Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

GABORONE : ET … PAFFF !!! ENCORE UNE GIFLE

2 Juin 2011, 21:21pm

Publié par rovahiga

Etat des lieux

Encore quelques jours et nous serons fixés sur notre sort. Si les experts et les hauts techniciens en matière de relation internationale,  de sociologie, de droits internationaux et d’autres disciplines sont presque unanimes pour affirmer que le rendez-vous de Gaborone abritera inévitablement de nouveaux rounds de négociations, les politiciens proches du pouvoir de fait croient toujours qu’en donnant de la voix et en proférant des menaces ils vont changer le monde à leur façon et pour leurs intérêts propres. L’opposition toujours condamnée à composer avec ses ennemis intimes ne sait plus où donner de la tête et fait des pieds et des mains, bon gré malgré, pour se faire valoir et se faire de la place en même temps.

 Pour le peuple malgache profondément divisé en au moins deux parties, et l’armée soit disant unie, il n’y a pas 36 solutions. C’est soit on réagit pour ne pas subir, soit subir à défaut de réaction adéquate. Une fois de plus ou une fois de trop, ce peuple sacrifié au nom du « renouveau » fera face à tous les dangers crées délibérément  par nos apprentis sorciers de politiciens qui confondent « intérêts personnels et amour de la patrie ».

 La  Communauté Internationale quant à elle joue à fond sa crédibilité et se doit de démontrer aux yeux du monde entier qu’elle reste toujours juge et non parti. Dépoussiérer les archives, notamment les chartes et les accords internationaux et corriger les errances des derniers mois. De son verdict enrobé d’une couche indispensable de neutralité et emballé sous papier cellophane à motifs, couleur de résolution, dépendra le sort de 20 millions d’âmes en perdition entre un bateau qui n’a jamais pris la mer et un pays qui prend l’eau et s’enfonce lentement mais sûrement.

 

GABORONE: Premier revers !    

Le communiqué de la SADC du 31 mai remet la pendule à l’heure et inflige une première gifle retentissante à Rajoelina en personne, à tout son staff et ses valets, en précisant de la plus catégorique des façons qu’il s’agit bien d’une invitation,

 « … à participer à une réunion entre les Dirigeants de la SADC et ces Acteurs Politiques malgaches, prévue à Gaborone (Botswana) les 6 et 7 juin 2011, pour examiner la décision susmentionnée. La SADC espère que cette réunion va donner aux Acteurs Politiques malgaches une dernière chance pour trouver une solution durable au conflit malgache et assurer le retour de Madagascar à la normalité constitutionnelle. La SADC est convaincue que les Acteurs Politiques malgaches sauront surmonter leurs différences politiques et feront les compromis nécessaires pour un processus de transition crédible, vers les élections libres, justes et transparentes qui mèneront Madagascar à la normalité constitutionnelle. »

 

La gifle était courue d’avance, mais comme on en a l’habitude et comme on a une visée autre, on encaisse et vogue la galère ! Il va falloir redéployer tous les ministres dans toutes les régions de Madagascar pour réexpliquer qu’ils étaient induits en erreur par le « président de la transition ». Si bonne foi et honnêteté les …étouffent. Mais ce n’est pas … vital !

 

rov@higa      

Commenter cet article