Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RODOBEN’NY MALAGASY TOAMASINA

Publié le par GTT International

http://4.bp.blogspot.com/-NA9L2LFWWD0/Tgycb7sGbUI/AAAAAAAAA5c/0x8oTkska9o/s400/Kotomanantsoa%2BRemi%2Bdit%2BLolone%252C%2Biray%2Bamin%2527ireo%2Bmpitartika%2Bny%2Brodoben%2527ny%2BMalagasy%2BToamasina%252C%2Bsary%2Btahiry%2Bphoto%2Bkamy.JPG

Kotomanantsoa Remi dit Lolone, iray amin'ireo mpitartika ny rodoben'ny Malagasy Toamasina

 

Tsy maintsy mody i Deba sy Dada 

Ny alarobia 29 jiona lasa teo, nanatanteraka valandresaka ho an’ny mpanao gazety tao amin’ny Restaurant Univers Toamasina ireo mpitarika ny Rodoben’ny Malagasy Toamasina fantatry ny maro amin’ny anarana mahazatra ankolafin-kery Madagasikara Toamasina. Nisy koa ireo delagasionina avy tany Tanà nidina teto Toamasina. Nandritra ny fandraisam-pitenenana nataon’i Guy Maxime, ben’ny tanànan’ Ankaraobato teo aloha, no nanamafisany fa tsy maintsy miverina ireo nanao sesitany rehetra any ivelany. Samy nanao fahadisoana mantsy , hoy izy, ireo mpitondra nifandimby teto amin’ny firenena ka ny fiverenan’ireo mbola mialokaloka politika any am-pita no lalana ahafahana miroso amin’ny fifamelan-keloka faobe mba tsy hiverimberenan’ny krizy eto Madagasikara intsony. Niray feo koa izy ireo fa tsy maintsy mody i Deba sy Dada satria izany no antoka hivahan’ny krizy. Nandritra io fotoana ioa koa no nidiran’ny Filoha teo aloha Zafy Albert tamin’ny alalan’ny antso an-tariby izay nitondrany fankaherezana ho an’ny mpikatroka rodoben’ny Malagasy eto Toamasina. Tazana tamin’ity fotoana ity ireo lohandoham-pisorona avy amin’ny rodoben’ny Malagasy Toamasina izay nahitana an’i Maitre Rasamimaka Mahefalahy( movansy Ravalomanana), Kotomanatsoa Remi dit Lolone(movansy Zafy), Dahy Emilien( Ratsirakiste) sy ireo maro hafa. Nisy koa ny iray minitra fahanginana ho fahatsiarovana an’i Dokotera Tata Rodolphe, mpikambana ao anatin’ny movansy Ravalomanana Toamasina, izay nondaosin’ny fahafatesana ny marainan’ny alarobia 29 jiona lasa teo.

Nangonin’i Mickaelys( Toamasina)

Publié dans FLASH INFO

Partager cet article
Repost0

MAUVAISE FOI FLAGRANTE !

Publié le par rovahiga

http://www.matv.mg/wp-content/uploads/2011/06/3-tapeno-ny-masony.jpg

 


 

La Communauté Internationale à commencé par la SADC serait-elle vraiment dupe au point de se contenter de ce que le pouvoir de la HAT leur rabâche les oreilles à chaque fois que les critiques soient formuler à leur encontre ?

Nous nous souvenons tous de la parade de madame la ministre en essayant d’aiguiller l’attention du parlement européen vers  un cul-de-sac : «  Venez à Madagascar pour constater et osez dire que les Droits de l’Homme ne sont pas respectés ». Faut-il que ce soit les institutions internationales qui viennent pour montrer à madame la ministre ce qu’est la réalité à la « Réunion kely » ? Dans les hôpitaux (on vient d’en parler dans la publication  précédente) ? Dans les prisons ? La situation des retraités ? … Au lieu de s’acharner sur les diplomates qui font leur travail justement parce qu’ils sont les yeux et les oreilles  de la Communauté Internationale, nos soit disant gouvernants devraient réaliser combien ils sont ridicules et inaptes à gérer un pays. Même le ministre Ny Hasina Andriamanjato que l’on croyait plus à même de faire la part des choses tombait dans ces bassesses en affirmant que ces critiques et statistiques ne tombent qu’au moment où la HAT avance dans sa quête de reconnaissance, comme si sans les statistiques et critiques la réalité miséreuse que vive la population malgache disparaitrait par magie ! A notre connaissance, ces statistiques et rapports paraissent régulièrement depuis des années sous toutes les républiques et pas seulement de la part des américains. Mais il est vrai que la HAT passe leur vie entière à obtenir la reconnaissance de la Communauté Internationale !

 

rov@higa

 

Traite des personnes à Madagascar : les preuves existent

http://www.linfo.re/-Societe,402-/Traite-des-personnes-a-Madagascar-les-preuves-existent

Le phénomène de la traite et du trafic des êtres humains existe bel et bien à Madagascar, selon le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Antananarivo, Eric Stromayer.  

 " Les preuves et les archives sont accessibles à tous. Venez les consulter ! ", déclare-t-il dans le quotidien Midi Madagasikara de ce vendredi 1er juillet. Le diplomate américain riposte ainsi aux incrédules qui remettent en cause le bien-fondé du Rapport mondial qui classe Madagascar dans la "liste noire " des Etats-Unis en matière de traite des personnes.

  La Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a présenté mardi 28 juin devant le Congrès un rapport annuel sur le trafic des êtres humains dans le monde. Pour sa part, Madagascar a chuté dans le  … (Suivre le lien)

 

Les vivres épuisés : tout commence à tomber en miettes

http://www.tananews.com/2011/07/les-vivres-epuises-tout-commence-a-tomber-en-miettes/

Le régime d’Andry Rajoelina tente éperdument de faire croire ou de croire que tout va bien à Madagascar. Alors qu’une poignée de politiciens qui disent pouvoir représenter 20 millions de personnes s’enrichissent et gagnent du poids chaque jours qu’ils passent au pouvoir, le patrimoine national disparaît à vue d’œil et le peu de bien qui reste à l’Etat tombent en miettes. Nous avons cité dans nos lignes précédentes la mise en vente des actions de l’Etat à la SIRAMA ainsi que la cessation des travaux de réhabilitation du palais de Manjakamiadana. Mais comme les mauvaises nouvelles ne viennent jamais seules, autant annoncer que le Gouvernement a avoué ne plus avoir les moyens de financer le redressement de la compagnie aérienne nationale Air Madagascar. Force est de rappeler que la compagnie en question a dernièrement sollicité une aide d’urgence de la part du régime pour qu’elle puisse « survivre » aux pires difficultés qu’elle ait pu à subir de toute son histoire. Une autre nouvelle reflétant la brillance du régime actuelle, le taux d’inflation qui depuis l’année 2011 a encore connu une hausse de 3,6% ayant contraint les foyers de réduire leurs dépenses vivrières de 0,7%. Malgré ces chiffres, le CEMGAM et le président du CMDN ont vu d’un troisième œil que la situation politique et sociale du pays s’est nettement améliorée depuis le début de cette année.

 

Publié dans Réflexions

Partager cet article
Repost0

LE KIOSQUE DU BLOG : LE CONSTAT (01/07/11)

Publié le par rovahiga

http://les-nouvelles.com/IMG/arton7392.jpg

 

REFLEXIONS

Etats, rapports, programmes et projets se défilent dans les colonnes de la presse ces derniers jours. Ce n’est pas la première fois, mais ce coup-ci, ils se font plus pressants comme pour mettre la pression quelque part. Ainsi de la politique à l’économie sans oublier le social, le bilan s’impose après presque trois ans d’errements et de tâtonnements. Le constat est unanime : Rien ne va plus ! A l’exemple de l’état de nos hôpitaux, cité plus bas, la situation est franchement lamentable. Si le régime s’évertue à construire d’autres établissements suivant la norme internationale dans toutes les provinces, initiative louable s’il en est, on se demande de façon très sérieuse comment ces hôpitaux fonctionneront à l’image donnée par les grands hôpitaux existants (manque de médicaments, ustensiles et autres consommables comme le coton les sparadraps que les malades eux-mêmes doivent apportés lors de leur hospitalisation …sans compter le manque de personnel médical et soignant). Il aurait été plus judicieux de réhabiliter ceux existants avant d’en construire d’autres. Le pays tout entier et dans tous les domaines ressemble à cette image. Pourrissement de la situation, promesses de changement … mais rien de concret.

 

rov@higa

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Relations entre Madagascar et les États-Unis

Eric Stromayer part mais la mission diplomatique continue

http://www.madagascar-tribune.com/Eric-Stromayer-part-mais-la,16096.html

« Mon successeur arrivera au mois d’août » affirme ce jeudi 30 juin 2011, Eric Stromayer, le chargé d’affaire par intérim à l’Ambassade des États-Unis. Ce dernier devrait quitter la grande île d’ici peu, après avoir passé trois ans de service à Madagascar  … (suivre le lien)

 

Antsakaviro : Un nouveau centre de presse

http://lexpressmada.com/antsakaviro-madagascar/24937-un-nouveau-centre-de-presse.html

Un nouveau lieu de ressourcement à l'intention des professionnels des médias vient de voir le jour. Il s'agit d'un centre de presse, fruit de l'initiative commune et conjointe de l'ambassade de France, des États-Unis, du PNUD, du WWF et de la Banque mondiale. L'inauguration de ce « Centre de presse malagasy », situé à Antsakaviro, à  … (Suivre le lien)

 

Eric Stromayer cloue le bec aux radoteurs

http://www.tananews.com/2011/06/eric-stromayer-cloue-le-bec-aux-radoteurs/

Le rapport du département d’Etat Américain sur la traite des personnes a suscité la critique de bon nombre de médias. « Ce rapport a été rédigé sous de préférences politiques et par simple antipathie contre le régime de Transition » s’est on écrié sur des médias comme la Radio Antsiva, « un rapport irréaliste » ont qualifié certains  … (Suivre le lien)

 

Centre de presse : Les journalistes à Madagascar sont en difficulté

http://www.madagascar-tribune.com/Les-journalistes-a-Madagascar-sont,16097.html

Lors de l’inauguration du centre de presse malagasy, effectué ce jeudi 30 juin 2011 à Antsakaviro, le représentant résident par intérim du PNUD à Madagascar, Corneille Agossou a constaté que les journalistes assument tant bien que mal leurs responsabilités dans des conditions matérielles et  … (Suivre le lien)

 

Les « Maherifon’ny Firenena 2009 » réclament la libération des détenus politiques

http://www.tananews.com/2011/07/les-%C2%AB-maherifon%E2%80%99ny-firenena-2009-%C2%BB-reclament-la-liberation-des-detenus-politiques/

L’association « Maherifon’ny Firenena 2009 » regroupe les victimes tant sur le plan physique, social politique et financier depuis l’avènement de la crise de 2009. Cette association récence exactement 97 détenus politiques dont elle réclame la libération. Selon toujours les données du « Maherifon’ny Firenena 2009 », la répartition de  … (Suivre le lien)

 

SELON CAMILLE VITAL : « Le pays est aux portes de la reconnaissance internationale »

http://les-nouvelles.com/spip.php?article1715

A travers les questions qui lui ont été posées hier par les membres du congrès, le premier ministre a eu l’occasion de faire remarquer que le pouvoir de Transition est actuellement aux portes de la reconnaissance internationale.

Comme au Conseil supérieur de la Transition (CST) la veille, la sortie de crise a été  … (Suivre le lien)

 

Julien Radanoara : «Sans accord politique,  la médiation continuera»

http://www.matv.mg/?p=24995

Le professeur en relations internationales, Julien Radanoara, a placé un mot sur l’implication des Nations Unies dans le règlement du conflit malgache. Selon ses explications, jusqu’à l’obtention d’un accord politique global, la médiation de la SADC se poursuivra toujours. D’ailleurs, il a tenu à préciser que le Conseil de Sécurité des  … (Suivre le lien)

 

Lalao Randriamampionona : «Le Dr Simao sème le trouble»

http://www.matv.mg/?p=24989

« La mission du Dr Leonardo Simao à Madagascar n’est pas claire. Il apporte plus de troubles et d’incertitude au sein de la classe politique et de la société locale que de calme et de confiance », a déclaré Lalao Randriamampionona, membre de la Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile.

A propos de la feuille de route, elle tient à mettre les points sur  … (Suivre le lien)

 

Toujours les élections !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18380:toujours-les-elections-&catid=42:editorial

Si à Tsimbazaza la question des élections a quelque peu été mise de côté, ailleurs, elle commence à devenir un sujet de plus en plus sérieux. Au Conseil supérieur de transition, les propositions d'amendements sur les élections des députés ont été nombreuses, dont une qui a trait en particulier au mode de scrutin et au  … (Suivre le lien)

 

Ct et Cst : La session extraordinaire sera chargée

http://www.les-nouvelles.com/spip.php?rubrique12#

Au train où vont les choses, elle risque d’être bien chargée la session extraordinaire du parlement de la Transition, dont la tenue a déjà été évoquée par le premier ministre, mercredi lors de la séance de questions-réponses entre le gouvernement et les membres du conseil supérieur de la Transition   … (Suivre le lien)

 

OPINION

Point de vue : Il est reparti

http://www.matv.mg/?p=25003

Leonardo Simao est parti. Les problèmes restent. Au fond, que  retenir de tout cela ? L’article 20 de la feuille de route a été amendé.  Jusqu’ici, aucune des 11 entités concernées n’a donné sa position officielle à l’exception des trois mouvances qui veulent d’autres amendements débouchant sur le retour sans condition des exilés politiques et … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

CREM : Présentation d’une partie du «Livre blanc»  

http://www.matv.mg/?p=24980

Comme il le fait mensuellement, le Cercle de Réflexion des Economistes de Madagascar a présenté hier un chapitre de son «Livre Blanc» au CITE d’Ambatonakanga. Ce document contient des solutions économiques destinées à mettre fin à la crise.

Au centre des débats, la politique budgétaire et la politique sectorielle, l’allocation et  … (Suivre le lien)

 

Bois de rose : Les douaniers menacent de grève

http://lexpressmada.com/bois-de-rose-madagascar/24945-les-douaniers-menacent-de-greve.html

Une menace d'asphyxie plane sur les entreprises franches. Les douaniers d'Antanimena entendent entamer une grève dès lundi.

Les employés des magasins généraux des douanes à Antanimena accordent un délai de quarante-huit heures aux autorités compétentes pour répondre à leurs doléances, en l'occurence la  … (Suivre le lien)

 

Trafic des richesses naturelles malgaches : Voahary Gasy se dote de trois avocats

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18359:trafic-des-richesses-naturelles-malgaches--voahary-gasy-se-dote-de-trois-avocats&catid=36:societe&Itemid=62

Le trafic de nos ressources naturelles reste encore une affaire très floue à Madagascar selon Andry Andriamanga, membre de l'Alliance Voahary Gasy. Ce cas est apparu surtout au niveau de la justice, car lutter contre les trafiquants n'est pas facile, surtout lorsque ces derniers ont des avocats très puissants. C'est ainsi que  … (Suivre le lien)

 

Madagascar : 160.000 tonnes de ressources halieutiques prélevées illégalement

http://www.afriquinfos.com/articles/2011/6/30/brevesdafrique-181319.asp

ANTANANARIVO (Xinhua) - 160.000 tonnes de ressources halieutiques sont prélevées illégalement dans les eaux marines et territoriales malgaches, selon un rapport présenté par l'Organisation non gouvernementale (ONG) Blue Ventures Madagascar.

La moitié de ces ressources sont prélevées dans les eaux marines par  … (Suivre le lien)

 

Finances publiques : Fonds de Développement Local détournés

http://lexpressmada.com/finances-publiques-madagascar/24952-fonds-de-developpement-local-detournes.html

Quarante sur sept cent communes bénéficiaires sont pointées du doigt, suite à des détournements du Fonds de Développement Local (FDL) constatés dans leurs gestions. Telle a été la déclaration de Hajo Andrianainarivelo, ministre de l'Aménagement du Territoire et de la Décentralisation (MATD) hier, lors de l'atelier de  … (Suivre le lien)

 

Commune : Faible taux de recouvrement fiscal

http://lexpressmada.com/commune-madagascar/24930-faible-taux-de-recouvrement-fiscal.html

Les entrées fiscales demeurent précaires au niveau des communes. Selon Hanitra Raharinjatovo, directeur général du Fonds de Développement Local (FDL), le taux de recouvrement s'établit en moyenne entre 10 et 17 %, tel le cas de la commune de Tanjombato, avec un taux de recouvrement de 15 % de janvier à fin juin 2011  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Milieu rural : L'accès à l'électrification en baisse

http://lexpressmada.com/milieu-rural-madagascar/24931-l-acces-a-l-electrification-en-baisse.html

L'électricité devient difficile d'accès pour les ménages en milieu rural. Le taux de réalisation de nouveaux branchements reste faible.

Le taux d'accès à l'électrification en milieu rural a connu une réduction durant les deux dernières années, passant de plus de 7 % en 2009 à 4,07 % en 2010. L'inadéquation du nombre de nouveaux branchements par  … (Suivre le lien)

 

Hôpitaux malades

http://lexpressmada.com/2112-humeur/hopitaux-malades.html

Nos hôpitaux illustrent parfaitement le peu d'égard qu'on accorde au social. Les deux plus grands centres hospitaliers publics n'ont pas d'ambulance. Pour le ministère de la Santé qui gère un budget de plusieurs centaines de milliard d'ariary, la situation n'a rien d'anormal. Tout comme il est évident que tout soit payant dans ces  … (Suivre le lien)

 

Education : La non-scolarisation en hausse

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=18358:education--la-non-scolarisation-en-hausse&catid=36:societe&Itemid=62

Chaque jour, le nombre des enfants non scolarisés augmente, même dans les grandes villes de Madagascar.
En effet, en vue d'informer la société sur ce problème qui touche notamment les enfants de moins de 12 ans, des travaux de recherches ont été effectués par les élèves issus le l'EPP Antanimena et celui de Manjakaray auprès des enfants de leurs quartiers durant ce mois de juin.
D'après leurs recherches, ils ont pu constater qu'en général la non-scolarisation est due à la pauvreté. Ils ont ainsi ressorti que 142 enfants de cet âge auprès de ces deux fokontany, dont 42 sont des handicapés, ont abandonné leur école.
Actuellement, l'Unicef procède à des descentes auprès des 3 000 écoles primaires publiques afin de poursuivre cette recherche (FIN)

 

Publié dans La Presse

Partager cet article
Repost0

INVITATION CNOSC

Publié le par CNOSC

http://www.matv.mg/wp-content/uploads/2010/09/520.jpg

 

Excellence,

 

On rappelle que nous avons arrêté une organisation de la coordination des AG au niveau de la CNOSC : Ci-joint les termes de référence des Assemblées Générales des Organisations de la Société Civile.

 

Nous vous invitons à participer pleinement et à mobiliser les diverses associations.

 

Le lieu des AG des OSC sera communiqué prochainement.

 

Les numéros à joindre pour la coordination :

 

-          Antananarivo et Fianarantsoa :  0331140713

-          Toamasina : 0325990471

-          Toliary : 0320239921

-          Antseranana : 0320484330

-          Mahajanga : 0331101644

 

On invite les uns et les autres à se mettre en rapport avec les coordonnateurs qui vont vous mettre en contact avec les responsables  provinciaux.

 

Cordialement.

 

Pour la Direction Collégiale de la CNOSC :

 

RAKOTOMAVO José

RANDRIAMAMPIONONA Lalao                                           

RASOLO André          

VELOMPANAHY Aristide

ZAFIMAHOVA Serge  

 

 

 

CNOSC

Immeuble des Pères Carmes – Tsiadana

101 ANTANANARIVO – MADAGASCAR

Email : cnosc.madagascar@gmail.com

 

 

TERMES DE RÉFÉRENCES (TDR) 

 

DE LA SORTIE DE CRISE A MADAGASCAR

PAR LES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

 

 

 

Contexte :

 

Comme dans beaucoup de pays en voie de développement, les alternances engendrent des troubles  qui sont souvent synonymes de crise de régime à Madagascar.

 

Après chacune de ces alternances « extraconstitutionnelles », la paix civile est encore à rétablir, la cohésion nationale toujours à préserver, la vie économique à reconstruire et la légitimité internationale de nouveau à reconquérir,.

 

Après 30 mois d’efforts de  médiation  initiées  par diverses entités telles que le FFKM, la société civile, le Groupe International de Contact - Madagascar (GIC-M), les Nations Unies, l’Union Africaine, la SADC et différentes initiatives de médiations internationale et/ou nationales … force est de constater que l’enlisement dans la crise perdure. Toutes les initiatives qui ont été prises n’ont pas donné de résultats probants à ce jour malgré des signatures, des paraphes, etc.

 

Dans l’intérêt du pays et de la population, Madagascar ne peut rester indéfiniment isolé, à l’écart du concert des Nations. La situation socio-économique déjà alarmante  ne cesse de se dégrader. La pauvreté ne cesse de progresser, des centaines de milliers d’emplois ont déjà été détruits, des dizaines entreprises fermées, des marchés perdus et l’image du pays auprès des investisseurs et des clients  internationaux détériorée. Le pouvoir d’achat de la population baisse entraînant la rétraction du marché intérieur. Devant la paupérisation grandissante, l’insécurité se généralise et la solidarité familiale se disloque.

 

Il en résulte des incertitudes dans l’évaluation des perspectives par les acteurs économiques, des à-coups dans la croissance, des perturbations notables dans la vie sociale et, au total, une marche chaotique, voire à rebours, vers le progrès et le développement. En d’autres termes, l’économique et le social sont souvent pris en otage par l’instabilité institutionnelle et les risques politiques.

 

Tout aussi alarmante est la perte généralisée de repères constatée à tous les niveaux de la société malgache. La paupérisation latente finit alors d’éroder les piliers fondateurs (la morale ancestrale - « soatoavina » et son pendant - « tanindrazana ») et les liens structurants (la solidarité coutumière - « fihavanana ») de la société malgache puis achève de faire, de toutes les « alternances » des occasions manquées ! La notion du « Fihavanana » incluant le « marimaritra iraisana » dans le sens du consensus est ébranlé par le non respect des engagements.

 

Les principes les plus basiques d’éthique, de respect de la démocratie, de la bonne gouvernance,  du sens civique, du respect du bien commun, et de gestion durable et transparente des ressources naturelles sont bafoués quotidiennement au vu et au su de tous. 

 

La CNOSC a permis de relancer le Dialogue National malgacho-malgache à Vontovorona au moment où la Médiation internationale était au point mort. L’initiative de la CNOSC a pu relancer la dynamique de la Médiation internationale aboutissant aux différents Sommets des Chefs de l’État de la SADC (Livingston - Zambie le 31 Mars 2011, Windhoek - Namibie le 20 Mai 2011, Sandton - Afrique du Sud le 11 et 12 Juin 2011) et à la Feuille de route ouverte aux amendements. C’est dans ce cadre que l’on a décidé de poursuivre le processus qu’elle a par le passé engagé et d’organiser dans les meilleurs délais, le second Dialogue National.

 

La CNOSC est convaincue que l’urgence s’impose de rétablir la paix sociale et de relancer l’économie, par la voie d’un second Dialogue National malgacho-malgache consensuel, sur le court terme. C’est dans ce cadre que la CNOSC prendra ses responsabilités et organisera incessamment le second Dialogue. Ce sont les conditions impérieuses qui nous permettront de gérer l’urgence d’une sortie de crise consensuelle et de préparer la stabilité du pays pour le long terme.

 

Ainsi au-delà de l’urgence de rechercher une sortie de crise consensuelle et durable, la CNOSC s’impose aussi de partager une vision commune et un engagement fort de l’ensemble des forces vives sur le futur de la Nation pour que les alternances se régulent dans le cadre des institutions et PLUS JAMAIS par des voies anticonstitutionnelles et antidémocratiques.

 

Pour ce faire, les Assemblées Générales des Organisations de la Société Civile se tiendront soit le 8 Juillet 2011 soit le 9 Juillet 2011.

 

*                             *

*

Objectifs :

 

Les présents TDR définissent les objectifs de la société civile appuyant le second Dialogue National malgacho-malgache dans sa mission de Médiation Nationale afin de sortir le pays de la crise politique de manière consensuelle et durable, en concertation avec la Communauté internationale en générale et la SADC en particulier. Ces objectifs s’inspirent des acquis des négociations menées jusqu’à présent et s’articulent autour de quelques lignes de force :

1-       Obtenir l’adhésion  pleine et entière des forces vives représentatives dont la classe politique, la nécessité de reprendre le second Dialogue National malgacho-malgache sur une base minimale acceptable par tous à partir des documents existants.

2-       Établir les textes fondamentaux pour la gestion de la transition, consensuelle et neutre et la refondation de la République.

3-       Assurer que les mécanismes institutionnels de transition soient suffisamment efficaces pour garantir la liberté d’expression, le dialogue et la réconciliation entre malgaches, pour que les élections organisées durant la transition et son environnement technique se fassent dans le respect des règles démocratiques, crédibles et impartiales, que les choix de la population puissent s’exprimer et être prises en compte.

 

Ainsi :

·         Pour sortir Madagascar de la crise socio-économique et politique, il est incontournable d’organiser dans les meilleurs délais le second Dialogue malgacho-malgache, pour proposer une solution de sortie de crise qui n’a que trop perduré, pour assurer la mise en œuvre de tout accord entre les parties et pour mettre en place les conditions d’un environnement électoral crédible. 

·         Seule une gestion de la transition consensuelle, inclusive et neutre pourra permettre la mise en œuvre des conditions satisfaisantes en vue d’organiser des élections crédibles, transparentes et reconnues par tous, conforme aux normes internationales.

·         Pour éviter un risque d’explosion sociale et une perte de crédibilité de l’État, les citoyens malgaches, les acteurs de la société civile ainsi que les protagonistes politiques sans exclusion sont  appelés à une prise de conscience pour l’intérêt de la Nation.

 

A-      Objectifs spécifiques :

 

Au cours des Assemblées Générales des OSC, les objectifs à atteindre sont les suivants :

1-       Mobilisation de la Société Civile et manifestation de sa détermination pour sortir durablement le pays de la situation délétère dans laquelle il se trouve actuellement ;

2-       Prise de responsabilités claire et ferme de la Société Civile pour la sortie de la crise politique et la gestion de la Transition ;

3-       Examen des documents existants concernant la sortie de crise.

 

AU NOM DES INTÊRÉTS SUPERIEURS DE LA NATION, les objectifs spécifiques de la mise en œuvre sont d’assurer le second Dialogue National malgacho-malgache pour favoriser un environnement apaisé avant, pendant et après les élections marquant la fin de la transition.

 

La mise en place du cadre juridique consensuel de transition devrait permettre d’obtenir les résultats suivants :

-          l’arrêt de cycle de violence et de vengeance par un processus de réconciliation nationale aboutissant au pardon,

-          le rétablissement d’une véritable paix sociale, de l’ordre public et de l’unité au sein des forces armées,

-          la restauration de l’État de droit, et une Justice indépendante et efficiente,

-          le respect des droits de l’homme et du citoyen,

-          l’assurance des élections justes, crédibles, équitables et honnêtes,

-          le rétablissement de l’esprit civique,

-          le respect de l’environnement et l’arrêt du pillage des ressources naturelles,

-          la restauration de l’autorité de l’Etat et de l’ordre public par la désignation de responsables honnêtes et compétents à différents niveaux des postes administratifs,

-          la relance de l’économie,

-          la saine concurrence,

-          la remise sur les rails de la machine administrative dotée de moyens,

-          l’assistance apportée aux couches les plus vulnérables de la population,

-          l’assainissement de la vie politique,

-          l’assurance de la liberté d’expression et de réunion ainsi que l’accès équitable aux médias publics de toutes les sensibilités de la vie nationale,

-          le renforcement de la concorde nationale.

 

B-      Chronogramme des actions

 

Agenda

indicatif

21 mai 2011

(réalisé)

03 Juin 2011

(réalisé)

8-9 Juillet 2011

 

Courant juillet 2011

second Dialogue malgacho-malgache

 

Le second Dialogue National doit permettre de faciliter la mise en œuvre de la sortie de crise

Objet

Pré-réunion en vue  des Assemblées Générales des OSC

Réunion des Forces politiques et civiles en vue de faciliter la médiation

AG des OSC au niveau des 6 anciens chefs lieux de faritany

Validation d’un accord politique consensuel

 

Conditions de réussite :

 

Il apparaît nécessaire au cours des Assemblées Générales des OSC de :

1-       Garantir la neutralité et l’impartialité de la démarche tout au long du processus.

2-       Adopter une ligne de conduite cohérente et claire de la Société Civile en tenant compte de la situation politique et socio-économique actuelle. 

 

La réussite du second Dialogue National malgacho-malgache exige une préparation sérieuse par la CNOSC. Cela nécessite de :

1-         Contacter et persuader les Raiamandreny du FFKM, qui sera la tutelle morale et la balise au cours du second Dialogue malgacho-malgache et un recours en cas de blocage.

2-         Convier des Raiamandreny épris de sagesse et à la crédibilité avérée dont les Tenants du pouvoir traditionnel, à parrainer et à modérer le second Dialogue National.

3-         Créer un « Comité d’experts », composé de juristes et autres techniciens. Ce Comité assistera la CNOSC et l’aidera à préparer au mieux les futures négociations.

4-         Créer un Secrétariat technique auprès de la CNOSC composé de professionnels aguerris dont les compétences sont affirmées.

5-         S’assurer de l’obtention de la neutralité et de l’adhésion des forces armées (armée, gendarmerie, police) vis-à-vis des démarches tant locales (second Dialogue National) qu’internationales.

6-         Veiller à une bonne représentativité et crédibilité des Groupes politiques et civiles invités à participer.

7-         Assurer une bonne préparation technique des travaux en adoptant une méthodologie claire et transparente pour les participants.

8-         Se doter de moyens financiers dont la disponibilité est réelle. Contact sera pris avec les organisations multilatérales, régionales et bilatérales, les OSC étrangères… disposées à soutenir la CNOSC à engager un Dialogue inclusif, consensuel et transparent en tenant compte des recommandations de la SADC.

9-         Instaurer, pour être efficace, une collaboration véritable, sincère et loyale, entre la CNOSC qui organisera le second Dialogue et la médiation internationale désignée et mandatée par la SADC,  reconnue par les NU, l’UA et le GIC-M.

 

Méthodologie :

 

A-      Les participants :

 

Les participants aux Assemblées Générales des OSC sont exclusivement les représentants des entités de la Société Civile qui sont opérationnelles au niveau des ex-Faritany. Les OSC reconnues comme telles sont : les diverses associations 60-133 apolitiques (droits de l’homme, développement, éducation du citoyen, environnementale, journalistes, artistes, genre, jeunesse, culture, sportives, etc.), les ONG, les syndicats des travailleurs, les organisations patronales du secteur privé, les ordres professionnels et les syndicats ou associations professionnel(le)s.

 

Chaque organisation présente sera représentée à l’AG des OSC au maximum par deux participants.

 

B-       L’organisation générale des Assemblées Générales des OSC :

 

Un Comité d’organisation des Assemblées Générales des Organisations de la Société Civile est institué au niveau de chaque chef lieu des ex-Faritany par les organisations locales.

 

Ledit Comité s’organise de manière autonome et ne compte que sur ses atouts et les réalités sur place en mobilisant principalement les ressources locales. Chaque Comité est invité à communiquer la date de l’AG des OSC soit le 8 Juillet 2011 soit le 9 Juillet 2011, le lieu et le programme arrêté en tenant compte du présent TDR pour une large diffusion.

 

L’organisation de chaque AG des OSC et la mobilisation des participants relèvent des organisations locales en tenant compte du présent TDR.

 

Les documents de travail remis aux participants des Assemblées Générales des OSC sont :

§  La Feuille de Route du 09 Mars 2011 en attente des amendements,

§  Les résolutions des Sommets des chefs d’État de la SADC à Livingston - Zambie le 31 Mars 2011, à Windhoek - Namibie le 20 Mai 2011 et à Sandton - Afrique du Sud le 11 et 12 Juin 2011,

§  Les résolutions des Organisations de la Société Civile (OSC) du 21 Mai 2011 à Ankerana,

§  Les résolutions des Forces politiques et civiles du 03 Juin 2011 à Ankerana.

 

La participation des Raiamandreny dont les Tenants du pouvoir traditionnel donnera plus de poids aux Assemblées Générales des OSC. Leur autorité morale sera nécessaire pour débloquer les situations difficiles. Le suivi des accords par les parties prenantes seront plus simple grâce à leurs poids moraux sur la société malgache.

 

C-       Suivi de l’application :

               

La CNOSC assurent la mise en œuvre des résolutions des Assemblées Générales des OSC et conjuguera ses efforts avec la SADC dans le rôle de balise (alerte, interpellation, etc.).

 

Résultats attendus :

 

A-      Assemblée Générales des Organisations de la Société Civile :

 

Les Assemblées Générales des OSC au niveau des 6 anciens chefs lieux de Faritany (Antseranana, Mahajanga, Antananarivo, Toamasina, Fianarantsoa et Toliary) seront l’occasion de :

§  Renforcer les membres de la CNOSC actuelle en élisant un titulaire et un suppléant par ex-Faritany, pour y siéger selon les résolutions de la pré-réunion des OSC le 21 Mai 2011 à Ankerana.

§  Proposer une méthodologie à suivre pour assurer la réconciliation nationale et les conditions d’un environnement apaisé.

§  Proposer une méthodologie de conduite de la sortie de crise politique.

§  Proposer une composition des Groupes politiques qui seront conviés au second Dialogue National malgacho-malgache.

§  Proposer des voies et des moyens de sortie de crise durable et apaisée, pour garantir des élections crédibles et dont les résultats seront acceptés par l’ensemble des forces vives dont particulièrement la classe politique.

 

Conforter les points de convergence pour faciliter le second Dialogue National malgacho-malgache.

 

B-       Adhésion de la population malgache :

 

Forces contraignantes :

1-       Société civile

2-       Forces armées : armée, gendarmerie et police nationale

3-       Communauté internationale

 

Pour ce faire :

1.       Vulgarisation des textes adoptés pour l’appropriation de la population.

2.       Restauration de la cohésion sociale et de la chaîne d’union de la solidarité nationale à travers le processus de réconciliation nationale.

3.       Prise de responsabilités des Organisations de la Société Civile.

 

                                                                                                                                             Antananarivo, le 26 Juin 2011

 

 

 

Pour la Direction Collégiale de la CNOSC :

 

RAKOTOMAVO José

 

RANDRIAMAMPIONONA Lalao                                                       

 

RASOLO André   

 

VELOMPANAHY Aristide

 

ZAFIMAHOVA Serge          

Publié dans COMMUNIQUE

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6