Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

FRDL : soutien aux trois Chefs d’Etat.

16 Mars 2011, 10:05am

Publié par Ambroise Ravonison

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2010/09/frdl.jpg

http://www.tananews.com/2011/03/15926/

 

Un coup d’état reste un coup d’état !

 

Il faut arrêter d’abrutir  la population, d’un côté on lui dit de lutter  pour le retour de l’ordre constitutionnel, de la légalité, de la Démocratie, pour le  respect des droits de l’homme  et de l’autre  on continu à «blablater» avec les faiseurs de coup d’état !

Attention ! Il y a une ligne à ne pas franchir

Notre priorité dans cette lutte est avant tout le bien-être de la population  et un avenir meilleur pour les Enfants Malagasy sans Vendre Notre Ame au Diable

Le FRDL  et  la Mouvance Légaliste  soutiennent  les trois Chefs d’Etat parce qu’ils représentent l’Ordre Constitutionnel et la Légalité. «Peu  importe ce que font les Phat aujourd’hui, cela restera toujours sans qualité et unilatéral aux yeux de la Communauté Internationale ».  Le piège dans lequel ils sont tombés en paraphant et signant  la feuille de route de Léonardo Simao, montre aux yeux du monde, que toutes les organisations unilatérales réalisées et organisées par le Phat sont nulles et non avenues (référendum, conférence nationale, y compris même leur existence  en tant que gouvernement de fait de la transition….).

L’application des droits internationaux  exige que les trois Présidents de la République Malagasy, optent une position commune ferme pour l’intensification des sanctions afin de traduire les faiseurs de coup d’état devant la juridiction compétente de l’Union.

De ce fait, au nom de cette majorité de Malagasy  victimes de non droit,  nous (FRDL – Mouvance Légaliste) demandons aux  trois Présidents  de la République Malagasy :

1°) De saisir en recours avant la prochaine réunion de l’Union Africaine, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’ONU  pour :

- Prise de force illégale et dictatoriale du pouvoir par le PHAT et consorts, entrainant des atteintes graves aux principes et aux valeurs de la Démocratie et aux droits de l’homme.

2°) De mettre en place une enquête parlementaire de l’Union concernant :

- La participation de certains  états partis dans ce coup d’état,

- Le Docteur Léonardo Simao, pour son attitude et conduite dans sa médiation, pour une sortie de    crise   consensuelle, inclusive et sans parties pris.

Nous réitérons  que  l’apaisement populaire et la régulation de la vie quotidienne de la Population Malagasy passe par la libération de tous les prisonniers politiques civils et militaires, par la liberté d’expression et de circulation, et l’arrêt des arrestations arbitraires.

Le FRDL et la Mouvance Légaliste rappellent  que c’est une  lutte populaire et non pas une campagne électorale ou un culte de la personnalité. Les trois Présidents doivent prendre leurs responsabilités de Chefs d’Etat et agirent en tant que tel, car  les comportements  malsains   de certains de leurs collaborateurs respectifs font obstacles à un idéal de lutte populaire pour la liberté et contre la dictature.

Le peuple Malagasy n’acceptera plus la manipulation, le double langage, la politique parallèle irrespectueuse et  la traitrise de certains politiciens véreux nationaux et certains médiateurs internationaux qui privilégient leurs intérêts personnels au détriment  de la souffrance et des  sacrifices de la majorité   de la population  qui  lutte pour le retour de l’ordre constitutionnel, la légalité, la démocratie, et les droits de l’Homme depuis maintenant plus de deux ans, ceci est intolérable.

Le FRDL – Mouvance Légaliste encourage  et soutien le Président Zafy Albert dans sa démarche de résolution de la crise.

 

FRDL – Mouvance Légaliste

Tonton Ambroise Ravonison

Commenter cet article