Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : MANŒUVRES ET COMBINES (20/06/11)

20 Juin 2011, 13:13pm

Publié par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/04/SECES.jpg

 

Les forces qui s’affronteront lors des prochaines élections se constituent petit à petit au gré flux et reflux des situations dessinées par l’ensemble même des partis, partis pris, sociétés civiles et autres mouvements citoyens. Tout ce beau monde est convaincu que tout dépend du retour ou non de l’ancien président Marc Ravalomanana dans le pays. Pareil pour les mouvances, aucune candidature ne sera connue avant la fin du bras de fer entre la HAT et la SADC.

 

Le constat est simple la HAT est conscient que Ravalomanana pourrait leur damner le pion s’il revient, d’où cette psychose. Dans leur bla bla, ils essaient d’exorciser cette peur en prenant leur désir pour la réalité et cherchent à tromper le peuple par des vérités sans fondement. Le plus lamentable de ces raisonnements a été avancé par môssieu Voninahitsy Jean Eugène qui n’a rien trouvé d’autre que de provoquer carrément la guerre civile entre les malgaches pour se maintenir dans sa position confortable et dorée de gens du pouvoir. Imaginez ce qui lui tomberait sur la tête s’il était du côté de l’opposition avec des arguments pareils !

 

Pour ce qui est de l’armée, « elle ne fait pas de la politique mais juste ce qu’il faut pour bien brouiller les cartes » et laisser croire qu’elle défend bien le peuple et leurs avoirs. De ce côté, Madagascar a perdu de tout ce qui est fierté et honneur et nous rejoignons bien volontiers les politiciens pour dire que l’armée devrait avoir comme devise : « Pour Rajoelina ! » et non plus « Pour la patrie ! ».

 

Yves Aimé lui, retombe sur terre et pense créer un nouveau parti politique à l’instar de tous ces micro-partis qui poussent comme des champignons. Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde

 

rov@higa

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Présidentielles : Le SECES aura un candidat

http://www.matv.mg/?p=24327

Le Syndicat des Enseignants-Chercheurs de l’Enseignement Supérieur de Madagascar (SECES) aura un candidat à l’élection présidentielle. De sources informées, le SECES pense que ce sera une manière de revaloriser l’enseignement et le métier de l’enseignant à Madagascar.
«Les enseignants et les éducateurs constituent l’âme même d’un pays, si leur métier est dévalorisé, c’est tout le pays qui se dégrade», a expliqué un … (Suivre  le lien)

 

Madagascar: le président de la HAT a mis à côté la décision de Sandton

http://www.afriquinfos.com/articles/2011/6/15/brevesdafrique-180175.asp

ANTANANARIVO (Xinhua) - Le président de la Haute Autorité de la Transition (HAT), a mis à côté mardi la décision de Sandton qui a exigé sans condition le retour à Madagascar de l'ancien président malgache Marc Ravalomanana.

Les chefs d'État et de gouvernement de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) se sont réunis à Sandton, Afrique du Sud, les 11 et 12 juin dernier pour participer à un … (Suivre le lien)

 

Sortie de crise : Norbert Lala Ratsirahonana contre Jacob Zuma

http://www.madagascar-tribune.com/Norbert-Lala-Ratsirahonana-contre,16054.html

Alors que le président sud-africain, Jacob Zuma, parle de feuille de route révisée par la SADC, Norbert Lala Ratsirahonana insiste sur la feuille de route paraphée à Ivato. Selon des sources concordantes, Jacob Zuma a demandé l’approbation et l’application de la feuille de route révisée par la SADC lors du sommet extraordinaire de Sandton le 12 juin dernier. Le cas de Madagascar a été évoqué par le chef d’État sud-africain devant le Parlement d’Afrique du Sud. Il avait … (Suivre le lien)

 

Au Magro : Marc Ravalomanana évoque les élections

http://www.madagascar-tribune.com/Marc-Ravalomanana-evoque-les,16056.html

« Nous devons procéder à une élection » a dit samedi dernier par téléphone Marc Ravalomanana face à ses partisans au Magro Behoririka. « On ne va pas accepter que n’importe qui organise ces élections » a-t-il affirmé. « Nous allons faire tout pour que ce soit l’Organisation des Nations Unies, la SADC et l’Union Africaine qui organisent les futures élections » a précisé depuis l’Afrique du Sud l’ancien président.

Marc Ravalomanana n’a pas cité expressément le nom de … (Suivre le lien)

 

Feuille de route : Incertitudes autour des amendements

http://www.lexpressmada.com/feuille-de-route-madagascar/24563-incertitudes-autour-des-amendements.html

Les acteurs politiques sont dans l'expectative et se posent des questions sur l'esprit et le contenu des amendements de la feuille de route annoncés par le Sommet de la SADC.

La classe politique se trouve dans une drôle de situation. Elle se presse de se positionner sur la sortie de crise alors qu'elle n'a pas encore les cartes en main comme c'est le cas des tenants et aboutissants des amendements de la feuille de route réclamée par le Sommet de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC)  (Suivre le lien)

 

Intervention militaire de la SADC ? : Le ministre des Forces armées réagit

http://www.matv.mg/

Dans un entretien privé qu’il a eu à Mahamasina, la fin de la semaine dernière, le Général Lucien Rakotoarimasy, ministre des Forces Armées a indiqué que l’Armée de la SADC ne peut intervenir à Madagascar sans un mandat officiel. Selon ses explications, toute forme d’intervention militaire de la SADC à Madagascar devra tout d’abord passer par l’Union Africaine et les Nations Unies.
Seul un mandat officiel délivré par ces instances internationales permettra à la SADC d’intervenir dans la Grande Île.. C’est une manière, pour le Général ministre, de confirmer qu’aucune … (Suivre le lien)

 

Retour de Ravalomanana – Affaire BANI : Le CEMGAM dit tout

http://www.matv.mg/?p=24333

Le Général André Ndriarijaona, chef d’État-major Général de l’Armée Malagasy nous a livré ses impressions sur l’évolution de la situation dans la sphère de l’Armée. Une intervention qu’il a faite pendant une interview exclusive, la fin de la semaine dernière.

Ma-LAZA : Qui dit « Armée » dit « ordre » et l’Armée ne doit défendre que la Constitution et non un individu. Votre récente déclaration du 13 Juin ne s’apparenterait-elle pas à de la politique ?
Gal A. Ndriarijaona : Nous avons agi par prévention. Plusieurs risques de débordements peuvent être occasionnés par le retour de Marc Ravalomanana dans le pays. Un affrontement entre … (Suivre le lien)

 

RAHARINAIVO : La HAT doit prendre ses responsabilités

http://les-nouvelles.com/spip.php?article1432

La tenue des élections a été recommandée par toutes les rencontres et réunions politiques dans le processus de la sortie de crise. Raharinaivo souligne qu’en l’état actuel des choses « la HAT doit prendre ses responsabilités » .

La tenue des élections a été recommandée par toutes les rencontres et réunions politiques qui se sont succédé dans le processus de la sortie de crise. Le président du Tim, Andrianatoandro Raharinaivo, l’a rappelé, samedi dernier, soulignant qu’en l’état actuel des choses, « la HAT doit prendre ses responsabilités » (Photo : Andrianatoandro Raharinaivo a conduit la délégation du Tim, lors de la réunion politique d’Ivato en août dernier) … (Suivre le lien)

 

Retour de Marc Ravalomanana : le régime contre-attaque.

http://www.tananews.com/2011/06/retour-de-marc-ravalomanana-le-regime-contre-attaque/

Alors que bon nombre de citoyens malgaches se sont montrés enthousiastes à la résolution du sommet de Sandton, le régime ne se tourne pas les pouces pour tenter de démontrer le contraire. Aussi, des tournées régionales ont été engagées alors que les membres du Gouvernement devaient assister à une séance de questions-réponses avec les Chambres législatives. Au cours du week-end dernier, une délégation ministérielle a décidé de réunir la foule de Manakara pour … (Suivre le lien)

 

POINT DE VUE

Point de vue : Adieu veau, vache…

http://www.matv.mg/?p=24336

En attendant la venue de Chissano, le régime est en quête de la reconnaissance nationale. Les ministres ont sillonné le pays ce week-end pour sensibiliser les populations locales. Car il y aura les élections  avec ou sans le soutien financier extérieur.
On attend les réponses du régime sur le sort de la CENI et  le calendrier électoral. Pour les observateurs, tout va se jouer cette semaine à ce sujet. Sinon, pour les élections en Octobre et Novembre de … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Tapis mohair : Pénurie de laine locale

http://www.lexpressmada.com/tapis-mohair-madagascar/24547-penurie-de-laine-locale.html

La confection du tapis mohair est confrontée à l'insuffisance de matières premières principales. Le développement du cheptel caprin s'avère nécessaire.

Le tapis mohair est en voie de disparition. Si des actions ne sont pas entreprises, les générations futures ne pourront plus connaître les « vrais » tapis mohair, un des produits artisanaux confectionnés dans le village d'Ampanihy, dans le sud du pays, et qui ont jadis fait la renommée du pays. Les artisans de ce secteur font face à … (Suivre le lien)

 

Lu ailleurs : Des détails sur les relations entre l’État et les pétroliers

http://www.madagascar-tribune.com/Des-details-sur-les-relations,16055.html

Selon nos confrères de la Lettre de l’Océan Indien, ce serait l’Office des mines nationales et des industries stratégiques (OMNIS) qui serait l’auteur de la plainte visant les compagnies pétrolières soupçonnées d’organiser la pénurie de carburant et les ventes au marché noir. Mais l’origine des accusations viendrait d’Andry Rajoelina lui-même.

L’enquête de la police économique a conduit à la convocation de tous les directeurs généraux de … (Suivre le lien)

 

Madagascar – Lutter contre la pêche illégale par satellite

http://www.malango-actualite.fr/article/madagascar__8211_lutter_contre_la_peche_illegale_par_satellite-7704.htm

Si les pays riches parviennent à protéger leurs eaux de la pêche illégale, cette pratique est un véritable fléau dans les pays pauvres dont elle plombe un pan entier de l'économie. C'est également là qu'il faut chercher une des origines de la piraterie au large de la Somalie, selon le rapport de l'ONU à ce sujet.

Dans la région, l'accord militaire passé entre la France et l'Union des Comores concernait également le respect des eaux territoriales comoriennes et la lutte contre la pêche illégale et la piraterie  … (Suivre le lien)

 

 

 

Commenter cet article