Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rov@higa

AMNESTY INTERNATIONAL : LE CAS MALGACHE

20 Octobre 2011, 16:30pm

Publié par rovahiga

http://www.amnestymauritius.org/french/images/dime.jpg

 

La dernière mission du représentant de l’Amnesty International de l’île Maurice Lindley Couronne, n’a pas eu l’écho voulu dans la classe politique malgache et surtout dans la sphère du pouvoir. La population ignorait presque le but de cette mission et encore moins ce qu’elle pourrait apporter de positif pour changer leur condition.

 

Pour Lindley Couronne, c’était le début d’un processus qui aboutira tôt ou tard sur des résultats qui fléchiront les autorités qui vont se succéder à Madagascar à respecter les droits de l’homme. Dans leur malheur, le peuple malgache ne sait plus à quel saint se vouer et qui le sortira de cet enfer où le coup d’état de 2009 l’a précipité. Il attendait des réactions palpables de différentes institutions, des tribunaux, des forces d’intervention d’autres pays amis de la Communauté Internationale mais rien n’y fit. Raison pour lesquelles il a perdu confiance aux autres comme à eux-mêmes. Et ce n’est pas fini, car l’actuelle solution de crise va encore leur voler des mois entiers de leur vie sans qu’il puisse s’attendre à des améliorations de leur existence. De nouveau gouvernement ou pas, qu’est-ce qui changerait ?

 

Oui, il faut remercier tous ces gens qui cherchaient honnêtement à nous aider, mais comment sinon en versant quelques larmes de plus, s’il en reste.

 

Ne manquez pas de lire les articles proposés ci-après en suivant les liens indiqués, surtout pour connaitre les impressions de cet envoyé spécial de l’Amnesty International.

 

rov@higa

 

AVANT LA MISSION

 

DROITS HUMAINS: Lindley Couronne enquête à Madagascar

http://www.lemauricien.com/article/droits-humains-lindley-couronne-enqu%C3%AAte-%C3%A0-madagascar  

Le directeur de la section mauricienne d’Amnesty International, Lindley Couronne, quitte Maurice la semaine prochaine pour Madagascar. La direction générale de cette organisation internationale de défense des droits humains, basée à Londres, lui a confié la mission d’enquêter sur les violations des droits humains commises depuis le début de la crise politique dans la Grande Île.
« C’est un honneur qui rejaillit sur tout le pays et qui permet de comprendre qu’on apprécie le travail abattu jusqu’ici par la section mauricienne d’Amnesty International (AI) dans le domaine de la défense des droits humains », confie Lindley Couronne. Il sera rejoint pour cette mission par Christian Mukosa, chercheur d’AI originaire de la République Démocratique du Congo, récipiendaire en 2003 du Reebok Human Rights Awards.
Institué en 1988 par la Reebok Foundation, le Reebok Human Rights Award venait  … (Suivre le lien)

 

APRES LA MISSION

 

Région : L'analyse d'Amnesty International sur la situation à Madagascar

http://www.lemauricien.com/article/r%C3%A9gion-lanalyse-damnesty-international-sur-la-situation-%C3%A0-madagascar

Amnesty International (Mauritius) vient d'annoncer la publication d'un rapport sur la situation des Droits humains à Madagascar. Ce rapport fait suite à une mission que deux membres d'Amnesty viennent d'effectuer dans la Grande Ile. Nous sommes allés demander à Lindley Couronne, directeur de la branche locale d'Amnesty, et membre de cette mission, plus de précisions sur cette mission et ses objectifs.
Qui a mandaté Amnesty International pour aller faire un constat de la situation des Droits humains à Madagascar ?
Quand Amnesty International constate, à partir de son réseau d'informations et de son analyse, que la situation des Droits humains se dégrade dans un pays, elle y envoie une mission de recherche. Celle qui vient d'être effectuée à Madagascar fait suite à deux missions du même ordre qui ont eu lieu en 2009 et en 2010 dans le sillage de la crise politique malgache.
Quel était le but de la toute dernière mission de recherche d'Amnesty à Madagascar et qui en faisait partie ?
Le but était de faire le suivi de la précédente mission et d'évaluer l'évolution de la situation depuis dans le domaine des Droits humains. La mission était composée de Christian Mukosa, juriste et chercheur au secrétariat international d'Amnesty et de moi-même. Nous avons travaillé de façon intense pendant  … (Suivre le lien)

 

 

REACTIONS DU COLONEL DE LA FIS

 

Dissolution des FIS : René Lylison se défend

http://www.tananews.com/2011/10/dissolution-des-fis-rene-lylison-se-defend/

Amnesty International, à travers un rapport sur l’observation du respect des Droits de l’homme a réitéré la nécessité de dissoudre les Forces d’Interventions Spéciales. Face à ce rapport, le Lieutenant-colonel René Lylison, commandant des FIS tente de se défendre en exposant les « brillantes » réussites de cette section des forces de l’ordre au cours des deux dernières années. Dans ce sens, il a affirmé avoir défait avec son équipe, 80 % des réseaux de banditisme. Certes, mais d’un côté, l’insécurité continue à s’accroitre de manière alarmante à travers tout le territoire. Par ailleurs,  … (Suivre le lien)

 

Insécurité urbaine : La Force d’Intervention Spéciale étend son champ d’action

http://www.madagascar-tribune.com/La-Force-d-Intervention-Speciale,16568.html

Le colonel Lylison, responsable de la Force d’Intervention Spéciale (FIS) a rencontré la presse ce mercredi 19 otcobre en son siège à Ambohitsirohitra pour expliquer leur position face aux actes de banditisme qui règnent dans le pays depuis des années, notamment au cours de ces deux dernières années.

Afin d’assurer l’ordre et la sécurité publique, les activités du FIS en matière de recherche des bandits qualifiés de grande envergure seront renforcés selon ce colonel. Les éléments du FIS comptent ainsi élargir les rayons de leurs actions. Outre le renforcement de la garde présidentielle et la répression ou la prévention des activités relatives à  … (Suivre le lien)

Commenter cet article