Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

NOMINATION SOUS CONDITIONS

26 Octobre 2011, 12:22pm

Publié par rovahiga

Beaucoup de bruit autour du silence d’Ambohitsorohitra sur la nomination du Premier Ministre de la Transition. Tandis que quelques titres de journaux fait état d’un véritable imbroglio laissant entendre par là un choix très difficile pour satisfaire et les uns et les autres : les trois mouvances et l’opposition en général, l’armée et la plateforme UDR-C, … ce qui repousserait la date fatidique prescrite par le PHAT.

 

Quant à la troïka et la communauté internationale, la pression se fait de plus en plus forte pour « exiger » un premier ministre accepté par l’opposition et l’ensemble de la sphère politique malgache. La lettre adressée par Cathérine Ashton à Rajoelina va dans ce sens et indispose logiquement le président de la transition. La Troïka veille aux grains pour que ces exigences  soient respectées.

 

D’autres sources révèlent cependant que la nomination pourrait se faire dans les prochaines heures en avançant que le choix ne se porterait plus que sur cinq noms et n’attend que la décision finale.

 

Ce bel optimisme se heurterait selon les observateurs sur les résultats des discussions et entretient qui avaient eu lieu à Paris entre Marius Fransman et Didier Ratsiraka d’une part, et  l’émissaire de la Troïka et Henri de Raincourt de l’autre. Ajouter à cela les belles empoignades verbales entre ceux qui ont présenté des candidats sur la présence de telle ou telle personnalité qui ne répond pas aux critères préétablies.

 

Omer Beriziky entre autres est soupçonné d’être « un cheval de Troie » introduit dans la place pour ravir le titre étant plutôt proche de l’ancienne HAT, car appartenant au parti Leader Fanilo et figurant parmi les plus proches de Andry Rajoelina qui avaient rencontré l’Union Européenne en juillet 2009 après le coup d’état. Mais coup de théâtre, c’est le professeur Zafy Albert lui-même qui l’a annoncé comme le candidat officiel de sa mouvance ! A ce propos, Rakotovahiny Emmanuel bras droit du professeur faisait comprendre qu’il regrette cette candidature, mais il ne pouvait que l’accepter. Et si on posait la question de savoir à quoi on joue et qui est le cheval de Troie de qui ?

 

rov@higa

Commenter cet article