Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

MADAGASCAR Réaction du GTT INTERNATIONAL – GENEVE ...

7 Juin 2012, 10:14am

Publié par GTT International

Alerte !!!

La SADC s'éloigne de la recherche d'une sortie de crise consensuelle et inclusive

 

Nous tenons d’abord à remercier la SADC de s’être penchée sur le cas de Madagascar lors du Sommet extraordinaire de Luanda du 01 juin 2012.

Les Résolutions qui sont prises lors de ce Sommet sont censées résoudre la situation de blocage actuelle marquée par le refus de l'opposition de se soumettre aux pratiques unilatérales des putschistes. Les Résolutions soulignent notamment l’importance de la mise en œuvre intégrale de la Feuille de Route signée en septembre 2011. Pourtant, la SADC préconise également une rencontre entre le Président Ravalomanana et le putschiste en chef Rajoelina.

Quelle est, en fait, l'utilité d'une telle rencontre ? Aucun fait nouveau ne justifie cette rencontre à deux. Nous ne sommes plus au stade des retrouvailles ou des pourparlers, il y en a déjà eu plusieurs depuis Maputo I (avril 2009) sans succès. Le camp Rajoelina, soutenu activement par la France, a toujours répondu par la mauvaise volonté et le mépris, n'hésitant point à renier sa propre signature aussitôt revenu au pays. Si bien que Rajoelina et ses amis ont toujours appliqué sans discontinuité l’unilatéralisme.

En somme, au lieu d’apporter des solutions de fond, la SADC a préféré ménager les putschistes en prenant des décisions qui s'éloignent de la consensualité au risque de provoquer le mécontentement des autres parties prenantes à la crise et de la faire perdurer inutilement.

Aussi, nous demandons à la SADC de se conformer aux recommandations de la Communauté Internationale à l'instar de l’ACP/UE qui a prôné dans sa Déclaration à l’issue de sa 23ème session qui s’est tenue à Horsens (Danemark) et à laquelle nous adhérons à savoir, la tenue urgente à ANTANANARIVO d’un Sommet malgacho-malgache réunissant les principaux acteurs ayant une légitimité certaine notamment les deux anciens Chefs d’Etat (les Présidents Zafy et Ratsiraka) et le Président Ravalomanana.

Il en va de même pour l’exigence de la mise en œuvre intégrale des dispositions de la Feuille de Route. A ce propos, la priorité doit être accordée à l’application des articles 16, 17 et 20 et la SADC doit surtout sécuriser le retour sans conditions ni délai du Président élu RAVALOMANANA et de tous les exilés politiques ainsi que la libération de tous les prisonniers politiques sans exception.

Pour tous éléments, la SADC doit faire preuve d’autorité et de fermeté face aux putschistes qui ne respectent aucun engagement. Elle doit prendre toutes les mesures et les dispositions qui s’imposent notamment des sanctions pour garantir le bon déroulement du processus. Bref, la SADC doit prendre ses responsabilités, il y va de sa crédibilité.

 

GTT INTERNATIONAL - GENEVE - Collectif des Patriotes Malagasy

15, rue des Savoises

1205 GENEVE - SUISSE

collectifgtt@gmail.com

http://gtt-international.blogspot.com/

Commenter cet article