Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : 17/03/11

17 Mars 2011, 11:47am

Publié par rovahiga

 

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/02/Me-Hanitra.jpg

 

Du provisoire !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=14840:du-provisoire-&catid=42:editorial

La reconduction de Camille Vital soulève beaucoup de questions par rapport au processus de finalisation de la fameuse feuille de route initiée par le Docteur Simao. En effet, la Troïka de la SADC va se réunir en principe ce 18 mars pour décider du sort de Madagascar. Mais une information de dernière heure nous apprend que les pays membres de la SADC en toute totalité vont statuer et valider ou non le processus, le 31 mars 2011. Les chancelleries étrangères n'ont d'ailleurs pas compris cette précipitation de désigner un Premier ministre de consensus avant l'issue de ces importantes réunions.
On sait qu'une délégation des 3 mouvances est actuellement en Afrique du Sud pour fignoler cette fameuse feuille de route. Car vu l'état actuel des choses il est inconcevable que Madagascar retrouve de suite la reconnaissance internationale.
Des faits qui intriguent

Ce qui intrigue les analystes, c'est pourquoi le Président Andry Rajoelina n'a-t-il pas donné les ordres à son PM de former son gouvernement dans un délai les plus brefs comme en septembre 2009 comme il l'a exigé du temps de Monja Roindefo ? Par ailleurs, le Premier Ministre Camille Vital, d'après ses déclarations d'hier, se donne un … (Suivre le lien)

 

Feuille de route : Déjà avalisée par la communauté internationale, selon Andry Rajoelina

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=14838:feuille-de-route--deja-avalisee-par-la-communaute-internationale-selon-andry-rajoelina&catid=34:politique&Itemid=60  

"Conformément avec ce qui avait été convenu dans la feuille de route avec les partis et groupement politiques, qui plus est admise par la communauté internationale, …", a déclaré urbi et orbi ce mercredi 16 mars le président de la Haute autorité de transition (HAT) durant la cérémonie de présentation du nouveau Premier ministre de consensus du gouvernement de transition et d'union nationale. Par ailleurs, en réponse à une question de la presse, le président de la  HAT, Andry Rajoelina a expliqué que le nom du Premier ministre a déjà fait l'objet d'échanges d'informations avec la communauté internationale depuis la veille et qu'elle est donc au courant de la nomination du général Camille Vital au poste de Premier ministre de consensus.

La question qui vient à l'esprit c'est l'affirmation selon laquelle la feuille de route paraphée à Ivato a-t-elle été acceptée par la communauté internationale ? Les ambassadeurs qui avaient assisté à cette … (Suivre le lien)

 

Sortie de crise : Forcing diplomatique de Ravalomanana

http://www.matv.mg/?p=17981

Marc Ravalomanana vaincu ? La réponse est apparemment non. L’équipe de l’ancien Président malgache, épaulée par des juristes et experts internationaux, mène actuellement une vaste campagne diplomatique.

L’ancien Chef d’Etat malgache Marc Ravalomanana et SEM Joaquim Chissano, Chef de l’Equipe internationale de Médiation, respectivement accompagnés de leurs conseillers juridiques Brian Currin et John Tesha, se sont rencontrés le15 mars dernier à Johannesburg.

L’entrevue s’est traduite par une réunion de travail soutenue dans un climat de confiance réciproque et au cours de laquelle le Président Ravalomanana a pu exposer au Médiateur international, les raisons pour lesquelles sa mouvance ne pouvait et ne peut qu’émettre les plus expresses réserves sur le projet de « feuille de route » dans l’état où le document a été présenté par le Docteur Leonardo Simao à Ivato le 9 mars dernier.

Le numéro un de la mouvance Ravalomanana a par la suite remis en main propre à l’ancien Président mozambicain, un document contenant ses contre-propositions. Selon un communiqué parvenu hier, ces … (Suivre le lien)

 

Zakahely Boniface : la reconduction du PM entrainera des troubles

http://www.tananews.com/2011/03/zakahely-boniface-la-reconduction-du-pm-entrainera-des-troubles/

Un Premier-ministre démissionnaire reconduit à son poste, c’est un scénario qui s’est déjà présenté dans le cas de feu Jacques Sylla, rappelle Zakahely Boniface. Et de poursuivre qu’un tel acte a entrainé des évènements de troubles auxquelles le régime Marc Ravalomanana devait faire face et que le régime actuel devra s’apprêter à connaître le même sort. En tout cas, Zakahely Boniface juge les pratiques du régime actuel comme n’étant pas meilleurs que ceux de Marc Ravalomanana. Il déplore à cet effet, l’élimination de quelques candidats à la Primature qui ont été proposés par des partis politiques ayant paraphé la feuille de route à Ivato. Dans la foulée, ce politicien s’est indigné face à la dictature du Phat, qui … (Suivre le lien)

 

Mamy Rakotoarivelo: Garde à vue prolongée de 15 jours

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=11112:mamy-rakotoarivelo-garde-a-vue-prolongee-de-15-jours&catid=41:politique&Itemid=55

Le déferrement de Mamy Rakotoarivelo ne s’est pas tenu hier comme l’a prévu le chef de la DST (direction de la sécurité du territoire) mardi dernier. En effet, d’autres éléments nouveaux sont apparus, apprend-on, c’est ce qui a poussé la DST à prolonger la garde à vue à quinze jours de plus de M. Rakotoarivelo afin de boucler une bonne fois pour toute l’enquête sur la tentative d’attentat contre le chef de la Transition.  On sait aussi que Mamy Rakotoarivelo passe ses nuits dans les cellules de la brigade criminelle à Anosy, il passe ses journées dans les locaux de la DST à … (Suivre le lien)

 

Procès de Rakotoarivelo : Son avocat explique

http://www.matv.mg/?p=17972

La garde-à-vue du Secrétaire Général du parti TIM, Mamy Rakotoarivelo de la mouvance Ravalomanana ainsi que de ses 3 collaborateurs a été prolongée de 15 jours par la Direction de la Surveillance du Territoire, chargée de mener l’enquête sur ce dossier.

Ce leader des trois mouvances est à l’heure actuelle détenu à la Brigade criminelle d’Anosy, si ses collaborateurs sont placés en cellule de la Centrale de Police de Tsaralalana. Les confrontations ainsi que le déferrement au parquet  des suspects de l’attentat contre le PHAT sur la voie rapide du Marais Masay, prévus pour hier au palais de la Justice d’Anosy ont été reportés à une date ultérieure.

Selon les déclarations de Me Hanitra Razafimanantsoa à Anosy en fin de matinée d’hier, la DST a décidé de prolonger cette détention pour les besoins de l’enquête. A cause d’éléments nouveaux, d’autres individus seront interrogés, a-t-elle rapporté.

Elle  s’est également exprimée quant à l’existence de deux enquêtes parallèles concernant … (Suivre le lien)

 

Police judiciaire : La compétence de la DST fait débat

http://lexpressmada.com/police-judiciaire-madagascar/21834-la-competence-de-la-dst-fait-debat.html

L'habilitation de la Direction de la sécurité du territoire à mener l'enquête dans l'affaire du marais Masay se heurte aux différentes critiques.

L'affaire de tentative d'attentat contre la personne du président de la Haute autorité de la transition (HAT) au marais Masay le 3 mars aurait occasionné une bataille juridico-politique autour de l'habilitation de la Direction de la surveillance du territoire (DST) à s'occuper du dossier en tant que police judiciaire. Ayant son siège dans le bâtiment du secrétariat général de la présidence de la HAT, la DST a son propre style en jouant une transparence sur le déroulement de ses enquêtes.

Le général Richard Ravalomanana, commandant de la Circonscription inter-régionale de la gendarmerie nationale (CIRGN) d'Analamanga, a saisi la rencontre avec la presse à Fiadanana hier pour ouvrir une réflexion sur le sujet. Il a soutenu que confier une enquête judiciaire à une structure au sein d'une institution risque de mettre une teinte politique à la mission qui devrait être impartiale. Il est allé jusqu'à se demander sur le statut de la DST qui, selon lui, ne serait pas encore clair.

Mais malgré ses propos, l'officier général a déclaré une bonne entente entre la DST et la gendarmerie.

« Aucun problème ne se pose entre nous », a-t-il ajouté hier en soulignant que … (Suivre le lien)

 

Attentat manqué : Aveux arrachés de force, selon la famille de Misa

http://www.matv.mg/

Au lendemain des aveux de Misa, mardi dernier, auprès des enquêteurs de la DST à Ambohitsorohitra et dans lesquels il avait dénoncé Mamy Rakotoarivelo pour implication directe dans l’attentat contre le PHAT sur la route du marais masay, sa famille n’a pas tardé à réagir. Celle-ci a clamé haut et fort que ces aveux de Misa ont été arrachés de force.

La foule est venue nombreuse hier au tribunal d’Anosy, non seulement pour s’enquérir du déroulement du déferrement de Mamy Rakotoarivelo et consorts au parquet, mais surtout pour soutenir le leader de la mouvance Ravalomanana dans cette épreuve. Mêlée à la foule, l’épouse et la belle-mère de Misa, l’un des suspects ayant dénoncé Mamy Rakotoarivelo pour implication directe dans l’attentat contre le PHAT sur la route du marais Masay.

Riana, épouse de Misa, éplorée, a confié à la presse hier que son mari avait été emmené de force par des éléments des Forces de l’ordre vendredi 11 mars dernier à 22heures. Par la même occasion, ces … (Suivre le lien)

 

Affaire Masay : riposte de tout un quartier.

http://www.tananews.com/2011/03/affaire-masay-riposte-de-tout-un-quartier/

« Misa a été contraint aux aveux » tel a été la plainte de la famille d’un des individus ayant fait des aveux à la DST sur l’affaire de l’attentat à la Bombe du marais Masay. De l’avis de l’épouse de Misa, ce dernier a été enlevé de force par des éléments armés accompagné du dénommé Tsimba, l’autre suspect,  à son domicile à Morondava Antehiroka, le 11 mars dernier vers les 22 heures. Des matériels informatiques ont également été saisis à titre de pièces à conviction. Misa a par la suite été soumis à plusieurs séances de tortures notamment au courant électrique, un fait que témoignent plusieurs traces constatés sur son corps. Cette épouse éplorée qui ajoute que tout a été orchestré  afin que son conjoint signe les fameux aveux pré-rédigés et dénonce par la suite Mamy Rakotoarivelo en tant que commanditaire et … (Suivre le lien)

 

Liste électorale : Double langage de la CENI

http://lexpressmada.com/liste-electorale-madagascar/21835-double-langage-de-la-ceni.html

Le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a connu hier sa plus grande effervescence depuis le scrutin du 17 novembre de l’année dernière. Et pour cause, la CENI a organisé une réunion peu ordinaire d’information sur les efforts de cette commission chargée de l’organisation des élections, « pour impliquer les différents acteurs au processus électoral ». Cette réunion a cependant permis de constater un double langage de la part de la CENI. Du scrutin de novembre de l’année dernière, la CENI est passée d’une « révision annuelle » à « une refonte », et jusqu’à une « révision spéciale ».

Contradiction

James Ramarosaona, membre de la CENI, a contredit ce qui avait été alors précisé auparavant, à savoir une refonte de la liste électorale. Selon lui, « il s’agit d’une révision de la liste électorale, une révision spéciale et non une refonte. » Ainsi, à la révision annuelle s’ajoutera une révision incluant l’ajout de la liste additive. James Ramarosaona renie … (Suivre le lien)

 

Camille Vital à la primature: Force et faiblesses…

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=11139%3Acamille-vital-a-la-primature-force-et-faiblesses&catid=57%3Ala-une&Itemid=1

Le général Camille Vital a été nommé hier Premier ministre " de consensus " par Andry Rajoelina. Une décision qui n'a surpris personne car dans les propositions avancées par les mouvances et plates-formes politiques, ce candidat était déjà le vainqueur mathématique. C'est, en effet, son nom qui revenait le plus souvent, voire figurait dans toutes les listes.

 Au-delà des mérites personnels -indéniables- de cet officier, il faut dire que des six candidats en lice, il était le plus proche d'Andry Rajoelina et celui vers qui penchait le cœur de ce dernier. Dans ces conditions, certains ont donné un coup de pouce au hasard : des proches d'Andry Rajoelina mais aussi des fidèles de Camille Vital ont réalisé un intense lobbying auprès des partis. C'est de cette manière que le chouchou du palais d'Ambohitsorohitra est apparu dans les propositions comme bénéficiant d'un large consensus. Des marchandages ont-ils eu lieu et des postes ont-ils été promis ? On ne le sait au juste, même si de telles opérations sont en général indissociables de ce genre de tractation…

Il faut dire que Camille Vital a été en partie désigné pour le … (Suivre le lien)

 

Reconduction de Camille Vital: à la satisfaction des militaires !

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=11114&Itemid=55

Ainsi, le président Rajoelina a préféré éluder tout risque et a opté pour la continuité et a fixé son choix sur le général Camille Albert Vital, son compagnon  de route depuis ces derniers mois. Ce qui ne peut que réjouir les forces armées, partie prenante dans la crise. En effet, ils avaient en la personne de ce général de l’armée un candidat officieux mais bien réel.

Comme rapporté ici (lire La Gazette du 12 mars dernier), les militaires et aussi les policiers ont misé sur le général Camille Albert Vital comme Premier ministre de consensus. Contrairement aux « enfants de Dada » (les partisans de Ravalo) qui voit en lui un allié d’Andry Rajoelina, ses camarades de l’armée, de la gendarmerie et aussi de la police perçoivent les choses autrement. Pour eux, le général Premier ministre est neutre de par sa nature de militaire, et accomplit une mission : aider le Président à conclure la transition dans les meilleures conditions. Autrement dit et autant que possible, sans casse supplémentaire. En effet, en cas de trouble, ce ne sont pas les politiciens mais les militaires et policiers qui … (Suivre le lien)

 

Conseil d’État : La fixation des prix à la pompe maintenue

http://lexpressmada.com/conseil-d-etat-madagascar/21822-la-fixation-des-prix-a-la-pompe-maintenue.html

Le conseil d’État a rejeté hier la demande de sursis à exécution du décret et de l’arrêté qui donnent à l’État les prérogatives de fixer les prix du carburant à la pompe.

L’intérêt général de la population a eu gain de cause hier. Le conseil d’État a décidé de rejeter la demande de sursis à exécution déposée par le Groupement des pétroliers de Madagascar (GPM). Il concerne le décret et l’arrêté d’application de la mesure transitoire prise par le gouvernement. Ces textes donnent les prérogatives à l’État de fixer les prix à la pompe. C’est Misa Razafindrakoto, directeur de la législation et du contentieux (DLC) auprès de la Primature qui a défendu l’utilité et la légalité de ces dispositifs transitoires. Il a, entre autres, souligné, texte de loi à l’appui, la nécessité de la prise de décision d’une telle envergure pour sauvegarder l’ordre public.

« Aux termes de l’article 186 de la Loi organique n° 2004-036 du 1er octobre 2004, il est écrit qu’en aucun cas, le sursis ne peut être ordonné à l'exécution d'une décision intéressant l'ordre, la sécurité ou la tranquillité publics », a soutenu Misa Razafindrakoto.

Les pétroliers ont fait une véritable démonstration de leur moyen hier à la vue de l’armada d’avocats qu’ils ont engagés pour défendre leur cause. Leurs arguments étaient surtout axés sur l’importance de leur … (Suivre le lien)

 

rov@higa


Commenter cet article