Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

« AUCUNE CHANCE DE RECONNAISSANCE »

17 Décembre 2010, 09:55am

Publié par rovahiga

JEAN PING STRICT

 

http://www.topmada.com/wp-content/uploads/2009/04/jean-ping.jpg

Dans une interview exclusive accordée au journal « Ma-Laza », Jean Ping président de la commission de l’Union Africaine (UA) a apporté des éléments significatifs sur ce que pense l’UA des dernières évolutions de la crise à Madagascar. Ce sont ces éléments qui ont apparemment motivé le retour assez accéléré de la mission de la SADC en terre malgache. Sur place, les résultats des tractations montraient un avancement assez positif bien que timide, et qui nécessitait une attention particulière et urgente.

Mais revenons à cette interview. De la part d’un haut fonctionnaire international, le poids des mots employés a été révélateur d’une rigueur mathématique :

 « Vous pourriez toujours persister dans l’unilatéralisme, cependant, ni vos décisions ni vos initiatives ne seront reconnues ni admises par la communauté internationale », « Le problème réside dans le désaccord entre tous les acteurs politiques en matière d’organisation des élections. Entre les emprisonnements, les sanctions, la marginalisation ou encore les interdictions de retour des exilés politiques, Madagascar est loin d’être sur la bonne voie de mener à bien ses élections ».

La communauté internationale serait prête à reconnaitre les résultats du référendum si, et seulement si tous les malgaches le reconnaissent. La France comme les Etats Unis ou encore la COI et bien d’autres encore auraient préconisé des solutions, mais la solution malgacho-malgache sera reconnue du moment que tous les protagonistes l’acceptent.

Inutile donc de tourner autour du pot, ou c’est consensuel et inclusif, ou c’est l’échec assuré. Nos politiciens l’ont compris et les positions se rapprochent timidement mais sûrement. On attend cependant un signe du président de la HAT sur l’épaule de qui repose l’attente et du peuple tout entier, et celle de la communauté internationale pour enfin donner à tout le monde la chance de reconstruire ou refonder la nation.

rov@higa

Commenter cet article