Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Communiqué de presse : Déclaration de SEM Andry RAJOELINA

23 Mai 2012, 16:24pm

Publié par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2012/05/hat.jpg

 

 

N°099-P.T/SGP/COM. 

 

 

Déclaration de SEM Andry RAJOELINA 

Président de la Transition de Madagascar

22 Mai 2012

 

Malgaches, mes compatriotes,

Chers parents et aînés,

Sœurs et Frères à travers la Grande île,

 

Aujourd’hui, le pays amorce un tournant, beaucoup de questions se posent et nous avons tous l’esprit rempli d’inquiétude. C’est pour cette raison que je me fais le devoir de venir dans chaque foyer pour vous parler des affaires nationales.

Nous avons lutté pour le changement des structures dans la manière de diriger le pays.

La nouvelle Constitution a été adoptée par voie référendaire, la Feuille de route a été signée, laquelle nous mènera vers les Institutions de la IVème République. Bien que ce chemin soit semé d’embûches, et c’est bien le seul chemin, le Gouvernement d’Union Nationale exigé par les divers Partis politiques a pu être instauré.

Les Institutions de la Transition qui ont été mises en place, traduisent la volonté du pouvoir d’aller de l’avant, bien que la cohabitation ne soit pas aisée. Nous en sommes actuellement à la dernière étape de cette Transition, qui est, la préparation et l’organisation des élections tant attendues par tous les Malgaches.

En effet, ces élections sont très attendues par nos compatriotes de toute la Grande Ile car elles signifient la sortie de crise politique qui n’a que trop duré. Ces élections traduisent également le choix du peuple pour ceux qui vont diriger la Nation.

Nous savons pertinemment que c’est dans cette IVème République que sera érigé un nouveau Madagascar qui amènera le développement en toute sérénité et en toute liberté.

Il est très clair que cette dernière étape de la transition est cruciale. Pourtant, certains s’efforcent encore à semer des troubles. D’autres passent leur temps à chercher la petite bête à travers des mensonges inimaginables, allant jusqu’à un lavage de cerveau qui désorientent l’esprit de nos concitoyens.

Les Malgaches ne méritent pas une autre crise dans l’actuelle crise qui dure depuis trois années ; les Malgaches ne méritent pas que la Nation revive une autre période de troubles.

Des questions pleines d’inquiétude taraude l’esprit du grand nombre, telles que :

§  L’année scolaire s’achèvera-t-elle dans de bonnes conditions et les examens de nos enfants auront-ils lieu dans les délais impartis, si jamais les enseignants persistent à faire la grève ?

§  Qu’adviendra-t-il des malades si les aides-soignants se remettent en grève ?

Aussi, j’en appelle à la conscience de tous les responsables sans exception.

Soyez honnêtes envers vous-mêmes en reconnaissant que ce n’est pas dans cette période difficile qu’il faut presser la Nation, pour satisfaire à tous les desiderata qui n’ont jamais été entendus depuis de nombreuses années. Faites une priorité du volet sociale du peuple malgache. Ne pensez qu’aux intérêts du grand nombre et ceux de la Nation. Ayons une vision commune pour le bien de nos compatriotes.

La Nation a grand besoin de la sagesse de tout un chacun.

Le vrai patriotisme consiste en la volonté de tous à mettre un terme à cette Transition, à travers des élections libres et transparentes.

Je lance un appel à toutes les personnes de bonne volonté pour se donner la main, dans la préparation de ces élections, depuis la Présidence jusqu’au plus petit Fokontany, en étroite collaboration avec la CENIT.

Pour ma part, je ne cesse d’œuvrer dans ce sens pour relever ce défi d’arriver ensemble à organiser es élections.

Je viens d’avoir une séance de travail avec le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban-Ki-Moon. Il m’a reçu en toute fraternité, malgré son emploi du temps chargé et les grands problèmes qui l’accaparent. Mais j’ai pu lui expliquer clairement la volonté des Malgaches d’aller vers les élections. De son côté, il a fait montre d’une volonté à nous aider dans ce sens.

Il en est de même du côté de la SADC qui est actuellement en train de se pencher sur les meilleurs moyens de nous appuyer dans cette démarche vers les élections. D’ailleurs, je vais incessamment rencontre le Président de la SADC.

Malgaches mes Compatriotes,

Le travail qui nous attend tous, a grand besoin de sérénité et de volonté. Nous avons besoin de solutions politiques. Et ce travail requiert un grand Patriotisme que vous avez au fond de l’âme.

N’avons pas traversé des périodes dures que nous avons surmonté ?

Aussi, Malgaches saisissez-vous ! Œuvrons main dans la main, Forces Vives de la Nation !

Avec vos lueurs, la lumière jaillira sur nous !

Notre Grande île resplendira ! Notre Nation Madagascar devra aller vers un réel développement !

Peuple malgache,

Je ne vous laisserai pas seuls et je suis prêts, à accomplir jusqu’au bout les lourdes responsabilités qui m’incombent.

La Patrie est sacrée !

 

Misaotra Tompokolahy, Mankasitraka Tompokovavy.

 


 

Fanambaran’Andriamatoa RAJOELINA Andry

Filohan’ny Tetezamita

22 Mey 2012

 

Ry Malagasy Mpiray Tanindrazana,

Ry Ray aman-dreny rehetra eto amin’ny Firenena,

Ry Zoky sy Zandry, Anabavy sy Rahalahy manerana ny Nosy,

 

Mandalo kihon-dalana ny Firenena ankehitriny, maro dia maro ny fanontaniana, misy ihany koa ny ahiahy any an-tsaintsika rehetra any, koa raisoko adidy ny hitsidika ny isam-baravarana mba hifampizarana ny momba ny raharaham-pirenentsika.

Naneho ny fitakiany hanovàna ny rafi-pitondrana sy ny rafi-pitantanana eto amin’ny Firenena ny Vahoaka Malagasy.

Tafajorontsika ny Lalampanorenana vaovao ; voasonia ny Tondrozotra hirosoana mankany amin’ny fananganana ny rafitry ny Repoblika fahaefatra ; fantatsika fa sarotra izany làlana izany nefa tokana ihany koa, ary dia voapetraka ny fiaraha-mitantana notakian’ny vondrona pôlitika samihafa.

Tafatsangana ireo andrim-panjakana ato amin’ny Tetezamita, nampiseho fahavononana hatrany ny fitondràna amin’ny tokony hirosoana, na dia teo aza ny fahasarotan’ny fiaraha-mitantana, ary dia tonga eo amin’ny dingana farany amin’izany Tetezamita izany isika ankehitriny dia ny fanomanana sy ny fanatanterahana ireo fifidianana izay efa tena andrandrain’ ny Malagasy rehetra.

Efa tena andrandrain’ny Malagasy manerana ny Nosy tokoa mantsy izany fifidianana izany satria sady famaranana ny krizy politika izay efa nitarazoka ela loatra ; no hifidianan’ny Vahoaka izay olona hitondra ny Firenena.

Fantatsika fa ao anatin’ity Repoblika fahaefatra ity no hananganana Firenena vaovao izay hahafahan’ny Malagasy rehetra miaina am-pilaminana ao anatin’ny fampandrosoana tsy misy sakatsakana.

Mazava arak’izany fa goavana loatra ity dingana farany amin’ny Tetezamita ity. Mbola misy anefa ireo mamorona korontana samihafa. Maro ihany koa ireo mila voatsiary, ireo mamafy lainga sy mamorona antsanga tsy aman’orana, miezaka mampisavorovoro ny sain’ny olom-pirenena.

Tsy mendrika ny hampiainana krizy vaovao intsony ny Malagasy. Tsy izay krizy naharitra telo taona niainan’ny Malagasy izay no mbola tokony hamoronana krizy lavareny hafa indray. Tsy mendrika ny Malagasy ny mbola hisian’ny korontana eto anivon’ny Firenena.

Mahakely aina ny maro ny fanontaniana hoe :

§  Ho tomombana ve ny taom-pianarana ary hahavita ny fanadinana ve ireo zanatsika, raha mbola misy ireo Mpampianatra mitokona ?

§  Ahoana re no ihafaran’ny marary, raha mbola hitokona indray ny Mpitsabo Mpanampy ?

Koa miantso ny feon’ny fieritreretan’ireo Tompon’andraikitra rehetra tsy ankanavaka ny tenako.

Aoka mba, tsy ho ao anatin’izao fotoan-tsarotra izao, no hanerena ny Firenena, hanatanteraka ny hetaheta rehetra, izay tsy tanteraka tao anatin’ny taona maro. Aoka mba ho ny fiainam-bahoaka no atao laharam-pahamehana. Aoka mba ho ny tombontsoan’ny maro sy ny Firenentsika ihany no ho banjinina. Ary aoka mba hiezaka hampitovy ny fomba fijery isika rehetra, mba hahasoa ny Mpiray Tanindrazana.

Ilain’ny Firenena ny fahendren’ny tsirairay avy.

Ny tena fitiavan-tanindrazana dia ny fiezahan’ny rehetra hamarana haingana ny Tetezamita amin‘ny alalan’ny fifidianana madio mangarahara.

Koa manao antso avo ny tenako ho an‘ny tsara sitrapo rehetra, hiaramisalahy, hanomana hatraty amin‘ny foibe ka hatrany ifotony isam-pokontany miaraka amin’ny CENIT ny fikarakarana izany fifidianana izany.

Ny tenako dia manao ny ezaka rehetra mba hahavitantsika soa aman-tsara izany fanamby izany.

Vao avy nihaona tamin’ny SG Firenena Mikambana, Atoa Ban Ki-Moon ny tenako. Fihaonana manan-danja izay nandraisany ahy, tamim-piralahiana tanteraka, na dia maro aza, ireo olana goavana manahirana azy ankehitriny, ary dia, afaka nanazava tsara taminy, ny tokony hirosoantsika Malagasy haingana, amin’ ny fanatontosana ny fifidianana ; izy rahateo dia nampiseho ny fahavononany hanampy antsika amin’izany.

Toy izany ihany koa ny SADC izay efa ao anatin‘ny fandinihana ny hanampiana antsika ary dia hihaona amin’ny Filohan’ny SADC rahateo ny tenako.

Ry Malagasy Mpiray Tanindrazana,

Mila fitoniana sy fahavononana ny asa miandry antsika rehetra, mila fitadiavana vahaolana ara-pôlitika ary mitaky fitiavan-tanindrazana marina.

Tsy efa voasedra tamin‘ny sarotra va isika ?

Koa mijoroa ry Malagasy ! Mifandraisa-tànana ry herin’ny Firenena !

Mihazavà fa ho tonga ny fahazavantsika!

Tsy maintsy tafita ity Nosintsika ity ! Tsy maintsy handroso I Madagasikara malalantsika!

Ry Vahoaka Malagasy,

Tsy hamela anareo irery aho, ary vonona mandrakariva ny tenako, hanatontosa hatramin’ny farany, ny adidy mavesatra iantsoroako.

Masina ny Tanindrazana !

Misaotra Tompokolahy, Mankasitraka Tompokovavy.

Commenter cet article