Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

MESSAGE DU PDT FETISON RAKOTO ANDRIANIRINA

9 Décembre 2010, 16:33pm

Publié par Fovde

 

http://www.fovde.com/media/k2/items/cache/f710044bf79a4b1f5d8b085e5e5d9711_XS.jpg

http://www.fovde.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=35:message-du-pdt-fetison-rakoto-andrianirina

 

COHÉSION ET FRONT COMMUN POUR UN ÉTAT DE DROIT NON DEVOYE

Après 21 mois de pouvoir insurrectionnel, les autorités de fait persistent à vouloir régner sans partage et à avancer avec des oeillères, refusant de voir la lassitude qui gagne la grande majorité des Populations de toutes les Régions de Madagascar.

L’insuffisance de l’alimentation, l’inflation des denrées de première nécessité, l’insécurité en ville comme à la campagne maintiennent les Malgaches dans une paupérisation et une désespérance dont les conséquences seront dramatiques à court terme.Le processus électoral dont la première étape - le référendum - bafoue les droits fondamentaux et ne satisfait aucune des exigences démocratiques montrant chaque jour le manque de maturité des actes de ce pouvoir de fait en mal de légitimité.Il est grand temps pour tous les démocrates, épris de liberté, de respect des droits humains, de se rallier et de mettre fin aux arrestations arbitraires pour délit d’opinions, de libérer tous les prisonniers politiques, civils et militaires, incarcérés pour avoir exprimé publiquement et de façon non violente leur soutien à un processus politique pour la sortie de crise et pour le respect de la démocratie et de la liberté.La libération de tous les prisonniers politiques doit être la priorité absolue pour quiconque prend position en faveur du changement de pratiques politiques et préconise la sortie de crise à Madagascar.Ce sera l’étape fondamentale pour mettre fin à la discorde générale, mettre en place un «front commun» pour la compréhension mutuelle et la marche vers un avenir apaisé, une victoire de la démocratie malgache, seule voie de sortie de crise concevable, celle-la même qui est actuellement réactivée par la CNOSC dans le véritable esprit d’une résolution de crise malgacho-malgache, fondée sur le dialogue et l’ouverture qui aboutira à une véritable transition consensuelle et inclusive, et que tout Malgache appelle de ses voeux et que la Communauté Internationale souhaite voir s’imposer.Dans ce contexte, l’heure est au dialogue sans arrières pensées. Il est pernicieux de continuer à entretenir des vaines querelles et de compétition d’ambitions qui contribuent à faire perdre au peuple un légitime espoir. Ces priorités et ces actions ne peuvent se réaliser que dans l’accord entre toutes les tendances politiques et avec le soutien de la Communauté Internationale.Nous appelons ainsi tous nos compatriotes, les pays amis de Madagascar, les Nations Unies, l’Union Européenne, l’Union Africaine, l’Organisation Internationale de la Francophonie, la SADC, et les Associations de Défense des Droits de l’homme d’apporter leur soutien pour que des mesures soient effectivement prises pour la libération de tous les prisonniers politiques et pour la reprise des négociations.Qu’une page se tourne, qu’une étape s’amorce vers une situation apaisée propice au retour de la sérénité et à l’Etat de droit non dévoyé. Les hommes passent, notre patrie demeure!

 

Fetison Rakoto Andrianirina.

Commenter cet article

Accusatif 10/12/2010 07:32



tsy lany morse mintsy koa, vava dia betsaka,soratra mangony fotsiny, nefa ny zavabita tsy misy, ny tolona efa lasa mivadika tolona ho an'ny fanjakan'andevo!!!!ravalomanana efa nivarotra ny
atidoha rehetra nahavanona ny tolon'ny ara-dalana!!!



rovahiga 10/12/2010 16:05



Misaotra an'i "Accusatif" nanome ny heviny. Ny tantara rahateo mbola mitohy, ka aleo samy ho hita eo. Sa tsy izay?