby sy tsy fandriampahalemana tokoa. Nanao antso avo ry zareo ka manainga ireo mpanao politika mba hijery akaiky izao zava-misy eto amin’ny firenena izao. Maro ireo fihaonana nitadiavana vahaolana izay, hoy Rtoa Rafolisisoa nefa tsy nisy vokany izany ka dia tena hita fa mijaly tokoa ny vahoaka. Na dia efa be aza ireo fanalahidy namahana izao krizy izao dia nandamoka avokoa izany, hoy ny fanampim-panazavana azo teny Ambatoroka raha nitafa tamin’ny mpanao gazety izy ireo. Mitaky, araka izany, ny UNMDH ny mba hitadiavana vahaolana haingana ary mba hatao haingana koa ny fifidianana. Manainga ny rehetra handray andraikitra ao anatin’izany izy ireo.

 

Fitrandrahana vatosoa eto Madagasikara Nitsangana hanara-maso ny resa-bola ny PCQVP

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5138&idcat=6

Tafatsangana eto Madagasikara ankehitriny ny vondrona PCQVP (Publiez ce que vous payez) izay itambaran’ireo fiarahamonim-pirenena samihafa.

Fikambanana iraisam-pirenena efatra no mivondrona ao anatiny hatreto dia ny UNMDH, Transparency International, Kmf-Cnoe ary ny Solo Gouvernance. Ho antsika Malagasy manokana dia mbola anaovana antso avo ny handraisan'ireo fiarahamonim-pirenenantsika anjara amin'izany. Natao indrindra hanehoana ny mangarahara sy ny fitantanana ny vola azo avy amin'ny fitrandrahana vatosoa ity vondrona ity. Hisy, araka izany, ny fanentanana sy fitakiana amin'ireo mpitrandraka sy ny fanjakana ny vola manodidina ity sehatra ity ary avoaka amim-pomba ofisialy imasom-bahoaka izany satria tokony hiverina ho an'ny tombontsoam-bahoaka, indrindra amin'ireo Faritra nitrandrahana ny vato ny anjarany. Maro be ireo vahiny liana ny hitrandraka vatosoa eto Madagasikara ary tsy vitsy ihany koa ireo efa tafiditra eto. Tsy mbola fantatry ny vahoaka mazava anefa hatreto hoe mankaiza marina ny vola azo amin'izy ireny ary mandoa ireo hetra tokony haloany tokoa ve ireo rehetra mitrandraka ity vokatra ity ? Faha-33 i Madagasikara maneran-tany amin'ny fananganana ity vondrom-pikambanana hanara-maso ny resa-bola amin’ny fitrandrahana vatosoa ity.

 

CNOSC Any amin’ny tapaky ny volana septambra ny dinika faharoa

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5135&idcat=2

Taorian’ny dinika teny Vontovorona, nampihaonan’ny fiarahamonim-pirenena mivondrona ao amin’ny Cnosc ireo ankolafy politika teto amintsika dia fantatra fa any amin’ny tapatapaky ny volana septambra any ho any indray ny fihaonana faharoa.

Araka ny vaovao dia fikambanana politika 70 no handray anjara amin’io fihaonana io. Efa am-bolana maro no nanomanan’ny Cnosc ity fihaonana ity, hoy Rtoa Lalao Andriamampionona. Napetraka tamin’izany ny vondrona hanamora ny dinika na ilay antsoina hoe “groupe de facilitation” izay efa nandinika ireo teboka iraisana sy ireo mbola hiadian-kevitra. Araka ny fanazavana ihany dia efa tsy latsaky ny in-4 no nihaona ireo “groupes de facilitation”. Maniry ny handraisan’ireo raiamandreny rehetra eto amin’ny firenena toy ny FFKM anjara amin’ity fihaonana ity ny Cnosc. Tsy nandray anjara tamin’ny dinika nokarakarain’ny Raiamandreny Mijoro sy ny Finoana teny Ivato moa ny Cnosc noho ny fahatsapan’izy ireo fa petatoko ny zavatra natao teny.

 

VAOVAO TAPATAPANY

http://tiatanindrazana.com/pages/index.php

  • 31/08/2011 - 11:50 : Tsy any amin'ny vahiny na ireo mpanelanelana no olana fa amintsika Malagasy izay tsy mety mifanatrika an-databatra boribory hifampidinika hoy ireo fikambanana miara-dia amin'ny ankolafy Zafy eto Analamanga .
  • 31/08/2011 - 11:48 : Mpanao politika indray no ao ambadik' ireny fitorahana grenady etsy sy eroa ireny? raha ny filazan'ny mpitandro filaminana aloha dia marina izany .
  • 31/08/2011 - 11:45 : Manoloana ny zava-misy eo amin'ny fiainana ara-politika dia nanambara ny mpikambana ao amin'ny antoko PSUDM Razafindrakoto Fidy Mamihelson fa tsy miala amin'ny hevitra iombonan-dry zareo UDR-C izy ireo.
  • 31/08/2011 - 11:42 : Ity kianja fitolomantsika ity dia toerana fianarana sy fiainana hoy ny Pasitera Edouard Tsarahame omaly tetsy amin'ny Magro Behoririka.

 

Vedety rendrika tany Soanieranivongo

Mampiahiahy ilay zavatra nipoaka? Mandeha ny famotorana

http://www.gazetiko.mg/gazetiko/

Hisy ny fanadihadiana manokana amin'ny tomponandraikitry ny sambo sy ny mpamily izay  efa za-draharaha matoa mampanofa sambo izy ireo.
Manoloana ny nahafatesan'ny Minisitra Nadine Ramaroson ny alahady teo tany Soanieranivongo, efa mandeha ny fanadihadiana ataon'ny solontena eo anivon'ny Minisiteran'ny fitaterana amin'izao fotoana izao. Na mandeha aza io fanadihadiana io dia nanamafy ny CST Alain Ramaroson izay rahalahin-drain'ny Minisitra fa '' tsy hamela mora foana ity tranga ity izy. Tsy mbola nisy Minisitry ny mponina nahavita ny vitan'io zanakay io hoy izy raha ny teto amin'ny firenena. Mitaky fanadihadiana ifotony aho hoy ihany izy. Miandry ny tatitra aho hoy ity CST ity ary mbola handefa manampahaizna manokana. Maninona no nipoaka ny sambo? ''Sabotage ''  ve sa '' accident''? Amin'izao aloha, mbola tsy hamaly aho hoy ihany ny CST Alain Ramaroson. Tokony hisy ny fanadihadiana manokana amin'ny tomponandraikitry ny sambo sy ny mpamily izay  efa za-draharaha matoa mampanofa sambo izy ireo. Araka ny loharanom-baovao nomen'ny olona efa mponina tao an-toerana dia fantatra fa efa inefatra no nisiana loza nahafatesana olona toy izao teo amin'ity vinagny ity hatramin'ny taona 2000 no mankaty. Isan'ireny ny tamin'ilay sambo ''samsonette''. Nisy koa ny olona voafonja izay rendrika teo amin'io rano io ... ary ity nitranga ny alahady teo ity. Tamin'ireo loza rehetra nitranga anefa, tsy nisy zavatra nipoaka fa sambo nivadika ihany no namoizana ain'olona. 

 

Manoloana ny savorovoro: Miatrana an-toby ny miaramila

http://taratramada.com/spip.php?article12456

Mihamafana ny raharaham-pirenena na tsy hita taratra eny anivon’ny fiarahamonina aza ny savorovoro. Mampitahotra rahateo ny zava-miseho etsy sy eroa, indrindra taorian’ny fipoahana grenady nisesisesy tato ato. Manginy fotsiny ny fandrahonana ho faty ny mpitondra. Nanamafy izany ny filazan’ny talen’ny fiarovana ny sisintany ny kaomisera Nakany Charly fa misy mifofo ny ain’Atoa isany Andry Rajoelina sy Raharinaivo Andrianantoandro. Tsy lazaina intsony ny fikasan’ny sasany hangalatra fiara mifono vy. Ankoatra izany, efa mahoraka rahateo ny filazana fa misy mitady hanongam-panjakana. Nahatonga ny Filohan’ny Fat hampitandrina an’izay manana tetika maizina. Manoloana ireo toe-javata rehetra ireo, miatrana an-toby ny miaramila rehetra. Miomana amin’izay mety ho tranga tampoka hanohintohina ny filaminam-bahoaka. Hentitra ny baiko milatsaka ain’ny tokony hahamailo ny mpitandro filaminana.

Mbola miaina anaty krizy ny firenena malagasy, tsy mahagaga raha hentitra ny fandraisana fepetra. Izay ho fivoahana amin’ny krizy tsy mbola hita ho manangasanga akory. Handrasana ny fanambarana hataon’ny Filoha Andry Rajoelina anio. Tombanana fa hisy fanapahan-kevitra lehibe sy hentitra amin’izao vanim-potoana mahalatsaka an-katerena ny firenena izao.

Raha tsiahivina, nisy ny fihaonana niarahan’ity farany tamin’ireo manamboninahitra teny amin’ny Lapan’Iavoloha ny zoma lasa teo. Nijanona ho tsiambaratelo ny dinika, tsilian-tsofina kosa no nahalalana fa naka toky tamin’ny miaramila ny Filoha, nanontany ireo be galona ny toerana misy ny Foloalindahy ankehitriny. Taorian’ izay no nisy ity fanapahan-kevitra hiteny amin’ny vahoaka ity indray, izay hantenaina fa hitondra vahaolana maharitra sy tsy miovaova tahaka ny teo aloha.

 

Raiamandreny Mijoro-Cnosc : Sarotra ny fifandraisana

http://www.taratramada.com/spip.php?rubrique7#

Nony vita ny Fihaonambem-pirenena, ny 23 septambra 2010, mbola nisy ny fifanatonan’ny solonten’ny Raiamandreny Mijoro sy ny Cnosc. Taty aoriana, sarotra be ny fifandraisana... Izay no fanazavan-dRtoa Lalao Randriamampionona, avy amin’ny Cnosc, momba ny fifandraisan’ity vondrona firaisamonina sivily ity sy ny Raiamandreny Mijoro. Izay fifandraisana izay no tokony hiaraha-mijery aloha, fa tsy tampotampoka eo dia hoe miara-miasa avy hatrany amin’ny fivoriambe, araka ny nambarany momba ny tsy namalian’ny Cnosc ny fanasan’ny Raiamandreny Mijoro nampihaona ireo vondrona politika 11 teny Ivato omaly sy afakomaly. Misy zavatra isan-karazany tokony hiaraha-midinika aloha.

Tapitra nihaonan’ny Cnosc avokoa ireo amin’ireo vondrona politika tsirairay tao anatin’ny iray volana, araka ny fanazavany ihany. Nisy koa ny fananganana ny vondrona manamora ny asa, izay mamondrona ny solontenan’ireo hery politika ireo. Jerena amin’izany ny zavatra tena mampiray amin’ny famahana ny krizy politika. Eo koa izay tena mbola olana na tsy mampitovy hevitra. Nisy fivoriana efatra tsy tapaka nandritra izay iray volana izay. Vita izay, hamondrona sy handravona ny asa vita ny Cnosc, ary hamoaka izany ho tahirin-kevitra. Izay no hiaingana amin’ny fifampidinihana faharoa, kasain’ny Cnosc hotanterahina amin’ny herinandro faharoa na fahatelo amin’ny volana septambra. Hahay hampihavana ve ny mpampihavana raha tsy mihavana ?

 

Tsy nahomby ny Raiamandreny Mijoro: Handamina ny fanelanelanana i Fetison

http://www.taratramada.com/spip.php?rubrique7#

Tsy kivy ! Handamina ny fanelanelanana i Fetison. Efa nahita taratra mialoha ny tsy hahombiazan’ny Raiamandreny Mijoro ny tenany. “Lasa aloha loatra ny fiantsoana fivoriana nataon’izy ireo. Tokony hampivondrona ny heriny aloha ny vondrona mpanelanelana rehetra vao miantso ireo mpifanandrina ara-politika”, hoy izy. Efa azony antoka fa tsy ho avy eny Ivato avokoa ireo vondrona politika 11 tany Gaborone. Nohitsiany fa raha ny Fandrindrana ny fiarahamonina sivily (Cnosc) indray no mampivory, tsy mbola ho feno ihany ny isa. Tsy nipetra-potsiny i Fetison fa nandefa taratasy any amin’ireo vondron’ny mpanelanelana mba hanentanana azy ireo hampitovy ny tadin-dokanga aloha, vao mampivory ny hafa. “Ny Orimbato, namaly fa tsy hanelanelana intsony. Ny P. Raymond Ranjeva, mitady fomba hafa mifahatra amin’ny fifampihavanana an-dRavalomanana sy Rajoelina. Ny Cnosc sy ny Raiamandreny Mijoro, samy miainga amin’ny Sandton, tahaka ny efa nanombohako azy. Samy tsy nety nanambatra ny hery avokoa izy ireo”, hoy izy.

Vato misakana

Manoloana ireo, nohavaozin’i Fetison ny taratasy fanasana mba hampahomby ny dinika ka namariparitany ny tanjona. Ohatra, ny fampitovian’ny samy mpanelanelana malagasy ny famakiana ny dikan-teny momba an’i Sandton. “Vita izany, miantso an’ireo vondrona 11 mba hivory. Anjaran’izy ireo no mifandinika sy mifandresy lahatra amin’ny fanitsiana tokony hoentina eo amin’ny sori-dalana”, hoy ihany izy. Nanteriny fa ho mpandrindra ny fihaonana fotsiny ihany ny mpanelanelana. Napetrany mazava ny vahaolana raha tsy mahita ny fampiharana ny tapaka tany Sandton ny mpivory. “Ho hita eo ny tena vato misakana. Hiantsoana ny Fianakaviambe iraisam-pirenena mba hankatoaviny ny tapaky ny besinimaro”, hoy ihany i Fetison. Araka izany, hitarika ny vondrona mpanelanelana ny tenany ?

Voir les commentaires

MEDIATION

31 Août 2011, 16:20pm

Publié par rovahiga

http://www.courrierdemada.com/mg/images/stories/c4278.jpg

Photo: courriermada

 

Et crac !!! La médiation devient elle-même un non sens. Est-ce qu’il pourrait en être autrement après cette manie de vouloir toujours avoir raison par rapport aux autres. La vérité devient « les vérités », la justice « les justices », … Un tuyau pour ceux  qui sont encore en reste, les raiamandreny mijoro peuvent être multiplié à l’infini : exemples, raiamandreny mipetraka, matory, mitsambikina, mitsongoloka, mitsipaka … Et pourquoi ne pas interdire les partis et  les remplacer par des plateformes de médiation ? Là est  bien le mal malgache, vouloir devenir à tout prix calife à la place du calife, président à la place du président, chrétiens à la place des chrétiens, mpiandry à la place des mpiandry …

 

Ce qui poussa peut-être Guy Maxime Ralaiseheno le célèbre maire d’Ankaraobato à dire que le temps des médiations est dépassé. L’art de faire de la politique, c’est aussi cette faculté de tout tourner à la dérision et monsieur le maire désenchantera vite quand les autres auront décrété la réconciliation ou la conciliation comme un produit « périmé » !

 

D’où l’indispensable leader politique (ou pas) qui sera craint ou du moins respecté par tous, pour apporter un nouveau souffle à la démocratie et à la pratique politique. Mais après trop de temps de cuisson, on ne distingue plus dans notre marmite  les carottes des autres légumes ! En attendant pour être périmé, le pouvoir de fait est  largement au-delà de la date d’utilisation. Il serait sûrement urgent de le changer. Mais il va encore discourir bientôt sur des thèmes d’un autre temps.

 

En tout cas, la CNOSC se prépare pour sa grande sortie de septembre pour la non moins grande table ronde de tous les protagonistes de la crise. Il en sortira ce qui en sortira, mais les résultats dessineront à l’encre indélébile deux blocs bien distincts ou même plus « ny amin’ny fandehan’ilay raharaha, aoka hazava ! » (suivant le cours des choses, que ce soit clair !)

 

Je découvre chaque jour avec une sourde appréhension, pourquoi il y a des guerres civiles et des guerres tout court.

 

rov@higa  


 

Voir les commentaires

CHANGER AU PIRE !

31 Août 2011, 13:57pm

Publié par rovahiga

http://michelcollon.info/local/cache-gd2/63a7035c66f41e244f19217d624c6c06.jpg

Photo: Michel Collon

 

Madagascar détient certainement le record mondial de la bêtise humaine toutes irresponsabilités confondues à cause de ses dirigeants et de la sphère politique en général. Ici, l’amour se confond allègrement avec la haine, réconciliation avec rancœur, bonne foi avec mensonge, développement  avec dilapidation des richesses nationales, justice avec représailles …

Comment voulez-vous reconstruire un pays avec de tels états d’esprit, comment parler d’unité nationale en maintenant la tête d’une bonne partie du peuple sous l’eau de la misère et de la dictature répressive. En d’autre temps, une dictature est inévitable pour le bien de tous, à condition de ne chercher que le progrès et le développement pour la nation sans distinction aucune.

Comment remédier à ce phénomène qui nous appauvrisse et qui nous extermine ?

 

La première condition indétournable serait de parler le même langage, d’appeler un chat, un chat sans chercher midi à quatorze heure. Sans cela, la division et l’incompréhension nous mèneront à notre perte.    

Tout le monde veut faire régner le « fihavanana », mais impossible à réaliser avec tant de haine et d’exclusion !

Tout le monde veut pardonner mais impossible avec la rancœur et la mauvaise foi,

Tout le monde veut aller aux élections, réparer les erreurs et sauver ce qui nous reste de fierté, de souveraineté et d’amour pour la patrie. Mais en tirant chacun la couverture à soi qu’en restera-t-il ?

 

Madagascar avant le coup d’état était sur la bonne voie du progrès au vue des statistiques délivrées par les institutions internationales et personne ne peut dire le contraire. Les fautes commises par les dirigeants pouvaient se corriger par une sanction nationale par un référendum ou des élections anticipées comme dans tout pays démocratique. Des  solutions auraient pu être trouvées avec la communauté internationale qui avait justement commencé à critiquer le pouvoir d’alors et qui pouvait sanctionner les dirigeants. Le tout c’était de le vouloir. Mais il a fallu que la haine, l’ambition déplacée,  et la voracité de nos politiciens mettent tout à feu et sang, tout en commettant sciemment les mêmes erreurs  sinon pires !

 

Sur ce chapitre, la France n’a aucune excuse. Au lieu de jouer au pompier, ce qui était son rôle en temps que pays ami berceau  de la liberté, de la fraternité, de la défense des droits de l’homme et de la démocratie, elle a opté pour défendre de sombres intérêts qui ne serviraient qu’elle-même au détriment de tout un peuple en le sacrifiant sur l’autel de sa géopolitique. Oui, la France est plus à condamner qu’à comprendre quel que soit ses arguments. Quant aux putschistes, ils doivent payer cher leurs errements. Pour l’heure, les légalistes et les vrais démocrates n’en finissent plus de leur faire comprendre que tout peut s’arranger s’ils veulent bien reconnaitre qu’ils ont fait fausse route et acceptent de revenir à la raison.

 

Si les déclarations que devrait faire Andry Rajoelina dans les prochaines heures ou dans quelques jours n’épousent pas cette réalité, alors il n’y aurait ni pitié, ni pardon.

 

rov@higa  

Voir les commentaires

VAOVAO TSARA HO FANTATRA (30/08/11)

30 Août 2011, 21:27pm

Publié par rovahiga

http://tiatanindrazana.com/uploads/raiamandreny_mijoro_(5).jpg

 

 

Diso fanantenana ny Raiamandreny Mijoro Tsy tonga ny Ankolafy 3, nivoaka ny trano ny V6

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5131&idcat=2&une=1

Vao niandoha dia efa nisavoritaka sahady ny fihaonana fanelanelanana, fampihavanana nokarakarain’ny Raimandreny Mijoro teny amin’ny CCI Ivato.

Samy nahatsapa ny rehetra omaly fa tsy hitondra inona loatra fa toa karazan’ny famerezan-dia sy fandaniana andro sy vola fotsiny ihany izany fivoriana izany. Ireo ankolafy tokony hampihaonina sy hampihavanina aza samy tsy nisy tonga teny an-toerana, dia ny avy ao amin’ny Ankolafy telo. Ireo vondrona politika 6 nametraka ny dina repoblikanina indray dia nisintaka nivoaka ny trano fivoriana. Tsy tonga teny an-toerana ihany koa ny avy amin’ny FFKM sy ireo masoivoho vahiny miasa sy monina eto amintsika izay samy nomena fanasana avokoa. Nahitsy moa ny tenin’ireo fikambanana politika 6 momba ny resaka fampihavanana kasain’ny Raiamandreny Mijoro hatao.

“Tokony hojeren’ity farany akaiky aloha ny disadisa eo aminy sy ny FFKM ary ny Cnosc vao miroso hampihavana ny hafa izy ireo”. Raha ny fantatra tokoa manko dia ny Cnosc no efa nahazo ny fankatoavan’ny maro an’isa, hatramin’ny iraisam-pirenena hitarika ny dinika eo amin’ny samy Malagasy hikatsaham-bahaolana kanefa tamin’ity asan’ny Raimandreny Mijoro ity dia karazana mpandray anjara tsotra fotsiny ihany ity vondron’ny fiarahamonim-pirenena ity. Ankoatra ireo nisintaka sy tsy tonga voatanisa teo ambony ireo dia tsy hita teny an-toerana ihany koa na ny profesora Raymond Ranjeva izay manana ny Vonjy Aina, ary miara-mitarika ny hetsiky ny olon-tsotra na i Fetison Rakoto Andrianirina, nanao ny “Paix des braves”. Araka izany dia tsy dia antenaina loatra amin’izay ho famahana olana ity fihaonana eny Ivato nanomboka omaly ka hifarana anio ity.

 

Vitsy sisa sahy manakana ny fiverenan'ny Filoha RAVALOMANANA (+vidéo)

http://collectif-gtt.org/

"Tsy atoro fa hita" ny fijalian'ny vahoaka Malagasy vokatr'izao krizy izao. Raha roa taona lasa izay dia nanampy ny mpanongam-panjakana ny ankamaroan'ny mpanao politika Malagasy ankehitriny kosa dia nivadika ny rasa. Maro no efa tonga saina ka manaiky fa ny fiverenan'ny Filoha RAVALOMANANA Marc dia hitondra fahatoniana vaovao ahafahana mizotra mankany amin'ny famahana hainagana ny krizy. Ny ankamaroan'ny vahoaka dia mahatsiaro ny filaminan-tsaina rehefa maintso ahitra vokatry ny politika mahomby napetraky ny fitondrana notarihin'ny Filoham-pirenena RAVALOMANANA.

Sary androany 

Tsy manadino ihany koa ny fanamorana ny fazahoana fitsaboana sy ny fampianarana ny zaza Malagasy ny vahoaka ka mitaky ny fiverenan'izany. Diso fanantenan tamin'ny "balaoasy" nataon'i TGV manko ireo izay notarihiny tamin'ny 2009 ka mahatsiaro tena ary miverina amin'ny lalana mazava ankehitriny. Marina fa nisy ny lesoka tamin'ny fisafidianana ny mpiara-miasa tamin'ny Filoha RAVALOMANANA ary efa hitan'ireo mpitari-tolona ny hanarenana izany araky ny nambaran'ny Depiote Zafilahy Stanislas. Nampanantena ny tenany fa hiaraka amin'ny Filoham-pirenena izy ireo hijery ny hanarenana haingana ny Firenena amin'ny fotoana hiverenany eto Madagasikara.

 

Fampihavanam-pirenena Lasa kajikajy politika

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5125&idcat=2

Manomboka miantsoantso fampihavanana indray tato ho ato izay ny ankamaroan’ny mpanao politika, nisy mihitsy ireo milaza fa izany aloha no tokony hirosoana izay vao soniavina ilay sori-dalana ary atsangana amin’izay ny tetezamita iaraha-mitantana. Tena finiavana handamina ny krizy sy ny firenena ve izany sa kajikajy politika fotsiny ? Izay izao no manitikitika ny maro. Raha vao miresaka fampihavanana mantsy dia tsy maintsy tafiditra ao ny famotsoran-keloka, izay tena ilain’ny mpanao politika maro satria raha voaheloka dia tsy afaka milatsaka hofidiana amin’ny fifidianana rehetra. Lohalisitra amin’izany mila famotsoran-keloka izany i Voninahitsy Eugène, mpikambana CT no sady mpitarika ny vondrona Les AS ary anisan’ireo nanasonia ny dina repoblikanina.

Mety ho noho izay angamba no mahatonga azy mivadi-dela sy manomboka manakiana mafy ny fihetsiky ny FAT izay tsy fantatra intsony na mandroso na mihemotra. Araka ny tsiliantsofina re dia efa hatramin’ny 2009 no nanantena famotsoran-keloka ireo gadra politika navoakan’ny FAT saingy nanao be mareina na mody fanina tamin’io resaka io ny FAT. Azony natao tsara anefa ny namoaka famotsoran-keloka tamin’ny alalan’ny didy hitsivolana, ho an’ireo mpanao politika ireo. Ankehitriny dia leon’ny miandry izy ireo, ka mandon-databatra amin’izay. Raha tsy hanao zavatra i Andry Rajoelina dia tsy mahamenatra ireo mpanao politika ireo mihitsy ny hanatevin-daharana ny Magro ka izay vao ho raharaha ny an’ny FAT satria ny ao an-dapa izany sisa no manohana ny fanjakana. Koa raha mamerimberina ny maha zava-dehibe ny hanaovana ny fampihavanam-pirenena miaraka amin’ny ankolafy rehetra ny mpanao politika ankehitriny dia mety efa misy kajy matotra ao ambadik’izay fa tsy hoe nilatsahan’ny fanahy masina tampoka izy ireo ka tena niova fo marina !

 

Magro Behoririka Miantso ny Troïka handray andraikitra

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5128&idcat=2

“Efa mahantra loatra ny vahoaka ry Troika ka raiso ny andraikitrareo, tanteraho ilay tapaka tany Sandton ary sazio ireo miziriziry”, hoy ny depiote Mamitiana Ravelonanosy tao amin’ny Magro Behoririka omaly. Ohatra ny efa miseho daholo ny “indice extreme” rehetra, hoy ny Pasitera Edourd Tsarahame, nanohy izay. Tamin’ny Afrobasket no ohatra voalohany, hoy izy. Misy mpitondra ve eto sa matahotra “indice extreme” ? Tantely amam-bahona ny fiainana nefa mbola misy mikiry mivory sy misakafo be eny Ivato. Nanohy izany i Ignace tamin’ny hoe : “hay ve ny manongam-panjakana ka matahotra haongana e !”. Izy ihany no namaly fa “tsy hanongana izahay, satria tsy fanjakana io fa hanala kosa satria izany no hahazoana fankatoavana iraisam-pirenena”. Mikasika ny famoriana ireo vondrona politika ataon’ny Raiamandreny Mijoro eny Ivato indray dia tsotra ny teny re tao amin’ny Magro dia ny hoe, aleo ho hitan’ny zafiny eo !

 

Andrankandran-dava !

http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=5124&idcat=4  

Andrankandrana ! Izay no azo anambarana ny fihaonana notanterahan’ny Raiamandreny Mijoro teny Ivato omaly sy anio, satria tsy nisy ny tena hoe adihevitra sy fanazavan-kevitra matotra sy mivaingana, ary ireo mpizaika koa aza tsy mahasolotena velively ny tontolo politika ary tsy mahatapa-kevitra.

Tsy sanatria fanohanana be fahatany ny nambaran’Atoa Fetison Rakoto Andrianirina fa mitombina tsara mihitsy ilay filazana hoe tokony hampivondrona ny hery aloha ny mpanelanelana mamaritra paikady mazava hitondrana ny dinika izay vao miantso ireo hery politika, fa raha mbola andrankandrana tahaka izao foana no atao dia tsy hisy asa ho vita izany mihitsy eto. Mitombina koa izany ho an’ny Cnosc, izay mieritreritra ny hikarakara dinika koa, dia efa azo antoka fa tsy ho avy ao indray ny mpanohana ny FAT, dia tsy mety ihany ny resaka. Mazava anefa izao fa tsy maintsy tetezamita iaraha-mitantana no ajoro eto izay vao hovoavaha miandalana ny krizy fa raha mbola ny fitondran’ankolafy tokana tahaka izao ihany no tohizana dia mandavaka ny fasana ilevenany ny FAT ary hihena ny mpanara-dia an’i Andry Rajoelina. 

Raha tena mahay politika ny filohan’ny FAT tsy ho sarotra aminy ny hahalala fa tsy tompon’ny hery intsony izy ary tsy afaka ny hihambo manoloana ny hafa. Raha tany amin’ny 2009 tany mantsy dia azo nambara fa natanjaka ny fitondrana tetezamita, ary niafina fa tsy sahy niseho nivantana ny mpanohitra. Amin’izao fotoana anefa dia na ireo ao anatin’ny fitondrana aza efa mizara ny heviny ary misy mihitsy no toa manomboka mitovy fomba fijery amin’ny Ankolafy 3 ary manaiky ny hodian-dRavalomanana. Efa fiovana goavana izany ary tsy mbola azo noeritreretina mihitsy tamin’ny volana martsa tamin’ity taona ity raha natsangana ilay hoe governemantan’ny firaisam-pirenena. Voafatotry ny paikady politikany i Andry Rajoelina ary tena diso «départ» araka ny fomba fiteny raha ny fahitan’ny besinimaro azy.

Tany am-boalohany izy dia efa tokony ho nisafidy mazava hoe tonga dia atao daholo ve ny fifidianana na ahoana na ahoana fitrangany eo, na hiandry ny vokatry ny fanelanelanana iraisam-prenena aloha vao miroso amin’izany. Ankehiriny, sady kitoatoa ny fanomanana ny fifidianana no tsy nahitam-bokany mazava ny fanelanelanana sy ny fisian’ny sori-dalana. Ny vahoaka anefa miha sahirana isan’andro ary tena miandry vasoka am-pitoerana eo, izay no voka-dratsin’ilay andrankandrana natao teto. Tsy misy mihitsy ny vahaolana mba mitombina naroson’ny fitondrana tetezamita fa dia mamono afo sy mamono vorona no tena nandanian’andro teto. «Ultimatum» isaky ny mihetsika, tsy hita akory anefa izay tena vokany. Dia ho hita eo indray ny hambaran’ny FAT amin’ny faran’ny volana, raha toa ka tsy mbola mamoaka daty hanasoniavana ilay sori-dalana ny sehatra iraisam-pirenena ! Hanao fifidianana ve sa hanova governemanta sa hanampy ny mpikambana eny amin’ny Parlemanta ? Inona foana ity fifampiantsoana ireo be galona ao amin’ny foloalindahy ity ? Tena mitombina marina ve ilay resaka fanonganam-panjakana sa mitady ny haka fahefana ny miaramila satria ela fidona ny mpanao politika ?

 

Vaovao tapatapany androany

·         30/08/2011 - 09:37 : Notafihan'ny jiolahy tao amin'ny hotely misy azy ny fianakaviana iray mpivarotra finday avo lenta ary mpiambina roa no maty tamin'izany.

·         30/08/2011 - 09:34 : Nahalasa saina ny maro ny hetsika ara-pilazantsara narahina seho notontosaina tao Antsirabe ny zoma 26 aogositra 2011 teo fa dia goavana sy nandaniam-bola be tokoa tamin'ny alalan'ny dokambarotra sy ny peta-drindrina .

·         30/08/2011 - 09:32 : Manizingizina ny lehiben'ny faritra Amoron'i Mania Josoa Maminirina fa ny firosoana amin'ny fifidianana ihany no vahaolana amin'ity krizy ity.

·         30/08/2011 - 09:26 : Manomboka miantsoantso fampihavanana indray tato ho ato ny akamaroan'ny mpanao politika.

                                

Mbola misy ny fampitahorana mpitari-tolona (+vidéo)

http://collectif-gtt.org/content/29082011-mbola-misy-ny-fampitahorana-mpitari-tolona-vid-o

Mandeha ny resaka ankehitriny fa misy indray ny “liste noire” mirakitra ny anaran’ireo mpitari-tolona ary voalaza fa “hatao amin’ny fanaovana azy” ireo olona ireo ato ho ato. Ny hetsika indroa Sabotsy natao teo amin’ny Kianjan’ny Finoana dia nahafahana nandrefy ny fahefana eo ampelatanan’ny vahoaka ary nahitana maso  ny mety miandry ny FATE amin’ny fahatongavan’ny Filoha RAVALOMANANA sy ireo seitany rehetra. Tsy tokony miantehatra amin’ny fahatsoram-pon’ny vahoaka mpandala ny ara-dalàna arak’izany ny FATE satria “tsy resy tsy akory ny olo-mangina” hoy ny fahendrena Malagasy.

Sary Magro androany 

Nambaran’I Guy Maxime Ralaiseheno fa “afaka miatrika ny zava-misy rehetra ny vahoaka fa aoka tsy hifandrahona lava”. Nanteriny koa fa noho ny fanajana ny fanapahan-kevitra eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena sy ny fankatoavana ireo Filoham-pirenena voafidim-bahoaka no tsy mampitroatra ny Malagasy mandala ny ara-dalàna amin’izao fotoana izao.

 

Fikaonan-doha teny Ivato:

Nitsoaka an-daharana ireo mpandray anjara

http://www.gazetiko.mg/gazetiko/
Na tsy namaly ny antso aza dia isan’ireo nahazo fanasana ihany koa ny avy amin’ny fiarahamonim-pirenena CNOSC, ny FFKM ary ny tafika.
Nisokatra nanomboka omaly, teny amin’ny trano fivoriana iraisam-pirenena (CCI) Ivato, ny fikaonan-doham-pirenena mikasika ny fampiharana ny Soridalana hivoahana amin’ny krizy eto Madagasikara izay karakarain’ny Raiamandreny Mijoro sy ny fikambanana Finoana. Raha  ireo vondrona politika 11  no nasain’ny mpikarakara avy ao amin’ny Raiamandreny Mijoro dia vitsy tamin’izy ireo ihany no namaly ny antso ka tafiditra tao anatin’izany ireo vondrona enina avy ao amin’ny Dina Repoblikana. Taorian’ny kabary fanokanana anefa dia nivoaka ny efitrano ireto farany. Araka ny fanazavan’Atoa Voninahitsy Jean Eugène, tamin’ny mpanao gazety dia « karazany mandeha ila ihany ity fivoriana ity satria raha fampihavanana eo amin’ny samy Malagasy no notadiavina dia tsy tonga akory ny avy ao amin’ny Ankolafy Telo ». Etsy andanin’izany hoy izy « mbola ao anatin’ny fahoriana tanteraka ny firenena ka tsara raha hahemotra ity fikaonan-doham-pirenena ity ». Amin’ireto vondrona politika enina ireto moa dia « tokony hiandry ny fahatongavan’ny Troïka ny famahana ny olana rehetra ».
Asam-baomiera
Fa na teo aza izany, niroso hatrany tamin’ny fivoriana ireo mpikarakara. Ho an’ny andron’ny omaly dia ny asam-baomiera no tena nifantohan’ny fotoana. Nozarain’ izy ireo ho vaomiera telo mazava tsara ny fandinihana ireo andalana miisa 44 tao anatin’ny Soridalana. Tsara ny manamarika fa ilay Soridalana natao rangopohy tamin’ny volana martsa, miampy ny fanitsiana nataon’i Tomaz Salomao ity dinihin’ireo mpandray anjara teny Ivato ity. Noho ny zava-misy eto amin’ny firenena dia hitohy ary hifarana anio maraina ity fikaonan-doham-pirenena, karakarain’ny Raiamandreny Mijoro sy ny fikambanana Finoana ity.

Voir les commentaires

LE KIOSQUE DU BLOG : LA FIN DU MOIS « REPORTEE » ? (30/08/11)

30 Août 2011, 13:08pm

Publié par rovahiga

http://www.topmada.com/wp-content/uploads/2011/06/jacob-zuma.jpg

 

 

REFLEXIONS

Clôture de la réunion au CCI d’Ivato initiée par les raiamandreny mijoro ce jour. Une résolution sera prise et remise à qui de droit (au PHAT) pour suite à donner. Avant même de connaitre la teneur de ce document, personne n’est dupe et les observateurs liront en filigrane à travers la composition des participants ce que les pro-régime voudront bien donner comme orientation et confirmation de ce qu’ils n’ont cessé de proclamer ces derniers temps à savoir :

-Signature de la feuille de route amendée telle que présentée par le SG de la SADC,

-Aller aux élections dès cette année …,

-Et bla, bla, bla …

Ce document servira en fait de base à ce que Andry Rajoelina décidera dans la soirée du 31 août ou le 1er septembre quoi que la SADC réponde à « l’ultimatum » du PHAT (si elle répondrait), car il reflètera « la volonté du peuple » quel que soit la teneur.

Oui mais voilà, la venue d’un émissaire de Jacob Zuma annoncée pour la semaine prochaine avec au programme la préparation de la cérémonie de signature de « la » feuille de route définitive et la venue des hautes instances de la SADC risque de perturber le programme établi par la HAT, et surtout de provoquer un incident  diplomatique de plus contre la mission de la SADC donc, contre la Communauté Internationale.

A ce propos, quelques absences au CCI intriguent fortement les observateurs. Le premier de taille, l’absence des représentants du corps diplomatique y compris la France qui en d’autre temps aurait envoyé au moins quelques « observateurs » et deuxièmement, les représentants de l’armée. Une absence à plusieurs significations selon l’angle où l’on regarde. Bien malin celui qui saura interpréter cet « évènement ». Il faudra attendre d’autres signes avant de se fixer sur une quelconque hypothèse.

 

rov@higa  

 

 

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Sortie de crise : Un émissaire de Zuma attendu à Tanà

http://www.matv.mg/?p=28025

 

Un émissaire du Président de l’organe politique de la SADC et Président de l’/Afrique du Sud, SEM Jacob Zuma, est attendu dans nos murs la semaine prochaine, a-t-on appris auprès de plusieurs sources politiques. Certaines sources estiment que ce médiateur est un ministre sud-africain. La véritable nature de sa mission n’a pas … (Suivre le lien)

 

Un nouveau monologue des partisans de la Haute Autorité de Transition au centre de conférence internationale d'Ivato

http://www.madonline.com/article.php?article_id=4971&lang=fr&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MadagascarOnlineLePremierMagazineDactualitEnLigneSpcialisSurMadagascar+%28Madagascar+Online+%3A+Le+premier+magazine+d%27actualit%C3%A9+en+ligne%2C+sp%C3%A9cialis%C3%A9+sur+Madagascar%29

C'est une autre réunion qui n'accouchera sans doute même pas d'une souris. Les Raiamandreny Mijoro organisent une conférence censée se pencher sur la sortie de crise et la feuille de route de la SADC mais seules les entités qui soutiennent Andry Rajoelina assistent à la rencontre  … (Suivre le lien)

 

Sortie de crise : Cafouillage à la réunion d'Ivato

http://lexpressmada.com/sortie-de-crise-madagascar/26898-cafouillage-a-la-reunion-d-ivato.html

Les six groupes signataires du « Pacte républicain » boycottent le colloque sur la Feuille de route organisé par les « Raiamandreny mijoro ». Mais ces derniers persistent et signent.

La confusion règne au sein des entités ayant paraphé la Feuille de route. Des membres des six des huit groupes politiques ayant paraphé le document claquent la porte à la réunion organisée par les  … (Suivre le lien)

 

Centre de conférences Ivato: Quand Norbert Ratsirahonana réprimande … 

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=15134&Itemid=55

Arrivée en retard pour des raisons personnelles, et ayant raté de peu ses collègues qui ont quitté la réunion à cause du deuil après la disparition de Nadine Ramaroson, Elia Ravelomanantsoa a demandé aux organisateurs du colloque les documents que doivent avoir les participants, ainsi que le badge nécessaire. Mais, la dame a  … (Suivre le lien)

 

Transition : Le TGV fustige le « Pacte républicain »

http://lexpressmada.com/transition-madagascar/26912-le-tgv-fustige-le-pacte-republicain-.html

Le combat fait rage au sein du régime de transition. Après l'Union des démocrates et des républicains pour le changement (UDR-C), le parti Tanora malaGasy Vonona (TGV) de Andry Rajoelina, président de la transition, tire à boulets rouges sur les signataires du « Pacte républicain », critiques envers le régime  … (Suivre  le lien)

 

Réunion politique du CCI Ivato : La « bande des six » claque la porte

http://www.madagascar-tribune.com/La-bande-des-six-claque-la-porte,16332.html

La réunion organisée par les Raiamandreny mijoro avec l’association Finoana a ouvert ses portes au CCI Ivato ce lundi 2 août comme prévu. Les 11 entités n’étaient toutes présentes car les trois mouvances ont boycotté la rencontre à l’instar du CNOSC. Les invités comme les observateurs, en l’occurrence le corps diplomatique, le FFKM, les  … (Suivre le lien)

 

Gouvernance des régions : Les chefs de région solidaires de celui du Boeny

http://www.madagascar-tribune.com/Les-chefs-de-region-solidaires-de,16334.html

Par suite des échauffourées du samedi 20 Août 2011 sur l’établissement des Trano mora de Mahajanga au terrain d’Amparahigidro sur la RN4, échauffourées qui ont engendré des interventions houleuses dans les médias par quelques membres du haut lieu fustigeant le chef de région Boeny, les 21 chefs de … (Suivre le lien)

 

OPINION

Sortie de crise : Les convictions du SEFAFI

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19655:sortie-de-crise--les-convictions-du-sefafi&catid=43:a-la-une

« Ce ne sont pas les combinaisons d’état-major qui font la démocratie et qui mobilisent le citoyen mais les consultations électorales libres et transparentes ». C’est la première des convictions du SEFAFI. La deuxième conviction est qu’il faut des élections cette année 2011. Le SEFAFI estime que le récent  sommet de  … (Suivre le lien)

 

Miroirs

http://www.madagascar-tribune.com/Miroirs,16337.html

Si les choses pouvaient toujours être simples, l’Union africaine aurait suivi la Ligue arabe et bon nombre de ses pays membres ; elle aurait rapidement reconnu comme autorités de la Lybie le Conseil national de transition. Jugeant la situation militaire encore instable et craignant une guerre civile à l’irakienne, le président  … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Nouvel avion pour Air Madagascar

http://r974.com/journal/1335/nouvel-avion-pour-air-madagascar/

La compagnie malgache Air Madagascar dispose d’un nouvel avion à compter du 2 septembre 2011 pour assurer la liaison aérienne entre Paris et Antananarivo. Elle louait jusqu’à présent un appareil à Air Italy mais le contrat de location se termine le 1er septembre  … (Suivre le lien)

 

Pro-Ravalomanana ?

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19653:pro-ravalomanana-&catid=44:chut

Le président de la HAT a refusé l’offre de l’opérateur Ny Rado Rafalimanana, pour la location d'un Boeing 767 sous financement du Qatar. La raison apparente de ce refus serait que Ny Rado Rafalimanana est considéré comme un homme de Marc Ravalomanana. Cependant Air Mad aurait trouvé un autre loueur dont on ne connaît pas jusqu'a présent le propriétaire ou le courtier. Le DG d'Air Mad fera incessamment un déplacement en Europe pour conclure cette location de Boeing 767 200. (FIN)

 

Eau et électricité : L’Etat doit 72.7 milliards d’Ar. à la Jirama

http://www.matv.mg/?p=28013

72,7 milliards d’Ariary, c’est le montant des arriérés que  l’Administration (Etat, Universités et autres collectivités décentralisées) doit à la Jirama au titre des années 2009, 2010 et 2011.
Selon une chronique de la Direction Générale du Trésor, si certaines administrations ne maîtrisent pas leur consommation, d’autres par «laxisme», ne se soucient guère de leur consommation en eau et électricité.  Elle  … (Suivre le lien)

 

Agriculture/Changement climatique: 28% de baisse de production attendue

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15138:agriculturechangement-climatique-28-de-baisse-de-production-attendue&catid=45:newsflash&Itemid=58

«Le changement climatique pourrait faire baisser la production de 16% dans le monde et de 28% sur le seul continent africain au cours des 50 années à venir ». Dans son rapport « Foodprice watch – avril 2011 », la Banque mondiale précise que ces prévisions deviendront réalité sans des mesures d’adaptation fortes  … (Suivre le lien)

 

Développement : Des opérateurs européens attendus

http://lexpressmada.com/developpement-madagascar/26877-des-operateurs-europeens-attendus.html

Une conférence régionale du projet CAPDEV se tiendra à Antananarivo en septembre. Une vingtaine d'entreprises européennes y seront présentes.

Un évènement économique d'envergure. La capitale abritera dans  … (Suivre le lien)

Voir les commentaires

GTT TOAMASINA (Communiqué)

30 Août 2011, 10:21am

Publié par GTT International

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

 

MOVANSY RAVALOMANANA TOAMASINA 

Nifamotoana tao amin’ny Lycée Price Ambolomadinika 

 

Feno hipoka ny efi-trano fivorian’ny Lycée Price Ambolomadinika Toamasina ny marainan’ny asabotsy 27 aogositra lasa teo. Tonga nitafa tamin’ny mpikatroka anatin’ny movansy Ravalomanana Toamasina ny lehiben’ny Movansy Ravalomanana nasionaly, Roland Ravatomanga.

 

Nisy ny fitondrana fanazavana nataony mahakasika ny toe-draharaha-politika ankehitriny indrindra ny fivoriana an-tampon’ny SADC tany Luanda farany teo. Nitohy tamin’ny fametraham-panontaniana sy valiny avy eo ny fotoana. Naharitra ora 2 ny fihaonana.

 

Nangonin’i Mika( Toamasina)

Album sarylycetoamasina avectampongttge

 

FILOHA RAVALOMANANA TAO TOAMASINA

RODOBE TOAMASINA : Laha-teny

 

 

Mody aho vao misy fanaovan-tsonia tondro zotra izany

Ny tolakandron’ny asabotsy 27 aogositra , vory maro be tao amin’ny kianjan’ny Fihavanana Tanambao V ny ekipan’ny Rodobe Toamasina sy ny mpiara-dia rehetra. Niditra mivantana ny Filoha Ravalomanana sy ny Filoha Zafy Albert.

 

-Filoha Ravalomanana: Tsy maintsy ho avy aho e!. Tsy maintsy tonga Dada vao misy fanaovan-tsonia tondro zotra nasiam-panitsiana izany. Tsy ho azo velively ny reconnaissance raha tsy amin’ny alalan’ny fiaraha-mitantana. Tsy demokrasia no misy ao Madagasikara amin’izao fa didy jadona. Henon’ny SADC ireo fanambarana nataon’ny vondrona politika enina. Mankasitraka an’ireo olona ireo aho satria naneho tokoa ny tena fitiavan-tanindrazana. Apetraho aloha ny hambom-po fa hiroso amin’ny Fitondrana Tetezamita tena izy isika. Matoky ny SADC aho, matoky ny SADC koa ny ONU sy ny Vondrona Afrikanina.

 

-Filoha Zafy: Tsy maintsy ataontsika ny hamoahana an’ireo anarana’olona rehetra cerveau mpanondrana bois de rose. Hiditra amin’ny Repoblika faha-IV isika ka mila madio ny firenena. Mahereza daholo. Tsy maintsy mandresy isika.

 

-Iandro Roberson Pierre dit Sôlamena: Kianjan’ny Fihavanana ity kianjan’ny Magro Tanambao V ity. Amin’ny volana septambre io tsy maintsy tonga eto Madagasikara ny Filoha roalahy.

 

-Vavy Julienne: Tapero ny Tetezamita. Ataovy ny Fampihavanam-pirenena. Na inona na inona fanazavana atao: ny fiaraha-mitantana ihany no vahaolana.

 

-Honoré, ben’ny tanànan’i Ampasimazava Vavatenina teo aloha: Nalana Ravalomanana niditra Ranaivo. Fanapotehana fa tsy fanovana no netin-dRanaivo. Potika i Madagasikarantsika ity raha mbola io zalahely io no mitondra eo. Vonona izahay Analanjirofo hifanome Tanana hamerina ny ara-dalàna.

 

-Radebason Michel dit Jôlahy Mena tsy mataho-maso mena: mandeha ny feo any Antananarivo any fa hosamborina hono zaho. Tsy hangina velively ny tenako. Tsy hadenfitra raha tsy tonga eto ny Filoha Ratsiraka sy ny Filoha Ravalomanana. Samy nosoran-dreniny menaka.

 

-Solontenan’i Brickaville: Tsy mbola nahita mpitondra teto Madagasikara voailikilika any an-dafy tahaka izao aho. Tsy hahazo fankatoavana velively io tetezamita raha tsy miroso amin’ny fiaraha-mitantana. Mijaly ny vahoakan’i Brickaville, mila mivaha ity krizy ity.

 

-Guy Maxime Ralaiseheno( niditra mivantana): ny fanomanana ny fitsenana an’i Dada sy Deba no tokony imasoantsika mafy ankehitriny.

 

-Dahy Emilien: efa tsy lava kabary zaho fa hafatra ho an’ny mpitondra sy antsika vahoaka tsotra ny ahy: ô re ô! Mangalà honon-draha.

 

-Kotomanantsoa Remi Weng Lion( Filohan’ny rodobe Toamasina): mitondra ny fialantsiny avy amin’ny Président Zafy. Tokony teto izy androany fa noho ny adidy hafa , dia tsy tafaraka tamintsika teto izy. Mitohy ny tolontsika. Tsy misy miala eto. Vahaolana hivoahana amin’ny krizy ny fodian’ny Filoha roalahy ary ny fanaovan-tsonia ny tondro zotra nasiam-panitsiana.

Nandritra ity fihaonana ity koa no nitondran’i Victor Hong fanazavana tamin’ny mpanao gazety mahakasika ireo tsikera atobaky ny olona eny amin’ny Internet. Mazava ny nolazain’ity Filohan’ny fikambanana OFPACPA ity: “hitako daholo ireo fanaratsiana ahy eny amin’ny Forum Site Internet TIM ireo izay afafin’ny olona sasantsasany milaza azy ho miara-dia amin’ny Filoha Ravalomanana. Inona no problème-n’ireny olona ireny?. Tsy zaran-jareo aza zaho Victor Hong izay sakay sy maso tamin’i Ravalomanana 2002-2009 nefa mitaky ny fiverenany eto Madagasikara amin’izao fotoana izao. Atsaharo ary adinoy ireo tantara ratsy rehetra, ndao hiara-hametraka tantara tsara vaovao ho an’ny firenentsika”.

 

Nangonin’i Mika( Toamasina)

Voir les commentaires

JUSTICE ET DROITS DE L'HOMME à MADAGASCAR (29/08/11)

29 Août 2011, 22:47pm

Publié par Justmad

ARTICLES REMARQUES - AOUT 2011

 

http://justmad.canalblog.com/archives/2011/08/26/21771029.html

 

- 29 08 11 - Le Poste.fr - Nadine Ramaroson - Mauvais ange des Bas-fonds - Sainte Patronne des petites Frappes
Fin tragique pour la ministre de la Population qui incarnait le populisme d’un pouvoir aux abois. Elle est morte noyée à son retour de l'île Ste Marie. l’une des femmes les plus influentes de Madagascar a vu la vedette qui la ramenait à terre se retourner avant d’exploser. Portrait sans concession de celle qui fut fut célèbre aussi bien pour son engagement envers les défavorisés que pour ses accointances mafieuses.

<>
   26 05 11 - SeFafi - Communiqué - Une élection cette année
Plus que jamais, la crise subie depuis janvier 2009 semble sans issue. La médiation de la SADC est embourbée en raison de l’ambigüité entretenue autour de la feuille de route et du désintérêt des chefs d’Etat pour la question malgache. Faut-il baisser les bras et se résigner, en attendant les inévitables mouvements de rue, voire même la guerre civile ? La sortie de crise ne peut et ne doit pas être le fait des seuls politiciens. La seule issue inclusive et consensuelle est la l’expression du suffrage populaire, le choix des citoyens. La sortie de crise devra nécessairement se faire par les urnes, et c’est en vue de cet objectif que doivent être mobilisés dès à présent, et au plus vite, les efforts de tous. Il est indispensable d’organiser une élection cette année 2011. Le SeFaFi a déjà proposé que cette élection soit celle des députés de la future Assemblée nationale de la IVème République. Pour que les législatives puissent être tenues avant la saison des pluies, il le décret de convocation doit être publié avant fin août. Si le pouvoir s'y refuse, pourront lui être imputés à juste titre et l’allongement sans fin de cette transition, et l’échec probable tant de la HAT que du pays tout entier. Mais pour ce faire, la composition et le fonctionnement de la CENI doivent être redéfinie, sur des critères de compétence, d'indépendance et de neutralité. L’amnistie ne constitue un droit pour personne et son utilisation est réservée aux seules assemblées issues d’un suffrage populaire. Le SeFaFi propose d’ériger le conseil du fampihavanana malagasy qui outre son rôle dans le processus de réconciliation pourrait faire fonction d’arbitre et de recours électoral, tenant la place exceptionnelle et provisoire assignée par la feuille de route à une Cour Electorale Spéciale. Le "Parlement" actuel, dont les membres sont nommés, n’a aucune légitimité en la matière : cela reviendrait pour ses membres à s’autoamnistier. Et il faut rappeler que certains actes ne sont pas amnistiables. Si une Assemblée nationale est élue cette année , elle pourra se consacrer à ses tâches prioritaires : loi de finances 2012, loi d’amnistie et lois organiques. Ainsi, les élections présidentielles se tiendront dans un climat apaisé et conforme à l’État de droit. Il revient à tous, acteurs politiques ou citoyens de la société civile, de s’engager dans le processus de sortie de crise sans chercher à le contrôler.

25 08 11 - La Vérité - Edito - V.R. -  Pays à la dérive
Le quotidien réputé pro-HAT écrit : "Il convient de se rendre à l'évidence : jamais régime n'a été aussi critiqué voire vitupéré que la Transition actuelle, si l'on se réfère aux médias, à l'exception des organes de presse officiels qui ne se privent pas néanmoins de mettre quelquefois en exergue, à travers des reportages anodins, des dysfonctionnements récurrents. [...] Les critiques proviennent tant de l'extérieur, autrement dit les opposants du régime qu'à l'intérieur même. C'est sur ce dernier point que la situation présente certains dangers d'une implosion".

- 24 08 11 - La Gazette - Adelson Razafy - Seule solution à la crise : entre Maputo et feuille de route
La médiation dans la crise malgache a été confiée par le récent sommet de la Sadc à l'organe, dit Troïka. Dans l'île, néanmoins, on fonde peu d'espoir sur cette instance aujourd'hui présidée par le chef d'Etat sud-africain Jacob Zuma. Si dans l'île on n'attend pas grand-chose de la médiation de la Troïka, c'est aussi car la Sadc a tendance à botter en touche et à renvoyer d'un sommet à l'autre les décisions de poids. On attend surtout une initiative nationale qui pourrait installer autour d'une table les mouvances rivales. Si on réussit à mettre les protagonistes de la crise autour d'une table, sur quelle base démarreront les pourparlers ? Tout simplement à partir d'une voie moyenne entre deux documents : l'accord de Maputo et la feuille de route.

- 23 08 11 - Afrique Hebdo - Ressources minières - Des trafics intenses dans le Nord
De nombreux Chinois et de petits exploitants miniers s’installent autour d’Andapa depuis quelques mois. La vente, illicite, de pierres précieuses extraites de la réserve d’Anjanaharibe Sud se fait au vu et au su de tout le monde. Les pierres comme le quartz sont chargés dans des containers et quittent le port de Vohémar pour rejoindre la Chine et la Thaïlande. A ce rythme, le pays n’aura plus rien ni sur ses terres ni dans son sous-sol ni dans ses zones maritimes territoriales...

 <>  18 08 11 - Tribune - Edito - Ndimby A. - Sauvegarder le dernier souffle...
La communauté internationale se trouve à la croisée des chemins. Soit elle décide de continuer à mettre la pression pour aboutir à une hypothétique gestion consensuelle et inclusive de la Transition. Dans ce cas, le risque est que l’attente supplémentaire aggrave les dommages collatéraux, sans pour autant s’assurer d’un résultat positif : l’échec de Maputo, deux ans après leur signature, en est une illustration. Soit elle décide de faire contre mauvaise fortune bon cœur, et pour parler trivialement, faire avec ceux qu’il y a, et tant pis pour les autres. Dans ce cas, le risque est alors de bricoler une mauvaise sortie de crise, avec un fort potentiel de réplication plus tard. La tendance au sein de la communauté internationale va plutôt vers la seconde option : sauver ce qui peut l’être, pour éviter d’aller vers une situation vraiment ingérable. Et pour ce qui risque de se passer dans quelques mois ou années, on verra bien le moment venu. La communauté internationale est pressée de se débarrasser de la gestion de la crise de Madagascar, et se dit qu’une mauvaise feuille de route vaut mieux qu’une bonne guerre civile.

- 18 08 11 - Madagoravox - Lalatiana Pitchboule - Retour au pays
Madagascar, un paradis ? Image d’un pays ambigu. Où de loin et en surface les choses paraissent quasiment normales, et les sourires sont toujours aussi fabuleux. … La vie semble suivre son cours mais les gens sont épuisés. Face à ce désabusement teinté d’écœurement, on parait ridicule avec nos grandes théories sur la démocratie, les droits de l’homme, la justice et la vérité. Et là encore, le hiatus entre la diaspora et les gens du cru saute aux yeux...

- 17 08 11 - Tribune - Hery Randriamalala - A défaut de conscience environnementale, la peur du gendarme...
Hery Randriamalala est l’un des auteurs d’un rapport publié en 2010, « Bois de rose de Madagascar : Entre démocratie et protection de la nature », rapport qui avait largement contribué à sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur le pillage des parcs nationaux de Madagascar. Il a accepté de faire le point de la situation avec Madagascar-Tribune.com. À ses yeux, la menace change de nature, la mafia qui profite du trafic illicite du bois de rose s’attaque également aux pierres précieuses que contiennent ces parcs nationaux.
Voir aussi : 17 08 11 - Hery Randriamalala - La chronique du bois de rose - Janvier 2008 à août 2011

<>
  16 08 11 - Global Voices - Suzanne Lehn - Les effets économiques et sociaux des sanctions internationales
Madagascar vit ces dernières années un déclin lent et apparemment irrépressible de sa fragile économie, qui met à rude épreuve la vie de millions de Malgaches. Après deux ans et demi sous la houlette du gouvernement de transition d'Andry Rajoelina (la moitié d'un mandat présidentiel), l'économie a été classée au dernier rang mondial  par le magazine Forbes [en anglais], des milliers de personnes ont perdu leur emploi et une crise alimentaire plane sur la région méridionale du pays. Les sanctions ont pour effet le déclin économique et l'insécurité alimentaire.

 <>  16 08 11 - The Fund for peace - The Failed State index 2011 - 16 08 11 - The Fund for peace -  Index Data
Publication du  7ème rapport annuel (2011)  des "Failed States" réalisé par "The Fund for peace", une organisation internationale indépendante sur la prévention des conflits violents et la promotion de la sécurité durable. Madagascar, qui se trouve classé en 58ème position sur 177, dans la catégorie "Warning", voit sa notation dégradée par rapport à l'année précédente (64ème rang). Madagascar laisse les premières places à des Etats nettement plus défaillants dont la Somalie (1er), le Tchad (2ème) ou encore le Soudan (3ème), l’Irak (9ème), la Côte d’Ivoire (10ème). Le classement 2011  montre que ces défaillances se reflètent surtout dans la détérioration des services publics.

- 16 08 11 - Tribune - Edito - Ndimby A. - Sociologie du Gasy en crise
Malgré le fait que Madagascar soit encore « officiellement » en crise, il n’y a à priori aucun signe visible du grave conflit politique qui mine la vie du pays depuis deux ans. Oui, mais..., car bien entendu, il y a un mais, et loin d’être mineur. À l’image des discours, des promesses et du comportement du pouvoir de transition depuis 2009, la stabilité et le calme apparent sont superficiels. Les sages savent qu’il est préférable de se méfier de l’eau qui dort, surtout quand la surface lisse cache des tourbillons dans ses profondeurs. Quel comportement faut-il donc adopter face à ce calme apparent ? Sept possibilités : être idiot, faire l’idiot, être naïf, pratiquer le stoïcisme, le baba cool, l’utopique, le don Quichotte...

- 13 08 11 - L'Express - Humeur - Sylvain Ranjalahy - Transition à vie
Le gouvernement annonce des mesures exceptionnelles transitoires pour pour rétablir la sécurité des biens et des personnes ainsi que l’autorité de l’Etat. S'agissant du volet socio-économique du programme, on croit rêver : l'Etat va se subsituter au secteur privé pour résoudre "divers problèmes sociaux" . Ratsiraka peut s'en mordre les doigts. La HAT est en train de réaliser le paradis socialiste qu'il avait promis il y a trente-six ans de cela, et qu'il n'avait jamais tenu, le transformant en capitalisme d'État. La société de justice et d'équité qu'il avait claironnée dans son Livre Rouge devenu aujourd'hui, mondialisation aidant, société de violence et de pauvreté, c'est la HAT qui va s'en charger.

-13 08 11 - Madonline - Elections territoriales - Un besoin vital pour le régime TGV
Le régime tente d’outrepasser la recommandation du médiateur de la SADC, Joaquim Chissano, sur le fait de prolonger le mandat des maires en attendant les conditions politiques favorables à une élection démocratique. Le conseil de gouvernement Vital persiste à organiser au moins une élection en 2011. Le prétexte est la nécessité d’asseoir une nouvelle autorité face à une certaine déliquescence de l’Etat. Le TGV se rend compte que la plupart des communes sont toujours sous le contrôle de la mouvance Ravalomanana. Ce qui est un handicap pour la HAT et ses alliées avant les élections nationales. Abdou Diouf, secrétaire de l'OIF,  a donné en plus de sa bénédiction à Andry Rajoelina en lui remettant  un logiciel magique avec lequel le pouvoir  espère impressionner la communauté internationale.

- 12 08 11 - Tribune - Edito - Valis - Le gouvernement essaie de prendre le taureau par les cornes
Un Conseil spécial de gouvernement a été consacré - enfin - aux aspects sociaux de la vie de la population. Le tableau de la situation dressé par le gouvernement avoue un désordre politique, une insécurité affligeante, un dysfonctionnement des systèmes à tous les niveaux, une perte de confiance de la population envers les dirigeants et une autorité de l’État qui périclite. Le problème actuel n’est plus réellement politique mais socio-économique . Plus d’un politicien aguerri l’admettent. Les ménages sont confrontés depuis plus d’un an déjà à des maux qui sont d’ordre économique et sécuritaire et non politique.

- 12 08 11 - La Gazette - Franck Raharison - A cause de la Sadc, la crise est sans issue
"La Sadc souffle le chaud et le froid. C’est le moins qu’on puisse dire. Qu’elle se prononce, une bonne fois pour toutes, sur ses réelles intentions quant à la sortie de crise à Madagascar. On ne peut éternellement subir, supporter ses caprices. ce n’est pas Joaquim Chissano qui va se poser en donneur de leçons, en matière de gouvernance, aux autorités malgaches. Non. La HAT mérite d’avoir un autre médiateur ou interlocuteur que cet ancien chef d’Etat mozambicain". Conséquence : "le régime transitoire va sûrement se poursuivre au-delà de 2012. A qui profite un tel crime ? Parce que c’en est un"

-------------------------------------------------------
<> articles particulièrement signalés - <>doc documents à valeur permanente.
-------------------------------------------------------

- 11 08 11 - IRIN - Les eaux usées tuent
Près d’un tiers des 20 millions d’habitants que compte Madagascar n’ont pas accès à l’eau courante pour se laver et la majorité des deux tiers restants partagent des toilettes insalubres, selon un rapport publié par le Programme pour l’eau et l’assainissement (WSP) de la Banque mondiale en juillet 2011. Le risque de diarrhée et d’autres maladies est particulièrement important dans certains des quartiers les plus pauvres de la capitale. Le rapport indique que la mauvaise qualité de l’eau et la médiocrité des conditions sanitaires coûtaient quelque 100 millions de dollars par an au pays, soit 1% du produit intérieur brut.

 - 11 08 11 - La Gazette - Bernard Saral - Crises à  répétition : mêmes causes, mêmes effets
Il y a vingt ans hier que la sécurité présidentielle d'alors a massacré une foule de contestataires, du côté du palais d'Iavoloha. Entre-temps, deux autres drames du même genre sont survenus : des barrages anti-économiques et des plasticages de ponts, " pacifiés " par la force, les arrestations massives et les émeutes en 2002, et la tuerie devant le palais d'Etat d'Ambohitsorohitra le 7 février 2009. A chaque fois manipulés consentants et volontiers bons exécutants, des citoyens lambda finissent toujours par payer durement, après avoir assouvi sa hargne dans la violence.

<> 10 08 10 - Communiqué du gouvernement en réponse à Joachim Chissano
Joachim Chissano fait le point sur les démarches qu’il a conduites et les missions qu’il a confiées au Secrétaire exécutif de la SADC, Tomaz Salomao. En réponse à la demande de clarification de l’Escopol, il précise que la version de la feuille de route soumise à signature est celle qui a été « entérinée à Sandton le 11- 12 juin 2011 avec un amendement transmis aux 11 groupements politiques par une lettre du Secrétaire exécutif de la SADC en date du 17 juin 2011 ». C’est cette feuille de route amendée qui a été présentée par Joachim Chissano le 6 juillet, au CPS/UA, à la Commission de l’UA et au Secrétaire général de l’ONU. La presse souligne qu’il est devenu bien difficile de s’y retrouver dans les différentes versions et amendements… C’est sans doute la raison pour laquelle Tomaz Salomao n’a pas encore achevé ses consultations avec les dirigeants de la SADC, de la Commission de l’UA, et les membres de GIC. La cérémonie de signature de la feuille de route à Antananarivo devra encore attendre. La SADC se donne du temps afin d’amener toutes les mouvances malgaches à la signer. Pendant ce temps, le régime avance à marche forcée vers les élections...

- 09 08 11 - L'Express - Humeur - Sylvain Ranjalahy - De deux choses l'urne
Autant l'usage du bulletin unique avait fait débat avant d'être finalement adopté, autant l'urne fait aujourd'hui l'objet d'un marchandage acharné au niveau du Parlement. Alors que ni le calendrier électoral, ni la nature du scrutin ne sont encore connus, le Parlement va de session extraordinaire à une autre pour statuer sur le projet de loi sur les élections territoriales. Les membres du CST que ceux du Congrès ne savent plus très bien ce que l'Exécutif attend d'eux. De deux choses l'urne, soit on organise les élections avec une urne pour chaque électeur pour éviter les bourrages, soit on vote l'amnistie pour libérer tous les délinquants des quatre Républiques. Pour ne pas perdre du temps avec les sessions extraordinaires au Parlement, on soumet cette suggestion à un référendum au chiffrage universel direct. Avec 20% d'électeurs en plus en l'espace de neuf mois, soit le plus fort taux de natalité électorale au monde, les risques d'erreur sont moindres. On est bien parti pour des élections on ne peut plus transparentes et démocratiques.

- 08 08 11 -La Gazette - Raphaël Jacoba - Régime transitoire : un climat des investissements très tendu
Transition politique et climat d’investissement ne font pas bon ménage ! Selon le classement du « Doing business 2010 », Madagascar est au 140ème rang sur 183 pays. Ce rapport est une sorte de sésame pour les investisseurs internationaux qui veulent juger les conditions d’investissements dans un pays donné. Il se réfère à une dizaine d’indicateurs : protection des investissements, exécution des contrats, conditions de propriété, pratique du droit de travail, paiement d’impôt, création d’entreprise, obtention de licence, obtention de crédit, fermeture d’entreprise. Malheureusement, chaque indicateur constitue un puits de problèmes sans fond pour Madagascar !

 <> 04 08 11 - Collectif Tany - Halte aux expulsions des familles malgaches et à  l'accaparement des terres  et Annexe à la pétition
Les expulsions de familles malgaches des terres sur lesquelles elles vivent souvent depuis plusieurs générations, sont de plus en plus fréquentes et massives. Cette situation est devenue intolérable, pour le Collectif, qui lance une pétition en ligne. Très souvent, les familles ne possèdent pas de document foncier pour sécuriser leurs terres contre les accaparements de toutes sortes.La sécurtité foncière demeure l'un des problèmes majeurs de Madagascar.

- 03 08 11 - Tribune - Tribune libre - Joël Andriantsimbazovina & Patrick Rajoelina - Madagascar : la course à  l'abime ?
Depuis de trop nombreuses années, la Grande île est plongée dans des crises politiques à répétition dont on ne voit pas l’issue, sinon un chaos rampant de la société malgache. La démission de Marc Ravalomanana, le 17 mars 2009 et l’accession d’Andry Rajoelina à la présidence de la Haute Autorité de la Transition, ont des conséquences terribles sur la vie quotidienne des Malgaches à qui l’on promet depuis plus de deux ans l’organisation d’élections démocratiques. La situation institutionnelle de Madagascar n’améliore pas, loin s’en faut, la situation économique et sociale des Malgaches dont beaucoup vivent dans un total dénuement et une véritable détresse morale. Les auteurs sont juristes et membres du Comité constitutionnel (CCC) de Madagascar

- 01 08 11 - Tribune - Ralambo C. et Aina R - Bref rapport sur l'activité mafieuse des bois de rose d'Antalaha
Des exploitants de la région Sava contestent vigoureusement  les mesures gouvernementales anoncées pour la saisie et la vente des stocks illicites : «  Nous sommes contre toute tentative d'enlèvement de nos stocks et nous demandons au gouvernement de ne pas s'ingérer dans la vente de nos rondins », soutient un exploitant. « Il s'agit de nos biens prouvés par des procès-verbaux de constatation en bonne et due forme en 2009. Certains d'entre nous avaient déjà reçu une avance auprès de nos clients à l'époque », ajoute-t-il. Les opérateurs manifestent pour exprimer leur désapprobation. Les membres d’une association protectrice de l’environnement et de la forêt à Madagascar, ont envoyé sur place une équipe pour suivre de près ces manifestations. Ils en reviennent avec un dossier mettant en cause un certain nombre d'individus aux pratiques mafieuses qui ne peuvent être ignorées du pouvoir . Le président de la HAT osera-t-il mettre fin à ce trafic ?

Voir les commentaires

L’ENORME BLUFF !!!

29 Août 2011, 20:39pm

Publié par rovahiga

http://www.maxi-fond-ecran.com/fond-ecran/animaux/aigle_005.jpg

 

La réunion d’Ivato de ce jour a été initiée pour saborder la table ronde programmée  par les autres entités dont la CNOSC seule reconnue par la Communauté Internationale. Ramino Paul et la HAT savent très bien que cela n’avait aucune chance de réussir, mais le but c’est de pouvoir avancer l’argument comme quoi, ils ont pris la décision de revenir à la table de négociation mais ce sont les « autres » qui ont fait foirer l’initiative, et suivant « leur logique », ils refuseront toute invitation à d’autres négociations à venir ! L’homme fort de la HAT l’avait proclamé depuis longtemps et à plusieurs reprises que l’étape des négociations était bel et bien révolue. En donnant sa bénédiction à cette réunion d’Ivato lors de son passage à Andralanitra chez le père Pedro, Andry Rajoelina vient de « signer » une nouvelle fois la preuve d’une mauvaise foi sans limite et permanente.

 

Ce coup-ci, les raiamandreny mijoro ont perdu ce qu’il leur restait d’honneur et de respect. Quant à ceux qui prennent le peuple pour leurs sujets et/ou jouets, ils iront plus loin qu’ils ne le pensent faute de savoir s’arrêter quand il le faut. Voyons ce qu’ils avancent comme arguments pour l’échec qu’ils ont prémédité :

 

Boycott des représentants diplomatiques

Ramino Paul : l’absence de chancelleries étrangères s’explique par le fait que la communauté internationale ne connait plus qu’une seule cérémonie qui n’est autre que celle de la signature officielle de la Feuille de route. (*)

>>> Remarque : Pourquoi les avoir invité ? 

 

Retrait des six parties signataires du Pacte républicain :

Hery Rasoamaromaka : Ce ne sont pas les six groupements politiques qui ont quitté la salle, mais quelques membres de ces entités. Le fait est que ces personnes qui ont quitté la salle ne cherchent qu’à rallonger la période de transition pour la plus simple raison qu’ils ont peur d’affronter les urnes, a-t-il conclu. (*)

>>> Remarque : Pourquoi les avoir invité ?

 

Absence du FFKM :

Lanto Rakotomavo : Personne ne peut prétendre que la FFKM n’a pas été représentée. « Certes, le président en exercice n’a pas assisté à cette réunion, toutefois je tiens à mentionner que ce groupement religieux dispose d’une branche de suivi qui a bien été parmi nous (*)

>>>Remarque : Pourquoi les avoir invité ?

 

« Le bateau HAT » devient irrémédiablement fou et court à sa perte.

 

(*) Source tananews.com

Voir les commentaires

LE KIOSQUE DU BLOG : EVITER L’EXPLOSION ! (29/08/11)

29 Août 2011, 12:42pm

Publié par rovahiga

http://www.worldbank.org/wb/newsletter/feature-sm3-conflict.jpeg

 

REFLEXIONS

Demandez au PHAT pourquoi cette haine viscérale qui engendre tous ces malheurs à, un peuple qui ne demande que de vivre dans la paix et vous saurez comment résoudre tous nos problèmes. Hélas la réponse ou plutôt les réponses  données jusqu’ici ont été toutes complètement à côté de la plaque soit par mauvaise foi flagrante, soit par calculs mesquins. A bien regarder le parcours de « l’homme fort de la HAT » la seule cause justifiée est la haine contre son prédécesseur. Quelle chance donner dès lors à toutes ces volontés de rapprocher, de réconcilier les principaux protagonistes de cette crise ? C’est à partir de là que nos intellectuels, nos plus honnêtes politiciens, nos braves citoyens et la Communauté Internationale doivent trouver la solution. Une des solutions proposées qui reflète vraiment la réalité, sans état d’âme et sans animosité aucune, serait de passer par une vraie transition sans Andry Rajoelina ni les autres forces politiques du moment, ou une transition suivant les normes : consensuelle et inclusive composée des représentants de toutes les forces politiques dirigée par les deux principaux protagonistes. En dehors de cela, nous allons patauger encore longtemps si l’explosion sociale nous laisserait faire. Car quelque part, la mèche menant au baril de poudre a été allumée !!!

 

rov@higa 

 

L’EVENEMENT

Gouvernement : Décès brutal de Nadine Ramaroson

http://www.madagascar-tribune.com/Deces-brutal-de-Nadine-Ramaroson,16330.html

De retour de mission de Sainte Marie où elle avait accompagné le ministre du Tourisme pour les festivités du « Tsolabe » ou Festival des baleines, la ministre de la Population et des Affaires sociales, Nadine Ramaroson a péri ce dimanche 28 août dans un accident en mer survenu près de Soanierana Ivongo. Malgré le beau temps, de  … (Suivre le lien)

 

Décès de Nadine Ramaroson : les détails

http://www.tananews.com/2011/08/deces-de-nadine-ramaroson-les-details/

Accident ou acte de sabotage ? Telle est la question qui tourmente l’opinion publique sur le décès de la ministre de la Population Nadine Ramaroson. Pour en revenir aux faits, la ministre a quitté Sainte-Marie hier aux alentours de 14 heures, après avoir assisté au « Tsolabe », le Festival des baleines. C’est à bord de la  … (Suivre le lien)

 

Fahitana hafahafa: “Misy loza manambana ny firenena”

http://gazetiko.mg/

Mpanao politika 17 may tao anaty rano miendrika afo no zavatra hitan’ity vehivavy mpahita ity.

Andro vitsy lasa izay no tafaverina avy any Nosivarika ity vehivavy milaza fa taizan-jazavavindrano ity. Nisy fahitana hafahafa anefa niseho taminy nandritra izany fotoana izay. Nipetraka teo amoron-drano izy sy  … (Suivre le lien)

 

Stéphane Jacob: Décès d’un grand du journalisme

http://afriquehebdo.com/290825463-stephane-jacob-deces-d%E2%80%99un-grand-du-journalisme

Nous avons appris, avec une grande tristesse, le décès hier de Stéphane Jacob, directeur de la rédaction du quotidien « Midi Madagasikara ».

Les  membres de la direction de « La Gazette de la Grande Ile » l’ont côtoyé dans l’un ou l’autre quotidien où il a exercé, et ont apprécié sa disponibilité et son esprit de camaraderie. Stéphane Jacob a été  … (Suivre le lien)

 

Nécrologie : Décès du journaliste Stéphane Jacob

http://www.matv.mg/?p=27956

« Il avait le journalisme dans la peau ». C’est sur cette phrase que le Général de division Razafimandimby Sylvain a rendu hommage à son frère Razafimandimby  Jean-Claude, plus connu dans le monde de la presse par Stéphane Jacob.
Le Directeur de la Rédaction de Midi-Madagasikara s’est éteint samedi dernier à  … (Suivre le lien)

 

POLITIQUE ET VIE DE PARTI

Vers des élections législatives rapides dans un climat apaisé à Madagascar"

http://www.newspress.fr/Communique_FR_244890_2865.aspx

Agence NEWS Press 

La SADC (Communauté de développement de l'Afrique Australe), organisation régionale chargée par l'ONU de mettre fin à une crise politique à Madagascar, née essentiellement de l'arrivée au pouvoir du maire d'Antananarivo à la suite d'un mouvement populaire et de l'éviction de son prédecesseur à l'étranger peine à trouver une solution  … (Suivre le lien)

 

Alain Andriamiseza : des « Seza » par tirage au sort

http://www.tananews.com/2011/08/alain-andriamiseza-des-%C2%AB-seza-%C2%BB-par-tirage-au-sort/

Partager 42 postes ministériels entre 11 groupements politiques n’est pas évidente dès lors que le critère équité doit être pris en compte. Cette étape reste cependant à franchir après la signature de la Feuille de route a indiqué Alain Andriamiseza. De l’avis de ce membre du CST et non moins membre de l’Escoppol, la nomination des  … (Suivre le lien)

 

Andry Rajoelina : Par rapport à la situation politique

http://www.madagascar-tribune.com/Par-rapport-a-la-situation,16329.html

En marge de la cérémonie d’inauguration du nouveau village de l’AKAMASOA, le président de la HAT, Andry Rajoelina, a accordé une interview d’ordre politique.

À propos du processus de sortie de crise :

« Une décision sera certainement prise à la fin de ce mois d’Août. Nous attendons  … (Suivre le lien)

 

Retour de Marc Ravalomanana : La Namibie et l’île Maurice étaient contre

http://www.matv.mg/?p=27968

L’ancien Chief of Staff de la présidence de la République, Henri Roger Ranaivoson et non moins actuel émissaire de Marc Ravalomanana dans la résolution de la crise malgache, a révélé que l’Île Maurice et la Namibie se sont opposées au retour de Marc Ravalomanana dans son pays natal  … (Suivre le lien)

 

OPINION

Une semaine décisive ?

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19624:une-semaine-decisive-&catid=42:editorial

Cette semaine commence mal pour la nation malgache avec cette disparition subite de la ministre de la Population Nadine Ramaroson et de ses proches collaborateurs suite au naufrage du bateau qui les a transportés au retour d’une mission à l’île Sainte Marie. Les plus démunis se sentent plus que jamais orphelins suite à son décès  … (Suivre le lien)

 

Vision et lunettes

http://www.madagascar-tribune.com/Vision-et-lunettes,16331.html

Par Patrick A.

Les épaisses lunettes noires qu’elle était obligée de porter en permanence (elle souffrait d’une forme d’hypersensibilité à la lumière) n’empêchaient pas chez Nadine Ramaroson une certaine clairvoyance. Consciente de la réputation des gouvernements dont elle était membre, elle disait en préambule aux personnes qu’elle sollicitait pour  … (Suivre le lien)

 

Point de vue : Pourquoi pas un pardon national ?

http://www.matv.mg/?p=27971

Le mot « pardon national » revient actuellement. Pour une partie de la classe politique, c’est une nécessité avant de commencer quoi que ce soit. C’est une culture malgache  et l’Occident ne la comprendrait jamais.
Pourquoi un pardon ? Il  signifie tolérance. Il signifie confiance. C’est un renoncement de  … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Création d’entreprises à Analamanga : 2524 établissements créés pour le 2e trimestre 2011

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19633:creation-dentreprises-a-analamanga--2524-etablissements-crees-pour-le-2e-trimestre-2011&catid=35:economie&Itemid=61

Suite aux déclarations faites par les personnes physique ou morale auprès de direction interrégionale d’Analamanga sise à Anosy, on a pu constater que la région d’Analamanga reste toujours le milieu d’implantation de la majorité des entreprises nouvellement créées à Madagascar … (suivre le lien)

 

Bois de rose : Les trois Chinois acheteurs en Chine

http://www.matv.mg/?p=27953

Monsieur Lu, Madame Liu Hongyu et Monsieur Wen sont des Chinois, principaux acheteurs des bois de rose en provenance de Madagascar, selon une enquête effectuée par Global Witness et l’EIA (Environmental Investigation Agency).
«Lu» est propriétaire d’une société implantée à Guanghzou et financée par  … (Suivre le lien)

 

Microfinance: Le taux de pénétration augmente

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15088:microfinance-le-taux-de-penetration-augmente&catid=45:newsflash&Itemid=58

Malgré la crise, la microfinance se porte bien. Le taux de pénétration des ménages est de 17,5% en 2010, contre 16,1% en 2009 et 13,9% en 2008. Ces données de la Coordination nationale de la microfinance (CNMF) dénotent l’évolution positive du taux d’accès des ménages aux services de microfinance. A titre de rappel, la  … (Suivre le lien)

Voir les commentaires

DECES BRUTAL DE NADINE RAMAROSON

28 Août 2011, 21:57pm

Publié par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2010/01/nadine.jpg

 

 

La ministre Nadine Ramaroson décède dans un naufrage en mer au large  de Soarano Ivongo. Selon la presse, une dizaine de personnes auraient trouvé la mort dans cet accident.

Nous présentons nos condoléances à sa famille

 

rov@higa

 

Ministre malgache meurt dans naufrage

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/28/97001-20110828FILWWW00173-ministre-malgache-meurt-dans-un-naufrage.php

La ministre malgache de la Population et des Affaires sociales Nadine Ramaroson est morte noyée aujourd'hui dans un naufrage au large de Soanierana Ivongo, au nord-est de la Grande Ile de Madagascar, qui a fait au total 11 morts, a-t-on appris de source officielle.

 

"Vers 15h45, une vague a renversé le bateau de la ministre à l’embouchure de Soanierana-Ivongo. Il y avait onze personnes à bord. Quatre sont mortes noyées, dont Mme Ramaroson, et trois sont portées disparues", a déclaré le Général Richard Ravalomanana, commandant de gendarmerie dans la région d’Antananarivo   ...  (Suivre le lien)

 


Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>