Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

COMMUNIQUE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO-REPUBLIQUE D’AFRIQUE DU SUD

23 Juin 2011, 11:17am

Publié par rovahiga

Communiqué conjoint de la septième session de la République démocratique du Congo - République d'Afrique du Sud Bi - Commission nationale (BNC), qui s'est tenu à Lubumbashi 16-21 Juin 2011

21 Juin 2011

1. À l'invitation de SE M. Joseph Kabila Kabange, Président de la République démocratique du Congo, SEM Jacob Zuma, président de la République d'Afrique du Sud, accompagné d'une délégation ministérielle et des hauts fonctionnaires, ont assisté à la septième session de la Commission bi-nationale entre la République d'Afrique du Sud et la République démocratique du Congo, qui s'est tenue à Lubumbashi, le 21 Juin 2011.
2. La rencontre des deux chefs d'Etat a été précédée par une réunion ministérielle d'examen le 20 Juin 2011, après une réunion des hauts fonctionnaires préparatoire qui s'est tenue les 16 - 17 Juin 2011 a délibéré sur un certain nombre de projets bilatéraux dans le contexte BNC.
3. À la septième session BNC les deux délégations ont examiné la mise en œuvre des engagements et des recommandations faites lors de la sixième session de la Commission binationale (BNC). Ces engagements et ces projets de recommandations concernent la coopération dans les domaines suivants: politique et la gouvernance; Défense et sécurité, économie, des finances et de l'Infrastructure, des Affaires sociales et humanitaires.

4. Les deux Chefs d'Etat ont exprimé leur satisfaction des progrès accomplis dans la mise en œuvre des projets bilatéraux. Conscients de l'impact de la crise financière mondiale, ils ont également convenu de se concentrer à court terme sur la mise en œuvre des accords bilatéraux sur lesquels des progrès ont été enregistrés et à poursuivre les efforts pour mobiliser des ressources pour la réalisation de tels projets. Cela pourrait inclure des arrangements trilatéraux avec des pays tiers afin de remplir ces objectifs à court terme.

5. La visite a également été l'occasion pour les deux chefs d'Etat afin d'évaluer les efforts déployés par le gouvernement de la RDC dans la mise en œuvre de son programme de développement résumées dans cinq domaines prioritaires (Chantiers Cinq), à savoir: les services de santé de base, l'éducation, l'emploi, l'électricité et l'eau comme ainsi que des infrastructures. À cet égard, les chefs d'Etat ont noté avec satisfaction les efforts déployés par leurs gouvernements à mettre en œuvre ce programme.

6. Les deux Chefs d'Etat ont réitéré leur engagement à améliorer et à renforcer les relations économiques en renforçant la coopération entre les communautés d'affaires des deux pays et en augmentant le commerce et l'investissement bilatéraux. Dans la même veine, les deux pays ont convenu d'encourager les gens à des personnes contacts à travers des programmes d'échanges culturels, scientifiques et éducatives et le tourisme.

7. Les deux Chefs d'Etat ont convenu de s'associer pour réaliser l'objectif commun de garantir la sécurité énergétique et à promouvoir l'utilisation de sources d'énergie renouvelables.

8. Les deux présidents ont également fait usage de l'occasion pour discuter de questions d'intérêt mutuel et d'intérêt commun, notamment en matière de coopération bilatérale et multilatérale.

9. Il a été convenu que la consolidation de la paix et la réconciliation nationale, la réforme du secteur de sécurité, renforcement des capacités institutionnelles et l'extension de l'autorité de l'Etat par le gouvernement congolais sur l'ensemble du territoire a été critique vis-à-vis de la réalisation du programme du gouvernement congolais d'action. Le président Zuma a exprimé sa satisfaction quant à la manière dont la RDC est mise en œuvre de ses programmes pour atteindre ces objectifs.

10. Les deux Chefs d'Etat ont noté la poursuite des efforts du gouvernement de la RDC pour apporter la paix et la stabilité à l'Est de la RDC.

11. Les deux Chefs d'Etat ont noté les préparatifs pour les élections présidentielle et législatives en RDC prévu pour le 28 Novembre 2011 et à cet égard l'Afrique du Sud s'est engagée à contribuer logistique et autre assistance pertinente pour assurer le succès des élections.

12. Les deux Chefs d'Etat a en outre noté que cette élection contribuera à la consolidation de la démocratie en RDC.

13. En passant en revue la situation politique actuelle et la sécurité dans le continent les deux Chefs d'Etat ont noté avec préoccupation les tensions renouvelées au Soudan entre le Nord et le Sud qui menace de saper les progrès louables réalisés jusqu'ici dans la mise en œuvre de l'Accord de paix global (CPA).

14. Les deux Chefs d'Etat s'est déclaré gravement préoccupé par l'escalade des hostilités armées en Libye qui ont contribué à la perte de la vie, des déplacements de la population civile et la destruction de biens. Ils ont également observé que la situation actuelle en Libye a précipité une crise humanitaire catastrophique.

15. Les deux Chefs d'Etat ont noté avec regret la déclaration de la Haute Autorité de la transition (HAT) de Madagascar dans lequel il n'a pas accepté la décision de la SADC Sommet extraordinaire en ce qui concerne l'application de la Feuille de route. Ils ont fermement exhorté la HAT de reconsidérer ses décisions et de respecter la décision du Sommet de la SADC. Ils ont en outre exhorté toutes les parties à la crise malgache à placer l'intérêt de Madagascar par-dessus tout pour que le pays de revenir à la normalité constitutionnelle et de prendre sa place légitime dans la communauté des nations.

16. En ce qui concerne les questions internationales, les deux Chefs d'Etat ont réitéré leur point de vue commun sur la nécessité de promouvoir le multilatéralisme et la coopération Sud-Sud. Ils se sont engagés à contribuer à la réalisation de l'objectif de développement durable et à la résolution pacifique des conflits, ainsi que le renouveau africain, notamment à travers la mise en œuvre des projets du NEPAD.

17. Durant cette session, les deux parties ont signé un mémorandum d'entente sur la coopération dans le secteur de l'eau.

18. Le président Zuma, au nom de la délégation sud-africaine et le peuple d'Afrique du Sud, a exprimé sa gratitude au Président Kabila, le Gouvernement et le peuple de la République démocratique du Congo pour l'accueil chaleureux et l'hospitalité qui a été accordée à la délégation sud-africaine.

19. En conclusion, les deux parties ont convenu que la prochaine session de la BNC entre la République d'Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo aura lieu en Afrique du Sud à une date à être déterminée par la voie diplomatique.

 

Fait à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo

Commenter cet article