Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

Publié le par rovahiga

Madagascar / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

http://appablog.wordpress.com/2012/01/20/madagascar-point-de-presse-du-porte-parole-du-quai-dorsay-5/  

 

 

PARIS, France, 20 janvier 2012/African Press Organization (APO)/ — Point de presse du 20 janvier 2012

 

(…)

 

Q – Quelle est votre réaction à l’annonce du retour samedi dans son pays de l’ex-président malgache Ravalomanana ?

 

R – Ce qui est essentiel pour l’avenir de Madagascar, c’est la mise en œuvre de la Feuille de Route signée le 17 septembre.

 

La France y apporte tout son soutien.

 

Conformément à cette Feuille de Route, des élections sont en vue à Madagascar. Le succès de celles-ci sera déterminant pour le pays.

 

C’est dans cette perspective, et pour en assurer le succès, que les acteurs malgaches doivent se mobiliser./.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs

Publié dans FLASH INFO

Partager cet article
Repost0

ARRETER MARC RAVALOMANANA ?

Publié le par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/02/ivato.jpg

 

 

Désormais, rien ne pourra plus arrêter le président Ravalomanana. Mais cela n’empêchera pas non plus les putschistes et leurs valets de faire tout ce qui sera en leur pouvoir pour mettre un « terme » à cette tentative légitime et légale de ce dernier à vouloir reprendre l’histoire là où il était contraint de céder la place.

 

Trois possibilités se présentent à Richard Ravalomanana et consorts pour accomplir leur forfait :

-Obliger l’avion à s’arrêter en bout de piste (un des deux), faire descendre de force le président et l’engouffrer dans un hélicoptère pour une destination inconnue,

-Le cueillir tout simplement à sa descente d’avion et l’enfermer à la Base Aéro-Navale d’Ivato (BANI),

-Le conduire en force par route (de quel côté ?) en bravant la marée humaine qui fera bloc sur des dizaines de kilomètres.

Et qui sait, une quatrième possibilité :

-Confier le sort du président à un snipper !

 

La solution est donc « simple », tous les partisans et sympathisants de Marc Ravalomanana devraient faire face à ces éventualités.

 

rov@higa

 

Me Hanitra-Fahatongavan-dRavalomanana: « Tomponandraikitra ny governemanta raha misy korontana hitranga »

http://www.gazetiko.mg/gazetiko/

Tena izy ilay rahampitso fa  tsy marina ny resaka mandeha fa tsy ho avy rahampitso izy hoy ny Komity mpanomana ny fahatongavany.
Tena mitana ny sain’ny mpanara-baovao   ilay fodian-dRavalomanana rahampitso. Ho avy tokoa ve sa tsy ho avy ?  Efa nisy resaka nandeha  mantsy hatramin’ny afakomaly  izay niparitaka tany amin’ny « internet » sy tamin’ny gazety sasany  eto an-drenivohitra  fa tsy ho amin’ity rahampitso ity indray ny Filoha teo aloha no hiverina an-tanindrazana fa mety ho amin’ny herinandro ambony satria mbola betsaka ny fanomanana hatao. Lavin’ny mpikambana ao amin’ny … (Suivre le lien)

 

Madagascar: l'ex-président Ravalomanana sera arrêté à son arrivée

http://www.liberation.fr/depeches/01012384654-madagascar-l-ex-president-ravalomanana-annonce-son-retour-samedi

ANTANANARIVO (AFP) - L'ex-président malgache Marc Ravalomanana sera arrêté à son arrivée à Madagascar, a déclaré vendredi le général Richard Ravalomanana (homonyme), en charge de la sécurité pour la province d'Antananarivo.

"Il va y avoir une exécution du mandat d'arrêt. C'est une décision de justice, on ne peut pas se permettre de ne pas l'exécuter", a déclaré à l'AFP le général alors que l'ex-président, en exil en Afrique du Sud, a annoncé qu'il retournerait au pays samedi, près de trois ans après avoir été chassé du pouvoir.

"Il y aura un dispositif d'arrestation qui va dépendre de la situation, et un dispositif de … (Suivre le lien)

 

Madagascar : Risque d'échauffourée sur le retour de l'ancien président Ravalomanana

http://www.afriquinfos.com/articles/2012/1/20/afrique-australe-195000.asp

ANTANANARIVO (Xinhua) - Une échauffourée est à craindre à l'aéroport international d'Ivato, sur l'éventuel retour de l'ancien président de la république de Madagascar, Marc Ravalomanana, annoncé pour samedi le 21 janvier.

Les partisans de l'ancien président Marc Ravalomanana ont lancé une forte mobilisation à la population malgache de faire venir en masse samedi pour l'accueillir à l'aéroport d'Ivato.

"Ravalomanana sera venu pour apporter de la paix, le retour de la reconnaissance internationale et le développement", stipule la publicité lancée dans la presse par les partisans de Ravalomanana.

Pourtant, l'Association des victimes du 7 février, qui est contre l'ex-président en exil en Afrique du sud, prévoit également une forte mobilisation pour empêcher l'ancien président retourner librement dans le pays.

Du côté des forces de l'ordre, le chef de l'Etat-major mixte opérationnel régional (EMMO/Rég) … (Suivre le lien)

 

Retour de Marc Ravalomanana : Mamy Rakotoarivelo brandit des mesures appropriées

http://www.madagascar-tribune.com/Mamy-Rakotoarivelo-brandit-des,16972.html

En réplique aux réactions négatives de certains par rapport au retour de Marc Ravalomanana, Mamy Rakotoarivelo, chef de délégation de la mouvance Ravalomanana et président du Congrès de la transition, réplique ce jeudi 19 janvier, que le moment est à la prise de responsabilité. C’est à peine s’il n’a pas de nouveau menacé d’abandonner le navire d’un gouvernement consensuel et inclusif. Il a fait remarquer que la mouvance Ravalomanana est déjà partie intégrante du pouvoir et qu’il dispose lui aussi d’une certaine autorité. Acteur dans presque toutes les institutions de la transition, la … (Suivre le lien)

Partager cet article
Repost0

JUSTICE ET DROITS DE L'HOMME à MADAGASCAR (20/01/12)

Publié le par Justmad

http://justmad.canalblog.com/archives/2012/01/20/23290161.html

20 janvier 2012

 

19/01 - Annonce du retour de Marc Ravalomanana le 21 janvier, démentie par son porte-parole. Le général Richard Ravalomanana confirme qu’il sera arrêté à son arrivée. « C'est le mandat d'arrêt qui a été émis auparavant que nous devons exécuter. L'arrestation est donc inévitable puisque le mandat d'arrêt a déjà fait l'objet de notification », a-t-il confié. Cette mission d'arrestation bénéficie de la caution de la ministre de la Justice, Christine Razanamahasoa, qui a affirmé qu'il appartiendra aux forces de l'ordre d'appliquer le mandat d'arrêt. Le directeur général de l'Aviation civile de Madagascar (ACM) a confirmé qu'aucun Notam n'interdit actuellement à l’ancien président de rentrer, le dernier Notam ayant été abrogé le 19 décembre. Le commandant de la circonscription régionale de la gendarmerie annonce que des mesures spéciales seront prises pour éviter tout débordement à l’aéroport, à l'image de ce qui avait eu lieu le 19 février 2011 lors de la première tentative de retour. « À ceux qui veulent risquer leur vie de bien réfléchir », a-t-il lancé. Marc Ravalomanana est intervenu par deux fois au meeting de ses partisans du Magro. « Que chacun soit responsable de ses actes », s'est-il adressé, visant en particulier les militaires et les forces de l'ordre.
Joint par l'AFP à Johannesburg, son porte-parole, Patrick Gearing, a contredit l'ancien président en affirmant que ce dernier ne va pas revenir le 21
. «... C'était le plan initial. (...) Il y a encore un certain nombre de choses à régler. C'est pourquoi, je n'ai encore rien annoncé formellement. Mais nous envisageons de le mettre dans l'avion la semaine prochaine (...) Il semble probable qu'il sera de retour la semaine prochaine », a-t-il confié. L’annonce laisse la presse dubitative. Ne s’agirait-il pas encore de faire patienter les partisans de l’ancien président dont la mobilisation s’essouffle et qui sont minés par les divisions ? Ne s’agit-il pas d’un nouvel épisode de la guerre des nerfs qui se joue entre les deux principaux protagonistes de la crise ? En tous cas, l’annonce cause un réel émoi ou de l’inquiétude dans l’opinion jusque là indifférente et provoque une réelle nervosité dans les allées du pouvoir.
Sobika écrit : « Une fois encore le peuple tenu en haleine ne sera que simple spectateur d’évènements qui menacent de faire de la population et la victime directe et la victime collatérale, alors que tous les acteurs clameront qu’ils agissent pour les intérêts supérieurs du pays ».
La Gazette rapporte que des rumeurs persistantes circulent selon lesquelles, en cas de problème à son accueil, Marc Ravalomanana pourrait trouver refuge à l’ambassade américaine, avec la bénédiction du chargé d’affaires, Eric Wong.

20/01 - Retour de Marc Ravalomanana : des risques d'affrontements. Chaque camp se mobilise pour se rendre massivement à l’aéroport d’Ivato : les « légalistes » pour l’accueillir avec enthousiasme, l'association des victimes du 7 février (AV7) pour le conspuer. « Nous voulons Ravalomanana entre nos mains puisque nous avons beaucoup de questions à lui poser. (...) Œil pour œil, dent pour dent ! », a lancé Etienne Andriamahefarisoa, de l'AV7 et membre du Congrès. Il se dit près à affronter les pro-Ravalomanana. « Marc Ravalomanana doit nous rendre les corps de nos proches qu’il a enterrés on se sait où, réveiller les morts dans leurs tombes et leur rendre des comptes, réparer les chairs mutilées et les blessures à vie portées par nos proches », s’est-il exclamé. Ce n’est qu’après, a-t-il enchainé, que nous pourrons discuter des deniers publics qu’il a volés pendant qu’il était au pouvoir. Le général Richard Ravalomanana recommande aux partisans de Marc Ravalomanana qui souhaitent l’accueillir à Ivato de respecter la loi et les règlements, et d’éviter toute obstruction de la voie publique. « Ce serait se sacrifier pour rien de faire ainsi, car nous sommes là pour faire respecter la loi » prévient-il.
Mamy Rakotoarivelo menace du retrait de la mouvance Ravalomanana du processus de sortie de crise si des mesures sont prises pour s’opposer à ce retour ou procéder à l’arrestation de son chef de file. « Nous estimons que l’arrestation de Marc Ravalomanana est illégale et illégitime », a-t-il fait savoir en réaction aux menaces d’arrestation dont l’ancien chef d’État ferait l’objet dès sa descente d’avion. « Illégale, parce que la condamnation du président fondateur du TIM a été prononcée par une juridiction non compétente, à savoir la cour criminelle, et non par la Haute Cour de Justice tel qu’il est stipulé dans la Constitution ». Et d’ajouter que l’arrestation est illégitime étant donné que la condamnation a été prononcée par une justice instrumentalisée au profit de la HAT. Pour le président du CT, il s’agit d’une décision relevant de l’unilatéralisme et qui n’a aucune force probante dans la mesure où elle a été adoptée bien avant la signature de la feuille de route du 17 septembre 2011. « Au pire des cas, si cette condamnation venait à être effective, nous exigerions un traitement égalitaire », a-t-il fait remarquer. Et de mettre en relief le cas de l’ancien président Didier Ratsiraka qui a été autorisé à revenir au pays, ou encore de certaines personnalités ayant accédé à de hautes fonctions dans la Transition car bénéficiant de la protection de son président.

Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de France, a souligné que la France est en faveur de la mise en œuvre immédiate de la feuille de route et notamment de son article 20 qui stipule que tous les citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques doivent pouvoir rentrer à Madagascar sans condition, y compris l’ancien président. L’ambassadeur a, en outre, mis l’accent sur le fait que Paris n’a jamais refusé d’héberger l’ancien président. «En 2009, nous lui avons proposé de s’exiler en France s’il le souhaitait». Et d’ajouter que Marc Ravalomanana peut venir quand il le veut et autant qu’il veut en France.

La Gazette dénonce « une supercherie savamment orchestrée par un quotidien tananarivien » : Marc Ravalomanana ne rentrera pas. L’entourage immédiat de Ravalomanana sait depuis février 2011 que celui-ci ne doit pas, sur « ordre » des autorités sud-africaines, retourner tout de suite à Madagascar. Il doit patienter. Il ne s’agirait que d’une nouvelle opération de communication destinée à remobiliser ses partisans.

 

http://storage.canalblog.com/56/62/448497/72057308_p.jpg

Source : Les Nouvelles – 20/01/12 - http://www.newsmada.com/tir-en-lair-9/ 

Publié dans Dans le courrier

Partager cet article
Repost0

LE RETOUR DU PRESIDENT MARC RAVALOMANANA (Communiqué)

Publié le par rovahiga

http://www.zinfos974.com/photo/art/default/3685161-5423731.jpg?v=1327022373

 

"Après trois ans d’exil forcé, le Président élu Marc Ravalomanana a annoncé son retour imminent dans un but d’apaisement de la situation politique, économique et sociale particulièrement critique dans laquelle se trouve Madagascar.

Le Collectif pour Madagascar considère ce retour comme un préalable à la restauration d’un Etat de droit et de la Démocratie dans la Grande Ile. Ce retour concrétiserait la réalisation de l’article 20 de la dernière feuille de route.
Cependant, bon nombre de conditions prévues par la feuille de route ne sont toujours pas remplies : nombreux médias interdits ou muselés, détenus politiques non libérés …

De même, les droits fondamentaux sont toujours bafoués : interdiction de manifester, intimidation des opposants, déscolarisation massive, dégradation des conditions sanitaires …

Le chemin vers la Démocratie reste très long car trois ans après le putsch politico-militaire, aucune élection n’a été organisée, la corruption a atteint des niveaux jamais égalés, les ressources naturelles font l’objet d’un pillage organisé.

Le Collectif pour Madagascar se satisfait de ce retour annoncé, mais ne se réjouira que lorsque des élections libres, indépendantes et transparentes permettront au peuple malgache de s’exprimer véritablement en choisissant lui-même ses représentants. Il sera alors permis d’espérer pour Madagascar un véritable retour au développement."

 

 

Le Collectif pour Madagascar à la Réunion

 


Publié dans COMMUNIQUE

Partager cet article
Repost0

VAOVAO TSARA HO FANTATRA (19/01/12)

Publié le par rovahiga

http://collectif-gtt.org/file/imagecache/large/fg/alt/PRM/AFF210112.jpg

 

 

19/01/2012 : Fitsenana ny Filoha RAVALOMANANA : lohalaharana ny mpiasan'ny TIKO

http://collectif-gtt.org/content/19012012-fitsenana-ny-filoha-ravalomanana-lohalaharana-ny-mpiasanny-tiko

Fotoam-bavaka no nentin'ny mpiasan'ny orinasa TIKO nifampiarahaba nahatratra ny taona vaovao androany. "Aza matahotra minoa fotsiny ihany" ao amin'ny Marka 5: 36 no nitondran'ny mpitandrina fampianarana ka nilazana fa alohan'ny ivavahan'ny olombelona dia efa omen'Andriamanitra ny valiny raha tena mino isika. Nentina am-bava tao arak'izany ny hoavin'ny orinasa, ny mpiasa tsirairay sy ny fianakaviany, ny Firenena sy ny vahoaka Malagasy rehetra ary ny Filoha RAVALOMANANA mianakavy sy ny fodian'izy ireo an-tanindrazana.

Teo am-pamaranana ny fotoana dia namela hafatra tamin'ireto mpiara-miasa aminy ireto ny Filoha RAVALOMANANA. "Hody amin'ny sabotsy izahay" hoy izy "koa manantena hahita anareo aho". Notsoriny fa fantany tsara avokoa ireo mpiasan'ny orinasa najorony ireo sady mahalala azy tsara ihany koa. Maro ihany koa no efa ela no niara-niasa taminy ary dia manamafy ny fifampatokisana eo amin'ny roa tonta izany. "Raiso ny andraikitra manandrify anareo" hoy ny Filoha "indrindra amin'ny fampitana vaovao haingana raha misy ny ialana izany". Nambarany moa fa tokony lohalaharana hatrany ny mpiasan'ny TIKO amin'ny zavatra satria " hanasoa ny mpiara-belona no tarigetra iombonana".

19/01/2012 : Roa andro sisa : tsy mihemotra ny andriambavilanitra (+vidéos)

http://collectif-gtt.org/content/19012012-roa-andro-sisa-tsy-mihemotra-ny-andriambavilanitra-vid-os

Tao anatin’ny telo taona niatrehana ny ady amin’ny mpanongam-panjakana dia tsy nihemotra mihitsy ny vehivavy mpandala ny ara-dalàna. Amin’izao roa andro sisa tsy ahatongavan’ny Filoha RAVALOMANANA izao dia mbola mafana fo any amin’ny andraikitra misy azy ireo avy izy ireo. Manomboka any amin’ny fitondrana tanora mandalo amin’ny fandrindrana ny fandraisana ireo avy amin’ny Faritra ka hatrany amin’ny fitondrana ny tenin’ny faritra iray dia manana ny maha-izy azy ireo andriambavilanitra ireo.

Sary androany 

Efa taona iray mahery no nanomanan’ny Tanora Tiako I Madagasikara ny fitsenana ny Filoha RAVALOMANANA raha ny nambaran’ny mpandrindra eto Analamanga. Isan’ny manana andraikitra lehibe izy ireo ny Sabotsy ho avy izao ary efa vonona tanteraka amin’izany.

Hany teti-dratsy sisa eo am-pelatanan’ny FATE ny fanatsatsoana ny mpomba ny Filoha RAVALOMANANA. Ataon’izy ireo izany na an-gazety na amin’ny hainoamanajery. Tsy tokony andairan’izany anefa ny vahoaka satria tsy mbola namitaka vahoaka ny Filoha ary manana finiavana hitondra ny Firenena hivoaka ny krizy.

Tsy latsa-danja amin’ny Faritra sy Distrika hafa Ambatoboeny raha ny hetsika amin’ny sabotsy no resahina. Araka ny nambaran’I Charline solotena avy amin’ity distrika ity dia rahampitso maraina no hanomboka tonga ny mpitolona avy any an-toerana hiatrika izany fitsenana ny Filoha sy ny fianakaviany izany.

Publié dans Dans le courrier

Partager cet article
Repost0

Madagascar: L'Invité de ... Marc !

Publié le par rovahiga

http://www.topmada.com/wp-content/uploads/2009/02/ravalomanana-andry-tgv.jpg

Photo: topmada

 

Marc Ravalomanana sera bien à Antananarivo-Ivato le samedi 21 janvier prochain, car cela ne pourrait-être autrement ! En se terrant en Afrique du Sud, il courrait le risque de se faire « oublié » pour un bon bout de temps. Sa volonté de se présenter aux élections présidentielles  le « condamnait » à rentrer définitivement à Madagascar sinon, ce serait l’abandon, la défaite, l’humiliation. Des sentiments que l’ex-président de la république ne veut aucunement éprouver après trois trop longues années d’amertume et de regrets. Il lui faut maintenant une victoire électorale éclatante pour effacer toutes ses misères. Après tout, il a été invité à rentrer au pays à plusieurs reprises par ses détracteurs !

 

Mais loin d’être un coup de tête, cette lourde décision relève d’une étude de faisabilité des plus poussée. L’homme n’est pas du genre à remettre son destin au hasard. Gageons que son bataillon de juristes nationaux comme internationaux ont du remuer terre et ciel pour mettre toutes les … chances de son côté !

 

Même sur le plan stratégie politique, tout serait mis en place pour se débarrasser de son encombrant adversaire. Ce dernier n’est pas non plus moins sûr de son coup, et le proche avenir de l’un et l’autre ne tient plus qu’à un fil. La lutte entre les deux protagonistes promet des … étincelles et une belle leçon de conviction et de volonté, si ce n’est le misérable peuple malgache ! Mais il appartient à ce peuple ou plutôt à sa majorité silencieuse d’en décider. Quant à l’armée, elle devrait réfléchir un peu plus sérieusement avant de faire quoi que ce soit.  

 

rov@higa

 

Conjoncture : Les autres révélations de Marc Ravalomanana sur son retour,  samedi prochain 

http://www.matv.mg/

Au cours d’une interview exclusive qu’il nous a accordée, l’ancien président Marc Ravalomanana a réitéré qu’il sera de retour au pays samedi prochain accompagné de sa famille, comme il l’a annoncé hier après-midi au Magro.

 

Ma-LAZA : Vous comptez revenir au pays ce samedi, seriez-vous accompagné des membres de votre famille et où logeriez-vous ?
Marc Ravalomanana : Bien sûr, nous rentrerons ensemble au pays ce samedi. Nul n’ignore que je possède une maison à Faravohitra, une autre à Antsirabe et dans d’autres endroits… Tout citoyen malgache devrait … (Suivre le lien)

 

Madagascar: L'ex-président Ravalomanana de retour samedi?

http://www.zinfos974.com/Madagascar-L-ex-president-Ravalomanana-de-retour-samedi_a36577.html

Exilé en Afrique du Sud depuis son éviction de la présidence par Andry Rajoelina en 2009, l'ancien président malgache Marc Ravalomanana a annoncé lui même, par téléphone, la bonne nouvelle à ses partisans mercredi: Il sera de retour d'exil samedi.

Or, le porte-parole de l'ex-président, cité par l'AFP, Patrick Gearing, contredit cette information évoquant plutôt la semaine prochaine: "Samedi... C'était le plan initial, mais il ne va pas revenir samedi. (...) Samedi c'est prématuré, il y a un certain nombre de choses à régler, c'est pourquoi je n'ai rien annoncé formellement, mais … (Suivre le lien)

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Lettre ouverte au Comité des Droits de l'Enfant à L'ONU ...

Publié le par rovahiga

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

Lettre ouverte au Comité des Droits de l'Enfant à L'ONU – Genève (CH) MADAGASCAR : la situation des enfants reste alarmante
http://gtt-international.blogspot.com/2012/01/lettre-ouverte-au-comite-des-droits-de.html

 

Cela fait maintenant bientôt 3 ans que les putschistes se sont emparés du pouvoir à Madagascar entraînant le pays dans une situation socio-économique désastreuse et de plus en plus insupportable pour l’ensemble de la population. En effet, pillage, braderie illégale et permanente du patrimoine national, corruption à tous les niveaux, flambée des prix, musellement de la presse et violations graves des droits de l’Homme (intimidations, assassinats d’opposants,...) sont autant de situations dramatiques auxquelles les Malagasy sont confrontés quotidiennement depuis le coup d’Etat de mars 2009.

Plus spécifiquement, à l'occasion de la 59ème session du Comité des droits de l'enfant qui se tient actuellement à Genève où l'examen du cas de Madagascar est à l'ordre du jour, nous nous permettons de rappeler et d'apporter des éléments factuels concernant la situation réelle dans ce domaine qui, reconnaissons-le d'emblée, est marquée par une très nette dégradation des droits de l'enfant depuis le putsch de mars 2009.

Le taux de non-scolarisation atteint un niveau très inquiétant. Selon l'UNICEF (http://www.unicef.lu/sfa), jusqu'en 2009, Madagascar a été sur la bonne voie pour réaliser son objectif « Education pour Tous ». Et la crise politique a arrêté de façon nette cette évolution, entraînant ainsi une augmentation à la fois de la pauvreté et de la non-scolarisation. En effet, le taux d'enfants qui ne fréquentent plus l'école est passé de 12% avant la crise à 20% deux ans après (Madagascar Tribune du 08/04/2011). Pourtant, l'éducation est un droit fondamental pour l'enfant.

Les « kits scolaires » gratuits distribués aux écoliers malgaches ont été abandonnés par les autorités de fait, ce qui entraîne une augmentation des charges scolaires insupportables pour les familles .

23 véhicules tout-terrain offerts par l'UNICEF et destinés à appuyer les responsables du ministère de l'Education Nationale dans les régions ont été confisqués par le CST (Conseil Supérieur de la Transition) et la Présidence de la Transition pour être utilisés comme voitures de fonctions . Avec une arrogance sans équivalent, le chef du CST a pris sciemment en otage les écoliers malgaches en exigeant des voitures de fonction en échange de ces véhicules 4X4.
Les disparitions d'enfants, pour toutes raisons confondues, deviennent effrayantes car pour la seule année 2010, 1260 enfants disparus ont été recensés d'après le Syndicat des Professionnels Diplômés en Travail Social, Madagascar (SPDTS). Et vraisemblablement, ce chiffre ne pourrait qu'augmenter car la crise est favorable à la recrudescence de la disparition des enfants. Ces derniers, dans leur très grande majorité (90%), deviennent des travailleurs comme « gens de maison » ou bien victimes du trafic international ou pire finissent comme prostitués livrés aux prédateurs pédophiles notamment étrangers. A ce sujet, on ne peut s'empêcher de rappeler l'attitude complaisante des autorités de fait face à ce crime ; attitude illustrée l'année dernière par la libération contre paiement d'une forte somme d'un ressortissant français reconnu et condamné pour pédophilie.

Aussi, nous appelons le Comité à prendre toutes les dispositions qui s'imposent pour la mise en place des mesures concrètes de protection de l'enfant et contraindre les autorités de fait à s'y conformer. Est-il nécessaire de rappeler que les premières victimes de la crise politique actuelle sont de fait les enfants ? Leurs droits les plus basiques sont bafoués et les autorités putschistes ne se soucient guère de leur sort. A preuve budget d’investissement pour l’éducation à Madagascar est passé de 164,8 milliards d’ariary en 2008 à 28,9 milliards d’ariary en 2010.

GTT International, Collectif de la diaspora
15 rue des savoises
1205 Genève

Publié dans COMMUNIQUE

Partager cet article
Repost0

VAOVAO TSARA HO FANTATRA (17/01/12)

Publié le par rovahiga

http://collectif-gtt.org/

17/01/2012 : Nandatsa-drà mpiray tanindrazana indray ny hery famoretan'ny FATE (+vidéo)
Olona iray no naratra mafy teo amin'ny tongony teny Ambohijatovo androany vokatry ny tifitra nahazo azy.
Tsy mbola fantatra aloha ny zavatra nahavoa azy na bala tena izy na tsia fa raha ny dian'ny ratra eny aminy dia tsy lehibe toy ny "grenade lacrymogène" no nahavoa azy fa toy ny diam-bala. Nijininika ny rà ary mpitolona niaraka taminy no niangavy fiara iray hitondra azy tany amin'ny toeram-pitsaboana akaiky indrindra. Ankoatra  izay dia nirefodrefotra tsy nifankahitana ny baomba mandatsa-dranomaso nandravan'ny hery famoretana ny vahoaka nanotrona ny Pr. Zafy Albert. Rehefa tsy tafiditra tao anaty Kianjan'Ambohijatovo manko ity Filoham-pirenena teo aloha ity dia nitety ny toerana nisy ny vahoaka hanambara tamin'izy ireo fa  "fanombohana ny androany fa tsy faran'ny tolona akory". Nandritra izay no nangatahan'ny vahoaka ny hidinana teny amin'y Kianjan'ny 13 May saingy nilaza ny Profesora fa "tsy mbola androany no hanaovana izany". Tao anatin'izany anefa dia efa raikitra ny tifitra lakrimozena sy poa-basy vitsivitsy ary dia voatery niparitaka ny vahoaka. Hatreto aloha dia tsy fantatra na nisy ny voasambotra na tsia fa io naratra iray io no fantatra fa nizaka ny herisetran'ny FATE indray amin'izao tsingerin-taona faha-telo nitokanan'i TGV  ny "kianjan'ny demokrasiany" izao.

17/01/2012 : Demokrasia FATE : basy miady amin'ny voninkazo (+vidéos)
Hatreo amin'ny vavahadin'ny "demokrasia" ihany no azon'ny Malagasy aleha fa tsy azony atao ny miditra ao anatiny. Sary azo andikana ny zava-nisy teny Ambohijatovo androany izany ary namafisin'ny mpitari-tolona iray raha saika teo amin'ny tsangam-baton'ny 29 Marsa no nasain'ny hery famoretana nametraka fehezam-boninkazo izy ireo ka hoy izy  hoe "Ato (Ambohijatovo) no kianjan'ny demokrasia fa tsy etsy (tsangambato 29 Marsa) koa aleo hapetrakay eo ambavahady ny voninkazo ho hitan'izao tontolo izao fa tsy misy demokrasia eto Madagasikara". Arak'izany dia tsy nosokafan'ny FATE ho an'ny Ankolafy ZAfy sy ny mpanara-dia azy ny kianjan'ny demokrasia izay notokanan'i TGV ho sehatra fanehoan-kevitra tsy mila fangatahan-dalana telo taona lasa izao. Rehefa nifampiresaka ny tomponandraikitra dia nilaza ny Jly Baomba fa tsy manana ny fanalahidy ahafahana mamoha izany kianja izany. Tsy vitan'izany fa ny Pr. Zafy sy ny lehiben'ny delegasiona ao amin'ny Ankolafy tarihiny ihany no afaka nanatanteraka ny fihetsika fa na ny mpiambina akaiky an'ity Filoha teo aloha ity aza dia noroahina tsy afaka miditra amin'ny faritra manoloana izany kianja izany.

Araka ny tatitra nataon'i Miandrisoa Jean Marcel dia nangataka ny hahita maso ny Jly Baomba ny Pr. Zafy rehefa noroahina ireo mpiambina azy. Izany dia mba hisian'ny fifamarafarana amin'ny fiantoahana ny fiaorvana ny tenany. Tsy nanaiky hatramin'ny farany moa ny lehiben'ny CIRGN ary valin-teny tsy mendrika manamboninahitra milaza fa tomponandraikitra eto amin'ny Firenena no nasesiny.

16/01/2012 : Manandafy Rakotonirina : « hanova zavatra ity herinandro ity »
Ny faran’ny herinandro teo dia efa nanambara ny hahatongavan’ny Filoha RAVALOMANANA amin’ity herinandro ity ny filoha nasionalin’ny MFM Manandafy Rakotonirina. “Ho avy amin’io herinandro io RAVALAOMANANA” hoy izy. Naka fotoana nanazavana misimisy kokoa ny toe-draharaha ankapobeny eto amin’ny firenena ny tenany tamin’ny fihaonany tamin’ireo mikatroka ao anatin’ny antoko izay tarihiny. Isan’ny nambarany fa tsy matotra velively ny namolavolan-dry Simao sy ny namany an’io tondro zotra io satria mohoapapana loatra ny fahefana nomeny an’I TGV sady nanamafisana ny toeran’I Camille Vital ihany koa. Ankehitriny dia Afrikana Tatsimo no mitarika ny fanelanelanana ary mikambana ao amin’ny ANC izay vao avy nankalaza ny faha-100 taonany herinandro izao.
Na dia manana traikefa demokratika azo singanina aza anefa ny antoko izay misy an’I Fransmann dia nambaran’I Manandafy fa misy ho kianina ihany ny fitondrany ny toe-draharaha raha tsy hiresaka afa-tsy ny  momba ny arofenitra nanasana an’I TGV tany Afrika Atsimo fotsiny ihany.
 Mbola ho mafy ny ady…
Raha ny filazan’I Manandafy dia henjana ny zava-misy any  anaty andrim-panjakana any saingy mbola mahery vaika noho izany ny ady hatrehina manomboka eto. Tao anatin’ny telo taona hoy izy dia famoretana ara-batana sy ara-tsaina no niainana fa manomboka eto dia ny fahaiza-manao ara-politika no ampiadiana ka ho hita eo izay tsy manan-katokona. Ny fihaonan’ireo mpitarika Ankolafy sy vondrona politika dia hamaritra vanim-potoana vaovao amin’ny famahana ny krizy eto Madagasikara hoy ny filoha’ny MFM ary mizotra mankany amin’ny fanatanterahana izany io fiverenan’ny Filoha RAVALOMANANA io.
Ny sabotsy lasa teo moa no nifampiarahaba noho ny tonon-taona ny mpikatroka ao amin’ity antoko ity eto amin’ny Faritra Analamanga sady efa santatra sahady amin’ny fanokafana ny faha-40 taonan’izany antoko naorin’I Manandafy Rakotonirina izany.

Mitohy ny tsindry Terena hamoaka an’i Jao Jean ny mpitsara
http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=6451&idcat=2&une=1
17/01/2012
Tsy mbola hiverina handray asa ny mpitsara ary tsy hisy koa ny «service minimum» na fiandrasan-draharaha araka ny tapaka nandritra ny fivoriambe notontosain’izy ireo omaly alatsinainy 16 janoary teny amin’ny lapan’ny fitsarana an-tampony Anosy.
Nohamafisin’izy ireo tamin’ny fanambarana navoakany taorian’ilay fivoriana fa tsy misy mihitsy antoka azo ilazana ankehitriny fa tsy hisy intsony ny fikasihan-tanana mpitsara hataon’izay olona tsy afa-po amin’ny didim-pitsarana avoakany. Ny fitavozavozan’ny mpitondra amin’ny famahana ny olana ankehitriny no tondroin’izy ireo ho anton’izany. «Matoritory ny fanjakana satria hatramin’izao dia tsy mbola tafatsangana akory ny vaomiera manao tombanezaka ny fahavoazana izay voalazan’ny sata manokan’ny mpitsara raha misy tranga mahazo ny mpitsara», hoy ny filohan’ny SMM, Arnaud Auguste Marius. Vao mainka aza toa miharatsy ny toe-draharaha satria mbola misy hatrany ny teritery atao ny mpitsara amin’izao vanimpotoana mavaivay izao. Notsorin’i Auguste Arnaud Marius ny fisian’ny tsindry atao amin’ny mpitsara mba hamoahana an’i Jao Jean izay voarohirohy amin’ny raharaha fanolanan-jaza tany Antsohihy. Novakian’ity farany bantsilana ampahibemaso koa ny fisian’ny antontan-taratasy aparitaky ny mpikambana ao amin’ny Filankevitra Ambonin’ny Tetezamita Alain Ramaroson tsy hampiharana didim-pitsarana. Eo anatrehan’izany dia mampitandrina ny filohan’ny SMM sy ireo mpiara-miasa aminy akaiky fa «hisy zavatra hafa hipoaka eto raha sanatria ka avoaka tsy mandalo fanadihadiana na tsy manaraka ny dingana voalazan’ny lalàna i Jao Jean».
Ampamoaka
Tsikaritra ho misy fivoarany ihany ny mpitsara manoloana ity raharaha nahafaty an’i tompokolahy Rehavana Michel tany Toliara ny 09 desambra ity. Hisy ny atrikasa lehibe izay hanana endrika ampamoaka hotontosain’ny fianakaviamben’ny mpitsara sy ny mpitondra fanjakana ny 26 sy 27 janoary izao eny Ivato. Efa nanaiky hifanatrika amin’izany rahateo Ambohitsorohitra izay nandray ny solontenan’ny mpitsara tamin’ny zoma lasa teo. «Hofongarina amin’io avokoa izay resaka ambara fa misy fahalovana rehetra eo amin’ny sehatry ny fitsarana. Nambaran’ny mpitondra nihaona taminay mantsy fa ny kolikoly no tena nahatonga ireny fipoahan’ny raharaha tany Toliara ireny kanefa na ao Ambohitsorohitra aza sy ireo asam-panjakana rehetra dia misy izay avokoa», hoy i Auguste Arnaud Marius. Raha ny fanazavany hatrany dia samy hamoaka ny alahelony ao ny andaniny sy ny ankilany mba tsy hiverenan’ny zava-misy mampalahelo toy ireny intsony sy hametrahana ny fitsarana amin’ny hasiny sy ny fahaleovantenany tanteraka amin’izay. Milaza ho vonona hiova famindra koa ry zareo mpitsara. Miverina miasa avy hatrany ny SMM ny ampitson’io fivoriana io raha toa ka manome toky ny hanatanterahana antsakany sy andavany izay fanapahan-kevitra mivoaka eo ny fanjakana.

Publié dans La Presse

Partager cet article
Repost0

Promouvoir l’agriculture intelligente ...

Publié le par rovahiga

Promouvoir l’agriculture intelligente face au climat grâce à un projet FAO-UE / L’initiative sera déployée au Malawi, au Viet Nam et en Zambie
http://appablog.wordpress.com/2012/01/16/promouvoir-lagriculture-intelligente-face-au-climat-grace-a-un-projet-fao-ue-linitiative-sera-deployee-au-malawi-au-viet-nam-et-en-zambie/
ROME, Italie, 16 janvier 2012/African Press Organization (APO)/ — La FAO et la Commission européenne ont annoncé aujourd’hui un nouveau projet de 5,3 millions d’euros pour aider le Malawi, le Viet Nam et la Zambie à adopter des pratiques agricoles intelligentes face au climat.

L’agriculture – et les communautés qui en dépendent pour vivre – sont hautement vulnérables aux impacts du changement climatique. Mais en même temps, le secteur agricole contribue au réchauffement de la planète, en tant que gros émetteur de gaz à effet de serre.
 
“L’agriculture intelligente face au climat” cherche précisément à relever ce double enjeu. Elle prévoit de transformer les systèmes agricoles pour améliorer leur contribution à la lutte contre la faim et la pauvreté, de les rendre plus résilients au changement climatique, de réduire les émissions, et d’accroître le potentiel de l’agriculture à piéger le carbone atmosphérique.
 
“Nous devons commencer à mettre en pratique l’agriculture intelligente face au climat en travaillant de concert avec les agriculteurs et leurs communautés”, a indiqué M. Hafez Ghanem, Sous-Directeur général de la FAO, Département du développement économique et social. Et d’ajouter: “Il n’existe cependant pas de solution universelle -les pratiques agricoles intelligentes face au climat doivent répondre aux différentes conditions, géographiques, météorologiques et à la base des ressources naturelles”.
 
“Ce projet examinera de près trois pays pour identifier les enjeux et les opportunités des pratiques agricoles intelligentes et établir des plans stratégiques adaptés à la réalité de chaque pays”, a souligné M. Ghanem. “Si toutes les solutions ne sont pas universellement applicables, nous pouvons tirer de nombreux enseignements sur la manière dont d’autres pays pourraient prendre des mesures pour commencer à adopter cette approche d’agriculture”.
 
Solutions sur mesure
 
L’UE mobilise 3,3 millions d’euros en faveur de cette initiative; la contribution de la FAO est de 2 millions d’euros.
 
En étroite collaboration avec les ministères de l’agriculture et d’autres administrations dans chacun des pays partenaires, ainsi qu’avec les organisations locales et internationales, le projet triennal se chargera:
• d’identifier les opportunités spécifiques au pays en vue de l’expansion des pratiques intelligentes existantes ou de la mise en œuvre de nouvelles;
• d’étudier les obstacles à surmonter afin de promouvoir une adoption à plus vaste échelle de l’agriculture intelligente face au climat, notamment les coûts d’investissement;
• de promouvoir l’intégration de stratégies nationales de changement climatique et d’agriculture en faveur de la mise en œuvre de pratiques agricoles intelligentes;
• d’identifier des mécanismes innovants pour relier la finance du climat aux investissements dans l’agriculture intelligente;
• de renforcer les capacités pour planifier et mettre en œuvre des projets de pratiques intelligentes en mesure d’attirer des investissements internationaux.
La FAO pilotera le projet en partenariat avec des institutions nationales de politique et de recherche, ainsi que des organisations mondiales, telles que le Global Crop Diversity Trust.
 
En affrontant l’urgence d’incorporer les questions de changement climatique dans la planification du développement agricole, ce nouveau projet représente un pas en avant concret, a déclaré M. Ghanem. “Les enjeux liés au changement climatique se font sentir de plus en plus sur le terrain, ce qui veut dire qu’il faut agir sans plus tarder pour affronter le problème, sans attendre la conclusion des négociations internationales en vue d’un accord mondial sur le climat”, a-t-il fait remarquer.
 
SOURCE
Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

Publié dans Dans le courrier

Partager cet article
Repost0

Demande de transparence sur le projet Daewoo (communiqué)

Publié le par rovahiga

Envoyé le : Dimanche 15 Janvier 2012 2h46
Objet : Newsletter n° 15 : Demande de transparence sur le projet Daewoo

Mesdames et Messieurs,
Chers amis,
Veuillez trouver ci-dessous une copie de la lettre que nous avons adressée ce jour à Monsieur Le Président de la Haute Autorité de la Transition suite à l'article paru dans la Lettre de l'Océan Indien datée du 14 janvier 2012 annonçant l'achat de toutes les parts de la société Madagascar Future Entreprise par la société Daewoo Logistics et le démarrage de négociations de son gérant sud-coréen Kwon Kim avec les autorités actuelles.
Messieurs les Premier Ministre et Vice-Premier Ministre étaient en copie de la lettre.
Merci pour votre soutien grâce auquel nous avons pu agir avec encore plus de détermination au cours de l'année 2011.
Recevez, Mesdames et Messieurs, nos salutations cordiales et nos vœux les meilleurs pour l'année 2012.
Pour le Collectif TANY
Mamy Rakotondrainibe
patrimoinemalgache@gmail.com
http://terresmalgaches.info

à
Monsieur Andry RAJOELINA
PRESIDENT de la HAUTE AUTORITE de la TRANSITION Antananarivo - MADAGASCAR
Objet : Demande de transparence sur le projet Daewoo
Monsieur Le Président de la Haute Autorité de la Transition,
Une information parue dans la Lettre de l'Océan Indien datée du 14 janvier 2012 annonce l'achat de toutes les parts de la société Madagascar Future Entreprise par la société Daewoo Logistics et le démarrage de négociations de son gérant sud-coréen Kwon Kim avec les autorités actuelles.
L'équipe au pouvoir a donc changé mais les pratiques restent les mêmes ?
Encore une fois, nous vous demandons de faire preuve de transparence vis-à-vis des citoyens malgaches sur toutes les transactions déjà signées, en cours et prévues sur les terres.
Par ailleurs, le projet Daewoo nous inquiète particulièrement en raison des surfaces concernées, de la durée du bail et de l'ensemble des termes du contrat annoncé. Nous avions créé le Collectif pour la défense des terres malgaches TANY pour mieux nous opposer à ce projet. Et vous-même, Monsieur Le Président, avez dénoncé ce projet parmi les actes de mauvaise gouvernance du président de la République précédent. Où en sont les pourparlers entre les autorités et la société Daewoo MFE ? Dans quelles régions Madagascar Future Entreprise va-t-elle reprendre ses projets ? S'agit-il encore d'un bail emphytéotique sur 1,3 million d'hectares pour 99 ans ? Cela veut dire que ni vous ni nous ne serons plus là pour rappeler aux investisseurs qu'ils devront nous rendre les terres. Quelles sont les contreparties prévues ? En vous remerciant à l'avance des réponses à ces questions brûlantes, nous nous permettons de rappeler que beaucoup attendent vos réponses à nos requêtes transmises dans la lettre du 13 décembre 2011, Nous vous prions de recevoir, Monsieur Le Président, l'expression de nos salutations les plus respectueuses.
Paris, le 14 janvier 2012

Pour le Bureau du Collectif pour la Défense des Terres Malgaches - TANY
La présidente du Collectif
Mamy Rakotondrainibe
patrimoinemalgache@gmail.com
http://terresmalgaches.info
Cc : Monsieur Le Premier Ministre Monsieur Le Vice-Premier Ministre en charge du Développement et de l'Aménagement du Territoire

MADAGASCAR - Madagascar Future Entreprises
La Lettre de l'Océan Indien - N° 1324 - 14/01/2012
La compagnie coréenne Daewoo Logistics Corp. a racheté toutes les parts de la société d'agro-business Madagascar Future Entreprises (MFE), qui lui avait servi d'antenne locale pour obtenir de grosses concessions foncières à Madagascar, avant que le scandale ne provoque l'abandon de ce projet. MFE avait négocié en 2008 avec le président Marc Ravalomanana l'accès à des milliers d'hectares de terres pour y planter du riz et d'autres produits agricoles dans le but de les exporter à Séoul. Cette filiale de Daewoo Logistics est restée à Madagascar durant ces quatre dernières années, où elle attend son heure pour relancer ses projets. Elle a même procédé à une augmentation de capital et son gérant sud-coréen Kwon Kim aurait entamé de nouvelles négociations avec les actuelles autorités malgaches.

Publié dans COMMUNIQUE

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>