Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

MADAGASCAR SOS (Communiqué GTT International

21 Novembre 2010, 19:34pm

Publié par GTT International

MADAGASCAR SOS: L’armée légale de Madagascar se fait attaquer par des milices armées de Rajoelina le putschiste

 

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

La situation à Madagascar a pris un nouveau tournant en fin d’après midi avec l’attaque par les milices privées d’Alain Ramaroson et Forces d’Intervention Spéciales (FIS- police politique n’ayant aucun statut légal)

Dans lá matinée, le Comité militaire avait invité Rajoelina à laisser les manifestants pacifiques s’exprimer. Les milices privées et quelques éléments de la police politique FIS ont fait subir une forte répression à la population.

Des mercenaires étrangers, probablement français, auraient été payés avec les 7 milliards de Francs Malagasy (700 000 Euros) dévalisés à la Banque Centrale de Madagascar vendredi soir et dénoncé par les employés ce matin même.

Prise de pouvoir par le Comité Militaire Pour le Salut National
Ce mercredi, l’armée légale a fait une déclaration de création d’un Comité Militaire pour le Salut National afin d’arrêter l’engrenage dans laquelle les putschistes dirigés par Rajoelina ont entraîné Madagascar. Crimes, répressions, emprisonnements, musellement de la presse, pillage des ressources naturelles et du patrimoine national font le quotidien des Malagasy depuis le 17 mars 2009, jour du renversement par la force du Président élu Marc Ravalomanana. 

Complicité de la France
Notons que les médias français, en l’occurrence l’AFP a délibérément qualifié à tort de putschistes l’armée légale qui, appuyée par la population, demande la démission de Andry Rajoelina et son équipe pour conduire une vraie transition menant vers des élections.

L’ armée régulière se serait entièrement rallíée au Comité militaire pour le Salut National

Au vu de ces évènements, nous demandons à ce que la Communauté Internationale ne reste pas inerte et insensible devant cet acte délibéré de la HAT. Nous estimons qu’il est plus qu’urgent que la SADC intervienne par l’envoi de la Force de Maintien de la Paix pour porter assistance et sécuriser la population Malagasy qui, rappelons-le, supporte depuis 20 mois les conditions inhumaines imposées par ce régime criminel et dictatorial.


GTT International - Collectif de la Diaspora Malagasy
15 rue des Savoises
1205 Genève- Suisse
collectifgtt@gmail.com

Président: Gilbert Darsot Rasolofoniaina
Vice-Président: Raharimbahoaka Andriahobijaona

                                             

Commenter cet article