Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

QUE VOULONS-NOUS ?

1 Septembre 2011, 17:07pm

Publié par rovahiga

http://www.moov.mg/medias/img/laune.20110309.tnr_anosy_363.jpg

 

Nos maux viennent du fait que nos politiques sont incapables de monter « un vrai projet de société » tenant compte des leçons tirées de l’histoire jusqu’à la déchéance constatée aujourd’hui pour anticiper le futur immédiat, proche et lointain. Nous avançons toujours à petits coups, à tâtons tout en adaptant tant bien que mal les principes qui ne sont pas les nôtres. Je l’ai dit et redit, à quelque chose  dictature est nécessaire ou inévitable dans la mesure où tous les citoyens d’un pays doivent regarder dans la même direction pour tenir la route et arriver ensemble au but fixé. Malheureusement, nos tâtonnements (encore) nous font perdre l’équilibre dès que l’intérêt particulier de nos dirigeants prime sur celui général.

 

Voyez la Chine, les dirigeants successifs de ce continent ont maintenu coûte que coûte le cap pour parvenir à la Chine

d’aujourd’hui. Les résultats confirment leur passé tumultueux passant par tous les étapes de la dictature pour pouvoir lâcher du lest une fois le but atteint. Il ne s’agit pas d’appliquer la dictature pour la dictature, mais bien d’adapter la politique qui convient à sa civilisation et ses contraintes. Pensez-vous un seul instant qu’ils seraient parvenu à ce qu’ils sont aujourd’hui, avec une population de 1.330.000.000 d’habitants (1 homme sur 5 est chinois). Imaginez qu’on y appliquait la démocratie à l’occidentale ! Il faut cependant plus de 50 ans d’indépendance pour y arriver, comptez des siècles !

Nous sommes 22.000.000 d’âmes « en peine », et ça part dans tous les sens sans objectif réel, sans but distinct à part devenir riche d’un coup au loto ou par un coup « fumant » ! A part quelques chanceux, le travail ne nous permet pas de devenir riche, ni à nous assurer de rejoindre les deux bouts. Une quatrième république ? Je veux bien, mais quelle assurance qu’on y arrivera ? Et combien y réussira ? La seule chance d’accéder à la richesse du jour au lendemain demeure l’entrée au pouvoir !

 

Les différentes réunions, tables rondes, et autres ateliers pèchent par leur myopie. Nos politiciens et autres intellectuels qui ont participé aux différents débats se rapportant à la crise on vraiment raté le coche en omettant d’introduire ce sujet. Est-ce qu’il y aurait eu un minimum de consensus si dès le départ tout le monde se mettait d’abord pour discuter d’un programme de société avant de procéder à ce fameux référendum tant décrié? C’était l’occasion en or pour tout remettre à plat et commencer par le commencement pour une fois. Dommage, si c’était le but cherché par ce régime, c’aurait été autrement apprécié !

Mais là encore, il est certain que nos politiciens auraient refusé de dévoiler leur projet tant par cachotterie que par incapacité. Finalement, nous voulons quoi et pourquoi ?

 

rov@higa

Commenter cet article