Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Lettre ouverte à Monsieur le Directeur Général de l’OMERT

25 Mars 2011, 11:16am

Publié par blog-in-mada.blogspot.com

Nous vous publions une lettre ouverte d'une cliente de notre serveur MOOV pour que vous puissiez vous rendre compte des problèmes qui nous affectent concernant notre accession à internet. Nous vous remercions de votre compréhension.

rov@higa

 

A M. Le Directeur Général de l’Office Malagasy d’Etude et de Régulation des télécommunications.

http://www.madagascar-tribune.com/Lettre-ouverte-a-Monsieur-le,15674.html

 

Antananarivo le 24 mars 2011

Monsieur,

Je vous adresse la présente pour vous tenir informé de la situation catastrophique dans laquelle la société fournisseur d’accès Internet Moov plonge ses clients, dont moi, souscripteur d’un contrat de 24 mois irréductible. Je m’adresse à vous puisque, selon l’article 34 de la loi n°96-034 définit les charges de l’OMERT, vous êtes tenu par la loi de « de protéger les intérêts des consommateurs en tant qu’usagers professionnels et résidentiels des services de télécommunications ».

Ayant souscrit à une offre ADSL d’un débit de 1 Mbps (128 ko/s), nous avons le malheur de constater une connexion exécrable depuis ce mois de mars. Survenue depuis le 12 mars, la situation n’a été informée au public que le 14 mars à la mi-journée (ce qui s’oppose aux Conditions Générales de vente qui énonce un délai d’une demi-journée pour les annonces de travaux et de perturbation). Aucune excuse de la part de la société Moov n’a été mentionnée qu’après quelques jours.

Depuis le 12 mars jusqu’à ce jour, la connexion oscille en moyenne entre 0 kbps et 130 kbps en moyenne, ce qui est très loin du débit de 1024 kbps pour lequel j’ai (ainsi que les autres clients) souscrit. Le 21 mars dernier, Moov a publié le message suivant, que je souligne comme particulièrement insultant envers les clients qui ont subi des dommages et des pertes financières en plus des préjudices moraux :

 

Cher(e) client(e),

Les travaux effectués sur la liaison internationale se déroulent conformément aux dispositions prévues dans ces cas exceptionnels et devraient s’achever dans les 48 heures.

Grâce aux dispositions de back-up mises en place par Telma avec ses différents partenaires internationaux et de l’Ocean Indien, la gène occasionnée a été minimale lors de ces travaux.

Nous espérons ainsi vous avoir rassurés quant aux solutions en place pour assurer la meilleure continuité de service possible en cas d’imprévus.

Vous retrouvez la performance que seul EASSy peut vous offrir très bientôt et nous vous remercions encore de votre patience et de votre fidélité

Votre équipe Moov.

 

La gêne occasionnée par la baisse du débit de Moov, ainsi que les coupures intempestives, a été particulièrement éprouvante, loin d’être minimale. Par ailleurs, aujourd’hui 24 mars, les 48 heures annoncées sont écoulées et la situation demeure chaotique. Aucune information de la part de Moov ne nous parvient. Je suis désabusé face à cette attitude révoltante de cette société Moov qui, avec sa position de monopole du secteur ADSL, ose faire fi de ses clients. Je tiens à signaler que je n’ai aucune facture en souffrance.

M. le Directeur de l’OMERT, je m’adresse à vous pour vous supplier de voir la situation de près afin que nous puissions bénéficier du service réellement souscrit. Moov abuse de l’absence de réaction médiatisée des clients et les ignore royalement.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments distinguées.

Brice SAMSOUDINE 

http://blog-in-mada.blogspot.com

 

Source: madagascar-tribune.com/ 

 

Commenter cet article