« SCANDALE DANS LA FAMILLE !»

Publié le par rovahiga

Paraphe ou signature

La  séance qui a vu et le paraphe et la signature de la feuille de route présentée par le Dr. Simao a été un évènement révélateur de  la pratique politique politicienne de nos grands hommes. Si le Dr. Simao a bien insisté hier qu’il s’agit de parapher le document, les pro-HAT n’en démordent pas pour confirmer que c’était une cérémonie de signature. Et c’est parti pour une nouvelle redéfinition des mots du dictionnaire, car l’opposition représentée par la mouvance Ravalomanana persiste et « signe » que c’était pour parapher le document qu’elle répondait  à l’invitation des émissaires de la SADC. Entendez par là, qu’elle voulait montrer qu’elle n’a pas abandonné la table de négociation et encourage la SADC à continuer dans leurs efforts de médiation. L’ambassadeur de la France l’a dit si bien, que la mouvance Ravalomanana n’a pas signé la feuille de route, mais a paraphé ce qu’il appelle « la feuille de soutien » à la SADC. Même explication pour le Dr. Simao qui ajoutait qu’on verra ce que la mouvance Ravalomanana va proposer comme amendement à cette feuille de route, car c’est encore possible avant la signature définitive. La France, la Fédération de Russie, le Sénégal et l’Afrique du Sud étaient tous représentés par leur ambassadeur et déclarent qu’ils n’ont rien à voir avec la feuille de route, mais répondent  à l’invitation de la SADC pour l’encourager.

Scandale

La mouvance Ravalomanana a fait sensation en entrant dans la salle de réunion du CCI d’Ivato et recevait une ovation de la part des autres participants. Mais, mais, mais !

Cette mouvance a été représentée par « deux groupes distinctes ! » : le premier dirigé par l’ancien député Yves-Aimé et le deuxième par l’autre ancien député Mamy Rakotoarivelo SG de la mouvance (dont Me Hanitra, Fetison, Ravatomanga). Le groupe de Mamy Rakotoarivelo a été complètement ignoré par le premier. Fetison Andrianirina présent lui aussi assistait perturbé à la scène et ne participait pas au paraphe du document. Suite au reportage des journalistes présents sur les lieux, le groupe Yves-Aimé serait enclin à donner le sens d’une signature à leur paraphe.

L’aile dure des trois mouvances

Les mouvances Zafy Albert et Ratsiraka n’étaient pas venues.  

 

rov@higa

 

Publié dans FLASH INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article