Présentation

Hain-teny/Ohabolana

MadgagascarDrapgif.gif                           

 

 

  

-   Tari-drano an-kilahila, ny very no be noho ny tonga

 

 

 

                     http://www.linternaute.com/0_newsletter/nature/185/images/aigle.jpg

 

 

Tsy satrim-parihy hitera-potaka, fa ao ihany Ra-nanakobana !

 

 

 

 

 

 

 

Wikio

Recherche

TWITTER

Partager

Syndication

  • Flux RSS des articles

Créer un Blog


web counters 

 

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Samedi 12 mai 2012 6 12 /05 /Mai /2012 16:35

Une « Foire Nationale des Grèves » nous replacerait en tête de liste de tous les pays du monde pour changer des derniers rangs que l’on nous attribue à chaque fois concernant toutes les statistiques publiées par les institutions internationales sur

l’économie, la démocratie, la liberté de parole, les droits de l’homme et autres domaines qui ne nous préoccupent apparemment plus.

 

Cette foire donnerait une autre dimension plus réaliste aux yeux du monde entier et aux nôtres sur ce que nous vivons :  nos déséquilibres et déséquilibrés, nos espoirs les plus fous : «paraitre mais pas être ! », comme le comportement dicté aux enseignants, aux paramédicaux, aux médecins, aux magistrats, aux transporteurs … « travaillez et crevez dignement, manger à sa faim est indigne !!! »

 

On se demande d’ailleurs ce que ces institutions attendent pour nous mettre sous tutelle des Nations Unies au titre de « pays en décomposition avancée » ou de « peuple en péril ». Tous nos politiciens y compris ceux qui ne le sont pas trouvent toujours le temps pour casser les cheveux en quatre, en six pour la plupart, afin de proposer des solutions aussi inutiles les unes que les autres car c’est bien leur tête qu’il faudrait changer afin de sauver ce pays. Ces solutions proposées ne sont cependant pas si mauvaises, mais qui les appliquerait sinon ceux qui se tuent à les transgresser ?

 

Un autre phénomène pas forcément positif apparaisse durant cette crise : ces centaines ou ces milliers de parfaits inconnus, de nouveaux opportunistes, d’apprentis sorciers, d’hommes de mains n’obéissant qu’à leurs intérêts voraces et leurs mafieux de patrons. Tous ou presque n’existent que pour soutenir leurs maîtres à penser et n’hésitent pas à se faire passer comme les représentants légitimes du peuple, de leur tribu, de leur province natale, tout en avançant des arguments les plus fallacieux qui justifieraient selon eux  leur « hold-up ».   

 

Faire table rase et redresser toutes ces erreurs  de l’histoire demanderait des générations et des générations que nous ne verront jamais et que nous avons déjà condamnées à l’avance au pire destin pour les plus proches. Que feront donc nos « olo-manga » pour réhabiliter notre existence ?  

 

rov@higa

 

http://img.lexpressmada.com/include/resize_image.php?sz=450&a=1&sc=.././images/article/1336544911_image.jpeg

Tension sociale : De multiples grèves

http://www.madagascar-tribune.com/De-multiples-greves,17447.html

 Par Bill

Alors que les enseignants du SEMPAMA continuent leur meeting – refusant de rejoindre leur établissement car les 25 milliards d’ariary ne sont rien par rapport aux 210 milliards d’ariary réclamés, les paramédicaux annoncent la reprise de leur mouvement de grève pour le 16 mai prochain ; motif, la non réalisation des décisions conclues avec l’État le 05 mars 2010. D’après les explications de Rakotondrazafy Aîmé, président du syndicat des paramédicaux ce jeudi 10 mai, seules 5% des revendications acceptées ont été jusqu’ici satisfaites. Leur principale revendication qui consistait en la révision à la hausse de leur grille indiciaire à 1200 est demeurée lettre morte. Les paramédicaux ont proposé de relever leur point d’indice à 1600, mais après discussions, il a été convenu qu’il sera de 1200. Donc le 16 mai prochain le syndicat des paramédicaux appellent à une assemblée générale extraordinaire à laquelle les paramédicaux des 22 régions participeront, pour décider de la manière de conduire leur grève.

En tout cas, ils sont environ 9.000 à exercer dans le public dans tout le pays et dans le milieu rural, ils sont les piliers de la santé publique car ils dirigent plus de 75% des établissements sanitaires publics.

Si ce jeudi 10 mai, la majorité des élèves étaient confinés dans leur établissement, bien surveillés par les forces de l’ordre qui faisaient la ronde dans les parages à bord de leurs véhicules flambant neuf, une partie a tout de même été comme d’habitude dans la rue. Les forces de l’ordre ont révélé qu’il y a eu menace d’attentat contre la marche de ces élèves. Elles ont découvert et arrêté trois individus en possession de grenades et autres accessoires pour explosifs.

À quelques jours du 13 mai, la tension est de plus en plus vive. Les transporteurs, en particulier les coopératives de taxibe de la capitale, ont déjà averti qu’ils observeront eux aussi leur suspension de travail pour 24 heures le 14 mai prochain.

Madagascar : la grève des enseignants du public se poursuit

http://www.pressafrik.com/Madagascar-la-greve-des-enseignants-du-public-se-poursuit_a82388.html

A Madagascar, la grève a continué hier dans de nombreux établissements scolaires publics. Les grévistes demandent une réévaluation de leurs indemnités. Le mouvement a commencé il y a plus de deux mois dans certaines régions. Des milliers d’élèves de primaire, collège ou lycée attendent la reprise des cours. Après un premier round de négociations, les grévistes ont rejeté la proposition du gouvernement, jugeant que l’enveloppe n’était pas satisfaisante. Le gouvernement met en avant les restrictions budgétaires dues à la crise politique. Les discussions se poursuivent mais la manœuvre est difficile pour le pouvoir qui doit faire face à plusieurs fronts de revendications sociales … (Suivre le lien)

Par rovahiga - Publié dans : Réflexions - Communauté : DON-TANDROKA
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés