Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

SPECIAL METEO DU 18/02/11

18 Février 2011, 18:45pm

Publié par rovahiga

Bingiza continue de marquer le temps

http://www.madagascar-tribune.com/Bingiza-continue-de-marquer-le,15498.html

Le dernier bilan de la perturbation cyclonique « Bingiza » fait état de six morts et de 20.700 sinistrés, dont 7.000 sans abris.

La formation poursuit son déplacement lent vers le sud-est. À 15h locales ce 17 février, son centre était encore localisé dans le district de Manja. La masse nuageuse qui la précède persiste sur les regions de Melaky, Boeny, Betsiboka et sur toutes les provinces d’Antananarivo, de Fianarantsoa et de Toliara. Elle y provoque des pluies accompagnées parfois de rafales de vents. Les avis d’alertes concernent les districts ci-après :

Avis de danger imminent : Antsalova, Miandrivazo, Belo sur Tsiribihina, Morondava, Tsiroanomandidy, Soavinandriana, Mahabo, Beroroha, Ihosy, Betroka, Manja, Morombe, Ankazoabo, Sakaraha et Benenitra.

Avis de menace : Mandoto, Betafo, Antsirabe I/II, Fandriana, Manandriana, Ambositra, Ambatofinandrahana, Ikalamavony, Ambalavao, Fianarantsoa I-II, Mananjary, Manakara, Ikongo, Ivohibe, Vondrozo, Vohipeno, Farafangana, Vangaindrano, Midongy

Atsimo, Iakora, Befotaka, Amboasary ,Taolagnaro, Toliara I-II, Betioky-Atsimo, Ampanihy, Bekily, Beloha, Tsihombe et Ambovombe.

Par ailleurs, la masse nuageuse dense persistera sur les régions de Vatovavy-Fitovinany, Atsimo-Atsinanana et Anosy. Des pluies abondantes y seront encore observées.

De ce fait, la population des districts concernés devra rester vigilante face aux éventuelles crues de rivières ou éboulements de terres.

D’après BNGRC et Météo malagasy

 

Bingiza: 6 morts, 18 blessés, 20.700 sinistrés

http://www.moov.mg/actualiteNationale.php?articleId=654739

(18-02-2011) - Le bilan de Bingiza se précise. Au fur et à mesure que les communications se rétablissent, on découvre l'ampleur des dégâts.

Les derniers bilans connus font état de 6 morts, jusqu'ici, ainsi que 18 blessés, 20.700 sinistrés dont 6000 sans-abri. L'électricité et le téléphone ont été rétablis dans certaines villes touchées par Bingiza, il n'en demeure pas moins que certaines zones restent toujours isolées à cause des dégâts causés par le cyclone aux infrastructures routières et aux ouvrages d'art.

Si les régions de la moitié Nord de l'île en est déjà à la phase de reconstruction, celles de la moitié Sud, notamment, le Melaky, le Menabe et Vatovavy Fitovinany, sont en train de faire face à la venue de Bingiza. Le météore est bel et bien revenu et se trouvait, hier après-midi dans le district de Manja, plus revigoré par une brève sortie en mer dans le Canal de Mozambique. Bingiza reste ainsi à suivre de très près, tandis qu'une autre perturbation rôde dans la région. Cette partie Sud de Madagascar renoue ainsi avec les intempéries qui ont déjà causé, il y a quelques semaines des inondations et des dégâts non négligeables sur les activités agricoles et els infrastructures.

Une nouvelle période de fortes pluies ne manquera pas d'aggraver les ennuis des populations de ces régions. Quant à Antananarivo et les régions des Hautes Terres, le temps restera toujours aussi nuageux et pluvieux pendant encore plusieurs jours.

 

Bingiza à Madagascar : Déjà six morts et le cyclone frappe à nouveau

http://www.zinfos974.com/Bingiza-a-Madagascar-Deja-six-morts-et-le-cyclone-frappe-a-nouveau_a25909.html

http://www.zinfos974.com/photo/art/default/2705446-3826021.jpg?v=1298007119

Bingiza traverse à nouveau Madagascar. Les autorités malgaches déplorent plus de 20.000 sinistrés.

Selon le CMRS, la dépression Sur Terre ex-bingiza était située aujourd’hui à 4h00 autour du point 21.5 sud et 45.2 est, à 1040 km à l'ouest des côtes réunionnaises.

Elle se dirige vers le sud-est en traversant Madagascar. La dépression devrait sortir des terres dans une trentaine d’heures avant de s’évacuer par le sud.

Inondations importantes et dégâts

La dépression à pénétré sur les terres malgaches au niveau du district de Manja, un peu au sud de Morondova. Elle s’accompagne de pluies extrêmement importantes qui entraînent des inondations. Le phénomène s’accompagne également de rafales de vent à près de 100 km/h.

Selon le bureau national de gestion de risque et de catastrophe (BNGRC), le bilan provisoire s’est encore alourdi suite au premier passage dans le nord-est de l’île le lundi 14 février 2011.

Les autorités malgaches déplorent déjà 6 morts, 18 blessés et un disparu. Plus de 20.700 personnes sont sinistrées et 6.000 personnes sont actuellement sans abri. Au niveau matériel et infrastructures, le BNGRC dénombre 9.000 cases touchées et environ 500 hectares de rizières seraient ravagés.

Bingiza : retour en zone inondable

http://www.clicanoo.re/11-actualites/29-meteo/273875-bingiza-retour-en-zone-inondable.html

http://www.clicanoo.re/local/cache-gd2/77faa920fe026684fac6999bd08141aa.jpg

 

La tempête tropicale modérée Bingiza a abordé hier une nouvelle fois la côte malgache, par l’ouest, vers 16 h 30, au niveau de Morondava. Des pluies localement fortes sont attendues sur une grande portion ouest et sud-ouest de la Grande-Île.

Bingiza revient à la charge. Le centre de la tempête tropicale modérée a atterri sur la côte ouest de Madagascar, à 20 km au sud de Monrodava, vers 16 h 30, selon les constatations de Météo-France. Conformément aux prévisions, son passage en mer ne lui a permis de s’intensifier que modérément. La tempête tropicale modérée devenue dépression sur terre se déplaçait à près de 15 km/h en direction du Sud-Est de l’île, accompagnée de vents soufflant à 55 km/h avec des pointes à 95 km/h. Au cours de son déplacement sur les terres malgaches, la dépression devrait s’affaiblir jusqu’à sortir du pays par le sud, demain matin avant de quitter la région pour de bon. Bingiza continue néanmoins de faire peur car dans son sillage, les pluies sont extrêmement fortes. « Le risque pluvieux est indépendant de l’intensité du système, souligne Sébastien Langlade, prévisionniste à Météo-France. Le risque est très présent sur une grande partie ouest de Madagascar. L’activité orageuse est intense depuis plus de 24 heures à Maintirano et le restera tout le week-end. Le risque d’inondation est vraiment préoccupant. » Le dernier bilan publié par le BNGRC fait état de six morts, un disparu, 18 blessés, 6 000 sans-abri et 21 000 sinistrés. Les autorités comptabilisent actuellement 234 infrastructures touchées dont 116 écoles, 3 centres de santé et une soixantaine de routes endommagées. 

 

Commenter cet article