Décès de Jacques Sylla

Publié le par rovahiga

Le décès de Jacques Sylla nous oblige naturellement à nous poser des questions que toute nature humaine cherche à donner des réponses adéquates. Ainsi, l’homme en question malgré les vues divergentes sur sa carrière et sa personnalité, bénéficiait de son vivant d’une certaine sympathie. Il était le premier ministre qui marquait de son emprunte les dernières années du régime Ravalomanana. Avant d’être placé au perchoir de l’Assemblée Nationale pour  les deux ans qui restaient à ce dernier, il fut premier ministre de 2002 à 2007. C’était sous sa direction que le gouvernement réalisait des travaux que nous qualifions de gigantesques. En effet, pour ne citer que les plus connus, il menait à terme l’obtention de l’AGOA, du Millénium Challenge, l’effacement des dettes auprès des « Amis de Madagascar » (un peu moins de 500 millions d’euros)…Ironie du sort cependant, quand il devenait l’un des fossoyeurs de ses propres succès. En se soumettant comme l’une des pièces maitresses du coup d’état de mars 2009 avec Manorohanta Cécile, Rajemison Rakotomaharo pour ne citer que ceux-là, il jouait à l’ombre de la françafrique et de certains lobbies du catholicisme. Jacques Sylla fera partie de l’histoire de ce pays et l’avenir jugera s’il avait ou pas raison dans ce qu’il entreprenait.                                                                                                                                                         A la famille éplorée, nous présentons nos sincères condoléances.

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article