Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

GTT INTERNATIONAL – GENEVE demande une Transition sans Andry Rajoelina

15 Octobre 2011, 16:31pm

Publié par GTT International Geneve

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

 

Malagasy Mandresy, Madagasikara Afaka

Peuple Malagasy Gagnant. Madagasikara Libre 

Winner Malagasy People. Free Madagasikara

 

COMMUNIQUE

Après Prétoria, le GTT INTERNATIONAL – GENEVE demande une Transition sans Andry Rajoelina

 

Notre reconnaissance va d’abord à la Troïka de la SADC de ne pas avoir ménagé ses efforts dans la recherche de solution à la crise malagasy. En réunissant récemment les principaux acteurs de la crise à Prétoria, la Troïka a montré qu'elle a pris en main  la mise en application sur le terrain de la résolution de la crise et nous ne pouvons que nous en réjouir. Nous voyons en effet dans cette décision la concrétisation d'une de nos revendications à savoir, la mise à l'écart de M. Simao eu égard au manquement grave à l'éthique de la neutralité que lui et son équipe ont fait montre dans la gestion de la crise.

 

La Troïka a également confirmé sa ferme volonté d'appliquer les dispositions adoptées par les Chefs d’Etat et de Gouvernement à Sandton le 12 juin dernier, la seule voie possible menant à une sortie de crise durable pour le pays. Cette confirmation constitue un cinglant rappel à l'ordre adressé à  Rajoelina et son équipe afin qu'ils renoncent à leur unilatéralisme habituel et respectent les termes des Accords signés.

 

Nous demandons instamment à ce que des mesures d'apaisement soient prises notamment la libération de tous les prisonniers politiques, le retour sans conditions du  Président Marc RAVALOMANANA et de tous les exilés politiques ainsi qu’une signature au sommet d’une Feuille de Route acceptée par les quatre chefs de  mouvance.

Tous ces éléments concordent parfaitement avec la position ferme et intransigeante de l'Union Européenne récemment rappelée par les Présidents Baroso et Michel, respectivement Président de la Commission Européenne et Co-Président de l'Assemblée parlementaire ACP-UE, qui ont refusé d'accorder à Rajoelina la reconnaissance tant recherchée. La Résolution adoptée en juin 2011 a été très claire en refusant aux putschistes la légitimité d'organiser des élections ainsi que la possibilité de se présenter à l'élection présidentielle.

 

Le Président Louis Michel, quant à lui, a insisté sur la mise en œuvre rapide du plan de sortie de crise, laquelle passe par une rupture immédiate avec les pratiques unilatérales et par l’institution de nouvelles structures de transition conventionnelle de nature consensuelle et inclusive.

 

Il s’avère donc que Andry Rajoelina constitue le principal obstacle à toute recherche de solution à la crise et ce, depuis le début des négociations de Maputo 1 (août 2009) où, rappelons-le, il n’a pas hésité à renier par la suite au grand dam de la Communauté Internationale ses propres engagements. Cette attitude totalitaire est devenue le mode de fonctionnement du régime. Nous pensons notamment aux différents menaces et mandats d'arrêt délivrés à l'encontre des personnalités légalistes ou bien la main mise de la justice sur le système judiciaire en remplaçant récemment les juges et les procureurs. Une Transition sans Andry Rajoelina s’impose alors si on veut réellement aboutir à une solution durable mettant fin au calvaire quotidien du peuple Malagasy.

 

Nous appelons enfin les politiciens, les médiateurs et toutes les parties prenantes à la négociation à rester en parfaite cohérence avec les accords de Cotonou et les résolutions énoncées par la Communauté Internationale

 

GTT International Genève – Collectif de la Diaspora

15 rue des savoises

1205 Genève - SUISSE

 

http://gtt-international.blogspot.com/

Commenter cet article