Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

COMMUNIQUE FRDL : un régime consensuel, neutre, crédible et de confiance

27 Juillet 2011, 10:29am

Publié par Ambroise Ravonison

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/07/ambroise1.jpg

 

http://www.tananews.com/2011/07/frdl-un-regime-consensuel-neutre-credible-et-de-confiance/

L’homme devient esclave quand il n’a plus la volonté de défendre l’Honneur et la Patrie.

La République et l’Intérêt Supérieur de l’Etat  de Madagascar  ne doivent plus souffrir de Trahisons.

Citoyens Républicains et Enfants de la République, défendons notre Patrie contre l’égoïsme et la manipulation politique, la vanité, l’orgueil et la guerre des sièges.

Seule la Feuille de Route de la SADC a de L’Importance et de la valeur. Elle doit être impartiale

 

Rubrique Autres Sensibilités : GAS-LNR

Les politiciens ne doivent en aucun cas manipuler la population ou essayer de devancer une information qui n’est pas encore transmise officiellement par la SADC et la Communauté Internationale. Andry Rajoelina et ses composantes doivent comprendre aujourd’hui qu’ils ne pourront plus aller nulle part ailleurs sans trainer derrière eux les casseroles de la Dictature et de  Putschiste faiseur de coup d’Etat.

 

Le Front Républicain et Démocrate Légaliste-Mouvance Légaliste, neutre, sans aucune appartenance  aux quatre mouvances politiques, n’a depuis le début de la crise à ce jour,  changé d’un iota sa conviction politique pour le bien être de la population et l’avenir des Enfants Malagasy.

 

Le FRDL-Mouvance Légaliste, félicite, encourage l’initiative  du GAS-LNR « Groupement des Autres Sensibilités – Légalistes Neutres Républicaines » et  continu d’appeler tous les citoyens de la République à s’unir pour défendre les valeurs Républicaines, le respect de l’Etat de Droit, le Principe de la Démocratie et des Droits de l’Homme et de mettre en avant la « Voie de la Raison pour la Défense de l’Intérêt Supérieur de la Nation et de la Population Malagasy ».

Nous devons appuyer le processus pour une solution de sortie de crise durable mené par la SADC dont leurs motivations sont assujettis aux règles des Droits Fondamentaux de l’Accord de Cotonou et de la Charte Africaine de la Démocratie, de la Bonne Gouvernance et des Elections, sur la base de la feuille de route émise par la SADC qui sera signée par toutes les parties prenantes et non pas seulement par les onze parties ou mouvances politiques présentes à Sandton. Celle-ci devra  être approuvée par l’Union Africaine et la Communauté Internationale. L’Amnistie et la Réconciliation Nationale ne doivent avoir aucune consonance d’impunité ni d’injustice.

Dans le cas d’un oublie, nous rappelons à la SADC que Madagascar à  besoin de faire table rase de la pratique politique politicienne sale, qui a appauvrie notre pays et prend en otage la population Malagasy depuis de longues années. Pour éviter la répétition des crises cycliques, des vengeances, des dénigrements, des doutes, le manque de confiance, nous réaffirmons que pour une sortie de crise durable et définitive, pour aller vers des élections libres et crédibles permettant le retour à l’ordre constitutionnel, le prochain Président de la Transition, son gouvernement, ainsi que la CENI devront être obligatoirement Consensuels, Neutres, Crédibles et de Confiances. Le GAS-LNR dirigé par Tonton Ambroise Ravonison est prêt à prendre ses responsabilités.

Pour l’apaisement populaire, nous maintenons  fortement nos revendications pour la libération immédiate sans conditions de tous les prisonniers politiques militaires et civils, la liberté de presse et de libre circulation.

Le retour de tous les exilés politiques sans exception,  ainsi que leurs participations au processus politique de sortie de crise est un devoir dû à la République, quant à  leurs participations ou non  aux Elections de la Magistrature Suprême, celle-ci  doivent être conditionnées  par rapport aux risques d’éventuels  évènements post-électoraux.

Notre combat dans la « Voie de la Raison pour la Défense de l’Intérêt Supérieur de la Nation et de la Population Malagasy »  depuis le début de cette crise est dicté par la Neutralité respectueuse de la République, de l’Etat de Droits, des Valeurs de la Démocratie et des Droits de l’Homme.

De ce fait, nous incitons tous les citoyens de la République de Madagascar de défendre son Honneur et de ne pas se laisser soumettre  aux volontés partisanes et extrémistes de quelques personnalités politiques,  qui de par leurs comportements ne représentent pas l’apaisement populaire et politique voulu, ni la bonne gouvernance socio-économique souhaitée, et sont  la source du blocage de sortie de crise durable en  divisant le peuple Malagasy.

 

Masina    Ny  Tanindrazana
Vive Madagascar, Vive la République

 

FRDL-Mouvance Légaliste
Tonton Ambroise Ravonison
E-mail. : mouvance.legaliste@gmail.com

Commenter cet article