Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

MADAGASCAR: La comédie de la feuille de route a fait long feu.

30 Octobre 2011, 19:42pm

Publié par Collectif GTT

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

http://gtt-international.blogspot.com/2011/10/madagascar-la-comedie-de-la-feuille-de.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+GttInternational+%28GTT+International%29
Ce samedi 29 octobre, le putschiste Andry Rajoelina a nommé un premier ministre issu d'un parti de sa propre plateforme politique contrairement à ce que prévoit la feuille de route qu'il a lui-même signée. Un gouvernement de transition, pour être consensuel, doit obligatoirement être dirigé par un membre de la mouvance du Président élu, Marc Ravalomanana.

N'en déplaise à M. Chataîgner, premier représentant à Madagascar des intérêts français, Rajoelina continue de composer unilatéralement et bafoue impunément les accords.

Le GTT International Genève, réuni ce jour en Assemblée Générale à Paris, dénonce cette nomination encore manipulée par la France pour le compte du putschiste Rajoelina et ses partisans.

A ce jour
Tout est fait pour empêcher au Président élu, Marc Ravalomanana de rentrer au pays pour exercer ses droits civils et politiques. Les mandats d'arrêt contre les principaux opposants restent toujours valables. M. Ravalomanana est toujours frappé d'un NOTAM (interdiction pour toute compagnie aérienne de l'embarquer).
Il reste encore une centaine des prisonniers politiques,
Le retour des exilés politiques reste soumis à des conditions inacceptables,
Le pays continue d'être la proie de voyous qui le pillent impunément.

Nous rappelons que la Communauté Internationale, en particulier l’Union Européenne, a manifesté à maintes reprises sa «position ferme en ce qui concerne Madagascar » et «prévient contre toute décision qui s’écarte de la voie consensuelle et inclusive».

La SADC et la Communauté Internationale doivent être les garants de la mise en œuvre de ce processus. Elles doivent veiller spécifiquement à l'application des règles permettant d'assurer le choix d'un vrai premier ministre de consensus accepté par les quatre mouvances.

Tant que ces conditions ne sont pas remplies, nous demandons le maintien des sanctions internationales et notamment individuelles contre le groupe de putschistes.


GTT International Geneve, Collectif de la diaspora malagasy
15 rue des savoises
1205 Geneve
collectifgtt@gmail.com

Commenter cet article