Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

TRACT CIRCULANT DANS LES RANGS DE L'ARMEE

10 Janvier 2011, 11:20am

Publié par GTT International

Peuple Malagasy levez vous!

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

http://gtt-international.blogspot.com/2011/01/tract-circulant-dans-les-rangs-de.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+GttInternational+(GTT+International)

 

Officiers, sous officiers et militaires, savez-vous que :

 

Le général Rakotoarimasy Responsable de haut niveau au sein de l’EMMONAT le 26/01/2009 et 07/02/2009, qui n’a pourtant pas bougé, fait construire une maison à la Pagode, fait construire une maison à Antsirabe, et se prépare à faire construire une troisième maison, qui est financée par le Ministère de l’Aménagement du Territoire.

 

Le général Ndriarijaona

Un voiture Toyota V8.

Un ensemble immobilier à Nosybe an’Ala, dans lequel il y a une grosse épicerie, une école et une boite de nuit (note de l’interprète : sans commentaires !).

Deux versements de 500 millions d’Ariary, espacés d’une semaine.

Le plus grand mariage d’Antatanarivo où il a été dépensé 400 millions de FMG. Il s’agit du mariage de sa fille.

Une villa à la Pagode d’Ambohijanaka, dans la cour de laquelle il y a aussi un 4x4e encore couverte d’une bâche.

La distribution de terrains militaires à Ramena, contre de l’argent.

Complexe hôtelier à Beforona.

 

Le général Razafindrakoto Bruno

Un château à Andakana Ambohidratrimo.

Une villa dans la SAVA.

une autre villa à FarafanganaInscription d’élèves-gendarmes contre de l’argent.

Avancements ou mise à la retraite pour ceux qui sont capables de soudoyer.

Financement de son voyage en occident pour assister au mariage de son fils ou sa fille.

500 millions venant de la Gendarmerie

 

 

Le général Rakotonandrasana Noël

Deux camions semi-remorque de marque Scania.

Une grande villa à Itaosy.

Une villa à étage au centre ville de Maevatanana.

Deux versements de 100 millions d’ariary à la Tour Zital d’Akorondrano.

Où sont partis les fusils sortis d’Ivato et la cargaison de trois 4×4 sortant du Capsat la nuit du 8 mars ?

Terrain pour faire construire une villa à Ambohijanahary, commune rurale d’Ivato.

Villa sise à Mahazomaha.

Un véhicule 4×4 V8 neuf.

 

Le général Camille Vital, qui est premier ministre et qui a été nommé Général, alors qu’il était déjà en retraite

Fait construire une somptueuse villa à côté du Pullmann d’Ivandry.Achète des terrains de cacao à Ambanja, avec M. Themistocle, un confrère qui a co-signé avec lui l’autorisation d’exportation des bois de rose.

A fait entrer dans la Task Force Bois de Rose, Le général Manakany, le colonel Balbine, le colonel Judex, etc.

A acheté un vignoble et l’usine d’embouteillage à Bordeaux-France.

S’est précipité aux Comores dans l’affaire des 300 tonnes de bois de rose, car son frère en était le principal responsable.

Abonné à l’Hotel Ankadindratombo souvent accompagné de filles. Est-ce une œuvre de bienfaisance publique ?

Préparation de la nomination de plus d’une centaine de Généraux, sachant que la plupart de ces aspirants ont été contributeurs du succès (du putsch).

 

Le général Ravelomanana Claude

Trois villas à Antananarivo, dont les loyers perçus sont inestimables si on en croît ce que sa femme dit fièrement quand elle en perçoit une petite partie.

 

 

Le général en retraite Ramakavelo

Mutation à son nom de terrains militaires: Andrainarivo et Ankorahotra.

Perçoit un salaire mensuel de 17.000.000 Ariary, et même s’il dit ne pas être intéressé par la HAT, il tient quand même à son siège (ou poste).

 

 

Le général Charles Rabemananjara

Réception de six cartons pleins d’argent, qui auraient dû servir à pacifier le Pays.

 

Le général de « la » Division (note de l’interprète : comprenez le jeu de mots Alain .

Sortie illicite d’armes au Néron.

A missionné des militaires pour prendre d’assaut les riches et ceux soupçonnés de soutenir Ravalomanana.

Retrait de l’argent des douanes, sans aucun document mais seulement de force (300.000.000 FMG avec Lylison)

Retrait d’argent chez Elias, propriétaire Sipromad, pour des opérations de déstabilisations.

Commandant direct du chef des armées et de la gendarmerie.

 

Le colonel Rasendraiahy, DAF du ministère de la Santé

Quatre véhicules 4×4 et beaucoup d’autres choses diverses.

 

Le colonel Ravalomanana Richard

Une ferme à Ambohimanarina Ambohimanga.

Mise en place d’un poste avancé devant sa maison.

 

Le général Randrianaza

Peut-on encore lui faire confiance alors qu’il a fait partie des trois mouvances à Maputo mais est devenu un pro GVT xxx maintenant ! Peut-on encore lui faire confiance ?

 

Le général Gilbain Pily

Chef de l’EMMONAT le 07 février et n’a pas pris ses responsabilités lors de l’assaut du Palais d’Ambohitsirohitra car a reçu de l’argent du CMDN.

 

 

L’amiral Rarison . Hyppolite

Gros moralisateur qui prétendait faire progresser la nation dans la terreur devant Lylison et Charl, mais a des aventures avec Mme Veuve

 

Le colonel Elaka

Une maison à Alasora.

Une Mitsubishi Sportero.

 

Le colonel Randrianasoavina Charl

Une maison à La Pagode, de l’argent en banque et voitures.

Enlèvement avec violence de fûts de carburants d’Ambatovy. Carburants auparavant détournés par des trafiquants. Ceci avec Lylison.

 

Le colonel Lylison

Une maison derrière l’Horizon-Ivato Antaninkatsaka.

 

Le colonel Ravoavy, DAF du ministère des armées

Mitsubishi Sportero.

 

Cela ne s’en arrêtera pas là.

 

Ils sont tous MILLIARDAIRES alors qu’on vous bouffe tous les jours.

 

LEVEZ VOUS !

 

Les hommes de troupe en chient avant de bouffer.

 

La population en perd vivante ses âmes, comme des « valala voatango » car ce sont les « hitsikitsika hivavahana » eux-mêmes qui nous tombent dessus. (note de l’interprète : je suis désolée, je ne peux pas traduire ce qui est dit. La richesse sémantique de la langue malgache est trop riche et les images dans les expressions ne peuvent être traduites en Français. « valala voatango », « hitsikitsika hivavahana » et « zanak-akoho » et celui qui n’est pas cité, c’est l’affreux « papango »).

 

L’idée de supprimer le COSOFAM, qu’on avait dit être l’outil « angady » qui a permis à ce coup d’état de voir le jour.

 

Questionnez vos chefs sur ces richesses bizarres.

 

L’indemnité d’un militaire pour une « opération coup de poing » est de 30.000 ariary alors que le militaire normal ne touche que 5.000 ariary. Où est partie la différence ?

 

Ceci est déjà une accusation. Où êtes vous BIANCO et SAMIFIN, ou alors attendez vous que l’armée et le pays (terre de nos Ancêtres) soient totalement détruits.

 

LEVEZ VOUS !

 

Signé : Le PEUPLE CONTRIBUABLE

Commenter cet article