Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

ANKERANA: RESOLUTIONS

3 Juin 2011, 22:50pm

Publié par rovahiga

RESOLUTIONS DES FORCES POLITIQUES ET CIVILES, PARTIES PRENANTES A LA SOLUTION DE SORTIE DE CRISE

 

Les participants à la réunion des forces politiques et civiles dont la liste est jointe en annexe, parties prenantes dans la recherche à la solution de sortie de crise organisée par la Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile – CNOSC à la Résidence d’ANKERANA, Antananarivo, ce vendredi 03 juin 2011, prennent les résolutions suivantes :

 

1. la nécessité d’une Solution malgacho-malgache à la crise :

 

a) exige un DIALOGUE NATIONAL conformément aux valeurs identitaires malgaches devant aboutir à un

SOMMET des quatre chefs de file et des autres entités et qui doivent se tenir à Madagascar ;

 

b) exige un climat d’apaisement préalable avec toutes les dispositions appropriées ;

 

c) le processus doit se dérouler sous l’égide de la CNOSC, reconnue par toutes les forces politiques et civiles de la Nation comme devant assurer la médiation nationale en collaboration avec les autorités religieuses et traditionnelles ;

 

d) la liste des participants sera fixée par la CNOSC.

 

2. Le dialogue à venir doit tenir compte des acquis antérieurs : Accords de Maputo et actes additionnels

d’Addis-Abeba, Vontovorona, Feuille de route, et doit aboutir à :

                                                                                         

• un accord politique global pour une transition consensuelle et inclusive, en respectant la parité

• une feuille de route de mise en oeuvre

• un Gouvernement d’Union Nationale.

 

3. Les élections doivent être organisées suivant les normes internationales. Elles ne doivent pas se faire dans la précipitation, pour ne pas engendrer une nouvelle crise. La Commission Electorale Nationale Indépendante, revue dans sa composition, doit être neutre et impartiale ;

 

4. La Réconciliation Nationale est nécessaire pour la refondation de la République ;

 

5. Les forces armées, en tant que partie prenante à la crise et à la résolution de la crise, et en tant que l’une des composantes des Forces Exécutoires, doivent prendre leur responsabilité et garder leur neutralité pour la réussite du dialogue ;

 

6. Quelque soit l’issue du Sommet de Gaborone, la CNOSC assure la continuation du processus de sortie de crise ;

 

7. Dans un souci de Patriotisme, toutes les parties doivent être respectueuses des

Accords à venir ;

 

8. Les participants de la réunion d’Ankerana demandent à la Communauté Internationale d’accompagner et d’appuyer le processus de sortie de crise malgacho-malgache.

 

 

Faites à la Résidence d’Ankerana, le 3 juin 2011

 

 

SOURCE: MyDago.com

Commenter cet article