Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Cercle de Réflexion des Enseignants Chercheurs pour la Vie des Universités et de la Nation ( CRECVUN)

25 Novembre 2011, 11:06am

Publié par CRECVUN

Communiqué du Cercle de Réflexion des Enseignants Chercheurs pour la Vie des Universités et de la Nation ( CRECVUN) 

 

 

Les enseignants chercheurs des universités malgaches suivent de près la situation politique à Madagascar.

Ils sont particulièrement conscients de l’écart immense entre les déclarations de patriotisme des politiciens et le sens réel de leurs actions. La trahison de la parole donnée et le choix des intérêts personnels et des subsides en tout genre sont devenus une « pratique politique » courante.

Il apparaît clairement aujourd’hui que c’est la France qui dicte leurs actions, les appuie et les soutient tant au niveau des idées et de la stratégie, que financièrement.

Pressée de rétablir et de conforter sa domination sur les affaires malgaches, la France agit à travers ces politicards et s’empresse de déclarer officiellement son agrément à un gouvernement non encore reconnu par toutes les parties prenantes de la sortie de crise, parce que ne répondant pas aux termes de la feuille de route.

Les enseignants chercheurs appellent le peuple malgache à s’élever énergiquement contre ces tares de la politique de la France, relayée par ses serviteurs à Madagascar.

Les enseignants chercheurs appellent la communauté internationale à prendre garde à ne pas devenir définitivement aux yeux du monde et des générations futures, les piliers de vulgaires auteurs de coup d’état !

La sortie de crise ne se fera que dans une solution transparente et réellement consensuelle ainsi que la mise en place d'un pro-cessus électoral libre et transparent

Nous condamnons ainsi fermement les stigmatisations qui caractérisent les solutions, inspirées par la politique française, propo-sées à ce jour.

Fait à Antananarivo le 23 novembre 2011

Le responsable de la communication du CRECVUN

RATSIMBAZAFY

Maître de Conférences

Commenter cet article