Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : GABORONE, UN SAC DE NŒUDS (06/06/11)

6 Juin 2011, 14:42pm

Publié par rovahiga

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c7/Gaborone_Airport.jpg

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Gaborone, jour "J" : La SADC aura fort à faire

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17585:gaborone-jour-qjq--la-sadc-aura-fort-a-faire&catid=43:a-la-une

Lund 6 juin, sous l'égide de la SADC, toutes les parties prenantes à la crise malgache sont réunies à Gaborone, Capitale du Botswana, pour mettre fin à la crise au pays. Une réunion qui durera en principe deux jours. Il faut s'attendre à tout, au pire comme au meilleur. Le clash est même envisageable dès ce premier jour de rencontre. Cette fois-ci, la SADC doit trancher ou jeter l'éponge. Elle aura beaucoup à faire pour rapprocher les extrêmes, à savoir les pro-HAT et l'opposition. Dès le début, Andry Nirina Rajoelina a exigé de la Sadc que cette dernière l'invite à Gaborone en tant que … (Suivre le lien)

 

Pr Ranjeva : la résolution de la SADC pourrait être une déception.

http://www.tananews.com/2011/06/pr-ranjeva-la-resolution-de-la-sadc-pourrait-etre-une-deception/

Le précurseur du projet « Vony Aina », le Pr Raymond Ranjeva s’attend à l’éventualité que le sommet de Gaborone pourrait se solder en une déception. Il estime en effet que les médiateurs pourraient imposer des solutions qui seront favorable au régime de Transition, ou pour être plus clair, la signature de la feuille de route du Dr Leonardo Simao sans que celle-ci n’ai pu être soumise à de grands amendements. Le Pr Raymond Ranjeva appuie son argumentaire par le fait que la crise a beaucoup trop duré par la faute des politiciens intransigeants qui par-dessus tout sont … (Suivre le lien)

 

Ivato : Benjamin Vaovao frôle les tabacs suite à une usurpation.

http://www.tananews.com/2011/06/ivato-benjamin-vaovao-frole-les-tabacs-suite-a-une-usurpation/

Benjamin Vaovao, membre d’une aile du parti Arema et non moins membre du CST a failli essuyer les coups des partisans des trois mouvances à Ivato, alors qu’il s’apprêtait à embarquer pour Gaborone. En effet, les usurpations de titres habituellement faites par les Raharinaivo Andrianatoandro ou encore Yves Aimé Rakotoarison, ont dû inspirer ce membre du CST qui a eu le malheur de prétendre représenter le parti de l’Amiral en face du Pr Ange Andrianarisoa, chef de … (Suivre le lien)

 

Botswana : 3 barons du TIM face à Ravalomanana

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17589:botswana--3-barons-du-tim-face-a-ravalomanana&catid=34:politique&Itemid=60

Trois anciens alliés de Marc Ravalomanana au sein du parti TIM font partie de la délégation qui a rejoint la capitale Botswanaise, hier. Il s'agit en fait d'Yves-Aimé Rakotoarison, actuel ministre d'Etat chargé des relations entre les institutions, Bary Rafatrolaza, ministre de l'Elevage, et de Vy Vato Rakotovao, ministre de l'Agriculture. Le premier, qui figure parmi la délégation conduite par Andry Rajoelina à bord du jet privé aux côtés d' … (Suivre le lien)

 

A. Tehindrazanarivelo et Raymond Ranjeva : A Gaborone pour le compte de qui ?

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17588:a-tehindrazanarivelo-et-raymond-ranjeva--a-gaborone-pour-le-compte-de-qui-&catid=34:politique&Itemid=60

L'éminent professeur Ranjeva Raymond, figure de l'association Vonjy Aina, et l'autre professeur Alain Tehindrazanarivelo, ancien vice-premier ministre et président national de l'association Enina, ont été aperçus hier à Ivato. Selon une source digne de foi et bien informée, les deux profs ont rejoint la capitale Botswanaise à bord d'un vol commercial. Pourtant, leurs associations respectives ne figuraient pas parmi les entités politiques invitées par la SADC à … (Suivre le lien)

 

Confusion autour de l'Arema : Manifestation dispersée à Ivato

http://lexpressmada.com/confusion-autour-de-l-arema-madagascar/24146-manifestation-dispersee-a-ivato.html

Les partisans des trois mouvances protestent contre l’exclusion des représentants Arema pro-Ratsiraka à Gaborone.

La lutte intestine au sein de l’Avant-garde pour la rénovation malgache (Arema) « s’internationalise ». Une confusion dans la confection de la liste de ses représentants en vue de la réunion de Gaborone ravive les … (Suivre le lien)

 

RÉUNION DE GABORONE : Cafouillage au sein des délégations 

http://les-nouvelles.com/spip.php?article1099

Les onze délégations prévues pour participer à la réunion de Gaborone qui s’ouvre aujourd’hui ont toutes embarqué hier mais non sans quelque cafouillage avant leur départ.

Les onze délégations prévues pour participer à la réunion de Gaborone (Botswana) qui s’ouvre aujourd’hui ont toutes embarqué hier mais non sans quelque cafouillage avant leur départ. Au moment de l’enregistrement, la confusion a encore régné au sein de certaines délégations dont la composition a dû être revue sinon modifiée à … (Suivre le lien)

 

Du rôle des gouvernants !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17592:du-role-des-gouvernants-&catid=42:editorial

Par certains côtés, on ne sait plus qui sont les gouvernants et qui ne le sont pas parmi cette foule de politiciens qui siège au sein des institutions de la transition et d'autres qui gravitent autour. Depuis le mois de mars 2009, le gouvernement de Madagascar n'est pas arrivé à apaiser l'atmosphère politique et sociale. Depuis plusieurs mois le gouvernement de la HAT n'a pas trouvé une solution et encore moins la solution à la crise ; et pourtant c'est … (Suivre le lien)

 

Monja Roindefo : Pour un amendement de la feuille de route

http://www.matv.mg/?p=23081

L’ancien Premier ministre Monja Roindefo et non moins président national du parti Monima, a indiqué hier que l’amendement de la feuille de route de sortie de crise reste une hypothèse à ne pas écarter.
Durant son entretien avec les journalistes de Ma-LAZA, il a rappelé que la feuille de route de sortie de crise, paraphée à Ivato, n’avait été proposée que par une seule entité. Une occasion pour cet ancien locataire de Mahazoarivo de préciser que son entité, l’Uamad/Monima, compte remettre en question la feuille de route de … (Suivre le lien)

 

OPINION

Point de vue : A quoi bon Gaborone ?

http://www.matv.mg/?p=23093

Dans une de ses résolutions, la CNOSC, cette plate-forme de la société civile malgache, qui s’est réunie avec les représentants d’un certain nombre de partis politiques dernièrement à Ankerana, affirme que la solution à la crise doit être malgache et uniquement malgache. Il y eut effectivement un précédent quand en 1991, après des mois de manifestations et de blocage, les principales « parties prenantes », à savoir les « forces vives » d’un côté et les pro-Ratsiraka, de l’autre ont pu se mettre d’accord, sans intervention extérieure, pour mettre fin à la crise, à l’issue d’un conclave qui a duré quelques jours à l’Hôtel Panorama.
Les donnes actuelles sont peut-être différentes dans la mesure où le … (Suivre le lien)

 

David Rajaon : Un regard sur l’économie

http://www.matv.mg/?p=23078

David Rajaon, actuel président de l’Institut d’Etudes Politiques de Madagascar a bien voulu partager sa vision  de  la situation économique du pays.

Ma-LAZA : Que pensez-vous de la situation économique actuelle?
David Rajaon : Il est indéniable qu’on observe une crise économique à Madagascar.  Globalement, les opérateurs locaux sont en difficulté et les produits importés inondent le marché. Faute de productions à forte valeur ajoutée et de soutien aux secteurs privés, la balance commerciale est loin d’être à notre avantage.  A cause de l’absence de dotation et d’appui budgétaire international, plusieurs secteurs de l’économie dépendant des investissements publics, sont … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Bois de rose : La région SAVA veut bénéficier des ristournes

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=17584:bois-de-rose-la-region-sava-veut-beneficier-des-ristournes&catid=43:a-la-une

Le ministère des Pêches et des Ressources Halieutiques est récemment descendu dans la région de SAVA afin de détecter ses potentialités. Après une visite de courtoisie au bureau de la région, le ministre Hery Raharisaina a eu une rencontre avec la population locale au cours de laquelle il a appelé tout un chacun à œuvrer ensemble pour un développement rapide de la région.
Répondant aux requêtes du chef de région du Sava, Abdillah, le ministre a insisté sur l'exploitation des bois de rose. "Il faut que la région Sava bénéficie de ses propres richesses", a déclaré le ministre. En effet, la région Sava n'a … (Suivre le lien)

 

PME : Normes de comptabilité demandées

http://lexpressmada.com/pme-madagascar/24135-normes-de-comptabilite-demandees.html

La possession d'informations financières est nécessaire. Ce qui n'est pas toujours le cas des petites et moyennes entreprises.

Les normes négligées. À Madagascar, la plupart des petites et moyennes entreprises (PME) s'abstiennent de recourir au service des comptables professionnels, résultant en la non-application des normes comptables internationales. Or le ministre des Finances et du Budget, Hery Rajaonarimampianina, en a souligné l'importance.

« L’expérience nous montre que les PME ne recourent généralement pas aux professionnels comptables. Mes consœurs et confrères ne me contrediront certainement pas à ce sujet », mentionne-t-il lors … (Suivre le lien)

 

SOCIAL 

Démographie : Le planning familial conserve l'environnement

http://lexpressmada.com/demographie-madagascar/24138-le-planning-familial-conserve-l-environnement.html

Les actions humaines sont les principales sources de dégradation de l'environnement. Réduire ou limiter la natalité est une des solutions.

La croissance démographique fait pression sur les forêts et la biodiversité. À Madagascar, une croissance démographique induit à une situation de pauvreté et donc au besoin d'une meilleure source de revenu, surtout dans les campagnes. Cest pour cette raison que, souvent, les gens qui habitent aux alentours des forêts ne trouvent que l'exploitation forestière pour assurer leur survie. « Plus la population augmente, plus il y a réduction de l'espace environnemental par … (Suivre le lien)

 

rov@higa

Commenter cet article