Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Non aux manœuvres colonialistes de la France

18 Avril 2011, 11:03am

Publié par GTT International

 

 

 

 

 

 

 

http://gtt-international.blogspot.com/2011/04/non-aux-manoeuvres-colonialistes-de-la.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+GttInternational+%28GTT+International%29

 

Malagasy Mandresy, Madagasikara Afaka 

Peuple Malagasy Gagnant. Madagasikara Libre 

Winner Malagasy People. Free Madagasikara 

 

Le contexte international est certes dominé par les évènements de la Côte d’Ivoire et de la Libye, mais nous nous devons de rappeler que Madagascar se trouve encore dans la crise politique où elle est plongée depuis plus de 2 ans. Malgré les discours, l’image et le message véhiculés par le pouvoir putschiste obsédé par la recherche de la reconnaissance internationale, rien n’est réglé sur le fond.

En effet, la proposition de feuille de route élaborée par l’équipe de M. Simao qui, dès son essence même souffrait de l’absence de consentement des 3 mouvances légalistes, a été désapprouvée par la Troika de la SADC réunie à Livingstone (Zambie) en mars dernier. Cette dernière a rappelé que toute recherche de solution à la crise doit se faire dans le cadre des Accords de Maputo de 2009 à savoir, consensualisme et inclusivité. Rappelons que la médiation menée par M. Simao présente nombre de dysfonctionnements dont:

· le recours à de faux partis politiques pour “gonfler” les signataires de la feuille de route,

· l’exclusion des grands partis représentatifs de la communauté nationale qui comptent en leur sein plusieurs élus,

· la mise à l’écart des représentants de la société civile, le CNOSC, qui pourtant incarne le dialogue malgacho-malgache.

Par ailleurs, force est de constater que l’ingérence de la France constitue le principal blocage au processus de sortie de crise. Elle a saboté depuis le début les efforts menés par la SADC en voulant imposer sa feuille de route dont les principales dispositions présentent un caractère complaisant vis à vis du régime putschiste. C’est tout simplement inacceptable à nos yeux.

Nous exigeons donc de la France de cesser toute interférence empêchant la SADC de mener à bien ses efforts de médiation. Le peuple Malagasy en a assez de cette manœuvre françafricaine qui n’apporte que malheur et souffrance pour lui. Madagascar est un pays INDEPENDANT et SOUVERAIN avec les droits et égards qui y sont attachés.

Nous demandons à la Communauté Internationale de :

· appliquer sans délai les sanctions prononcées par l’Union Africaine à l’encontre des putschistes, soutenir les efforts et décisions de la SADC,

· ne pas reconnaître le régime putschiste de Rajoelina qui essaie d’utiliser moultes manoeuvres pour tromper la Communauté Internationale. Ce n’est pas en intégrant, au sein du nouveau gouvernement de Camille Vital, quelques dissidents complices animés par la recherche d’intérêts personnels que l'on pourrait lui donner un caractère consensuel et inclusif.

En outre, nous exigeons:

· le retour sécurisé du Président Ravalomanana, seul gage d’une paix durable pour le pays,

· la libération de tous les prisonniers politiques,

· la mise en place d’un vrai gouvernement consensuel et inclusif,

· l’organisation des élections avec l’aide de l’Union Européenne.

Enfin, la situation socio-économique est chaotique et devient de plus en plus intenable pour l’ensemble de la population: pillage, braderie illégale et permanente du patrimoine national, corruption à tous les niveaux, flambée des prix, et violations graves des droits de l’Homme,...

 

Des mesures concrètes doivent être prises sinon les conséquences pourront être catastrophiques. 

GTT INTERNATIONAL – Collectif de la Diaspora 

15, rue des Savoises 

Genève – SUISSE 

Commenter cet article