Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Madagascar : Rajoelina marque … contre son camp !

23 Janvier 2012, 11:07am

Publié par rovahiga

http://collectif-gtt.org/fg/alt/3IVATO-21-01-12/P1080936.JPG

Photo:  http://gtt-international.blogspot.com/  

 

Une nouvelle semaine amère pour les partisans de Marc Ravalomanana qui était obligé de retourner en Afrique du Sud. La déception s’installait pour anéantir des mois d’espoir et des investissements énormes pour certains, surtout ceux qui venaient de leur province profonde pour voir leur héros débarquer à Ivato. Mais cette petite lueur qui éclaircit leurs  ténèbres ne voulait pas s’éteindre et leur maintient en vie.

 

Tout bien réfléchi, ils se surprennent à voir ce petit feu prendre petit à petit de l’ampleur pour leur faire découvrir une vérité : ils viennent de marquer un autre point essentiel contre leurs adversaires de toujours, les putschistes. Après avoir subi les pires humiliations, et avaler leur orgueil, ils prennent conscience de la suite qu’aura cet évènement malheureux. Rajoelina et consorts viennent de marquer dans leur propre but !

 

Dans les heures qui suivaient l’arrivée de Marc Ravalomanana dans son pays d’exil, les rumeurs colportaient des messages de réconfort pour eux et de condamnations contre le PT (Président de la Transition). Ces messages commencent à affluer et venaient de toutes les grandes places de l’échiquier diplomatique mondial. A commencer par le gouvernement de la transition qui indique de façon indiscutable que le « coup » du NOTAM, qui porte d’ailleurs sa signature, venait de la présidence. Vient après, le communiqué de presse du député européen Louis Michel qui dénonce le non respect de la « feuille de route » par le gouvernement en place à Madagascar.

 

L’espoir renait et avec lui, le chemin de la victoire s’éclaircit. La roue tourne et ils ne regrettent plus ce mauvais moment passé le long de la route de l’aéroport d’Ivato, où l’un d’entre eux a perdu sa vie à cause apparemment du jet de grenades lacrymogène des forces de l’ordre. Viendra le jour du bilan de tous ces morts et blessés, ainsi que des dégâts énormes subis par la patrie.

 

Première réaction internationale : Ravalomanana, Rajoelina, Zafy Albert, Omer Beriziky et Mamy Rakotoarivelo sont convoqués par la Troïka pour une réunion d’urgence à Pretoria. Il est certain que ce ne serait pas pour féliciter ce beau monde, mais on en reparlera.

 

rov@higa  

 

A bord de l'avion détourné de l'ex-président malgache Ravalomanana

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/01/21/a-bord-de-l-avion-detourne-de-l-ex-president-malgache-ravalomanana_1632905_3212.html

L'avion n'atterrira pas. Marc Ravalomanana se lève, le visage fermé.Sébastien Hervieu 

Le matin même, Marc Ravalomanana avait pourtant réussi cette fois-ci à obtenir sa carte d'embarquement, qui lui avait été refusé il y a un an. Confiant, l'ex-homme fort de la Grande Île avait même ajouté : "J'ai parlé ce matin au premier ministre malgache, et il m'a dit que tout était ok". A ses côtés, on rappelle qu'il n'y a "aucune base légale" pour l'arrêter une fois sur place.

Quand l'avion s'arrache du tarmac de l'aéroport de Johannesburg, M. Ravalomanana embrasse plusieurs fois sa femme, Lalao, assise à côté de lui au premier rang. La fin de trois années d'exil depuis  … (Suivre le lien)

 

Communiqué de presse : Louis Michel dénonce le non respect de la « feuille de route »

http://live.tananews.com/asides/communique-de-presse-louis-michel-denonce-le-non-respect-de-la-feuille-de-route-par-le-gouvernement-en-place-a-madagascar/

En interdisant à l’ancien président de Madagascar, Marc Ravalomanana, l’espace aérien malgache et le retour à Madagascar pour « apporter l’apaisement », le gouvernement en place viole une fois de plus les prescriptions de la feuille de route.  Ces dernières qui visent  notamment à la mise en place de mesures d’apaisement, au retour sans condition et dans la sécurité des exilés politiques, au retour de l’ancien Président Ravalomanana,  à l’élargissement des  … (Suivre le lien)

 

Jean Omer Beriziky, Premier ministre malgache, s’explique sur le retour avorté de Ravalomanana

http://www.newsmada.com/afp-jean-omer-beriziky-sexplique-sur-le-retour-avorte-de-ravalomanana/

AFP
Par Guillaume Thibault


Ce 21 janvier 2012, l’avion de Marc Ravalomanana, ancien président malgache a été contraint de retourner à Johannesburg, en Afrique du Sud, faute d’obtenir une autorisation d’atterrir à Madagascar. Dans ce refus, Marc Ravalomanana a vu une « preuve que le gouvernement ne respectait pas la feuille de route » et qu’il devrait pouvoir rentrer dans son pays « sans conditions ». Jean Omer Beriziky, Premier ministre du Gouvernement de transition de Madagascar, ancien ambassadeur auprès de l’Union européenne, revient sur les circonstances de  … (Suivre le lien) 

 

Réunion d’urgence à Pretoria : les leaders politiques malgaches convoqués

http://live.tananews.com/asides/reunion-durgence-a-pretoria-les-leaders-politiques-malgaches-convoques/

 La Troïka a convoqué une réunion d’urgence qui verra demain la présence des leaders politiques malgaches. Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina, Omer Beriziky, Mamy Rakotoarivelo, au même titre que le Pr Albert Zafy ont reçu leurs invitations.

 

Commenter cet article

click this link 10/07/2014 12:14

I think they should have dealt with the situation in a more serious manner. They might have thought after all this is just the ex-president and not the real president, so they might have taken things lightly.