Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : 21/02/11

21 Février 2011, 12:05pm

Publié par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/02/dada.jpg

 

Echec du retour de Ravalomanana : la Sadc a choisi son camp ?

http://sobika.com/edito.php?idnews=18222

Après avoir suivi la situation depuis la première annonce sur le terrain et sur internet, l'épilogue de samedi peut paraitre après coup dans la logique de tout ce qui a été dit pendant une semaine . Encore une fois, en politique comme dans la vie, tout est une question de communication, de mots employés et de psychologie. En usant d'une stratégie de communication basée sur la certitude et l'opposition à la HAT, il a certes, pu d'un coté mobiliser ses partisans mais d'un autre coté cela s'est aussi retourné contre lui  avec notamment la réaction de la Sadc. En effet, ce qui semble important , n'est pas tant que la HAT ait émise un Notam pour empêcher sa venue, on pouvait s'y attendre, mais c'est plutôt cette feuille de route révisée émise par Joachim Chissano, qui valide celle précédement émise par le Dr Simao !  La Sadc a donc … (Suivre le lien)

 

Une Réunion d’urgence de la SADC cette semaine.

http://www.tananews.com/2011/02/une-reunio-durgence-de-la-sadc-cette-semaine/

Les leaders des représentants des partisans de Marc Ravalomanana, venus des Régions de la Grande Île se sont réunis à Ambatonakanga hier. Une occasion pour l’Ancien PRM de communiquer avec eux lors d’une intervention téléphonique. Lui d’annoncer lors de cet appel que sa mouvance n’est pas proche de signer la feuille de route du Dr Leonardo Simao, qui sera certainement appuyée par Joachim Chissano sous une forme corrective pour la simple raison que les deux hommes sont des compatriotes. Deux hommes qui ne sont que des employés de la SADC a-t-il poursuivi et qui n’ont point les pouvoirs de décider au nom de l’organisation. Marc Ravalomanana qui ajoute que l’évènement du 19 février dernier n’a pas été vain car la venue en masse de la foule a poussé la SADC à appeler une réunion d’urgence de … (Suivre le lien)

 

SORTIE DE CRISE : La France soutient la feuille de route

http://les-nouvelles.com/spip.php?article7869

Lors de sa courte visite, le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, a assuré le soutien de la France à la démarche de la Sadc et à la feuille de route de Leonardo Simao, tout en réaffirmant le principe de non-ingérence de la France.

Lors de sa courte visite à Madagascar ce weekend, le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt a affirmé le soutien de la France à la démarche de la Sadc et à la feuille de route de Leonardo Simao, tout en réaffirmant le principe de non-ingérence de la France.

Le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt a effectué ce week-end une brève visite à Madagascar, qui a pris fin ce matin à 1h30.

Pendant son court séjour, le ministre français a eu le temps de rencontrer pendant plus d’une heure le président de la Haute autorité de transition Andry Rajoelina, le Premier ministre Camille Vital, ainsi que plusieurs ministres et leaders politiques de la majorité comme de l’opposition, et s’est entretenu au téléphone avec le médiateur de la Sadc Joachim Chissano et avec son émissaire le docteur Leonardo Simao.

Avec tous ces hommes politiques, il s’est notamment entretenu de la feuille de route préparée par Leonardo Simao, en qui il a exprimé sa confiance. « La France accueille favorablement la feuille de route, résultat d’un travail collectif, qui devrait recueillir l’assentiment le plus large possible ». Il a d’ailleurs indiqué que même lors de ces rencontres avec des responsables de partis d’opposition, il n’avait jamais eu d’interlocuteur « qui refuse cette feuille de route comme préliminaire à une discussion, ce qui n’est déjà pas mal ».

Non-ingérence

Tout en maintenant le principe de non-ingérence de la France dans … (Suivre le lien)

 

INTERDIT D’EMBARQUEMENT : Ravalomanana se tourne vers l’Union africaine

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique12#

Interdit d’embarquement sur tous les vols à destination de Madagascar suite à un Notam émis par les autorités responsables du transport aérien malgache, Marc Ravalomanana se tourne désormais vers l’Union africaine.

« La communauté internationale, tout spécialement en son sein l’Union africaine qui, lors de son sommet du 31 janvier 2011 a confirmé les sanctions individuelles décidées le 17 mars 2010 à l’encontre les dirigeants de la HAT, sont invitées instamment à exiger de ces derniers la levée immédiate et sans condition de l’interdiction de retour à Madagascar qui frappe Marc Ravalomanana, sa famille et ses accompagnateurs », a indiqué son porte-parole, Guy Rivo Randrianarisoa, dans une déclaration diffusée hier.

Selon ce dernier, ce retour au pays est un « droit » que son détenteur souhaite maintenir afin de « répondre à une aspiration légitime du peuple malgache et participer, main tendue, aux négociations en cours menées sous l’égide du médiateur international dans le cadre de la sortie de crise ».

Empêchement

Pour la mouvance, une absence de réaction de … (Suivre le lien)

 

TROIS MOUVANCES : « Il y a un risque d’exclusion »

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique12#

Invité par RFI, le professeur Jean-Eric Rakotoarisoa s’est exprimé sur les événements survenus à Ivato samedi.

Pour lui, « C’est un baroud d’honneur, une tentative de l’ancien président pour inverser la tendance de la médiation, plus précisément de la feuille de route telle qu’elle est présentée actuellement par la SADC, vu qu’il semble perdre la main par rapport aux précédents accords de Maputo et d’Addis Abeba ».

D’après son analyse, il y a même un risque que les trois mouvances soient laissées en-dehors du processus de sortie de crise. «  La SADC va peut-être essayer de les convaincre d’y adhérer et il y aura un certain nombre d’amendements mais je pense que la communauté internationale commence à perdre … (Suivre le lien)

 

Feuille de route: Le soutien de la France

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=10444:feuille-de-route-le-soutien-de-la-france&catid=57:la-une

Le ministre français à la Coopération, Henri de Raincourt, s'est déplacé à Antananarivo pour soutenir l'initiative de certains organismes internationaux qui ont confié une mission spéciale à Joachim Chissano et à Leonardo Simao. Un travail d'approche a été réalisé et a abouti à la constitution d'une feuille de route qui devrait accueillir l'assentiment des différents partis politiques et qui serait accepté par tous, a indiqué De Raincourt.

Le ministre français a en effet rencontré de nombreux politiques, issus des différentes formations politiques (UDR, Escopol, Mdm, mouvance Ravalomanana, mouvance Ratsiraka et celle de Zafy). De ces entretiens, Henri de Raincourt a senti que la majeure partie des politiques a reconnu que la feuille de route de la médiation internationale demeure la base de travail d'une sortie de crise. En tout cas, le ministre français a très bien souligné l'importance du terme "majoritaire ". Le médiateur international, Joachim Chissano, dans sa lettre destinée aux leaders politiques stipule que " la consensualité ne peut pas être entendu comme unanimité, être utilisée comme facteur de blocage dans le processus de Transition ".

Avant de rejoindre la capitale malgache, le ministre aurait dû passer par Maputo, où M. De Raincourt devait rencontrer Joachim Chissano et Leonardo Simao, mais ce programme a été … (Suivre le lien)

 

Institutions de la Transition : Ratsiraka n'a mandaté personne au nom de l'Arema

http://www.moov.mg/actualiteNationale.php?articleId=655265

(21-02-2011) - « Le Comité Directeur élu reste l'interlocuteur légal et légitime pour tout ce qui concerne les décisions engageant le parti Arema ». C'est en substance la déclaration des membres dudit Comité Directeur, élus lors du Congrès de 1997.

Anciens ministres

Confortés par l'article 32 du statut du parti qui dispose que « le Comité Directeur est l'organe suprême du parti Arema », ils s'appuient également sur la lettre du ministère de l'Intérieur qui considère comme nul et non avenu le récépissé du 20 mars 2007. Ils, ce sont 6 anciens ministres et non moins membres du Comité Directeur, en l'occurrence, Jacquit Simon, Levelo Boniface, Fredo Betsimifira, Herivelona Ramanantsoa, Tsaranazy Jean Emile et Houssen Abdallah. Les autres membres du noyau dirigeant du parti signataires, de la déclaration sont Ange Andrianarisoa, Boanoro Jean Victor, Simon Pierre, Moïse Rakotosihanaka, René Yvon Ranaivoarimalala, Etienne Ralefa, Randrianasolo Jean Charles, Razafintsalama Gabriel, Zamany Alphonse, Issiaka Théodore, Radanielson Vincent, Hamada Olivier, Nirina Jonah Randriamiharisoa et les frères Raberson. Jeannot et Bruno de leurs prénoms.

Congrès

Les 21 barons du parti sus-nommés de rappeler le … (Suivre le lien)

 

Mouvance Zafy : Feuille de route nulle et non avenue

http://www.moov.mg/actualiteNationale.php?articleId=655264
(21-02-2011) - « La mouvance Zafy considère la feuille de route du Docteur Simao comme nulle et non avenue ». C’est ce qu’a annoncé le Docteur Emmanuel Rakotovahiny en marge de la manifestation des trois mouvances à Ivato samedi dernier.

Selon lui, « cette feuille de route ne reflète pas ce qui a été convenu lors de la rencontre de la délégation de la SADC avec les différentes forces politiques malgaches ». A voir cette déclaration, la mouvance Zafy ne participera pas à la signature de cette feuille de route qui, d’après les informations qui nous sont parvenues, devrait avoir lieu cette semaine.

Pour ce qui est du retour raté de l’ancien président Ravalomanana, Emmanuel Rakotovahiny d’annoncer que « le régime transitoire n’a pas le droit d’empêcher un citoyen malagasy de … (Suivre le lien)

 

Samedi. Ambiance sur le qui-vive

http://www.moov.mg/actualiteNationale.php?articleId=655249

(21-02-2011) - L'annonce de l'arrivée de l'ancien chef d'Etat Marc Ravalomanana a été grandiose et les partisans ont été invités à montrer leur engouement à Ivato aéroport. La journée a été sous haute tension, et les rues, en ville, ont été presque désertées.

On aurait dit un dimanche après-midi. Il n'y avait pas (ou presque) un chat en ville, samedi dernier, alors que les partisans de l'ancien chef d'Etat Marc Ravalomanana sont allées montrer leur engouement pour l'ancien régime à Ivato. "Je ne me sens pas très bien en sécurité. Je ne sais pas ce qui pourrait arriver si jamais Marc Ravalomanana rentrait réellement au pays. Alors, je préfère … (Suivre le lien)

 

Marc Ravalomanana : Retour empêché par le régime

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13974:marc-ravalomanana-retour-empeche-par-le-regime&catid=43:a-la-une

Samedi dernier, Marc Ravalomanana n'est pas parvenu à ses fins suite à une intransigeance de la Haute autorité de la transition qui n'a pas ménagé ses efforts pour barrer la route de l'ancien président de retourner dans la Grande île.

Les partisans de Marc Ravalomanana, qui ont inondé les abords de l'aéroport international d'Ivato sont rentrés bredouilles samedi dernier. Par contre, la Haute Autorité de la Transition a réussi son coup qui visait à contrecarrer l'initiative de Marc Ravalomanana de retourner dans son pays natal. En fait, Marc Ravalomanana, malgré sa détermination, et les membres de sa famille n'ont pas pu prendre la direction de l'île, samedi dernier. En effet, suite à un NOTAM, n°AO 192/11 du 18 février 2011, (notice for airmen, qui consiste à une note d'interdiction d'embarquement) émanant de l'aviation civile malgache (ACM), et qui est prétextée à des raisons de sécurité soutenue par le gouvernement malgache, la compagnie South African Airlink, une fois mise au courant de cette note, a opté pour le refus d'embarquer l'ancien président malgache à bord d'un avion de ligne de la compagnie qui devait atterrir à l'aéroport international d'Ivato, samedi à 14 heures 15. Marc Ravalomanana et ses proches étaient déjà été à l'aéroport de Johannesburg depuis la matinée de ce jour.

Selon des sources au courant du dossier, des négociations ont été tout de même menées par les proches de l'ancien président auprès des hauts responsables de la compagnie South African Airlink, à Johannesburg, pour les convaincre en faveur de l'ancien président, mais ces derniers ont décidé autrement pour rester en cohérence par rapport à la note de l'ACM. En effet, les proches de Marc Ravalomanana ont ressorti d'autres alternatives. D'autres sources ont … (Suivre le lien)

 

La France se mobilise !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13975:la-france-se-mobilise--&catid=42:editorial

Henri de Raincourt, le ministre français de la Coopération a foulé le pied pour la première fois le sol Malgache dans la soirée du 18 février 2011, en provenance de Paris.

Si la visite n'avait rien d'officiel mais rentrait dans le cadre de la coopération bilatérale, les questions politiques n'étaient pas en reste car des entretiens avec les autorités malgaches ainsi qu'avec les différents acteurs politiques ont été au centre de voyage. Bizarrement, deux faits majeurs ont coïncidé avec cet événement. En premier, la publication d'une lettre du Médiateur de La SADC Joacquim Chissano appuyant ou confirmant, à quelques modifications près, la feuille de route proposée par son adjoint, le Docteur Simao.

Deuxièmement, le projet de retour en grande fanfare de l'ex Président Ravalomanana, empêché par le régime de la HAT de pénétrer dans sa terre natale (nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes, Ravalomanana et feu Jacques Sylla avaient infligé la même punition le 29 septembre 2006 à l'ancien Vice-Premier Ministre Pierrot Rajaonarivelo).

Plaider la feuille de route de la SADC

La France, par le biais de son ministre, est venue plaider le processus initié par la SADC et demande à tous les acteurs politiques qu'elle a rencontrés de valider sans … (Suivre le lien)

 

Rolland Ranjatoelina : « C'est moi qui ai signé ce notam »

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13972:rolland-ranjatoelina--l-cest-moi-qui-ai-signe-ce-notam-r&catid=34:politique&Itemid=60

Interviewé par des confrères à Mahajaga sur son intervention dans l'empêchement d'embarquement de l'ancien président Ravalomanana pour Madagascar, samedi dernier, le ministre Rolland Ranjatoelina a expliqué que  tous les  pilotes dont les vols étaient à destination de Madagascar ce jour là étaient avisés  du … (Suivre le lien)

 

Feuille de route « consolidée » : La marche ou la signature forcée ?

http://www.madagascar-tribune.com/La-marche-ou-la-signature-forcee,15511.html

lundi 21 février 2011, par Bill

Le médiateur Joachim Chissano a démenti dans sa lettre en date du 16 février 2011 les propos de Marc Ravalomanana, qui voulait jeter le doute dans l’esprit des malgaches comme quoi la feuille de route qui avait été présentée aux parties malgaches n’était pas celle de la SADC. Officiellement donc, le médiateur consolide la feuille de route comme étant celle de la SADC. Mais un autre doute sinon d’autres questionnements s’élèvent avec la feuille de route transmise par le même courriel de Joachim Chissano qui appelle les formations politiques malgaches à l’adopter, et ce après que le président de la HAT, Andry Rajoelina ait lancé un appel similaire avant lui.

Personne n’est sans savoir que des formations politiques ont lu, examiné et signé la feuille de route confectionnée à Madagascar avant même que le médiateur Chissano ne l’ait apprise dans les détails. Personne non plus n’est sans savoir que d’autres formations politiques l’ont lue et examinée mais ne l’ont pas signée tandis que d’autres partis ont apporté d’autres propositions. En tout cas, la mouvance Albert Zafy a fait d’autres propositions mais elles n’ont … (Suivre le lien)

 

Une station de radio pirate démantelée

http://www.madagascar-tribune.com/Une-station-de-radio-pirate,15509.html

La station « Radio-n’ny Gasy » a été démantelée par les autorités le samedi 19 février vers 2 h du matin.

Cette station pirate diffusait depuis plusieurs mois à des heures aléatoires autour de la bande des 89,6 MHz, mais elle n’avait jamais pu être localisée auparavant car son émetteur était fréquemment déplacé. Le contenu de ses émissions était opposé à la HAT, avec de forts accents tribalistes.

C’est une action concertée de la FIS et de l’OMERT qui a permis de la localiser ce samedi dans un domicile privé à proximité de Fort Duchesne. D’autres équipements ont été découverts à Faravohitra. Deux personnes ont été arrêtées. (FIN)

 

rov@higa

 

Commenter cet article