Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

COMMUNIQUE : MADAGASCAR SOS

25 Juin 2011, 23:25pm

Publié par GTT International

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

Le médiateur du GIC, Dr Simao désobéit aux décisions de la SADC et met en danger la sortie de crise. Nous demandons son éviction

http://gtt-international.blogspot.com/2011/06/madagascar-sos-le-mediateur-du-gic-dr.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+GttInternational+%28GTT+International%29

 

Nous tenons d’abord à remercier la SADC de la Résolution qu’elle a adoptée le 12 juin 2011 lors du Sommet de Sandton. Cette dernière devrait conduire Madagascar vers la voie de la recherche de solution à la longue crise politique consécutive au coup d’Etat perpétré par Rajoelina et consorts au mois de mars 2009.

Nous saluons en particulier les décisions suivantes qui devraient permettre la sortie de crise permettre au peuple malgache en exil pour des raisons politiques, de rentrer au pays sans conditions, y compris M. Marc Ravalomanana.

Élaborer et à adopter tous les instruments juridiques en suspens afin d'assurer la liberté politique de tous les Malgaches dans le processus inclusif menant à des élections libres, justes et crédibles.
M . Simao prétend venir pour mettre en application les décisions prises à Sandton. Mais au lieu de rassurer les Malagasy, il change les décisions initiales de la SADC. Il sème la confusion en déclarant que le document initial et le gouvernement putschiste rejetés par la Communauté Internationale et par les grandes mouvances politiques sont en vigueur. De plus, M. Simao se permet de conditionner le retour du président élu Marc Ravalomanana à « l’instauration d’un environnement politique et sécuritaire favorables ».

M. Simao s’est écarté de son rôle officiel de médiateur. Il travaille OUVERTEMENT pour le compte du gouvernement putschiste HAT de Rajoelina. Dès lors qu’il s’est permis d’apporter volontairement des modifications aux principaux amendements à la Feuille de Route décidés à Sandton, il a cessé d’être mandataire de la SADC.

Au vu de ces éléments, il est clair que l’attitude de M. Simao diverge de la ligne définie à Sandton. Sa stratégie est d'écarter, marginaliser et diaboliser les trois grandes mouvances politiques légitimes et les tenants du dialogue malgacho-malgache afin d’imposer le pouvoir putschiste au peuple malagasy qui, de fait, reste l’otage permanent de Rajoelina et consorts.

Au lieu de rapprocher les adversaires, il les divise ; au lieu de solutionner la crise, il ne fait que la rallonger. M. Simao devient la source de blocage à l’apaisement à Madagascar. Par conséquent, il perd toute sa crédibilité auprès des différentes parties notamment les trois mouvances.
Aussi, nous demandons :

Au GIC et à la SADC d’évincer M. Simao dans l’intérêt de la poursuite du processus de sortie de crise,
L’application stricte des décisions prises lors du Sommet de Sandton du 12 juin 2011 particulièrement le retour immédiat et sans conditions du Président Ravalomanana ainsi que la mise en place d’une vraie transition consensuelle et inclusive menant à des élections neutres, crédibles et transparentes. C’est ce qu’a d’ailleurs confirmé le Parlement européen dans sa Résolution du 9 juin 2011,
Une réelle adéquation entre les amendements décidés à Sandton et ceux reportés sur la Feuille de Route,
La mise en place urgente des mesures d’accompagnement pour rendre applicables les décisions spécialement l’envoi de la Brigade de maintien de la paix de la SADC car la situation actuelle l’exige.

GTT International
Collectif de la Diaspora Malagasy
15 rue des savoises
1205 Geneve
Suisse

Commenter cet article