Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : 07/04/11

7 Avril 2011, 15:18pm

Publié par rovahiga

 

 

http://images.google.com/images?q=tbn:ANd9GcRMXYlP_qX2zvx2g6x2ymTUPLsV86hBeJOvEh6fDDrE9zvVBOn0ytW8LTrM:www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/04/iavoloha.jpg

 

LE MONDE POLITIQUE / VIE DE PARTIS 

SADC : Sommet extraordinaire le 18 avril ?

http://www.matv.mg/?p=19622

Une source proche de l’ancien Président Marc Ravalomanana a fait savoir que le sommet de la SADC sur la crise politique malgache est reporté vers la semaine du 18 avril prochain. Si l’on en croit notre source, cet ajournement est dû aux problèmes rencontrés dans les préparatifs de cette rencontre. La classe politique malgache attend impatiemment ce prochain sommet extraordinaire de la SADC. Le sort du processus de sortie de crise devra être fixé à cette occasion. Ainsi, la SADC devra soit valider la feuille de route proposée par le Dr Leonardo Simao, soit appeler à la mise en oeuvre d’une nouvelle initiative de sortie de crise. Dans cette seconde perspective, elle devra réunir les quatre mouvances autour d’une table ronde.

 

Palais d’Etat d’Iavoloha  (Le communiqué)

http://www.tananews.com/2011/04/conseil-des-ministres-%E2%80%93-mercredi-06-avril-2011/

Le premier Conseil des Ministres du Gouvernement d’Union nationale a été tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha, ce Mercredi 06 Avril 2011 à partir de 15h, sous la houlette du Président de la Haute Autorité de la Transition, SEM Andry Nirina Rajoelina.

Le Chef de l’Etat a rappelé à l’assistance que, selon les dispositions de la Feuille de route, le Gouvernement d’Union nationale est chargé de gérer les affaires courantes.

A l’endroit des nouveaux Membres du Gouvernement, le Président Rajoelina a rappelé les grandes décisions qui ont déjà été prises depuis Mars 2009, dans les pratiques au niveau des Ministères :  … (Suivre le lien)

 

GOUVERNEMENT : Baisse de 25% des Salaires du PM et des ministres

http://les-nouvelles.com/spip.php?article8976

S'est premier ministre Le Conseil des ministres du gouvernement du Québec ainsi d'Qui Union nationale palais Tenu hier au d'Iavoloha, Financières aura Été Prometteur Ce Qui Concerne en les charges de l'Etat.

A l'unanimité, Tous les Membres du Gouvernement en Ontario annonce Sinon décider d'abaisser Leurs Wages respectifs de l'ordre de 25%.

Sage décision, Peut-sur Avancer, vu la situation plus ou Moins critique des finances PUBLIQUES actuellement ... en l'absence de Tout ous financement d'aide budgétaire extérieure, obligeant le Pouvoir en … (Suivre le lien)

 

Un ministre de couloir, Yves-Aimé Rakotoarison.

http://www.tananews.com/2011/04/un-ministre-de-couloir-yves-aime-rakotoarison/

Le Ministère d’Etat chargé des Relations avec les Institutions, ce cadeau empoisonné que le Gal Albert Camille Vital a gracieusement offert à l’ancien député TIM, Yves-Aimé Rakotoarison est jusqu’à présent en suspens. En effet, alors que ses collègues du TIM, ces Vivato Rakotomaditra et Hery Raharisaina ont commencé leur engouement au sein des ministères à gros fric, ceux de l’agriculture et de la pêche respectivement, Yves-Aimé Rakotoarison, lui se trouve quelque peu embarrassé  pour la simple raison qu’il n’a toujours aucun … (Suivre le lien)

 

Pr Albert Zafy : Le nouvel homme fort de Magro

http://www.matv.mg/?p=19631

Le mouvement des trois mouvances de l’opposition sur la place du Magro s’est trouvé un nouveau leader en la personne du Professeur Albert Zafy. Depuis les interpellations successives des ténors de la mouvance Ravalomanana qui se trouvaient à la tête du mouvement de l’opposition, le mouvement de l’opposition se trouvait quelque peu chamboulé. Ainsi,  « l’homme au chapeau de paille» a décidé de prendre les choses en main.

Les politiciens membres des trois mouvances de l’opposition ont déserté le mouvement les uns après les autres pour rejoindre l’autre camp de la Transition. Le Hery Politika Mitambatra de la mouvance Zafy, le parti TIM de Marc Ravalomanana et récemment la mouvance Ravalomanana, ou encore l’Arema de Didier Ratsiraka ont tous été affectés par une scission. En outre, les autres politiciens qui sont restés fidèles à l’idéologie et à la position de ce front de l’opposition ont presque tous fait l’objet d’interpellation ou encore d’arrestation. La plupart d’entre eux se font désormais plus discrets.

Actuellement, il a fallu que le Pr Zafy Albert en personne, du haut de … (Suivre le lien)

 

Diplomatie : La COI change d'attitude

http://www.lexpressmada.com/diplomatie-madagascar/22442-la-coi-change-d-attitude.html

La ligne de conduite de la Commission semble avoir changé. Elle tente de s’affirmer dans l’échiquier diplomatique régional.

Le monde de la diplomatie malgache est en effervescence. Une tendance vers la proximité régionale avec l’entrée en scène de la Commission de l’océan Indien (COI) qui semble avoir décidé de « reprendre la place qui est la sienne dans la région de l'océan Indien », en déclenchant une véritable offensive diplomatique à Madagascar. Il est, en effet, prévu qu’une délégation de la COI, avec Arvind Boolell, ministre mauricien des Affaires étrangères, à sa tête, foulera le sol malgache dès demain, pour ne repartir que dimanche.

Selon le ministère des Affaires étrangères (MAE), « l’objet de cette visite s’inscrit dans le cadre du soutien de la COI à la recherche de solution durable à la crise malgache ». Cette visite marque un changement de comportement de la part de ce groupement régional de l’océan Indien.

Rapport de proximité

Depuis quelques mois, la voisine, Maurice, n’a cessé de plaider pour la cause de Madagascar. On … (Suivre le lien)

 

Déclaration de patrimoine : Le Bianco joue la carte de la prudence

http://www.lexpressmada.com/declaration-de-patrimoine-madagascar/22221-le-bianco-joue-la-carte-de-la-prudence.html

L'organe chargé de la lutte anti-corruption relance et sensibilise la déclaration de patrimoine, sans pour autant aller jusqu'à obliger les personnes assujetties à la procédure.

Le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) prend son temps. Il donne l'impression de se limiter au rappel et à la sensibilisation des personnes obligées de se plier à la déclaration de patrimoine, écartant l'option répressive, pourtant prévue par la loi, du moins pour l'instant.

« L'ordre donné par le Président est une bonne chose. Mais il faut que les personnalités touchées par la mesure montrent l'exemple », a indiqué Boto Tsaradia Lamina, directeur territorial du Bianco à Antananarivo et dans la région du Menabe. « C'est une démarche volontaire », a-t-il expliqué, suscitant une … (Suivre le lien)

 

L’ECONOMIE OU CE QU’IL EN RESTE

Madagascar à la veille d’une crise pétrolière ?

http://www.madonline.com/article.php?article_id=4801&lang=fr&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MadagascarOnlineLePremierMagazineDactualitEnLigneSpcialisSurMadagascar+%28Madagascar+Online+%3A+Le+premier+magazine+d%27actualit%C3%A9+en+ligne%2C+sp%C3%A9cialis%C3%A9+sur+Madagascar%29

Malgré le dialogue affiché entre l’Etat HAT et le secteur privé, une tension latente est perceptible. La limitation des prix à la pompe que la loi autorise au gouvernement causerait un déficit important chez les distributeurs qui menacent de réduire la marge des détaillants. Les parties veulent trouver un accord avant que la pénurie ne s’installe de fait puisque personne ne veut vendre à perte.

Les gérants des stations services annoncent qu’ils ne passeront pas commande s’ils devaient vendre à perte. « Nous ne faisons pas grève », s’empresse de souligner Martin Rakotozafy, le président du Groupement Professionnel des Gérants Libres de Station Service (GPGLSS). Pour le moment, ce sont les pétroliers qui font des ventes à pertes. « Ils sont en train de voir les éléments à charge et la marge des détaillants en fait partie », explique-t-il. Les gérants de … (Suivre le lien)

 

Port de Toamasina : Des marchandises disparaissent

http://www.matv.mg/?p=19637

De nombreux opérateurs se plaignent de la perte de leurs marchandises au Port de Toamasina. En effet, selon  nos sources, des marchandises disparaissent parfois des containers, et il arrive même que certains containers soient carrément vides.

Il y a trois ou quatre mois, des produits de première nécessité (de la farine et du sucre) ont disparu du Port de Toamasina. Des tonnes de marchandises disparues, estimées à des milliards d’ariary.

Fait plutôt singulier : vu de l’extérieur, les containers semblent intacts, et scellés avec les plombs d’usage. «Ces infractions sont l’oeuvre de spécialistes!», estime notre source. Une opération commise … (Suivre le lien)

 

Tolagnaro : Précarité du secteur tourisme

http://www.lexpressmada.com/tolagnaro-madagascar/22410-precarite-du-secteur-tourisme.html

La ville de l'ilménite a besoin d'un coup de pouce. Le président de la Fédération des Chambres de commerce et d'industrie, mais également celui de la Chambre de commerce et d'industrie de Tolagnaro, Chabani Nourdine, explique que le développement touristique de la ville laisse à désirer. « Le taux de remplissage des grands hôtels varie entre 10 à 20 % », détaille-t-il. Cette régression a été engendrée par « les rumeurs que Tolagnaro est devenue une ville minière, mais … (Suivre le lien)

 

SOCIAL : LE POINT NOIR

Santé : Les faux médicaments « favorisés »

http://www.lexpressmada.com/sante-madagascar/22430-les-faux-medicaments-favorises-.html

La prolifération de vente de médicaments dans tous les coins de rue menace la santé publique. La loi ne peut même l'éradiquer. 

La loi datant de 1962, portant sur le code de la santé, qui est en vigueur actuellement punissant la vente illégale de médicaments ne permet plus de mener une lutte effective contre l'éradication de cette pratique. Elle favorise même son développement. « Nous menons seulement de sensibilisation pour interdire ces ventes », annonce Nicole Mahavany pharmacienne inspectrice au sein de l'Agence du médicament de Madagascar. Car la sanction infligée aux vendeurs illégaux de médicaments ne correspond plus à toute la préparation de travaux sur terrain pour intercepter les faux médicaments et arrêter les personnes. « L'amende prescrite pour la vente illégale de médicaments vaut 2 000 à 200 000 ariary. Et si la personne est une récidiviste, elle paie 4 000 à 400 000 ariary. La peine d'emprisonnement est de six jours à six mois », explique un responsable du service de la législation, de la réglementation et du contentieux au sein du … (Suivre lien)

 

MEURTRE À TOAMASINA : Un médecin est sauvagement assassiné

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique13#

Une affaire de meurtre bouleverse Toamasina depuis mardi. Un médecin a été enlevé puis assassiné. Les forces de l’ordre sont actuellement aux trousses des présumés auteurs du crime.

Il est parti pour chercher sa fille mais n’est plus revenu. Il, c’est un médecin, habitant le quartier d’Ambohijafy Toamasina, qui a été découvert mort hier matin à Ambalamanasa.

Mardi aux environs de 20h, il est sorti avec sa fille de 10 ans pour récupérer sa fille aînée de 17 ans. Cette dernière suivait un cours du soir dans le quartier de Valpinson. Sitôt sur les lieux, il a appelé sa fille au téléphone pour la prévenir. « Tu peux venir maintenant. On t’attend dans la voiture », a-t-il fait savoir.

L’adolescente s’est exécutée mais, à sa grande surprise, elle n’a trouvé personne dehors. Par contre, elle a trouvé l’une des sandales de son père par terre. Sans attendre, elle a informé sa mère. A son tour, cette dernière a avisé les forces de l’ordre. Des recherches ont immédiatement été engagées mais sans … (Suivre le lien)

 

ICI ET LA :

Chefs de région: Roulent en voiture… blindée

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=11707&Itemid=55

Un point surprenant dans le récit du braquage d’Andilanatoby de mardi (sur la RN 44) dans lequel le chef de région de l’Alaotra-Mangoro, Ramandehamanana Richard, comptait parmi les victimes. Voyant des camions arrêtés et un tronc d’arbre en travers de la route, le chauffeur du chef de région a voulu forcer le barrage en roulant sur le bas-côté. Mal lui en prit, car un pneu est tombé dans un trou et le véhicule fut immobilisé. Les cinq détrousseurs ont voulu s’en prendre aux occupants du 4x4 officiel,  mais avec trois barres à mine, ils n’ont pu briser les vitres blindées. De guerre lasse, ils se tournèrent donc vers un minibus qui venait d’arriver et parvinrent à leurs fins… De sa position, le chef de région fut témoin de toute la scène et a pu en faire plus tard une narration détaillée.

Ce qui étonne, c’est ce chef de région qui roule carrosse, peut-être car le régime de transition roule sur l’or. Si les vitres du 4x4 sont blindées, cela veut dire que la carrosserie aussi l’est, sinon, les bandits auraient pu … (Suivre le lien)

 

Permis de conduire: Un parcours du combattant ?

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=11706&Itemid=55

Hier dans la journée s’est déroulé un énième examen destiné à des candidats d’obtenir leur permis de conduire. Se déroulant généralement tous les jours ouvrables de la semaine, chaque auto-école a un jour « assigné » pour que ses élèves aient la chance de participer. L’examen se déroule normalement en deux étapes : l’examen « code », qui se fait oralement et par candidat, et l’examen « conduite » qui est l’étape considérée comme la plus importante car … (Suivre le lien)

 

rov@higa

Commenter cet article