Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : 19/02/11

19 Février 2011, 14:41pm

Publié par rovahiga

http://www.matv.mg/wp-content/uploads/2011/02/111.jpg

Photo: Ma TV

 

Lettre de Joacquim Chissano : Ambohitsorohitra jubile

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13926:lettre-de-joacquim-chissano--ambohitsorohitra-jubile&catid=34:politique&Itemid=60

 La présidence de la Haute Autorité de la Transition (HAT) a attendu la bonne occasion pour répondre à Marc Ravalomanana sur la feuille de route proposée par Dr Leonardo Simao.

Lors de la videoconférence tenue avant-hier, au Carlton, Marc Ravalomanana a affirmé que la feuille de route du Dr Simao n'est pas celle de la SADC. "Ainsi, il appert indiscutablement que, lors de cette séance de vidéoconférence,  Marc Ravalomanana a publiquement menti en ayant affirmé le contraire", selon la présidence de la HAT. En effet, une lettre émanant de Joaquim Chissano, en date du mercredi 16 février 2011, valide la feuille de … (Suivre le lien)

 

Le pouvoir empêche le retour de Marc Ravalomanana

http://www.madagascar-tribune.com/Le-pouvoir-empeche-le-retour-de,15506.html

La décision finale appartient en principe aux compagnies aériennes, mais il est fort douteux que Marc Ravalomanana puisse embarquer aujourd’hui dans un avion à destination de Madagascar, que cet avion soit de ligne régulière ou spécialement affrété. Le pouvoir HAT avait discrètement attiré l’attention de plusieurs compagnies d’aviation sud-africaines sur le fait que l’arrivée de l’ex-président risquerait de générer des troubles à Ivato, pouvant même aller jusqu’à la détérioration des appareils se posant à l’aéroport.

Un NOTAM (Notice to airmen ou avis aux compagnies aériennes) allant dans le même sens a été formellement émis par l’Aviation civile de Madagascar (ACM) hier.

Ce sont des motifs similaires qui avaient dissuadé la … (Suivre le lien)

 

Joaquim Chissano appuie une feuille de route révisée

http://www.madagascar-tribune.com/Joaquim-Chissano-appuie-une,15503.html

samedi 19 février 2011, par Patrick A.

Selon des documents diffusés par la direction de la communication de la Présidence de la HAT, Joaquim Chissano a apporté par écrit son soutien de médiateur officiel de la SADC à une version légèrement modifiée de la feuille de route initialement présentée par le Dr Leonardo Simão.

Aux yeux de l’ancien président mozambicain, cette feuille de route est effectivement basée sur l’esprit et les principes clés de Maputo (consensualité, inclusivité, neutralité), tout en tenant compte des réalités politiques actuelles à Madagascar.

Joaquim Chissano précise que la consensualité est fondamentale, mais celle-ci ne peut être entendue comme unanimité, ni être utilisée comme facteur de blocage dans le processus de transition. La feuille de route souligne donc qu’aucun acteur politique ne peut ni … (Suivre le lien)

 

Marc Ravalomanana persona non grata à Madagascar

ANTANANARIVO - Les autorités de Madagascar ont demandé à la compagnie aérienne que doit emprunter l'ancien président Marc Ravalomanana en exil en Afrique du Sud de ne pas le laisser embarquer samedi, a-t-on appris vendredi de source autorisée à l'aéroport d'Antananarivo.

L'ancien président malgache a annoncé jeudi son retour samedi dans son pays, en dépit d'un risque d'arrestation, afin selon lui de contribuer à dénouer la crise politique déclenchée par son renversement en mars 2009.

"Sur ordre ministériel, nous avons dit à la compagnie qu'il est préférable que cette personne (Ravalomanana) ne monte pas à bord de l'appareil pour des raisons de sécurité", a expliqué la source, qui n'a pas indiqué le nom de la compagnie.

Marc Ravalomanana vit en exil en Afrique du Sud depuis sa chute provoquée par un mouvement de contestation dirigé par Andry Rajoelina, qui lui a … (Suivre le lien)

 

NOTAM tardif

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13927:notam-tardif&catid=44:chut

Selon certaines sources, ce serait un avion de la compagnie Airlink qui devrait embarquer l'ex-président Ravalomanana et sa suite composée de 10 personnes dont lui, sa femme et ses enfants, son conseiller Guy Rivo Andrianarisoa,  son avocat Me Hanitra,  et d'autres, ce jour de Johannesburg pour Madagscar. Mais suite à un NOTAM exécuté hier, par le DG de l'ACM, il serait impossible pour l'ex-président de monter à bord. Ainsi seule sa suite pourrait arriver ce jour…

 

Fetison Rakoto Andrianirina : Appel à l’apaisement

http://www.matv.mg/?p=16477

Le retour de Marc Ravalomanana, ancien Chef d’Etat malgache a fait couler beaucoup d’encre ses derniers jours. D’après Fetison Rakoto Andrianirina, de la mouvance Ravalomanana, les trois mouvances ont toujours lutté pour le retour de cette personnalité.

Par ailleurs, face à la conjoncture qui prévaut au pays, les avis divergent. « Le respect mutuel entre les sympathisants et les protagonistes s’avèrent importants afin de préserver la paix sur le territoire national », rappelle-t-il. Il prévient toutefois que des gens malveillants pourraient profiter de la situation pour semer le trouble dans le pays, comme ce fut le cas durant les évènements qui se sont produits au … (Suivre le lien)

 

Monja Roindefo : « Peut-on appliquer le droit dans un Etat de non droit ? »

http://www.matv.mg/?p=16474

L’ancien Premier Ministre, Monja Roindefo, a tenu une conférence de presse, hier après-midi, dans sa demeure d’Antsakaviro. C’était l’occasion pour cet ancien PM de donner son point de vue sur la situation nationale.

D’après les explications de l’ancien Premier Ministre de la Haute Autorité de la Transition, Monja Roindefo, le gouvernement actuel se trouve dans « l’incapacité de gérer les affaires de l’État ». Plusieurs points ont été évoqués pour étayer les propos de l’ancien PM qui est à la fois président national du parti Monima.

En ce qui concerne le retour de Marc Ravalomanana, Monja Roindefo a  évoqué un vice de procédure ainsi que de forme concernant l’inculpation de ce dernier. Selon ses dires, l’ancien Président aurait dû être jugé par la Haute Cour de Justice. L’ancien PM a d’ailleurs indiqué que le cadre juridique malgache demeure pour l’heure flou et par conséquent, son application reste assez ambiguë à ses yeux. Il s’est demandé s’il l’on peut appliquer le droit dans … (Suivre le lien)

 

LES AUTORITES EMETTENT UN NOTAM : Marc Ravalomanana interdit d’embarquement

http://les-nouvelles.com/spip.php?article7839

L’annonce du retour de Marc Ravalomanana, prévu pour ce jour, continue d’alimenter les conversations. Afin d’assurer la sécurité publique, les autorités viennent d’émettre un Notam.

Afin d’assurer la sécurité publique, les autorités viennent d’émettre un Notam, interdisant à tout aéronef d’embarquer l’ancien président. De leur côté, les forces de l’ordre comptent mettre en place des dispositifs de sécurité rigoureux à l’aéroport international d’Ivato.

Viendra, viendra pas ? Personne ne saura répondre avec exactitude, alors que la question brûle sur toutes les lèvres. Quoi qu’il en soit, d’après les observateurs, cette journée n’est pas sans risque.

L’arrivée d’une foule, hostile au retour de l’ancien président, et de ses partisans sur un même terrain risque de provoquer des remous. L’annonce de l’arrivée d’un groupe de catalyseurs à l’aéroport international d’Ivato ne fait qu’envenimer la situation. Des violents troubles sont donc à craindre.

Des mesures rigoureuses

Afin de parer à toute éventualité, les autorités ont pris les devants. L’on sait en effet qu’elles venaient d’émettre un Notam (notification aérienne), en date du 18 février, interdisant tout aéronef à … (Suivre le lien)

 

Général Richard Ravalomanana : Les civils doivent évacuer les lieux en cas d'hostilités

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13931:general-richard-ravalomanana-les-civils-doivent-evacuer-les-lieux-en-cas-dhostilites&catid=43:a-la-une

Le général Richard Ravalomanana a pris au sérieux une éventuelle intervention de mercenaires étrangers ce jour à Ivato. Il n'a pas caché sa crainte de voir les hostilités se déclencher. "Si jamais un affrontement militaire se produit, il est préférable pour les civils d'évacuer les lieux car il ne s'agirait plus d'une simple opération de sécurisation de l'EMMO, qui n'aura d'ailleurs pas besoin à fourrer son nez dans l'affaire", a-t-il déclaré devant la presse à Ankadilalalana hier. Par ailleurs, il lance un appel aux conducteurs d'autres lignes de taxi-be de la capitale que celles d'Ivato, de ne pas être tentés de transporter des personnes jusqu'à Ivato sous peine d'être arrêtés.

"Tout conducteur surpris dont le trajet n'a aucun rapport avec l'axe d'Ivato, sera arrêté pour … (Suivre le lien)

 

Retour de Ravalomanana : Six de ses accompagnateurs feront l'objet d'un mandat d'arrêt

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13932:retour-de-ravalomanana--six-de-ses-accompagnateurs-feront-lobjet-dun-mandat-darret&catid=34:politique&Itemid=60

"Nous ne ferons aucune distinction devant tous ceux qui ont fait une infraction pénale. Hommes de loi, nous ne pouvons donc que les arrêter tous", a averti encore le général Richard Ravalomanana devant l'éventuelle rentrée du président en exil et ses compagnons au pays ce jour. A part l'ancien président, l'on a évoqué aussi les cas de six autres personnes qui devront l'accompagner et qui font aussi l'objet d'un mandat d'arrêt. Certains noms ont été cités dont celui d'un colonel proche de … (Suivre le lien)

 

CRISE : Les grands commis de l’Etat haussent le ton

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique12#

Constatant la « dégradation de la notion d’Etat, de l’administration et de la vie publique en général » à cause de la crise, les syndicats des grands corps de l’Etat ont décidé de faire bloc pour former une fédération. Hier au restaurant Mon Goûter, a eu lieu leur première apparition.

« Il est vrai que l’origine de cette crise est d’ordre purement politique. Mais celle-ci s’est généralisée et touche actuellement tous les secteurs de la vie du pays », a indiqué Thierry Rakotonarivo, président du syndicat des administrateurs civils.

Urgence d’une sortie de crise

Pour la fédération, le contexte politique actuel porte donc gravement atteinte au fonctionnement normal de l’administration publique. C’est pour cette raison qu’elle demande aux politiciens de trouver, en toute urgence, la sortie de crise adéquate.

Ces syndicats considèrent toutefois que leur contribution s’avère « indispensable et incontournable » dans toute recherche de solution et à toute prise de décision relative à son application.

« Le président de la HAT a fait appel à toutes les forces vives de la nation pour prendre part au processus. Pourquoi devrait-on nous écarter ? Nous sommes les garants de la … (Suivre le lien)

 

BRIBES D’INFOS :

@officialnextRandria Harris

Madagascar: Une partie du Staff de Ravalomanana a été bloquée, à l'aéroport de Roissy France (hier à l'enregistrement pour Madagascar)

 

10h:30 - L'ancien président Marc Ravalomanana accompagné de 14 autres malgaches sont actuellement en train de remplir les formalités à la police des frontières de Joburg, on sera fixé dans l'heure qui suit si oui ou non, il pourra embarquer(MaLaza)

 

rov@higa

Commenter cet article