Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

MADAGASCAR: Communiqué du GTT La Réunion

22 Janvier 2012, 18:36pm

Publié par rovahiga

COMMUNIQUE

http://tsimokagasikara.wordpress.com/2012/01/22/madagascar-communique-du-gtt-la-reunion/

Devant l’arrogance d’ Andry Rajoelina (et ses acolytes) qui n’hésite pas à fouler aux pieds une Feuille de Route qu’il a signée lui-même, en sortant à la dernière minute un NOTAM pour empêcher Ravalomanana de rentrer comme prévu ce Samedi 21 Janvier 2012, et le suprême mépris qu’il affiche pour le peuple malgache ;

 

Face aux valses hésitation de la Communauté internationale à intervenir d’une façon efficace comme elle le fait, ou a fait ailleurs ; Lybie, Afghanistan, Irak, Côte-d’Ivoire, et partout en Afrique ;

 

Nous sommes convaincus que la communauté internationale COLLABORE activement avec ce régime putschiste derrière les rideaux, pour préparer les intérêts de ses membres influents siégeant au sein le Conseil de Sécurité, au mépris d’une population de 20 millions d’habitants au bord de l’inanition ; et n’utilisant le mot « démocratie » que lorsqu’elle décide d’intervenir.
Face à cette indifférence devant la situation d’une population en danger, nous appelons le Peuple malgache :
à ne plus croire qu’en lui-même ; et tout faire pour libérer les prisonniers politiques, la levée de la suspension des médias ainsi que le retour de Ravalomanana ;

à se donner la main pour arracher des mains du putschiste, sa liberté, son choix et sa dignité ;
à dénoncer par tous les moyens tout acte, toute collaboration des putschistes avec l’étranger, ou avec les nationaux acquis à leur cause, à tous les niveaux et sur tout le territoire ;
à réclamer la suppression du CT et du CST dont les membres ne représentent ni sa voix, ni son choix, ni ses intérêts ;
à réclamer le retour des militaires dans leurs casernes, et la suppression des mercenaires au sein de l’armée ;
à réclamer la réduction des partis politiques en  deux ailes ; démocrate et républicain, avant les élections pour assurer la transparence et éviter les partis sangsues (plus de 300 actuellement). Ce sont ces partis qui se disent politiques qui abritent les mercenaires de tout genre.

 

Vive Madagascar Libre et Indépendant

Commenter cet article