Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

“La communauté internationale doit prendre des mesures” (Communiqué)

18 Mars 2011, 12:24pm

Publié par tananews.com

http://www.tananews.com/2011/03/communique-la-communaute-internationale-doit-prendre-des-mesures/

 

 

A Madagascar, Les Trois Mouvances malgaches ont rejeté la feuille de route présentée par la Médiation de la SADC

« Les négociations visant à ramener la paix à Madagascar ont  échoué », selon  trois anciens présidents

Les  trois  principaux mouvements  politiques  de  Madagascar  conduite  par  les  Présidents  Zafy, Ratsiraka  et  Ravalomanana ont rejeté en  l’état  la “feuille de route” des médiateurs de la SADC sensée restaurer la démocratie  dans le pays.

Ils  ont  fait  appel  aux  chefs  d’Etat  de  la SADC  qui  devraient  se  réunir  à  la  fin du mois  pour  intervenir  de  toute  urgence.

Le  Président  Ravalomanana,  s’exprimant  au  nom  des  trois Présidents,  a  déclaré  hier  que  la  feuille  de  route  ne  répond pas aux attentes du peuple et qu’elle sert essentiellement à renforcer le pouvoir de Chef de la H A T. Hier,  ce dernier vient de renommer son plus fidèle allié militaire, à la tête d’un gouvernement supposé d’union nationale  et sensée conduire à des élections libres et justes sous la supervision de la Communauté Internationale.

Marc Ravalomanana a notamment déclaré :

« Nous  demandons  à  la  SADC  de  reconnaître  que  leurs  efforts  de médiation  ont  échoué.  Les médiateurs  de  la  SADC sont maintenant considérés soutenir le régime  illégal dans notre pays, au détriment du peuple malgache ».

« La violation continue des droits génère une dangereuse colère générale assez profonde pour une population qui a  littéralement faim. Nous avions toujours essayé de négocier au mieux pour protéger  les intérêts de Madagascar et  rétablir le calme ».

« Nous  ne  pouvons  pas  croire  que  les  actes  unilatéraux  et  autres  actions  illégales   du régime puisse se poursuivre sans que la SADC en particulier ou la communauté internationale n’intervienne ».

« En plein milieu des négociations, le Chef de file du coup d’Etat  est autorisé à former un nouveau gouvernement,  alors même que la feuille de route de la SADC dispose  qu’il doit y avoir un gouvernement d’union nationale et que  le Premier ministre doit être issu des partis d’opposition afin d’assurer un équilibre de pouvoir jusqu’aux élections.   Il  a  ignoré  de  façon  flagrante cette  disposition  en  renommant  son  plus  proche allié  politique  comme  Premier  Ministre alors que  les  trois principales Mouvances ont exprimé  leur intérêt à la proposition de feuille de route du  médiateur de la SADC ».

« La communauté internationale doit prendre des mesures décisives dans l’intérêt du peuple malgache », a déclaré  enfin l’ancien Président Marc Ravalomanana.

 

 


Commenter cet article