Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

Bien pris qui croyait prendre

13 Août 2012, 16:09pm

Publié par rovahiga

Pendant que le président de la transition s’applique à respecter ou non les consignes politiques de ses mentors, une autre réalité s’impose et l’oblige à reconnaitre que son ennemi intime détient plusieurs cartes « maîtres » qu’il ne possède pas, et que tôt ou tard, Andry Rajoelina choisira de lui-même de tomber dans les pièges tendues sous ses pieds.

 

Ainsi depuis la déclaration tonitruante de ce dernier à ne pas se présenter aux élections présidentielles, Marc Ravalomanana a tissé autour de son trop jeune adversaire des toiles d’araignées qui finiront par l’immobiliser complètement. Car tout compte fait, la majorité des parties politiques et presque tout l’ensemble des observateurs y compris la SADC se mettent d’accord pour imposer la politique du « Ni …, ni … » qui condamnent les deux principaux protagonistes à ne pas présenter leur candidature aux prochaines présidentielles, à moins que tout le monde s’accorde à ce qu’ils fassent le contraire « ensemble ».

 

Pour Ravalomanana, le schéma a été pris au sérieux  depuis longtemps jusqu’à lui permettre de préparer un autre avenir politique à « court terme ». Le profil du candidat de la mouvance ou du parti TIM serait donc presque connu. Ce qui n’est pas le cas du côté du TGV qui manque sérieusement « d’hommes d’état » à moins de se jeter dans les bras de l’AVI de Norbert Ratsirahonana pour être mieux « étouffé » ou dans ceux du LEADER FANILO pour être « broyé » car ce sont bien les hommes de confiance  de ces deux partis qui constituent l’entourage immédiat de  Rajoelina !

 

Vu sous cet angle, on a trop vite jeté la pierre sur la SADC qui apparemment mène bien sa barque en jouant au piètre médiateur pour obliger la classe politique et la majorité du peuple malgache à balbutier ce fameux « Ni …, ni … ».

 

 

rov@higa

 

 

 

A Madagascar, la tâche compliquée de la SADC

http://www.rfi.fr/afrique/20120811-troicka-sadc-est-arrivee-madagascar?ns_campaign=nl_AFRIQUE110812&ns_mchannel=newsletter&ns_source=emailvision&ns_linkname=lire-1&ns_fee=0

La délégation de la SADC, la communauté de développement d'Afrique Australe, est arrivée à Madagascar. Jusqu'à ce matin, l'ambiance reflète celle des pourparlers aux Seychelles cette semaine c'est-à-dire le silence de la part des médiateurs. La mission officielle des médiateurs, conduite par le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères Marius Fransman, est de dresser un rapport de l'avancement de la feuille de route de sortie de crise, signée en mai 2007.

La troïka de la SADC est dans une position compliquée après l'échec des pourparlers entre l'ancien président Marc Ravalomanana et le président de la Transition Andry Rajoelina.. Elle doit présenter un rapport sur l'avancement de sa médiation au prochain sommet de l'organisation d'Afrique australe les 17 et 18 août prochains à Maputo. Marius Fransman, accompagné pour l'occasion du ministre des Affaires étrangères seychellois Jean-Paul Adam, a entamé sa visite à Madagascar par une visite au Premier ministre Jean Omer Beriziky.  ... (Suivre le lien)

Commenter cet article