Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

RESOLUTIONS DU CONGRES NATIONAL EXTRAORDINAIRE DU SECES

27 Février 2012, 10:52am

Publié par rovahiga

RESOLUTIONS DU CONGRES NATIONAL EXTRAORDINAIRE DU SECES des 22 et 23 février 2012  

à la Faculté DEGS

de l'Université d'Antananarivo

 

Thème: « Le SECES pour l'amélioration du système éducatif à Madagascar »

 

D'abord, le Congrès National extraordinaire du SECES qui a vu la participation des Enseignants-

Chercheurs et Chercheurs-Enseignants de l'Enseignement Supérieur de Madagascar a procédé à l'écoute des rapports des présidents des six sections.

Ensuite, l'Assemblée générale a traité le thème du Congrès par le biais de trois commissions dont les rapports ont été adoptés en séance plénière.

 

1.DES REVENDICATIONS:

A~-CONSTAT

1) Historique

Le SECES a d'abord fait un historique des textes sur lesquels se focalise ce congrès national extraordinaire:

~ Loi portant statut particulier des Enseignants Chercheurs et Chercheurs Enseignants votée en

septembre 2003

~ Le décret d'application n02009-1214fixant les taux des indemnités allouées aux Enseignants-Chercheurs

et Chercheurs-Enseignants de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

~ Le décret d'application n02009-1215fixant le taux de l'indemnité de recherche et d'investigation allouée

aux enseignants-Chercheurs et Chercheurs-Enseignants de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

Scientifique

~ Le décret d'application n02009-1216 portant application de la loi n02oo3-OOO8du 5 septembre 2003

modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n095-o23du 6 septembre 1995 portant statut

des Enseignants et Chercheurs de l'Enseignement Supérieur. Les trois décrets d'application ayant été

signés en Octobre 2009.

 

2) Situation actuelle

Les points suivants ont été mis en exergue :

> les nouveaux traitements des Enseignants Chercheurs et Chercheurs Enseignant sont déjà été inclus en

totalité dans l'ordonnance portant loi de finances 2010

~ Ceux-ci ont été confirmés et maintenus dans la loi de finances rectificative 2010 malgré l'absence de

financement des bailleurs de fonds traditionnels.

~ Lalecture des lois de finances 2011 et 2012 confirme le maintien des dispositions de la loi de finances

2010. ..

~ Une partie infime des indemnités de recherche a été octroyée « hors-mécano» depuis janvier 2011 et

suspendue depuis janvier 2012. .

~ Les promesses de résolution échelonnée ont été retenues suite à des dialogues avec les responsables

mais n'ont pas été tenues.

B-RESOLUTIONS

Réitérant le caractère légal, légitime et applicable de ses revendications actuelles, le SECES:

~ reprendra les activités pédagogiques et de recherche au sein des SIX Universités de Madagascar dès

satisfaction totale des trois décrets cités ci-dessus

~ persiste sur la réclamation de la démission du Ministre des Finances et du Budget

> -Souhaite le renforcement de la solidarité du SECES avec la Confédération des Grands Corps de l'Etat

Par ailleurs, le Congrès dénonce avec vigueur les pressions contraires à la déontologie perpétrées par le

Président de l'Université de Mahajanga.

 

Il. DUSYSTEMEDUCATIFNATIONAL:

A-CONSTAT .

Le SECES a constaté

~ l'absence d'une politique nationale de l'éducation à tous les niveaux: 1, 2, 3, universitaire.

~ le manque de continuité et de cohésion de la base avec l'université. '

~ le manque de cohérence de l'éducation avec les exigences du marché de travail.

~ que chaque ministre nommé, veut laisser ses empreintes provoquant la discontinuité des efforts et des

acquis.

~ une forte dépendance du Ministère vis à vis des bailleurs de fonds étrangers qui avancent des

innovations non concordantes aux aspirations locales. .

~ l'absence d'éthique et d'intégrité chez certains professionnels de l'éducation découlant des conditions

de vie précaires.

B-RESOLUTIONS ,

Le Congrès propose la mise en place d'une COMMISSION NATIONALE POUR L'EDUCATION ET LA

RECHERCHE dirigée par les Enseignants-Chercheurs et les Chercheurs-Enseignants pour:

~ débattre la mise en place d'une politique nationale d'un système éducatif pérenne

~ instaurer la cohérence verticale de l'enseignement de base à l'enseignement supérieur

~ étudier les conditions d'une bonne adéquation formation/emploi de concert avec les partenaires

~ Réfléchir sur l'éthique, l'intégrité et la responsabilité de tous les acteurs ouvrants au sein du système

éducatif

~ renforcer les capacités de négociation avec l'Etat et les bailleurs

III. DES AFFAIRES NATIONALES:

A-'CONSTAT

Le Congrès a constaté que l'Etat de non droit dénoncé lors du dernier Congrès National et des

différentes sessions du Conseil National a empiré. Il réitère la nécessité et l'urgence de la mise en place

impérative d'un véritable Etat de droit basé sur le socle démocratique.

B-RESOLUTIONS

Face à cette situation désastreuse, le Congrès a pris les résolutions suivantes:

1) l'organisation d'une conférence nationale à laquelle toutes les forces vives de la Nation sont exhortées à

participer afin de trouver ensemble les moyens de mettre fin à la transition actuelle et organiser les élections

acceptées par tous. Cette conférence nationale va creuser les pistes suivantes:

~ l'Amnistie accordée à tous ou à personne

~ la gestion de la Transition: soit par uniquement la Confédération des grands corps de la Nation,

soit par la Confédération des grands corps de la Nation et les autorités militaires, soit par la

Confédération des grands corps de la Nation avec la Présidence du Doyen des Présidents du

Sénat élus ou dirigé collégialement par les Représentants des régions sur base d'un cadre légal

reconnu par tous, soit par une autre formule à trouver d'un commun accord.

,.. 1es élections à propos desquelles le SECES recommande à ce que les candidats aux

présidentielles doivent présenter leur équipe, leur projet de société et arrêter ensemble un

code électoral de manière à permettre l'organisation d'élections acceptées par tous,

~ une nouvelle Constitution doit être votée avant les élections présidentielles..

2) la mise en place un Comité de réflexion, dirigé par le nouveau, bureau national du SECES, sur les affaires

nationales afin d'examiner les points fondamentaux suivants:

~ déceler la racine des maux qui bloquent le pays et proposer des solutions pérennes;

~ définir les actions concrètes à mener en vue du développement.

 

Enfin, après l'adoption des résolutions, les congressistes ont procédé à l'élection du Bureau National

composé de :

- Président: Simon Richard RAKOTONDRAINIBE

-SixVice-présidents nationaux:

- Antananarivo: Hajanirina RAKOTOMANANA

- Antsiranana : RAKOTOBE

- Fianarantsoa: Célestin TSIAVALlKY

- Mahajanga: Geoslin RAKOTOVELO

- Toamasina: Jerôme VELO

- Toliara : Jean Robert SOLO

-Secrétaire Général: Gilbert RASOLOMAMPIANDRY

- Secrétaire Général adjoint: Reine RASOANIMANANA RAZAFIMAHEFA

-Trésorier: Bruno RAJAONARISON

- Trésorier adjoint: Dabe RAKOTONAVALONA

Ont participé au vote: 20 congressistes d'Antsiranana , 30 de Fianarantsoa, 06 de Mahajanga, 06 de

Toamasina, de Toliara et 150 d'Antananarivo. Soit au total 221 votants.

 

Fait à Antananarivo, le 23 février 2012

 

Le Président National :                        Simon Richard RAKOTONDRAINIBE

Le Vice-Président d’Antsiranana        RAKOTOBE

Le Vice-Président de Mahajanga        Géoslin RAKOTOVELO

Le Vice-Président de Toamasina         Jérôme VELO

Le Vice-Président de Fianarantsoa      Célestin TSIVALIKY

Le Vice-Président de Toliara               Jean Chrystophe RAHARY

Le Vice-Président d’Antananarivo      Hajanirina RAKOTOMANANA

Commenter cet article

poiuyt 29/02/2012 14:01


Bonjour, Aza manambe ary. Enga ka ho soa kokoa amin'ny manaraka.

poiuyt 28/02/2012 19:35


Faly miarahaba. Elaela ianao tsy hita.

rovahiga 29/02/2012 12:22



Faly amin'ny fandalovanao. Nisy nanahirana mafy dia somary nihemotra kely aloha. Mbola somary mitohy ihany ary izany izao.


Misaotra nahatsiaro e !