Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : ZAFY ALBERT GENE (20/05/11)

20 Mai 2011, 12:15pm

Publié par rovahiga

http://www.interet-general.info/IMG/Albert-Zafy-1.jpg

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Opposition : Les Forces de l’ordre refusent d’arrêter le «Prof»

http://www.matv.mg/?p=22283  

Leader incontesté des manifestations de l’Opposition, le Professeur Albert Zafy a presque retrouvé sa jeunesse depuis quelques jours, en dépit de ses 85 printemps. Il se prévaut de son statut d’ancien Président, de son âge avancé et notamment de son état de santé quelque peu fragile pour jouer les martyrs lors des manifestations dans les rues d’Anosikely, a confié un haut responsable des Forces de l’ordre. Ce denier de poursuivre que ses hommes ne se laisseront pas berner par le Professeur Albert Zafy. En effet, selon les explications de ce responsable qui … (Suivre le lien)

 

Rodobe du 19 mai : des doléances remises, une arrestation

http://www.tananews.com/2011/05/rodobe-du-19-mai-des-doleances-remises-une-arrestation/

Le mouvement Rodobe a remis ses doléances respectivement auprès du Procureur de la République, au CST, et à L’ORTM. Pour le cas de cette dernière, il s’agissait de revendiquer la libéralisation de l’expression, et l’effectivité de l’exercice démocratique à travers le libre accès aux médias nationaux, la RNM et la TVM. La lettre remise au palais de verre d’Anosy quant à elle porte en accusation les membres du CST qui « n’ont aucunement le droit d’exercer leurs … (Suivre le lien)

 

Rodobe pour la patrie : Dispersé à coups de gaz lacrymogène

http://www.madagascar-tribune.com/Disperse-a-coups-de-gaz,15927.html

Dès le coup de 10 h ce jeudi 19 mai, les partisans du « Rodoben’ny Malagasy ho an’ny tanindrazana » ont été présents dans les parages d’Anosy ; les forces de l’ordre de l’EMMOREG les avaient précédées, prêtes à intervenir « en cas de perturbation de l’ordre public et de gêne à la libre circulation » a-t-on entendu de la bouche de tous les responsables.

Arrivé sur les lieux aux environs de 14h30, le Pr Zafy Albert a dirigé la marche mais … (Suivre le lien)

 

On a eu tort, finalement !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17113:on-a-eu-tort-finalement-&catid=42:editorial

On croyait que la transition était une période durant laquelle on devait gérer le quotidien et les affaires courantes. On croyait aussi que la transition était neutre et n'était pas l'occasion pour l'une ou l'autre partie de faire prévaloir ses seules idées et projets. On croyait que la transition était destinée à conduire le pays à le sortir de la mauvaise passe et non l'engager dans une voie qui n'était pas convenue ensemble. On croyait que la transition devait marquer un … (Suivre le lien)

Une journée pas comme les autres : Windhoek, Betongolo et Alarobia

http://www.madagascar-tribune.com/Une-journee-pas-comme-les-autres,15926.html

C’est ce jour, 20 mai, que les chefs d’État et de gouvernement des pays membres de la SADC vont examiner la feuille de route ratifiée par les partis et associations politiques qui se sont rapprochés du pouvoir de la HAT et se pencher sérieusement sur la sortie de crise. Tous les sens des politiciens sont attentifs aux sons qui pourraient venir de Windhoek où se tient cette réunion extraordinaire au sommet. Le sommet devrait aussi examiner le cas du Zimbabwe, même … (Suivre le lien)

 

20 mai 2011 : Le doute persiste

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17111:20-mai-2011--le-doute-persiste&catid=34:politique&Itemid=60

C'est ce vendredi 20 mai que se tient à Windhoek en Namibie le sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la SADC relatif au cas de Madagascar et à celui du Zimbabwe. Lors de son point de presse d'avant-hier à son arrivée à Ivato, le président de la HAT a laissé croire qu'il a bien mené sa mission et qu'il est optimiste. A la question de la presse qui met le doute sur les résultats de ce sommet  par rapport aux attentes de la HAT toutefois, il transpirait une sorte de désarroi ou un brin vague de sursaut de fierté comme quoi nous avons déjà la constitution et nous irons aux élections. Quelque part, la plateforme  PSRI (Plateforme solidaire pour la reconnaissance internationale) prêche depuis sa naissance dans le désert malgré que son président soit un membre du Conseil supérieur de la transition. (FIN)

 

OPINION

Gilbert Raharizatovo : « Le dialogue reste incontournable »

http://lexpressmada.com/gilbert-raharizatovo-madagascar/23655--le-dialogue-reste-incontournable-.html

Le co-fondateur de la Plate-forme pour la stabilité et la reconnaissance internationale (PSRI) évoque une situation d'équilibre entre deux forces en position de faiblesse.

• A votre avis, la reconnaissance internationale va-t-elle résoudre la crise ?

- La reconnaissance internationale ne se demande pas. C'est un effet engendré par une solution interne. C'est la situation dans le pays qui la favorise. A travers le geste diplomatique, par exemple la présentation de lettre de créances, ou par le biais de la coopération, la reconnaissance internationale se confirme. Mais elle n'amènera pas … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

APPUI AUX STRUCTURES DÉCENTRALISÉES : 21 milliards d’ariary disparus des caisses de l’Etat

http://les-nouvelles.com/spip.php?article726

Des malversations dans la gestion des finances publiques ont été relevées par l’IGE dans son rapport concernant la vérification du compte de dépôt intitulé « Appui aux structures décentralisées » du MATD.

Des malversations dans la gestion des finances publiques ont été relevées par l’Inspection générale de l’Etat (IGE) dans son rapport concernant la vérification du compte de dépôt intitulé « Appui aux structures décentralisées » du ministère de l’Aménagement du territoire et de la décentralisation (MATD). Un montant … (Suivre le lien)

 

Madagascar : exploitation illicite de la phosphorite aux îles Barhein

http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?breve6917

Une exploitation illicite de la phosphorite se passe actuellement dans les îles Barhein près de Maintirano qui est située à environ 325 Km à l’ ouest de la capitale Antananarivo, apprend-on mercredi de la plate-forme environnementale l’ Alliance Voahary Gasy (traduit comme Nature Malgache).

Selon le coordonnateur national de l’ Alliance Voahary Gasy (AVG), Andry Ralamboson Andriamanga, une société locale opérant dans la production des engrais, qui n’ a pas de permis environnemental mais … (Suivre le lien)

 

Total : Lobbying contre les sables bitumineux

http://les-nouvelles.com/spip.php?article724

C’est aujourd’hui que se tient l’assemblée générale des actionnaires de Total en France. A cette occasion, des mouvements écologistes dont les Amis de la Terre et des émissaires venus de Madagascar et du Canada réitèrent auprès du géant énergétique leur demande de cesser tout investissement dans les hydrocarbures non conventionnels, notamment les sables bitumineux et les gaz de schiste, afin de préserver l’environnement et les conditions de … (Suivre le lien)

 

Direction Générale des Impôts : 100 agents des impôts redirigés en province

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17109:direction-generale-des-impots-100-agents-des-impots-rediriges-en-province&catid=35:economie&Itemid=61

100 jeunes attestés en agents des impôts seront redirigés en province en raison d'un manque important de personnel en milieu rural. Ayant suivi une formation de 3 mois, ils ont été retenus parmi les 2 500 candidats postulants. 
"Un district devrait au moins avoir un centre fiscal", souligne Tazafy Armand, DG des Impôts. Et pourtant, un centre devrait être composé d'au moins 14 agents des impôts. Récemment, 39 nouveaux centres fiscaux ont … (Suivre le lien)

 

SOCIAL 

Procès : Liberté provisoire refusée pour les jeunes d’Ampefiloha

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique13#

L’affaire des quatre garçons de la cité Ampefiloha suspectés de tentative d’assassinat d’un quadragénaire dans la soirée de vendredi dernier, est passée en audience hier au tribunal d’Anosy. Comme prévu, les riverains de la cité sont venus en masse pour suivre le débat, si bien que la salle d’audience s’est avérée trop exiguë pour contenir la foule.

Cela n’a pas empêché le procès de se dérouler normalement et mieux, l’on a … (Suivre le lien)

 

« Rodobe » à Anosy : Les gaz lacrymogènes, encore et toujours

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique13#

Les manifestants des trois mouvances étaient à la seconde journée de leur « Rodobe » hier après-midi et ont raffermi leur volonté d’aller jusqu’au bout malgré la présence de l’Emmo/Reg. Ce dernier dont le mandat est de mater le mouvement, était également au rendez-vous.

Tel qu’annoncé par les manifestants des trois mouvances, le « Rodobe » est un mouvement pacifique et non violent, ayant pour but d’alerter l’opinion (internationale) sur la souffrance endurée par la population depuis l’avènement du régime de transition. Mais surtout, ils sont motivés par des revendications politiques telles que … (Suivre le lien)

 

Rentrée universitaire toujours suspendue aux revendications du SECES

http://www.madagascar-tribune.com/Rentree-universitaire-toujours,15925.html

La journée de ce jeudi 19 mai au campus, tout comme la veille a été apparemment plus calme. Les étudiants étaient restés dans l’enceinte de l’université d’Ankatso. Ils continuent de soutenir les revendications des professeurs membres du SECES tandis que d’autres, ceux de quelques établissements (DEGS et Médecine), ont déjà repris les bancs des salles de cours étant donné que leurs enseignants ont déjà perçu leurs dus. La solidarité des enseignants a été battue en … (Suivre le lien)

 

Anjanamasina : La réinsertion reste problématique

http://lexpressmada.com/anjanamasina-madagascar/23660-la-reinsertion-reste-problematique.html

Les jeunes délinquants à Anjanamasina ont le droit de revenir dignement dans la société. Mais la politique pour y parvenir reste sommaire.

La réinsertion des jeunes délinquants du centre psychiatrique d'Anjanamasina reste fragile. Le nombre d'éducateurs s'occupant des pensionnaires est insuffisant. « Il n'y a qu'un éducateur pour s'occuper de 82 jeunes, au lieu d'un pour cinq jeunes », a annoncé hier, Lalaina Rakotoarimalala, responsable du programme de réinsertion des … (Suivre le lien)

 

rov@higa   

Commenter cet article