Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

LE KIOSQUE DU BLOG : 02/04/11

2 Avril 2011, 11:48am

Publié par rovahiga

 

http://www.madagascar-tribune.com/local/cache-vignettes/L139xH198/d10-07e6f.jpg

 

Position de la Troïka : Guerre de communication

http://www.madagascar-tribune.com/Guerre-de-communication,15705.html

La Direction de la Communication à la Présidence de la Haute autorité de transition (HAT) a publié une partie du communiqué de la Troïka. Elle a par la même occasion commenté l’événement ou le non événement, c’est selon.

La mouvance politique Marc Ravalomanana elle aussi n’a pu s’empêcher d’en faire autant.

En tout cas, pour un même texte rendu public par la Troïka, il y a, à travers les deux entités concurrentes, deux lectures différentes. Ce qui étonne toutefois, c’est que le communicateur donne l’impression d’oublier dans ses commentaires certains principes de base de l’honnêteté tel par exemple dans le point six (6) du communiqué de la Troïka.

Dans le cas de la mouvance Ravalomanana, rien d’étonnant sachant que le porte parole est foncièrement un politicien et ne s’en cache pas.

Nous vous livrons ci-après les deux communiqués. En premier le … (Suivre le lien)

 

SOMMET DE LA TROIKA : 3 mouvances et HAT sont renvoyées dos à dos

http://les-nouvelles.com/spip.php?article8864

La Troïka n’a pas répondu aux attentes des trois mouvances ni de la Haute autorité de la Transition au cours du sommet en Zambie. Elle a laissé aux chefs d’Etat le soin de prendre les décisions sur le cas malgache au cours d’un sommet extraordinaire.

Suite à l’examen de la situation politique et sécuritaire de la Grande île et du Zimbabwe, la réunion de la Troïka a décidé de ne pas répondre directement ni aux attentes des trois mouvances ni à celles de la Haute autorité de la Transition. Elle a recommandé la « convocation d’un sommet extraordinaire afin de considérer de toute urgence le rapport sur Madagascar ».

« Le sommet a examiné le rapport du médiateur de la Sadc et a pris note de l’état d’avancement de la feuille de route pour le retour du pays à l’ordre constitutionnel ». C’est ce que la Troïka a avancé pour décider de recommander la convocation du sommet extraordinaire. Cependant, la date de la mise en œuvre de … (Suivre le lien)

 

Feuille de route Dr Simao : Le sommet de la Troïka a pris acte

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=15365:feuille-de-route-dr-simao-le-sommet-de-la-troika-a-pris-acte&catid=43:a-la-une

La réunion du sommet de la Troïka de l'organe de coopération en matière de politique, défense et sécurité de la SADC affirme avoir examiné le rapport du Médiateur de la SADC et a noté qu'une feuille de route a été élaborée en vue de ramener le pays à la normalité constitutionnelle. La Troïka n'a mis dans son communiqué final, aucune mention exprimant un rejet de la feuille de route proposée par le Dr Leonardo Simao, l'émissaire de Joaquim Chissano ; aucune mention non plus de l'approbation claire et nette. En tout cas, la Troïka n'a validé ni la feuille de route, ni le changement de gouvernement. Le Sommet a décidé de recommander la convocation d'urgence d'un Sommet extraordinaire afin d'examiner plus amplement le rapport sur Madagascar.

Les membres de la troïka, réunis dans la ville de Livingstone, en Zambie, avant-hier n'ont … (Suivre le lien)

 

Médiateur de la SADC : Réunion des 4 mouvances le 24 avril

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=15367:mediateur-de-la-sadc--reunion-des-4-mouvances-le-24-avril&catid=34:politique&Itemid=60

Commentant le communiqué issu de la réunion au sommet de la Troïka de la SADC, des politiciens et observateurs sont convaincus que la communauté internationale n'est pas satisfaite sur plusieurs points dans la conduite de la médiation et souhaite une solution qui puisse assurer la pérennité des institutions. A leur avis, c'est la … (Suivre le lien)

 

Sommet de la SADC : « A Madagascar avec nous quatre», propose Ratsiraka

http://www.matv.mg/?p=18845

Les membres de la Troïka de l’Organe politique, défense et sécurité qui se sont  réunis à  Livingstone, République de Zambie, ont décidé, par recommandation, la tenue d’un Sommet extraordinaire en vue de discuter davantage  du rapport concernant Madagascar comme étant une question d’urgence. Face à  cette décision de la Troïka, l’amiral Didier Ignace Ratsiraka, par la voix d’un de ses proches, le prince Elakovelo, réagit en indiquant qu’il approuve la tenue de ce sommet à Madagascar.

La mouvance Didier Ratsiraka se dit favorable à une rencontre au  sommet afin de traiter le cas « Madagascar ». Toutefois, la date ainsi que l’endroit qui abritera ce sommet ne sont pas encore définis.

La mouvance Ratsiraka fait déjà part de sa proposition. « Nous souhaitons que  ce sommet extraordinaire de la SADC se tienne à Madagascar et non … (Suivre le lien)

 

La troïka sur Madagascar: Il y a de l’espoir ...

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=11563:la-troika-sur-madagascar-il-y-a-de-lespoir-&catid=57:la-une

A l’heure où nous mettons sous presse (1 heure 20 du matin), aucune nouvelle de Livingstone. La troïka n’a fait la moindre déclaration sur Madagascar. Elle reste muette (lire page 5). Le cas du Zimbabwe a, apprend-on, pris le dessus. Celui de la Grande Ile est ainsi considéré comme étant un sujet de moindre importance. Merci.

Néanmoins, hier avant le débat, Tomas Salomao, secrétaire exécutif de la SADC, a affirmé que « Madagascar doit reprendre sa place dans le concert des nations » (sic). Selon notre confrère Jeannot Ramambazafy : ce matin du 31 mars 2011, à Livingstone (Zambie), Tomas Salomao a déclaré, entre autres, aux … (Suivre le lien)

 

Feuille de route : La Troïka botte en touche

http://www.lexpressmada.com/feuille-de-route-madagascar/22283-la-troika-botte-en-touche.html

Il faudra encore attendre le Sommet extraordinaire de la SADC pour avoir une idée claire de la position du bloc économique régional sur le processus de sortie de crise.

La Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) joue la prolongation. La Troïka, l'organe de coopération en matière de politique, de défense et de sécurité du bloc économique régional, s'en remet au sommet des chefs d'Etat pour clarifier les règles du jeu dans la gestion de la crise malgache.

« Le Sommet a décidé de recommander la convocation d’urgence d’un Sommet extraordinaire afin d’examiner plus amplement le rapport sur Madagascar », a fait part le communiqué final de la réunion des membres de la Troïka, composé de Rupiah Banda, de Jacob Zuma et d'Armando Guébuza, respectivement Président zambien et ses homologues sud-africain et mozambicain, qui s'est tenue à Livingstone, en Zambie le 31 mars. La date et l'endroit de … (Suivre le lien)

 

En coulisse / Présidence de la HAT : Haja Resampa limogé

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=15362:en-coulisse-presidence-de-la-hat-haja-resampa-limoge&catid=46:les-autres-titres

Annoncé par un organe de presse de la capitale hier, le limogeage du Secrétaire général de la Présidence de la HAT est confirmé par d'autres sources politiques proches de l'instance concernée. Haja Resampa est remplacé par Nirhy Lanto Andriamahazo. Un ancien ministre de casé pour Andry Rajoelina, en attendant la suite.

On aurait quand même aimé que Nirhy Lanto décharge Augustin Andriamananoro de ses nombreuses charges en reprenant, par exemple, la présidence du CA de la SONAPAR. A moins que le président de la HAT ne craigne que l'ancien ministre ne refasse ses mêmes erreurs au sein de cette société. Comme on dit, "tànana zatra mitsotra" que l'on peut traduire par "l'habitude est une seconde nature" ! (FIN)

 

Magro Behoririka : Roindefo crée la zizanie

http://www.lexpressmada.com/magro-behoririka-madagascar/22287-roindefo-cree-la-zizanie.html

Coup de théâtre, jeudi, au Magro de Behoririka lors de la manifestation des mouvances alliées Ravalomanana, Zafy et Ratsiraka. Les discours apparemment contradictoires de Manandafy Rakotonirina, président du parti « Mpitolona ho amin'ny fandrosoan'i Madagasikara » (MFM) et de Manoela de l'ancienne formation au pouvoir « Tiako i Madagasikara » (TIM) ont viré aux échauffourées entre leurs partisans respectifs. La question du ralliement de l'ancien Premier ministre de la Haute autorité de la transition (HAT), Monja Roindefo, aux Trois mouvances se trouve à l'origine de la divergence.

Lors de sa prise de parole, Manandafy Rakotonirina a ainsi lancé que si Monja Roindefo veut rejoindre les Trois mouvances, il devrait présenter ses excuses devant les manifestants de Magro et abattre un bovidé. Un geste que, selon lui, le politicien devrait faire dans la mesure où « il était parmi les responsables du coup d'État contre Marc Ravalomanana ».

Manandafy Rakotonirina a souligné, dans la foulée, que malgré ses propos, il n'a aucun problème avec Monja Roindefo. « C'est mon frère. Nous étions, tous les deux, sous l'aile de Monja Jaona », a-t-il soulevé pour calmer le jeu.

Tension

Mais cela n'a pas empêché Manoela, à son tour, de … (Suivre le lien)

 

MAE : Yvette Sylla reçoit l’ambassadeur de France

http://www.matv.mg/?p=18833

A l’issue de la visite de courtoisie que l’Ambassadeur de France a rendue hier à la Ministre malgache des Affaires Etrangères, Yvette Sylla, SEM Jean Marc Châtaigner a souligné qu’il faut que les parties qui n’ont pas encore paraphé la feuille de route rejoignent le processus. Et ce, afin d’aboutir à des élections libres et transparentes.

L’ambassadeur de France s’est exprimé avec optimisme sur le communiqué de la SADC issu de la réunion du 31 mars dernier de la troïka à Livingstone, un des sujets de discussion qu’il a eu avec le Ministre malgache des Affaires Etrangères. Il a rappelé l’article 10 du communiqué qui stipule que «le sommet de la Troïka s’est engagé à renforcer et à protéger les acquis durant le processus de médiation et a exhorté tous les partis politiques à … (Suivre le lien)

 

Océan Indien : Madagascar encerclé ?

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=11562&Itemid=55

Mayotte devient le 101ème département français. Cet archipel comorien de 375 km2, situé au nord de Madagascar, est donc définitivement intégré dans la République française. L’histoire de Mayotte, avec ses quelque 190 000 habitants (dernier recensement), est étroitement liée avec celle de Madagascar. N’oublions pas, en fait, que ce fut un roitelet malgache, Andriantsoly, qui régna dans l’archipel, qui a offert, sur un plateau d’argent, Mayotte à la France, en 1841… Une cession qui devait, 170 ans plus tard,  aboutir à cette « départementalisation » de l’île qui ne fait pas le bonheur de tous, particulièrement des opposants qui dénoncent toujours la division des Comores. A noter aussi que Mayotte devint en 1912 un territoire de la colonie de « Madagascar et dépendances ».

La suite de ces événements : … (Suivre le lien)

 

Lucile Rabearimanana et le massacre du 1er avril 1972 : "Richard Ratsimandrava s'est déjà repenti"

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=15364:lucile-rabearimanana-et-le-massacre-du-1er-avril-1972-qrichard-ratsimandrava-sest-deja-repentiq&catid=46:les-autres-titres

"En septembre 1973, le général Richard Ratsimandrava a avoué publiquement la répression dans le Sud de Madagascar en avril 1971 et a reconnu ses responsabilités", a affirmé hier, à l'hôtel Colbert, Lucile Rabearimanana, à l'occasion de la commémoration du massacre du 1er avril 1971 dans le Sud. En effet, Richard Ratsimandrava, lieutenant-colonel à l'époque et commandant de la gendarmerie malgache depuis 18 octobre 1969, avait commandé la répression violente de l'insurrection paysanne dirigée par Monja Jaona en avril 1971 dans le Sud de la Grande Île.

Selon Lucile Rabearimanana, Richard Ratsimandrava était en service commandé, sous l'ordre de Philibert Tsiranana, étant président de la République et ainsi chef suprême de l'armée. Elle a aussi pointé du doigt le Général Bocchino, chef d'état-major particulier de Philibert Tsiranana, l'équivalent actuel du ministère de la Défense.

Selon toujours cette historienne, après sa rédemption, Richard Ratsimandrava et la gendarmerie nationale ont tiré leçon concernant leur devoir moral de refus de tout massacre sauvage et barbare des … (Suivre le lien)

 

HAT : quand l’économie est freinée par la politique

http://www.madonline.com/article.php?article_id=4793&lang=fr&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MadagascarOnlineLePremierMagazineDactualitEnLigneSpcialisSurMadagascar+%28Madagascar+Online+%3A+Le+premier+magazine+d%27actualit%C3%A9+en+ligne%2C+sp%C3%A9cialis%C3%A9+sur+Madagascar%29

Deux ans après la mise en place d’une transition et d’une autorité de fait, Madagascar souffre encore de la suspension des aides et financements internationaux. Le nouveau ministre de la HAT chargé de l’Economie espère la reconnaissance internationale pour changer la donne. Pierrot Rajaonarivelo sollicite l’aide de la communauté internationale pour relancer l’économie. Les prévisions d’amélioration annoncée pour 2011 ne se dessinent pas encore.

Pour le nouveau ministre de l’économie de la HAT, seul le déblocage de la situation politique marquée par la reconnaissance internationale, peut relancer l’économie. « Le  manque d’activité des entreprises contribue à la dégradation des conditions économiques et sociale, aux difficultés dans les ménages », a souligné Pierrot Rajaonarivelo. Il sollicite l’aide de la communauté internationale pour relancer l’économie dans un contexte peu favorable.

Le ministre de l’Economie du nouveau gouvernement Vital estime que … (Suivre le lien)

 

rov@higa



Commenter cet article