Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Réaction des chefs de file relative à la décision de la Troïka

2 Avril 2011, 15:50pm

Publié par Patrick Gearing

 

http://collectif-gtt.org/

http://u.jimdo.com/www31/o/s05214760ce221b35/img/i9b6bce801377527a/1299407709/std/image.jpg

 

Déclaration

 

 

Madagascar les trois principaux mouvements politiques

Bienvenue au sommet extraordinaire de la SADC sur la feuille de route

Johannesburg, le 1 avril 2011 - Madagascar les trois principaux mouvements politiques - ce qui représente plus de 80% de la population malgache - ont salué l'annonce par la SADC «Troïka» qu'il est de convoquer un sommet extraordinaire d'urgence sur le pays, en disant qu'ils ont tiré Madagascar au bord du gouffre de la catastrophe.

S'exprimant au nom de lui-même et les anciens présidents Ratsiraka et Zafy, les dirigeants des grands mouvements politiques, exilés le président malgache Marc Ravalomanana a déclaré: «Nous sommes ravis que la feuille de route de la SADC n'a pas été acceptée par la troïka et qu'ils ont effectivement réaffirmé que le régime à Madagascar a été et est toujours illégal.

«Nous avons maintenant une chance de paix dans notre pays. Au lieu de l'action en cours unilatérale, nous pouvons travailler avec l'équipe de médiation en vue d'une société véritablement inclusive gouvernement d'unité nationale l'unité.

"Il est significatif que le communiqué officiel de la réunion de la troïka, et en rappelant réitérant ses décisions de Mars 2009 sur la nécessité urgente de restaurer l'ordre constitutionnel dans Madagascar, réfute fermement les actions du chef de la junte qui agit unilatéralement en tentant de mettre en place son propre gouvernement.

"Il est également significatif que le communiqué lui-même s'engage à nouveau à Malagacho-malgache le dialogue doit être guidée par consensus, l'inclusivité et la transparence », le président  Ravalomanana a dit.

"Ce qui se passe Madagascar est exactement le contraire de ce que la SADC appelle à. L'  régime tente de faire avancer sans consensus, car aucune des trois grandes politiques mouvances ont accepté la feuille de route de la SADC. Il n'y a pas d'inclusivité et il n'ya pas la transparence - le régime continue de prison et de détenir ses opposants politiques. Il est également  gardant les principaux acteurs politiques en dehors du pays.

"La troïka de la SADC semble avoir reconnu que la feuille de route de la SADC est vouée à l'échec.

Leur intervention nous a donné espoir. Ils ont reconnu que la seule chose qui restaurer la paix à Madagascar est sous contrôle international des élections libres et justes-.

"Les trois mouvances politiques sont prêts à jouer leur rôle honnêtement et ouvertement, rejet de la violence que nous nous efforçons de participer pleinement à l'avenir politique de notre pays », a-t-il dit.

 

Fin

Patrick Gearing, Communications Meropa

Commenter cet article