Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Madagascar : Mal parti ?

2 Décembre 2011, 12:13pm

Publié par rovahiga

http://www.collectifgtt.fr/wp-content/uploads/Image-38.png

 

 

Albert Zafy et sa mouvance sortent finalement du processus de mise en place de la transition en se délestant de «leurs ministres et autres nommés » dans les institutions. Cette mouvance fait ainsi presque peau neuve au niveau de ses cadres. Omer Beriziky se trouve contraint de prendre appui d’un pied sur les autres forces politiques, mais lesquelles ? La mouvance Ravalomanana étant instable car dépendante du sort de leur chef de file. L’équilibre ne tient plus qu’à un fil est risque de casser sous les coups de boutoirs des mouvances Zafy et Ratsiraka. Ces dernières qui commencent à ratisser large se présentent comme une bouée de sauvetage pour les déçus d’une transition qui n’a de consensuel et d’inclusif que le nom.

La COI avec la France comme locomotive se jette dans la mêlée pour apporter de l’oxygène à son équipe, car le temps risque d’être long d’ici les élections. Le gouvernement français « soutient les institutions », c’est le mot d’ordre quitte à imposer aux malgaches ce qui pourrait être bon pour eux. L’aide et l’appui de la France inondent  toutes les places stratégiques, de l’éducation à  la santé sans compter les appuis techniques à l’armée et à toute autre organisation locale. Ca a un nom ça, non ?

Le général Ravalomanana s’est vu couper l’herbe sous ses pieds, John Ferry l’américain sous la protection de l’ambassade des Etats Unis a quitté la grande ile pour d’autres cieux plus cléments. Cette notion de protection nous l’assimilons encore très mal car nos habitudes nous entrainent à faire le contraire pour nos ressortissants.

Et au beau milieu de ces tourments, Mogheti Monaïsa l’ambassadeur de l’Afrique du Sud et chef du bureau par intérimaire de la Troïka va inviter le tout Tana demain à la résidence de l’ambassade pour faire ses adieux à ce peuple si accueillant. Il serait très intéressant de bien suivre son discours bien que la diplomatie ne lui permet pas de tout dire.

On souhaite à tout ce beau monde que la Jirama aura plus de chance pour ne pas hypothéquer toute cette énergie. A propos, il parait que cette société d’état n’a plus rien à faire qu’à attendre que le ciel lui tombe sur la tête.

rov@higa

Commenter cet article