Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

ARRETER MARC RAVALOMANANA ?

20 Janvier 2012, 18:25pm

Publié par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/02/ivato.jpg

 

 

Désormais, rien ne pourra plus arrêter le président Ravalomanana. Mais cela n’empêchera pas non plus les putschistes et leurs valets de faire tout ce qui sera en leur pouvoir pour mettre un « terme » à cette tentative légitime et légale de ce dernier à vouloir reprendre l’histoire là où il était contraint de céder la place.

 

Trois possibilités se présentent à Richard Ravalomanana et consorts pour accomplir leur forfait :

-Obliger l’avion à s’arrêter en bout de piste (un des deux), faire descendre de force le président et l’engouffrer dans un hélicoptère pour une destination inconnue,

-Le cueillir tout simplement à sa descente d’avion et l’enfermer à la Base Aéro-Navale d’Ivato (BANI),

-Le conduire en force par route (de quel côté ?) en bravant la marée humaine qui fera bloc sur des dizaines de kilomètres.

Et qui sait, une quatrième possibilité :

-Confier le sort du président à un snipper !

 

La solution est donc « simple », tous les partisans et sympathisants de Marc Ravalomanana devraient faire face à ces éventualités.

 

rov@higa

 

Me Hanitra-Fahatongavan-dRavalomanana: « Tomponandraikitra ny governemanta raha misy korontana hitranga »

http://www.gazetiko.mg/gazetiko/

Tena izy ilay rahampitso fa  tsy marina ny resaka mandeha fa tsy ho avy rahampitso izy hoy ny Komity mpanomana ny fahatongavany.
Tena mitana ny sain’ny mpanara-baovao   ilay fodian-dRavalomanana rahampitso. Ho avy tokoa ve sa tsy ho avy ?  Efa nisy resaka nandeha  mantsy hatramin’ny afakomaly  izay niparitaka tany amin’ny « internet » sy tamin’ny gazety sasany  eto an-drenivohitra  fa tsy ho amin’ity rahampitso ity indray ny Filoha teo aloha no hiverina an-tanindrazana fa mety ho amin’ny herinandro ambony satria mbola betsaka ny fanomanana hatao. Lavin’ny mpikambana ao amin’ny … (Suivre le lien)

 

Madagascar: l'ex-président Ravalomanana sera arrêté à son arrivée

http://www.liberation.fr/depeches/01012384654-madagascar-l-ex-president-ravalomanana-annonce-son-retour-samedi

ANTANANARIVO (AFP) - L'ex-président malgache Marc Ravalomanana sera arrêté à son arrivée à Madagascar, a déclaré vendredi le général Richard Ravalomanana (homonyme), en charge de la sécurité pour la province d'Antananarivo.

"Il va y avoir une exécution du mandat d'arrêt. C'est une décision de justice, on ne peut pas se permettre de ne pas l'exécuter", a déclaré à l'AFP le général alors que l'ex-président, en exil en Afrique du Sud, a annoncé qu'il retournerait au pays samedi, près de trois ans après avoir été chassé du pouvoir.

"Il y aura un dispositif d'arrestation qui va dépendre de la situation, et un dispositif de … (Suivre le lien)

 

Madagascar : Risque d'échauffourée sur le retour de l'ancien président Ravalomanana

http://www.afriquinfos.com/articles/2012/1/20/afrique-australe-195000.asp

ANTANANARIVO (Xinhua) - Une échauffourée est à craindre à l'aéroport international d'Ivato, sur l'éventuel retour de l'ancien président de la république de Madagascar, Marc Ravalomanana, annoncé pour samedi le 21 janvier.

Les partisans de l'ancien président Marc Ravalomanana ont lancé une forte mobilisation à la population malgache de faire venir en masse samedi pour l'accueillir à l'aéroport d'Ivato.

"Ravalomanana sera venu pour apporter de la paix, le retour de la reconnaissance internationale et le développement", stipule la publicité lancée dans la presse par les partisans de Ravalomanana.

Pourtant, l'Association des victimes du 7 février, qui est contre l'ex-président en exil en Afrique du sud, prévoit également une forte mobilisation pour empêcher l'ancien président retourner librement dans le pays.

Du côté des forces de l'ordre, le chef de l'Etat-major mixte opérationnel régional (EMMO/Rég) … (Suivre le lien)

 

Retour de Marc Ravalomanana : Mamy Rakotoarivelo brandit des mesures appropriées

http://www.madagascar-tribune.com/Mamy-Rakotoarivelo-brandit-des,16972.html

En réplique aux réactions négatives de certains par rapport au retour de Marc Ravalomanana, Mamy Rakotoarivelo, chef de délégation de la mouvance Ravalomanana et président du Congrès de la transition, réplique ce jeudi 19 janvier, que le moment est à la prise de responsabilité. C’est à peine s’il n’a pas de nouveau menacé d’abandonner le navire d’un gouvernement consensuel et inclusif. Il a fait remarquer que la mouvance Ravalomanana est déjà partie intégrante du pouvoir et qu’il dispose lui aussi d’une certaine autorité. Acteur dans presque toutes les institutions de la transition, la … (Suivre le lien)

Commenter cet article