Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Madagascar : Début d’un dénouement ?

7 Mai 2012, 15:37pm

Publié par rovahiga

Au lieu de jouer au fier et chanter toujours aussi faux, le président de la transition devrait reconnaître que ses stratégies sont désormais dépassées et qu’il se retrouvera bientôt au pied du mur. Il doit se rendre à l’évidence, le temps qui paraissait être son complice est en train de lui fausser compagnie. Si il y a 10 jours la situation qui prévaut dans la capitale et aussi en province ne semblait pas si alarmant que ça, jusqu’à hier dimanche l’air s’échauffait et on sentait nettement une dégradation de plus en plus grave de l’atmosphère politique et sociale.

 

Le pari lancé il y a quelques années qu’Andry Rajoelina se pliera à partager le pouvoir de la transition et donnera son consentement de gré ou de force à une vraie réconciliation nationale, ou à s’exiler volontairement semble relancé. A moins de vouloir faire face à une réelle révolte populaire que personne n’ose deviner les conséquences, il est vraiment temps qu’il arrête de jouer au fils à papa !

 

« La semaine passée a été très mouvementée sur le plan politique à Madagascar et a laissé des problèmes irrésolus pour la semaine prochaine … ».  Le résumé fait dans l’article ci-après montre bien que le pouvoir de fait commence à frapper dans toutes les directions pour essayer d’éteindre le feu attisé par les coups de vents frisquets d’un début d’une saison hivernale qui s’annonce très rude pour tout le monde et dans tous les domaines de la vie d’une nation.

 

La France, il est vrai, ne lâchera pas facilement sa proie même si elle se sent obligée. Sarkozy ne nous embêtera plus, mais « les intérêts suprêmes de la France » doivent être « protégés et assurés » par le nouveau président de la république. Nous aurons donc toujours des problèmes d’une manière ou d’une autre. Être débarrassé de notre chef putschiste cependant, serait une consolation appréciable en cette période de vache maigre. Nous maintenons nos propos : Andry Rajoelina est bien l’obstacle majeur à tout retour à la normale !

 

rov@higa

 

 

 

Madagascar : semaine très mouvementée sur le plan politique

http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article5445

Par L’Agence de Presse Xinhua

 

La semaine passée a été très mouvementée sur le plan politique à Madagascar et a laissé des problèmes irrésolus pour la semaine prochaine, a-t-on constatée dimanche.

 

Le début de la semaine a été marqué surtout par la suspension de participation des membres de la mouvance de l’ancien président malgache en exil en Afrique du Sud, Marc Ravalomanana, dans les institutions de la transition malgache.

 

Le chef de la délégation lui-même, Mamy Rakotoarivelo, n’a pas présidé la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de cette année du Congrès de la transition. Les ministres du gouvernement de la mouvance Ravalomanana ont également boycotté les réunions du Conseil du gouvernement et celle du Conseil des ministres du mercredi dernier.

 

Cette décision a été prise suite à l’agissement de l’autorité actuelle dont les forces de l’ordre, d’avoir repoussé les manifestations de cette mouvance du samedi 28 avril et bombardé de grenades lacrymogènes les manifestants. Cet agissement est contraire à la feuille de route pour la … (Suivre le lien)  

 

Patte de lapin porte-malheur ?

http://www.madagascar-tribune.com/Patte-de-lapin-porte-malheur,17427.html

Par Ndimby A.

Le vent a donc tourné en défaveur de Nicolas Sarkozy, vaincu par François Hollande qui a bénéficié d’environ 51,90% des voix. Ouvrons une parenthèse : patte de lapin, fer à cheval, trèfle à quatre feuilles, bouquet de gui ou sou fétiche : nombreux Français pensent que ces objets attirent la chance. Le Président Sarkozy avait-il une patte de lapin dans sa poche le 6 mai 2012 ? On ne le saura pas, et d’ailleurs on s’en moque. Mais si jamais il en avait une, cela aura donc été une patte de lapin porte-malheur. Fin de la parenthèse sur les superstitions et les porte-bonheur en France, car le reste de l’édito n’a rien à avoir avec cette introduction.

 

On notera avec amusement que les Chefs d’État qui ont eu l’impudence d’accueillir Andry Rajoelina ont perdu le pouvoir. Mouammar el Khadafi en Lybie, Abdoulaye Wade au Sénégal, et donc maintenant Nicolas Sarkozy en France. Et encore, je ne parle pas de Marc Ravalomanana… Il y a donc une main qui semble porter malheur aux dirigeants qui la serrent. Avis aux amateurs… Et j’invite les lecteurs à relire jusqu’à la dernière ligne le texte rédigé en décembre 2011 après la visite de Rajoelina à l’Elysée…

 

Je ne suis pas français et je ne vis pas en France. La vie politique française ne me concerne donc pas. Cependant, je me réjouis de la défaite de Nicolas Sarkozy, pour une raison très simple : dans  … (Suivre le lien)

Commenter cet article