Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

ET VOILA, VOILA, VOILA … !

26 Mars 2011, 18:00pm

Publié par rovahiga

 

 

Nous avons tablé sur un « non gouvernement » sans compter que la nomination de ce gouvernement pourrait aussi mettre la pression sur la Communauté Internationale (CI) pour qu’elle aille dans le sens de la feuille de route tracée par Leonardo Simao. Finalement, après l’épisode Maputo, Addis Abeba, Pretoria et celle malgacho-malgache, la solution repose entièrement « pour un temps » sur la CI. Pour un temps car  le « vary amin’anana »  risque d’être trop pimenté au goût de certains au cas où … Ainsi de suite jusqu’à ce que tout se tasse ou s’enflamme d’un coup.

Une prise de position nette, claire et définitive de la CI devient indispensable quel qu’en soit la réticence des uns et des autres et tant pis pour la souveraineté et la fierté nationales. Tourner autour du pot à la réunion de la SADC équivaudrait à allumer une allumette sur un baril de poudre !

En soi, l’avènement de ce nouveau gouvernement est la décision unilatérale de trop, et entrainerait dans son sillage d’autre(s) gouvernement(s) « insurrectionnels ou pas ». A partir de là, tout le monde aura raison et tort, mais qui tranchera ? Le nombre de morts et de blessés ou les casques bleues ?

En deux ans, la société malgache s’est pourri jusqu’à l’os. Les « sages » et les « raiamandreny » sont soit alignés aux partis politiques, soit rejetés et méprisés par le régime de fait. Les femmes et les enfants deviennent de plus en plus, quel que soit leur âge, des « machins » livrés au plaisir animal des violeurs. Quant aux hommes, ils sont juste bons pour s’enrôler auprès des gangs et les bandits de toutes sortes. Le reste de la population s’adonne à fond à l’alcool et à la drogue pour tromper leur misère. C’est dans ce décor apocalyptique que vivent ceux qui font encore tourner la société tant bien que mal avant d’être délestés de tout leur bien physique et moral. 

 

rov@higa

Commenter cet article