Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE KIOSQUE DU BLOG : Y AURA-T-IL UNE VIE APRES LA CRISE ?

Publié le par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2011/02/famine.jpg

 

REFLEXIONS

Le pouvoir de fait dans sa fuite en avant, accélère le pas au risque de trébucher et de s’affaler par terre. Quant à l’opposition notamment les trois mouvances et leurs sympathisants, elles  affichent un optimisme à toute épreuve en gardant confiance à la communauté internationale et aux résolutions qui seront prises d’ici peu. Et la vie politique du pays se conjugue cahin cahan à ce rythme imposé par les politiciens. La population elle, se bat de toutes leurs forces contre cette étrange somnolence qui les gagne à cause de la famine, de l’extrême fatigue et du désespoir. Y aura-t-il une vie après la crise ?

 

rov@higa

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

SADC, UA, UE, ONU : derrière Marc Ravalomanana ?

http://www.tananews.com/2011/07/sadc-ua-ue-onu-derriere-marc-ravalomanana/

Alors que le CPS de l’Union Africaine s’est dernièrement aligné sur les résolutions prises par les Chefs d’Etats de la SADC à Sandton lesquelles sont indéniablement plus favorables à Marc Ravalomanana, ce dernier … (Suivre le lien)

 

Retour au pays des deux anciens Chefs d’Etat : Ratsiraka à Toamasina, Ravalomanana à Antsirabe

http://www.matv.mg/

Jusqu’à quand les exilés politiques malgaches resteront-ils dans leur pays d’accueil respectifs? En tout cas, la communauté internationale pourrait accélérer leur retour à Madagascar.
Le rapatriement des exilés politiques malgaches, notamment celui de l’Amiral Didier Ratsiraka et  … (Suivre le lien)

 

Signature de la feuille de route : Cela se complique et se précipite

http://www.madagascar-tribune.com/Cela-se-complique-et-se-precipite,16199.html

C’est le désordre dans les esprits. Rentré dans la capitale, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, apparemment en charge lui aussi de la communication de la Présidence de la HAT, inonde les rédactions de communiqués qui devraient théoriquement corriger les « errements » de la presse qui  … (Suivre le lien)

 

Sortie de crise : Feuille de route signée en août

http://www.lexpressmada.com/sortie-de-crise-madagascar/25700-feuille-de-route-signee-en-aout.html

Le gouvernement lâche une nouvelle bombe avec la déclaration de la signature de la feuille de route. Les autres mouvances ne cachent pas leur étonnement.

Nouvelle péripétie autour de la feuille de route. Le régime de transition annonce la signature du document au début du mois d'août, provoquant une nouvelle confusion autour du  … (Suivre le lien)

 

Une transition qui dure

http://www.lalsace.fr/actualite/2011/07/24/une-transition-qui-dure

Comment aider Madagascar — un des pays les plus pauvres du monde, qui ne manque pourtant pas de ressources — à sortir d’une situation dramatique où l’a plongé l’incurie des dirigeants successifs ?

Séparée de l’Afrique par le Canal de Mozambique, la Grande Île vit actuellement sous le régime de « transition ». Réélu en décembre 2006, mais fortement critiqué pour sa manière d’exercer le  … (Suivre le lien)

 

Elections : un logiciel fourni par l’OIF pour des scrutins crédibles

http://www.tananews.com/2011/07/elections-un-logiciel-fourni-par-l%E2%80%99oif-pour-des-scrutins-credibles/

Le Phat Andry Rajoelina a bien obtenu un Visa d’entrée et de séjour aux Etats-Unis, cependant pour des raisons de « convenances personnelles », il a préféré se rendre en France. Tel a été l’affirmation d’ Ambohitsorohitra à travers un communiqué au sujet du voyage du Phat… Tout est de savoir pourquoi avoir demandé un Visa, alors qu’on  … (Suivre le lien)

 

SORTIE DE CRISE : L’OIF soutiendra les élections

http://les-nouvelles.com/spip.php?article2277

La sortie de crise à travers des élections libres, justes et crédibles est un des impératifs recom-mandés par la feuille de route, dans le cadre du rétablissement de l’ordre constitutionnel à Ma-dagascar. L’OIF annonce soutenir le processus de ces élections.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a été parmi les  … (Suivre le lien)

 

Transition : Polémique autour du soutien de l'OIF

http://www.lexpressmada.com/transition-madagascar/25706-polemique-autour-du-soutien-de-l-oif.html

La Francophonie mettra à la disposition des Malgaches un logiciel permettant d'améliorer le traitement des données électorales.

Le régime passe, apparemment, à la vitesse supérieure dans les préparatifs des élections. Annoncé en visite privée avec sa famille en France, le président de la Haute autorité de la transition (HAT), Andry Rajoelina, a  … (Suivre le lien)

 

Congrès de la transition : Malgré le vol, les membres du CT seront payés

http://www.madagascar-tribune.com/Malgre-le-vol-les-membres-du-CT,16201.html

Les salaires des membres du Congrès de la transition (CT) qui devraient se réunir en session extraordinaire à partir d’aujourd’hui ont été volés dans des circonstances bizarres. Les voleurs n’avaient rencontré aucune résistance, parce que le convoyeur de ces fonds n’avait aucune escorte. Quant aux commerçants installés quotidiennement sur  … (Suivre le lien)

 

Hugues Rajaonson: « France, seul pays occidental… »

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=14190&Itemid=55

Remarque faite sur les ondes par Hugues Rajaonson, économiste et coordonnateur national du groupement Crem : « La France est le seul pays occidental resté ici… ». Observation diplomatique parfaitement fondée, car les ambassades des pays authentiquement occidentaux comme les Etats-Unis, l’Allemagne ou la Grande-Gretagne ne  … (Suivre le lien)

 

OPINION

Sanctions internationales à reformater

http://www.madagascar-tribune.com/Sanctions-internationales-a,16198.html

Les sanctions de la communauté internationale contribuent à appauvrir et affamer les couches les plus vulnérables de la population malgache. Voilà en résumé ce qu’a déclaré à l’issue de sa mission à Madagascar le Rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, Olivier de Schutter   … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Marché de devises parallèle à Antsahavola : 5 milliards de francs echangés par jour

http://www.matv.mg/?p=26129

5 milliards de francs, telle est la somme totale des devises échangées quotidiennement sur le marché informel d’Antsahavola, selon un responsable du service de renseignements financiers, SAMIFIN.
En ce temps de crise, le travail et le marché informels ont enregistré un essor considérable. Sur le marché des devises, l’affaire est plus intéressante pour les acheteurs et les clients s’adressent davantage  auprès  … (Suivre le lien)

 

Saisie des stocks de bois de rose : Contestation des opérateurs à Antalaha

http://www.madagascar-tribune.com/Contestation-des-operateurs-a,16200.html

Samedi 23 juillet, la RNM informe dans son journal parlé de 19h, que des opérateurs ont fait une marche de contestation dans la ville d’Antalaha ; il s’agit des opérateurs en bois de rose. Ianonjafy Marcellin, Bemahatana Martin ou encore Laisoa Jean Pierre ont été cités comme étant parmi ceux qui ont conduit cette descente dans la  … (Suivre le lien)

 

Filière sucrière: Madagascar consomme 125 000 tonnes par an

http://www.madatimes.com/index.php?option=com_content&view=article&id=678:filiere-sucriere-madagascar-consomme-125-000-tonnes-par-an&catid=8:affaire&Itemid=4

La Grande Ile est un des premiers consommateurs de sucre au monde. Selon les dernières statistiques publiées par  avec en moyenne 125 000 tonnes par an soit de 8kg/habitant entre la période de 2006 à 2010.  
Dans ce sens, la filière sucre fournit près de 0,6 % du PIB national  … (Suivre le lien)

 

Forum de l’Océan Indien : un parfum de scandale

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14233:forum-de-locean-indien--un-parfum-de-scandale&catid=41:politique&Itemid=55

La langouste est en passe de devenir de mauvaise odeur pour Fort-Dauphin qui est appelé à accueillir la 7ème édition du FEIOI (Forum Economique des Iles de l’Océan Indien) du 17 au 19 octobre 2011. Pas parce que ce produit est supplanté de loin par l’ilménite mais plutôt parce que l’organisation du forum est suspecte. La métaphore s’explique  … (Suivre le lien)

 

Exportation : Les industries textiles menacées

http://www.lexpressmada.com/exportation-madagascar/25688-les-industries-textiles-menacees.html

Les nouvelles mesures douanières entraînent des perturbations au niveau des exportations. Les exportateurs risquent une pénalité en cas de retard.

L'Ambassadeur de France tire la sonnette d'alarme. Jean-Marc Chataigner a, en effet, évoqué dans son discours, lors de la décoration des employés de la Cotona, hier, que les entreprises franches courent un  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Environnement : La nature souffre aussi de la crise

http://www.lexpressmada.com/environnement-madagascar/25674-la-nature-souffre-aussi-de-la-crise.html

La crise politique affecte tous les domaines économiques et sociaux. Les activités sur terrain en matière de protection de l'environnement attendent que la crise prenne fin avant de reprendre entièrement.

Les activités sur terrain dans le domaine de la protection de l'environnement souffrent à  … (Suivre le lien)

 

Décès de Clermont Hajarimananiray : La sécurité présidentielle dément

http://www.matv.mg/?p=26114

Le directeur de la sécurité présidentielle a démenti l’existence d’un tir à la fronde contre le convoi présidentiel. Dans un communiqué daté du 24 Juillet 2011, le Colonel Ravelomihary Julien, directeur de la sécurité présidentielle a indiqué que le cortège présidentiel n’était pas passé aux environs d’Ankasina à cette date du 18 Juillet 2011. En outre,  … (Suivre le lien)

 

Loterie Malagasy : Le jackpot de 1.500.000.000 Ar sera partagé

http://www.matv.mg/?p=26109

En vue de satisfaire davantage les inconditionnels des jeux de hasard, notamment pour le loto 6/42, Reelmada S.A lance le concept « tsy maintsy vaky ny jackpot ».
Ainsi, selon les explications fournies par les responsables de Reelmada, à l’occasion de la  … (Suivre le lien)

 

Publié dans La Presse

Partager cet article
Repost0

COMMUNIQUE: Droit de réponse à M. Emile Ratefinanahary

Publié le par GTT International Geneve

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

Malagasy Mandresy, Madagasikara Afaka

Peuple Malagasy Gagnant. Madagasikara Libre

Winner Malagasy People. Free Madagasikara

http://gtt-international.blogspot.com/2011/07/droit-de-reponse-m-emile-ratefinanahary.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+GttInternational+%28GTT+International%29

 

 

Sans rentrer dans le jeu et la stratégie d’un Emile Ratefinanahary, apprenti leader politique en manque de reconnaissance et de notoriété, nous, GTT INTERNATIONAL GENEVE, nous devons de réagir face aux propos inacceptables et mensongers que l’intéressé a tenus dans le quotidien « L’Express de Madagascar du 21/07/2011 ».

Dans la lutte qu’on a menée contre les putschistes, nous avons toujours été animés par un certain nombre de valeurs qui, pour nous, sont inaliénables et non négociables : la conviction, la fidélité et l’intégrité. Est-ce extrémiste que d’avoir la profonde conviction de placer l’intérêt supérieur de la Patrie au-dessus de tout ? Est-ce extrémiste que d’être fidèle à sa cause et à ses objectifs ? Est-ce, enfin, extrémiste que de faire preuve d’intégrité intellectuelle en refusant toute forme de corruption ?

C’est tout le contraire de M. Ratefinanahary qui a toujours fait preuve d’inconstance, d’opportunisme et pire de trahison. A vouloir chercher le compromis, il s’est versé dans la compromission.

M. Ratefinanahary est à l’image de la plupart des acteurs politiques malagasy qui sont animés par la seule recherche d’intérêts personnels, entraînant le pays dans un état de déliquescence totale dans tous les domaines : social (chômage, insécurité, intimidation…), économico-environnemental (pauvreté croissante : +9% en 2 ans, prix exorbitants, pillage des richesses nationales,…) et politico-diplomatique. Vous, avec vos complices, portez la lourde responsabilité de cette situation.

En outre, vous affirmez que « la plupart des dirigeants du GTT ont rallié le régime (putschiste s’entend) ». Il ne faut pas prendre votre cas personnel et celui de vos « disciples » pour de la généralité. C’est de la pure contre-vérité destinée à semer le doute et à tromper les Malagasy pour les amener à abandonner la lutte et se résigner aux conditions insupportables imposées par la HAT.

Sachez, cher Monsieur, que si le régime putschiste que vous avez rallié n’a pas encore obtenu la reconnaissance internationale, c’est grâce à la mobilisation permanente des patriotes à travers notamment des actions de lobbying et de sensibilisation menées auprès des différentes Institutions Internationales, les décisions récentes du CPS confirmant celles de Sandton en sont la preuve irréfutable.

Par ailleurs, nous tenons aussi à préciser que notre action s’inscrit dans le refus et la condamnation de toute forme de violence quelque soit son auteur. D’ailleurs, la principale vocation du GTT INTERNATIONAL GENEVE est de lutter sans concession contre le pouvoir issu du coup d'Etat dans le cadre d’une démarche de résistance pacifique.

Pour nous, le combat continue jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel et surtout le retour du Président élu Marc RAVALOMANANA qui est maintenant imminent.

GTT INTERNATIONAL – Collectif de la Diaspora 

15, rue des Savoises

Genève – SUISSE

Président : Gilbert Darsot Rasolofoniaina

Vice-Président, Chargé des Relations avec Madagascar : Raharimbahoaka Andriahobijaona

Publié dans COMMUNIQUE

Partager cet article
Repost0

DU NOUVEAU

Publié le par rovahiga

REFLEXIONS

Des questions se posent:  QUELLE FEUILLE DE ROUTE ?

 

rov@higa

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 

  

Cérémonie de signature officielle de la Feuille de route 

  

La cérémonie de signature officielle de la Feuille de route se tiendra en début de la première semaine du mois d’Août 2011.

 

Ainsi, l’Equipe de Médiation Internationale de la SADC sera dans nos murs, la semaine prochaine, pour les préparatifs de cette cérémonie de signature officielle.

 

 

Antananarivo, le 23 Juillet 2011 

  

Le Chargé de la Communication 

à la Présidence de la Haute Autorité de la Transition

 

 

 

La feuille de route pour la sortie de crise malgache à signer début août

http://www.afriquinfos.com/articles/2011/7/23/brevesdafrique-183220.asp

ANTANANARIVO (Xinhua) - La cérémonie de signature officielle de la feuille de route se tiendra en début de la première semaine du mois d'août prochain, selon un communiqué de la présidence de la Haute Autorité de Transition (HAT) malgache, rendu public samedi soir à Antananarivo, capitale malgache.

A cette fin, "une équipe de médiation internationale" de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) sera à Madagascar la semaine prochaine pour les préparatifs de cette cérémonie de signature officielle, précise le communiqué.

La HAT n'a pas précisé le contenu de la feuille de route à signer, alors qu'il...  (Suivre le lien)

Publié dans Dans le courrier

Partager cet article
Repost0

GEOPOLITIQUE : 2011, année du basculement du monde

Publié le par Journal De l'Economie

http://3.bp.blogspot.com/-EMCNievfjwQ/TiHCJ34ItqI/AAAAAAAAAPY/oJfVsUYSjtI/s320/Missiles%2BIran.jpg

http://journaldeleconomie.blogspot.com/

 

 

Souvenons-nous de la thèse du dossier « Collier de perles chinois » selon laquelle la Chine est en train de renforcer ses liens avec les pays bordant l’Océan Indien et surtout ceux qui sont considérés comme faisant partie de « l’axe du mal » avec à leur tête l’Iran. Cet axe vient de se renforcer avec la signature le 16 juillet dernier d’un accord économique entre la Chine et l’Iran d’un montant de 4 milliards de dollar. Cet accord prévoit des échanges et des réalisations de projets d’infrastructure qui touchent les domaines de l’environnement, l’industrie, l’énergie, les mines. Une partie de l’accord d’une valeur de 500 millions de dollar contient la signature de vente par la Chine d’une soixantaine d’incinérateurs à récupérateur d’énergie qui seront répartis dans plusieurs grandes villes d’Iran et sur les bords de la mer Caspienne. Pékin de son coté augmentera l’importation de minerais en provenance de l’Iran. Le vice-président iranien Mohammad Javad Mohammadi-Zadeh a déclaré que la Chine est désormais le premier partenaire économique de l’Iran avec 30 milliards de dollar d’échanges et ce chiffre passera à 40 milliards de dollar pour l’année 2011.

Ces accords sont signés alors que le Moyen Orient vient de vivre une tension extrême avec le lancement par l’Iran de 14 missiles balistiques de courte et moyenne portée, capables d’atteindre sans aucun problème l’Israël, allié historique des Etats-Unis. Cet étalage de force est une sorte de dissuasion pour ces deux derniers de s’en prendre militairement à l’Iran. Les « Gardiens de la révolution » ont affirmé avoir lancé un Ghadr de moyenne portée de 2.000km et 13 autres missiles, Zelzal de 400km, Shahab 1 et 2 de 500km. L’ex-président

Et pour la petite histoire, c’est à Téhéran, capitale de l’Iran, que l’équipe nationale malgache de football, Barea de Madagascar, commence le dimanche 17 juillet prochain sa tournée pour des rencontres amicales avec des « amis » de la région. C’est probablement une manière pour le régime transitoire actuel de réaffirmer ses liens avec des pays considérés par l’Occident, les Etats-Unis en tête, comme des pays qui respectent le moins la démocratie, des pays qui présentent pourtant une croissance économique insolente (autour de 9,5% pour la Chine en 2010) et qui sont devenus des locomotives de l’économie mondiale.

Pakistan, un ancien allié des Etats-Unis, est aussi en train de « brûler ». Le président pakistanais Hamid Karzaï, qui vient d’enterrer son frère, a émis une menace à l’endroit des Etats-Unis sur un projet de retrait des troupes pakistanaise de sa frontière avec l’Afghanistan après l’annonce faite par les Etats-Unis de la suspension de leur aide militaire. Les relations entre les deux pays se sont considérablement dégradées depuis le raid lancé par un commando américain tuant Ben Laden le 2 mai et la violation par le même commando de la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan. Depuis, la spirale de violence ne s’est plus arrêtée, attentats à la bombe et kamikaze comme ceux qui ont tué les 6 soldats français les 13 et 14 juillet derniers. L’ex-président iranien Rafsandjani, qui préside le Conseil de discernement chargé de conseiller le guide suprême, a plaidé pour des négociations avec Washington pour « éviter le pire ».

A coté, les Etats-Unis et l’Europe font pâle figure avec le problème de leurs dettes publiques. La dette publique de la France a dépassé au premier trimestre 2011 les 85% de son PIB, un plafond de sa dette publique jamais atteint auparavant avec un déficit commercial de 70 milliards d’euro. La zone Europe entre dans une période de turbulence que l’euro n’a jamais connu depuis sa création. Les ministres des Finances des pays de la zone n’arrivent pas à trancher sur l’aide à accorder à la Grèce. L’Italie qui est mise à nue avec 25% de la dette de la zone euro est devenue un maillon faible, avec l’Espagne, la Grèce et l’Irlande.

Aux Etats-Unis, le président Obama était obligé d’en venir à émettre un ultimatum 36 heures le 15 juillet 2011 à l’endroit des représentants républicains qui ne veulent pas d’une « niche fiscale » et des démocrates qui ne veulent pas supprimer les aides à la santé. L’Amérique est fatiguée, les signes ne trompent pas. La tourmente a déjà montré son visage lors l’épisode Lehmann Brothers et des « subprimes ». Et l’Amérique commence à racler dans des réserves improbables de pétrole pour l’extraction non conventionnelle : le pétrole de schiste. La Nasa quant à elle vient d’arrêter les vols spatiaux pour des raisons évidentes d’économie. Selon le magazine économique Challenges, le Venezuela possède un stock de 234 ans de réserves, la Russie de 20 ans et la Chine de …10 ans. D’où l’urgence pour cette dernière pour trouver du pétrole pour ses énormes demandes croissantes internes.

La France emboîte le pas aux Etats-Unis en retirant progressivement ses troupes d’Afghanistan. Evidemment, avec les opérations « imprévues » dans le budget comme la Licorne en Cote d’Ivoire et l’opération lancée contre Khadafi actuellement, la Défense française peine à faire financer les « OPEX », les opérations extérieures hors budget et demande ouvertement aux industriels de la Défense de réduire les coûts « qui sombrent dans les raffinements technologiques pas forcément utiles », selon l’Amiral Guillaud, chef d’état major des armées françaises. 13.000 soldats français sont présents dans plusieurs région : en Afghanistan, au Tadjikistan et dans l’Océan Indien(4.000 soldats), en Libye (4.300 soldats). Plus de 3.500 sont postés en Afrique (Cote d’Ivoire, Golfe de Guinée, Afrique Centrale, Somalie contre la piraterie et au Liban). La totalité de cette présence coûte plus d’un million d’euro par jour à la France.

Mais la référence de l’amiral Guillaud est la dernière édition du Shangri-La Dialogue, organisée en juin 2011 par l’Institut International pour les études stratégiques, un forum de la défense de l’Asie-Pacifique. Ce forum souligne qu’en 2010, la Chine y a envoyé le numéro trois de l’armée populaire soulignant les priorités chinoises : l’espace et la marine. Cette année, c’est le ministre de la Défense chinoise lui-même qui a fait le déplacement.

« C’est clair : la Chine n’est plus repliée sur elle-même. Quand une masse de 1,3 milliards d’habitants d’ébroue, il y a forcément des effets de bord », souligne ouvertement l’amiral Guillaud.

Publié dans Dossier

Partager cet article
Repost0

LE KIOSQUE DU BLOG : DES PLUIES D’OBUS ! (23/07/11)

Publié le par rovahiga

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2010/02/deputes.jpg

 

 

REFLEXIONS

Le régime de la HAT et son président en particulier font l’objet d’incessantes pluies d’obus de la part d’une bonne partie de la communauté internationale et notamment des institutions internationales qui n’arrêtent plus de publier des statistiques très défavorables  sur la situation de la grande ile, et ne se gênent plus à montrer du doigt et de condamner les dirigeants de cette transition qui n’en est pas une parce que née d’un coup d’état et non reconnue ni de l’extérieur, ni de l’intérieur.

Les appels se font très pressants pour la normalisation de la situation, et curieusement  c’est de l’extérieur qu’ils prennent leur source. Les malgaches gelés par leur misère s’immobilisent et tombent petit à petit dans le coma de … « l’inconscience ».

 

rov@higa

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Retour précipité !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19104:retour-precipite--&catid=67:en-coulisse

Andry Rajoelina débarquerait au pays dès ce dimanche 24 juillet par vol Air Mad. De source diplomatique sa présence sur le sol français aurait fait l'objet de vives polémiques entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy en marge du sommet de Bruxelles sur le sauvetage financier de la Grèce. La Chancelière allemande lui aurait reproché qu'il était  … (Suivre le lien)

 

Transition : Attaques tous azimuts contre le régime

http://www.lexpressmada.com/transition-madagascar/25657-attaques-tous-azimuts-contre-le-regime.html

Les dirigeants du régime sont rappelés à l'ordre sur leur manière de gérer la crise. Sans être opposants, des responsables politiques ont réagi à leur encontre.

Six groupements politiques sur huit ayant paraphé la feuille de route se sont  … (Suivre le lien)

 

Session parlementaire : L'ordre du jour critiqué

http://lexpressmada.com/session-parlementaire-madagascar/25666-l-ordre-du-jour-critique.html

Le choix du gouvernement de ne proposer « que » le projet de loi sur les territoriales à la session extraordinaire fait l'objet de contestation.

Des voix s'élèvent contre l'ordre du jour de la session extraordinaire du Parlement du 26 juillet au 9 août. Elles ne comprennent pas la cohérence des actions gouvernementales, qui insistent sur  … (Suivre le lien)

 

« Pacte républicain » : mettre en oeuvre la feuille de route

http://www.madagascar-tribune.com/Pacte-republicain-mettre-en-oeuvre,16196.html

Six des huit entités qui ont paraphé la feuille de route ont signé ce vendredi 22 juillet un « pacte républicain ». L’AREMA, les AS, l’Escopol, le HPM, le MDM et l’UAMAD semblent ainsi vouloir mettre l’UDR-C et le TGV face  … (Suivre le lien)

 

Madagascar: Tractations pour une médiation nationale

http://www.afriquejet.com/ocean-indien/madagascar/madagascar:-tractations-pour-une-mediation-nationale-2011072118859.html

Sortie de crise à Madagascar - Redynamiser le processus de sortie de crise en surmontant le sentiment d'attente qui risque de se généraliser. Même en l'absence de décision, la couleur est annoncée pour les participants à l'atelier organisé par Hetsika Vonjy Aina, à Ambohidahy, samedi. Ils ont envisagé de  … (Suivre le lien)

 

Roland Ratsiraka : « Des élections »

http://www.madagascar-tribune.com/Roland-Ratsiraka-Des-elections,16195.html

« Il faut stopper la crise », affirme Roland Ratsiraka ce vendredi 22 juillet à l’hôtel Colbert. Le président du parti MTS dit qu’il faut oser dire les responsabilités des uns et des autres dans la situation de blocage actuel : la médiation n’a pas fonctionné, la communauté internationale n’a cessé de redéfinir l’inclusivité et la consensualité et essaie  … (Suivre le lien)

 

Me Willy Razafinjatovo : Sceptique quant aux crédibilités des élections

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19109:me-willy-razafinjatovo-sceptique-quant-aux-credibilites-des-elections&catid=46:les-autres-titres

Devant l'effervescence des politiciens et de l'Exécutif depuis quelques jours à propos d'élections cette année, probablement les communales et même les législatives, un avocat connu de la Capitale en la personne de Willy Razafinjatovo, dit Olala, a bien voulu livrer son avis sur le sujet. "Dans l'état actuel des choses, je suis  … (Suivre le lien)

 

OPINION

Les coups de griffes du samedi 23 juillet

http://www.madagascar-tribune.com/Les-coups-de-griffes-du-samedi-23,16197.html

L’information la plus bouffonne de la semaine émane de la CENI (qui du coup se tire une balle dans le pied) : il y a une hausse d’environ 20% du nombre d’électeurs. Il y a eu environ 7 millions d’inscrits lors du référendum de novembre 2010, cette semaine, la CENI en a recensé plus de 8 millions. Tout cela en l’espace de  … (Suivre le lien)

 

Fetison Rakoto Andrianirina : La crise malagasy a fait profiter d'autres pays africains des financements pour leur developpement

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19103:fetison-rakoto-andrianirina--la-crise-malagasy-a-fait-profiter-dautres-pays-africains-des-financements-pour-leur-developpement&catid=34:politique&Itemid=60

Courrier de Madagascar : Apparemment, l'appel sur la Paix des Braves que vous avez lancé semble n'avoir rien donné. De nouvelles initiatives foisonnent partout pour la relance du dialogue malgacho-malgache !
- Fetison Rakoto Andrianirina
: "Le dialogue malgacho-malgache est la résultante des … (Suivre le lien)
 

 

ECONOMIE

Entrepreneuriat : Capital zéro pour créer une société

http://lexpressmada.com/entrepreneuriat-madagascar/25663-capital-zero-pour-creer-une-societe.html

Pour la promotion des créations de nouvelles entreprises, le gouvernement supprime le capital minimum.

Afin de remotiver les créations d'entreprises, et surtout d'encourager les entrepreneurs à intégrer le formel, le gouvernement a supprimé dans un décret l'exigence d'un capital minimum de 2 000 000 d’ariary pour  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Madagascar: Le sous-emploi reste un problème prépondérant.

http://www.africabusinessmarket.com/actualite/article-545-25-341.html

 Le chiffre présenté par l'Institut national de la statistique malgache (Instat) au Plan Anosy, hier, a montré qu'à Madagascar, « les tensions sur le marché de travail ne se manifestent pas par le chômage ouvert (évalué à 3,8 % de la population active) mais par un sous-emploi massif du facteur de travail »  … (Suivre le lien)

 

INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Un Malgache sur deux meurt de faim

http://les-nouvelles.com/spip.php?article2249

Les impacts de la crise sur la sécurité alimentaire semblent préoccupants à Madagascar. Une personne sur deux est en situation d’insécurité alimentaire dont 68% dans le Sud. 35% de la population rurale a faim et près de 50% est vulnérable à l’insécurité alimentaire  … (Suivre le lien)

 

Insécurité : Série de cambriolages à Vontovorona

http://lexpressmada.com/insecurite-madagascar/25650-serie-de-cambriolages-a-vontovorona.html

Les habitants de Vontovorona sont sur le qui-vive. Une soixantaine de cambriolages a eu lieu en un mois dans la localité.

Une série noire fait grand bruit à Votonvorona. En l'espace d'un mois et demi, une soixantaine de cambriolages ont été signalés. La bande qui fait parler d'elle dans cette zone laisse son  … (Suivre le lien)

 

Prise d’otage : Une jeune fille séquestrée par la bande à Racom

http://les-nouvelles.com/spip.php?article2262

Malgré la disparition de Racom, un bandit notoire récemment abattu par la FIP Toamasina, ses sbires continuent de semer la terreur dans la capitale du Betsimisaraka. Pas plus tard qu’avant-hier, ils se sont manifestés en revendiquant la séquestration d’une jeune fille  … (Suivre le lien)

 

ICI ET LA

Patrick Nicaud : A l'extérieur depuis deux semaines

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19105:patrick-nicaud-a-lexterieur-de-puis-deux-semaines&catid=34:politique&Itemid=60

Patrick Nicaud, l'ex-tamatavien soupçonné de pédophilie n'est plus dans le pays depuis deux semaines. Ne se sentant guère en sécurité en raison de montages invraisemblables organisés à son insu, semble-t-il, il a été contraint de quitter le pays où il comptait beaucoup investir notamment dans les infrastructures hôtelières.
Il est aujourd'hui à la recherche d'une terre où il peut vivre et investir.  (FIN)

Publié dans La Presse

Partager cet article
Repost0

Madagascar au bord du gouffre ... (Communiqué)

Publié le par GTT International

http://3.bp.blogspot.com/_n_2MMK4gZKw/TMGWIKOzjgI/AAAAAAAAAHw/k8v44K_edRw/S229/Logo_(Baner)_GTTgeDEFINITIF.png

 

Madagascar au bord du gouffre: crimes et corruption. pour l' opinion publique US il faut enlever Rajoelina et son gouvernement!

http://gtt-international.blogspot.com/2011/07/madagascar-au-bord-du-gouffre-crimes-et.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+GttInternational+%28GTT+International%29

 

 

Endangered Destinations 2011: Madagascar

 

Peter Moore

Madagascar
The world’s Garden of Eden is heading for an epic fall


Endangered Destinations 2011: Madagascar is the only country on Wanderlust’s 2011 list of Endangered Destinations. An approaching “environmental ‘perfect storm’” of civil unrest, corruption, and overexploitation of natural resources is set to have “catastrophic consequences”. “The world’s Garden of Eden is heading for an epic fall.” “Attempts to halt illegal rosewood logging have been undermined by government ministers providing export permits for illegally logged timber.” The solution, according to Hilary Bradt, is to “change the government” – meaning to find an alternative to Andry Rajoelina, the leader of the 2009 coup against “pro-environment” and democratically elected president
Ravalomanana

What’s the problem?
Madagascar is the world’s number one biodiversity hotspot. It’s home to 5% of the world’s plant and animal species, over 90% of which are found nowhere else on earth.

But an environmental ‘perfect storm’ is approaching, with civil unrest, corruption and overexploitation of resources set to have catastrophic consequences.

The United Nations Environment Programme (UNEP) has declared the Malagasy ecosystem one of the most threatened in the world.

Political unrest has severely damaged tourism leaving 65% of the population living on less than $1 a day. Lemurs are being hunted as bushmeat, bringing them to the brink of extinction. Attempts to halt illegal rosewood logging have been undermined by government ministers providing export permits for illegally logged timber.

The toppling of the pro-environment President Ravalomanana in a coup in 2009 has also caused problems.

“The new ‘president’, Andry Rajoelina, is not recognised by the international community,” says Hilary Bradt MBE, founder of Bradt Guides and Madagascar expert. “Some well-established aid and conservation bodies have pulled out. Corruption is on the increase, as is crime.”

What’s the solution?
“Change the government!” says Hilary. “But that’s not going to happen. Negotiations have been in stalemate for some time.”

Meanwhile, initiatives on a local level are having some success.

“There are still some dedicated and effective NGOs working there,” says Hilary. “Britain’s Blue Ventures and the Durrell Wildlife Conservation Trust have been working successfully to involve local people in conservation, pressing home the message that a live lemur in a tree is more valuable than a dead one in a cooking pot.”

Tourism plays a large part, bringing jobs and park fees, which help neighbouring communities.

Publié dans COMMUNIQUE

Partager cet article
Repost0

UN Human Rights: La population malgache a faim...

Publié le par UN Human Rights

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS4DZArzfFKPbYWJS09mnlhrzktHF-u_0KZnoasORO8QE3trcV7aA

 

 

« La population malgache a faim car elle est prise en otage », dénonce le Rapporteur spécial de l’ONU 

                                

NEW YORK, 22 juillet 2011/African Press Organization (APO)/ — Le Rapporteur spécial de l’ONU : « A Madagascar, un habitant sur deux est en situation d’insécurité alimentaire. Cette proportion s’élève à 68% dans le sud du pays. Les sanctions internationales que subit l’île et l’immobilisme gouvernemental ont clairement aggravé la donne. Tous les indicateurs sur la sécurité alimentaire sont au rouge » a déclaré ce matin Olivier De Schutter, Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, lors d’une conférence de presse clôturant sa mission officielle à Madagascar débutée le 18 juillet.

 

« Résultat, » conclut l’expert auprès des Nations Unies, « Madagascar est aujourd’hui l’un des pays où la malnutrition infantile est la plus élevée au monde – avec des niveaux comparables à l’Afghanistan ou au Yémen. »

 

Suite au coup d’Etat ayant conduit à la formation de la Haute Autorité de la Transition le 17 mars 2009 et à l’échec des médiations menées depuis lors, Madagascar fait l’objet de sanctions économiques. « Les Etats-Unis ont suspendu Madagascar de la liste des pays bénéficiaires de l’AfricanGrowth and OpportunityAct. Cela a coûté au moins 50.000 emplois directs dans le secteur textile qui représentait la moitié des exportations malgaches. Quant à l’Union européenne, elle a gelé des programmes prêts à être signés avant la crise, suspendant toute aide au développement passant par le gouvernement. Le manque à gagner total est estimé à près de 600 millions d’euros. »

 

Bien que l’aide humanitaire des donateurs, distribuée par le canal des ONG, ait été significativement augmentée, la nature de cette aide ne permet pas de faire reculer la pauvreté durablement, estime Olivier De Schutter, qui rappelle au passage que « contourner l’Etat, c’est liquider sa capacité institutionnelle à terme, et hypothéquer les chances de développement à moyen terme. Nous sommes en train de recruter Madagascar dans la liste des Etats fragiles. »

 

« Il est grand temps de réexaminer le régime des sanctions », affirme-t-il. « Quant à la Haute Autorité de Transition, elle ne doit plus tirer prétexte de ces sanctions pour ne pas prendre des mesures de nature à éviter une catastrophe humanitaire à sa population. »

 

Selon le Rapporteur de l’ONU, ce double blocage politique a malheureusement porté atteinte à deux dynamiques prometteuses nées avant la crise : le développement d’une agriculture écologique hautement performante et la réforme foncière, visant à sécuriser l’accès à la terre pour la population.

 

« Madagascar dispose d’un potentiel unique en matière d’agriculture écologique », a-t-il expliqué. « On sait que le système de riziculture intensif, une découverte purement malgache, permet de doubler, tripler voire quadrupler les rendements. Une stratégie nationale d’appui à ce type de production écologique pourrait rendre la Grande Île autosuffisante en riz en 3 ans, alors qu’elle importe chaque année 100 à 150.000 tonnes de riz. Mais il faut pour cela que les autorités se décident à agir. »

 

« De même, le processus de sécurisation foncière semble lui aussi au point mort », a poursuivi le Rapporteur de l’ONU. Rappelant la tentative de Daewoo Logistics de prendre possession d’1,3 million d’hectares en 2008, le Rapporteur spécial note « Avant la crise politique, une course de vitesse était engagée entre la sécurisation des parcelles des ménages ruraux et la volonté des investisseurs d’accaparer les meilleures terres de l’Île. A présent les investisseurs se font rares, échaudés par la contestation sociale, et le processus de certification foncière piétine : entamée en 2006, elle ne touche encore que 416 communes sur 1550 au total, faute de ressources suffisantes. La course de vitesse est devenue une parade de lenteur.»

 

Clôturant son intervention, Olivier De Schutter a exprimé des doutes sur l’équité des accords de pêche en cours : « Les accords de pêche que Madagascar a signés avec l’UE ou avec des sociétés asiatiques font songer aux traités inégaux que les empires coloniaux signaient avec leurs colonies au 19ième siècle », a déclaré l’expert de l’ONU.

 

« Légalement ou non, les mers sont pillées alors que la pêche pourrait être un moteur de développement pour l’Ile. Le fait que des flottes industrielles viennent pêcher sans quotas, dans un contexte de raréfaction des ressources marines, est inadmissible au 21ème siècle », a ajouté l’expert. « J’appelle les bailleurs de fonds et les organisations internationales à aider au plus vite Madagascar à renforcer ses capacités de surveillance de ses côtes ainsi que ses capacités de négociation, afin de développer une exploitation durable des mers, au bénéfice de ses habitants. On ne peut décemment pas surveiller 1 million de kilomètres carrés avec une demi-douzaine de bateaux.»

 

SOURCE  

United Nations – Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR)

Posted in Madagascar, UNITED NATIONS - ONU

 

Publié dans Dossier

Partager cet article
Repost0

LE KIOSQUE DU BLOG : CHICHE CHISSANO REVIENT ! (22/07/11)

Publié le par rovahiga

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_medium/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/mada-place432.jpg

 

 

REFLEXIONS

Voila un vrai guerrier qui n’a pas froid aux yeux et qui continue sa mission comme si de rien n’était. Que nous réserve-t-il cette fois-ci ? Une nouvelle feuille de route ou la dernière amendée qu’il va soumettre à d’autres amendements ? Il aura fort à faire en tout cas avec les embuscades qui se mettent en place. Mais rien de grave en ce qui le concerne particulièrement, c’est juste des  mauvais moments à passer. Ce sont les idées qui s’affrontent mais pas les hommes. Il vient d’ailleurs pour le bien du peuple malagasy, mais lequel ?

 

rov@higa

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Jean Gilbert Trovens : arrêté à Antsiranana avec une masse d’artillerie

http://www.tananews.com/2011/07/jean-gilbert-trovens-arrete-a-antsiranana-avec-une-masse-d%E2%80%99artillerie/

Ayant reçu des informations sur l’arrivée d’un ressortissant français suspect à Antsiranana, l’équipe du DST avec à sa tête le commissaire Charlie Nakany a fait le déplacement. Un coup de filet monumental, Jean Gilbert Trovens, agent de police français à la retraite et ancien membre des CRS (Compagnies Républicaines de Sécurité) a  … (Suivre le lien)

 

Madagascar: Tractations pour une médiation nationale

http://www.afriquejet.com/ocean-indien/madagascar/madagascar:-tractations-pour-une-mediation-nationale-2011072118859.html

Sortie de crise à Madagascar - Redynamiser le processus de sortie de crise en surmontant le sentiment d'attente qui risque de se généraliser. Même en l'absence de décision, la couleur est annoncée pour les participants à l'atelier organisé par Hetsika Vonjy Aina, à Ambohidahy, samedi. Ils ont envisagé de multiplier les  … (Suivre le lien)

 

Précision : Mise au point de Raymond Ranjeva

http://lexpressmada.com/precision-madagascar/25628-mise-au-point-de-raymond-ranjeva.html

Suite à la publication de propos que m'attribue L'Express du 18 juillet 2011 en page 5, j'ai l'honneur de vous demander, dans la nécessité d'une mise au point, de faire paraître le présent texte :

1- Selon la règle adoptée et imposée par les initiateurs de cet atelier de travail, les  … (Suivre le lien)

 

Ankasina : Des violences policières dénoncées

http://lexpressmada.com/ankasina-madagascar/25630-des-violences-policieres-denoncees.html

Arrêté par des policiers, un chauffeur de taxi est décédé le lendemain. Des blessures ont été relevées sur sa dépouille.

L'ambiance était tendue à l'hôpital d'Ampefiloha, hier après-midi. Les proches de Zénon Hajaharimanana ont réclamé justice. Ce chef de famille de 33 ans a trouvé une mort atroce dans la nuit de lundi à  … (Suivre le lien)

 

Jet de pierre contre le cortège du Phat : le défunt a laissé deux orphelins

http://www.tananews.com/2011/07/jet-de-pierre-contre-le-cortege-du-phat-le-defunt-a-laisse-deux-orphelins/

Dans le cadre de l’affaire de jet de pierre contre le cortège d’Andry Rajoelina allant jusqu’à causer la mort du présumé coupable, les forces de l’ordre n’ont daigné prévenir la famille de celui-ci que le Mercredi 21 juillet dernier. Rappelons que Clermont Hajarimananirainy, 33 ans a été arrêté par les forces de l’ordre le Lundi 18 juillet, accusé  … (Suivre le lien)

 

Ankasina : Suspicion autour d’un décès

http://www.madagascar-tribune.com/Suspicion-autour-d-un-deces,16190.html

La famille de Hajaharimanana Zénon accuse les forces de l’ordre. Ce chauffeur de taxi âgé de 33 ans est décédé dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 juillet. Selon la famille qui a récupéré ce jeudi le corps à la morgue de l’hopital Joseph Ravoahangy Andrianavalona d’Ampefiloha, ce décès serait dû à des brutalités policières, alors que  … (Suivre le lien)

 

Préparatifs des listes électorales : Des problèmes et des problèmes

http://www.madagascar-tribune.com/Des-problemes-et-des-problemes,16188.html

Le président de la Commission électorale régionale (CER) du Boeny, Tody Benoît, a fait part de ses préoccupations devant les ministres de l’Enseignement supérieur, de l’Elevage et de la Communication ce jeudi 21 juillet à Mahajanga.

« Premièrement », a-t-il dit, « nous entendons toujours à la télé que la CENI nationale prend toujours en référence la liste électorale du 17 Novembre dernier. Alors que des arrêtages ont été effectués avant  … (Suivre le lien)

 

35e anniversaire : L'Arema à l'heure du rassemblement

http://lexpressmada.com/35e-anniversaire-madagascar/25608-l-arema-a-l-heure-du-rassemblement.html

Du « Nofon-kena mitam-pihavanana » pour renforcer la solidarité autour d'un repas convivial. La structure locale de l'Avant-garde pour la rénovation de Madagascar (Arema) d'Antananarivo-Atsimondrano est parmi les premières à donner suite à l'instruction de l'amiral Didier Ratsiraka, en vue de la célébration du 35e anniversaire du  … (Suivre le lien)

 

Parti "Mamafisoa" : Congrès national aujourd'hui

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19058:parti-qmamafisoaq--congres-national-aujourdhui&catid=43:a-la-une

MAMAFISOA ou "MAndroso ao anatin'ny FIhavanana sy ny SOAtoavina", traduit librement se développer dans le respect du  fihavanana et des valeurs malgaches, le parti fondé par l'ancien bras droit de Marc Ravalomanana, Rajemison Rakotomaharo, tient aujourd'hui un congrès national, au Carlton Anosy. Après la création de  … (Suivre le lien)

 

Fetison Andrianirina : les malgaches sont désorientés

http://www.tananews.com/2011/07/fetison-andrianirina-les-malgaches-sont-desorientes/

Fetison Rakoto Andrianirina, déplore les manœuvres du régime de Transition, qui sème la confusion auprès de l’opinion publique. Se voulant de remettre les pendules à l’heure, ce membre de la mouvance Ravalomanana a précisé que l’enjeu politique se situe toujours dans l’axe des résolutions de Sandton lesquelles ont  … (Suivre le lien)

 

OPINION

Délit d’opinion ?

http://www.madagascar-tribune.com/Delit-d-opinion,16192.html

Les replatrâges se suivent et s’amplifient dans les finances publiques de tous pays. La zone euro a annoncé hier soir un deuxième plan d’un montant total de 158 milliards d’euros pour éviter la faillite de la Grèce.

109 milliards d’euros de prêts viendront de l’Europe et du Fonds monétaire international. Les choses paraissent plus inhabituelles si l’on considère les 49,6 milliards d’euros qui proviendront d’une  … (Suivre le lien)

 

Etonnant !

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19073:etonnant-&catid=42:editorial

La résolution de la crise tourne en rond. On ne veut pas et on ne peut pas faire fi de la communauté internationale mais on fait comme si cette dernière était soumise à nos quatre volontés. On a quelque peu réussi à prendre au piège Leonardo Simao en manoeuvrant dans l'eau que l'on a rendu trouble et en  … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Madagascar : la filière artisanat menacée par la rareté du raphia

http://www.afriquinfos.com/articles/2011/7/22/brevesdafrique-183109.asp

Du fait du changement climatique, des cataclysmes naturels dont le cyclone ainsi que la déforestation effectuée par la population du nord du pays où le raphia est en abondance, cette matière première se fait très rare sur le marché.

Pourtant, afin de survivre et d' avoir plus de terrains à cultiver, la population locale qui  … (Suivre le lien)

 

Transport maritime : Baisse importante du nombre de marins

http://lexpressmada.com/transport-maritime-madagascar/25605-baisse-importante-du-nombre-de-marins.html

Une chute importante. Le nombre de marins à Madagascar est passé de 13 000 en 2004 à 4009 en 2010-2011. Selon les explications fournies par l'Agence portuaire maritime et fluviale, « cette baisse est liée aux départs à la retraite mais nous avons également découvert plusieurs marins qui utilisent des faux papiers ». Parmi ceux qui sont  … (Suivre le lien)

 

Trafic de bois de rose : Une mission d'expertise internationale, sous peu

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19056:trafic-de-bois-de-rose--une-mission-dexpertise-internationale-sous-peu&catid=43:a-la-une

L'UNESCO, la Norvège, la Bulgarie ont manifesté leur volonté de soutenir les efforts du Gouvernement malgache aussi bien au niveau régional qu'au niveau national quant à la réduction du trafic illicite de bois de rose. Une mission d'expertise internationale arrivera au début de ce mois d'Août 2011 pour finaliser le  … (Suivre le lien)

 

Développement rural : Engouement pour l'huile de Ravintsara

http://lexpressmada.com/developpement-rural-madagascar/25622-engouement-pour-l-huile-de-ravintsara.html

La demande en huile de Ravintsara augmente actuellement en Europe. « Considérée comme une plante à fin thérapeutique contre la grippe, notamment la grippe A, l'huile de ravintsara se vend aujourd'hui à 1 000 euros ou 2 794 000 ariary le litre en France », annonce Ton Sebastien, chercheur mandaté par l'association Odadi pour  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Les Malgaches face à une insécurité grandissante

http://www.rfi.fr/afrique/20110720-malgaches-face-une-insecurite-grandissante?ns_campaign=nl_AFRIQUE210711&ns_mchannel=newsletter&ns_source=emailvision&ns_linkname=lire-3&ns_fee=0

A Madagascar, les petits larcins sont quotidiens, les attaques de villas fréquentes, mais ce mercredi 20 juillet 2011, l’île a franchi un nouveau cap, puisqu’une voiture a été braquée en plein centre d’Antananarivo. Et ce n’est pas n’importe quel véhicule qui a été attaqué. Il s’agissait de celui transportant les salaires des  … (Suivre le lien)

 

" Espace de Solidarité pour le Développement " : Cours gratuits au baccalauréat

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19069:q-espace-de-solidarite-pour-le-developpement-q--cours-gratuits-au-baccalaureat&catid=36:societe&Itemid=62

Les candidats au baccalauréat toutes séries confondues pourront disposer des aides de l'association ESD ( Espace de Solidarité pour le Développement,) cette année.
Le président national de l'association, Razafimanazato Julien a annoncé lors des  … (Suivre le lien)

 

Publié dans La Presse

Partager cet article
Repost0

Madagascar Résistance : Résister, résister encore, résister toujours

Publié le par Les inconditionnels de Madagascar

http://static.blog4ever.com/2010/02/390826/artimage_390826_2586326_201003192206499.jpg

 

http://www.zinfos974.com/Madagascar-Resistance-Resister-resister-encore-resister-toujours_a30638.html

Comme tout ce qui relève de l’esprit et du sentiment, notre capacité de résister à une épreuve, ou de nous opposer à une situation, est mise durement à l’épreuve par le temps.

Lorsque les perspectives sont claires, lorsque les possibilités d’une victoire (fin de l’épreuve, changement de la situation dont on ne veut pas) sont fortes, il est plus facile de faire de la résistance. A contrario, lorsque les perspectives sont mouvantes et la victoire plus dure à obtenir, persévérer dans la résistance est plus difficile.

La crise politique malgache qui aurait dû s’achever en août 2009 avec la signature des accords de Maputo perdure jusqu’à aujourd’hui. Cette crise politique s’est transformée, au fil du temps, en crise sociétale divisant jusqu’à la cellule familiale, en crise économique, en crise sociale qui deviendra bientôt, si ce n’est pas déjà le cas, une crise humanitaire.

Tout semble alors se liguer pour nous pousser à lacher prise et nous faire renoncer :

Les risques personnels ou étendus aux proches ; les trahisons, même si on les sait inévitables en politique, et plus encore avec la classe politique qui sévit à Madagascar comme dans toutes les anciennes colonies françaises ; la conscience de la souffrance quotidienne de la population, frappée par des sanctions internationales, alors que les responsables de cette situation se protègent par d’épais matelas d’argent mal acquis et rapidement amassé ; la conscience de l’énormité du futur travail de reconstruction, alors que le précédent créé par ce premier coup d’Etat hypothèque la stabilité politique dans le futur ; et surtout, la conscience d’avoir à mener un combat inégal, toujours à recommencer, face à des forces extérieures qui persistent à vouloir réduire les anciennes colonies à l’état de protectorats.

Tout résistant, quel qu’ait pu être son combat, connaît ces moments de fatigue et d’interrogation. Il doit alors renforcer sa combativité en recourrant à deux moyens : nourrir son indignation car une dose d’indignation est indispensable à l’engagement et à l’action, et penser aux combattants qui l’ont précédé dans l’histoire car c’est un honneur de suivre leurs pas.

Pour nourrir votre indignation nous vous suggerons de voir "Françafrique", l’excellent documentaire réalisé par Patrick Benquet en 2010 et produit par la Cie des Phares et des Balises. Ce film montre avec une précision remarquable la naissance du réseau Françafrique, son développement, la perversion de la classe politique française qui en résulte par le biais de l’argent du pétrole africain, la protection par la France, y compris par les armes, des dictateurs françafricains, l’élimination de ceux qui manquent de docilité. Toute l’histoire des relations postcoloniales (si l’on peut dire) entre la France et ses anciennes colonies d’Afrique est là, depuis Charles de Gaulle et Foccart jusqu’à Sarkozy et Bourgi, en passant par Mitterrand, son fils Christophe et Guy Penne, la version socialiste de Foccart. Oui, on réalise pleinement, après avoir vu ce film, tout le chemin qui restera à parcourir par les Africains avant qu’il ne leur soit donné de pouvoir décider de leur avenir. Mais curieusement, loin de décourager, ce film agit comme un remontant : il efface toute fatigue. Véritable potion magique à consommer sans modération et à partager de même avec les résistants au pays, qui ont peu accès à de tels documentaires.

Toujours dans le registre de la nécessaire indignation, nous vous recommandons également les films suivants : celui montrant le complot contre Patrice Lumumba et son assassinat, rediffusé récemment sur une chaîne française, et où l’on voit notamment certains acteurs belges et américains en parler aujourd’hui avec détachement, voire avec amusement, sans l’ombre d’un regret ; ou bien celui intitulé « Le sang du Nigéria », montrant comment ce pays est "saigné" de son pétrole, sans bénéfice pour sa population et dans l’irrespect le plus total de son environnement ; ou bien encore "A qui profite le cuivre", réalisé en 2011 par Alice Odiot et Audrey Gallet (productions Yam2) qui, comme son titre l’annonce, montre le véritable hold-up perpétré par une grosse entreprise multinationale sur le cuivre zambien. En Zambie, à Mufulira, se trouve en effet la plus grande fonderie d'Afrique. L'exploitation du cuivre, les rejets de dioxyde de soufre et d'acide sulfurique entraînent une importante pollution qui cause des problèmes pulmonaires, de peau et des cancers aux habitants de la région, alors que la société de négoce de matières premières Glencore a bénéficié d'un prêt environnemental de 48 millions d'euros de la part de la Banque européenne d'investissement en 2005. Avec l'aide d'une ONG française, Les Amis de la Terre, Anne Sophie Simpere et l'économiste zambien Savior Mwambwa voudrait faire condamner Glencore. En avril dernier, un procès a été intenté par cinq ONG contre la multinationale pour violation des principes de l'OCDE.

Et pour réveiller notre combativité, Il est bon aussi de réécouter et de faire réécouter les discours d’Andry Rajoelina à Ambohijatovo en 2008 : indignation garantie tant ils sont aux antipodes de ces actes.

Mais comme nous le disions plus haut, l’indignation est utile pour s’engager et agir.

Et là, il est bon de disposer de référence positives dont nous pouvons nous inspirer

Nous pouvons vous suggérer, par exemple, de lire ou de relire la biographie de Rainiandriamampandry.
Grand commis de l’Etat et fin stratège militaire, il fut Gouverneur de Toamasina qu’il défendit avec succès contre un débarquement lors de la dernière guerre franco-malgache. Après la défaite de l’armée malgache sur le front de l’ouest, il fut ministre de l’intérieur du dernier gouvernement royal (1895-1896) avant d’être fusillé en compagnie du prince Ratsimamanga, sur ordre de Galliéni devant le palais d’Ambohitsorohitra, après un simulacre de procès. L’intelligence de Rainiandriamampandry et ses qualités humaines forcèrent l’admiration des étrangers, y compris ceux qui avaient pour mission de l’éliminer. Il est inhumé à Ankadifotsy, non loin de la clinique des Sœurs qui fut d’ailleurs la clinique du Docteur Rajaonah, fils de Rainiandriamampandry, et dont la vie peut également être source d’inspiration patriotique.

Il peut être utile également de méditer sur les parcours opposés de deux hommes, Francisque Ravony et Jacques Sylla, qui présentaient pourtant bien des points communs au départ : tous les deux fils de hauts dignitaires de la première république malgache, tous les deux avocats, tous les deux entrés en politique lors de la crise de 1991/1992, tous les deux chefs de gouvernement sous la troisième république.

Après avoir été vice-premier ministre pendant la transition instaurée par la convention du panorama en octobre 1991, Francisque Ravony fut le seul premier ministre malgache élu par l’Assemblée Nationale, et doté de pouvoirs importants par la Constitution du début de la troisième république. Il fit face avec intelligence et courage à une situation économique et financière très difficile, ainsi qu’aux exigences des bailleurs de fonds qui lui imposèrent un ajustement structurel aux lourds impacts sociaux. Il refusa ainsi d’avoir recours à des financements parallèles aux origines douteuses, malgré des pressions dans ce sens. Il réussit à demeurer populaire malgré les mesures d’austérité qu’il dut prendre. Mais son goût du pouvoir demeura toujours modéré. Sans doute parce qu’il avait toujours gardé un sens élevé de la loi et de l’Etat. Ainsi, en juillet 1995, il préféra perdre une partie de ses alliés politiques (et toute chance de demeurer à son poste) plutôt que d’écouter leur mauvais conseil d’en appeler à l’armée pour régler le contentieux qui l’opposait au président de la République. En 1996, pressentant un face à face Zafy-Ratsiraka au deuxième tour des présidentielles, il apporta son soutien dès le premier tour à Zafy (le président qui, pourtant, était allé jusqu’à modifier la constitution de la troisième république en 1995 pour le forcer à partir), parce qu’il était persuadé que c’était le meilleur choix pour le pays. Il paya ce courage politique de la perte de son parti, le CSDDM, dont il dut démissionner, et de la colère de ses partisans, notamment dans le sud-est de Madagascar. Démocrate convaincu, il laissa les médias s’exprimer et veilla à ce que les journalistes d’opposition soient toujours invités aux conférences de presse qu’il tint régulièrement.

Au plan personnel, ce Malgache au physique de vazaha incarne la richesse que peut apporter à un pays le métissage réussi : sa vision politique était nourrie à la fois par une vaste culture occidentale, une passion pour l’histoire de Madagascar et son désir d’implanter fermement à Madagascar une nouvelle pratique politique fondée sur le respect des lois et des libertés.
Son décès à l’âge de soixante ans mit fin prématurément à une carrière politique entrecoupée de retraites volontaires, mais qu’il semblait vouloir relancer après la crise de 2002.

Après avoir été ministre des Affaires étrangères pendant la présidence de Zafy Albert, Jacques Sylla devint premier ministre de Marc Ravalomanana en 2002, dans le cadre d’une constitution amendée ayant rétabli un régime présidentiel et laissant peu de pouvoirs au chef de gouvernement désigné par le président de la république. Comme pour d’autres premiers ministres avant lui, un tel régime présidentiel lui laissait peu d’initiative. La forte personnalité de Marc Ravalomanana et la propension de ce dernier à l’action immédiate, sans s’embarrasser de savoir si cela relevait de sa responsabilité, réduisirent encore le champ d’action du premier ministre.

Jacques Sylla fit preuve d’une souplesse remarquable, ce qui lui permit, avec l’appui du clergé catholique, d’avoir une longévité assez remarquable à ce poste qu’il dut toutefois quitter en 2007.

La présidence de l’Assemblée nationale qui lui fut octroyée en échange ne fut pas suffisante pour maintenir sa loyauté envers le président Ravalomanana. Cependant, la rancœur née du changement de fonction n’explique pas à elle seule la direction que Jacques Sylla allait ensuite donner à son parcours politique. Ceux qui l’avait côtoyé d’assez près n’ignoraient pas qu’il caressait depuis longtemps des ambitions présidentielles, et qu’il attendait son heure. Il créa toutefois la surprise (du moins pour le public tenu dans l’ignorance de ses réunions discrètes avec le haut clergé catholique devenu un adversaire acharné de Marc Ravalomanana) en se rendant sur la Place du 13 mai pour prêter allégeance à Andry Rajoelina, alors même qu’il dirigeait la délégation de Marc Ravalomanana aux premières négociations qui s’étaient tenues en février et mars 2009 sous la médiation du Conseil Œcuménique des Eglises Chrétiennes.

Auparavant, il n’avait pas pris la peine de démissionner de sa fonction de président de l’Assemblée nationale, obtenue sous l’étiquette du parti présidentiel.

Il n’avait pas non plus pris la peine d’informer Marc Ravalomanana de sa décision de rejoindre le camp de l’opposition.
Ces premiers manquements à la déontologie et à l’honneur l’entraînèrent, comme cela est souvent le cas, à en commettre d’autres. Ainsi, cet avocat, ancien membre du Comité national d’observation des élections (CNOE), député de Sainte-marie, ne condamna pas la suspension de l’Assemblée nationale et du Sénat. Pire, il s’efforça d’encourager d’autres défections afin de rassembler autour de lui un nombre suffisant de députés renégats en vue de se prévaloir d’un poids politique auprès des putschistes, dont certains lui restaient hostiles.

La manœuvre échoua. La tentative de s’insérer dans la direction du régime issu du coup d’Etat fut un échec, alors qu’elle avait été payée du prix élevé de la trahison et du déshonneur.

Sa veuve, actuelle ministre des Affaires étrangères du régime de fait, veut sans doute tenter de récupérer une partie de la mise. Ne jouit-elle pas de la protection appuyée de l’ambassadeur de France à Madagascar qui a par ailleurs récemment rendu hommage à Jacques Sylla, celui qui, selon ses dires lui a appris à connaître Madagascar ? Il n’est d’ailleurs pas certain qu’un hommage de ce genre serve la mémoire de Jacques Sylla et fasse de lui une figure d’inspiration pour les patriotes.

Que vous suggerer d'autre, pour entretenir la flamme de la résistance ?

Pêle-même, nous vous proposons de lire ou de relire : les poèmes de Rado, les kabary d’Andrianampoinimerina (qui sont d’une modernité et d’une actualité étonnantes), la biographie du Professeur Rakoto Ratsimamanga (qui fut cet enfant aux pieds nus avec ses yeux dans les étoiles), et pourquoi pas, les différents numéros de "Madagascar Résistance" sur notre blog ?

Et n’oublions pas : nous avons un devoir de partage avec les résistants dans la Grande Ile où les ordinateurs et l’internet ne sont pas à la portée du plus grand nombre.

Aussi, faisons circuler sans modération ces films et ces textes, ou bien toutes les informations permettant d’y avoir accès.

Et résistons, encore et toujours !

Les Inconditionnels de Madagascar,
À l’Ile de la Réunion

Publié dans Dans le courrier

Partager cet article
Repost0

LE KIOSQUE DU BLOG : RICHESSES ET MISERES (21/07/11)

Publié le par rovahiga

REFLEXIONS

Dysfonctionnement de l’administration constate le service de renseignements financiers (SAMIFIN), un service spécialisé dans la traque du blanchiment d'argent et de collecte de renseignements pouvant intéresser le gouvernement sur la circulation de capitaux douteux. Première réaction, le SAMIFIN n’est-il pas concerné par les flux et reflux d’énormes sommes de devises nationales et internationales provoqués par le trafic de bois de rose ? Qu’en-est-il des capitaux qui circulent dans les comptes en banque de nos responsables étatiques ? Y-a-t-il eu des enquêtes sur les richesses étalées au grand jour par ces mêmes personnes (voitures des plus coûteuses, villas des plus luxes …) ? Etrange.

Mais  je voulais en venir au constat simple et logique qu’aussi riche que soit ce pays par ses produits miniers et autres, si nos dirigeants seront toujours aussi exécrables de par leur moralité, comment voulez-vous éviter le dysfonctionnement de l’appareil administratif ? Tant que nous avons une armée nationale qui mate le peuple au nom de la patrie, les institutions qu’il faut et même plus pour détourner richesses et lois, un président qui ne l’est pas, un premier ministre et des ministres qui régularisent les méfaits et fautes graves des dirigeants, des services qui sévissent contre les pauvres gens, des contrôleurs qui ne se contrôlent plus, des contrôleurs qui contrôlent les contrôleurs, des forces de l’ordre qui créent le désordre rien que par ordre …, ne rêvez pas et arrêtez de tromper le peuple !

 

rov@higa

 

POLITIQUE / VIE DE PARTI

Les fondements de la pauvreté de Madagascar

http://www.afriquinfos.com/articles/2011/7/21/brevesdafrique-183016.asp

ANTANANARIVO (Xinhua) - L'information diffusée récemment par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a fait état d'une plus flagrante pauvreté de Madagascar où elle est classée parmi les trois pays les plus pauvres du monde à côté de l' Afghanistan et d' Haïti en matière de malnutrition et de déscolarisation.

Plus de la moitié des 21 millions d'habitants à Madagascar, soit 50,5%, souffrent de malnutrition, selon le PNUD. De l'autre côté, l'Institut National de la Statistique (INSTAT) révèle dans ses dernières enquêtes que près de 70% de la population malgache vivent en dessous du seuil de pauvreté. Environ 7 personnes sur 10 n'ont pas  … (Suivre le lien)

 

Misère et pauvreté à Madagascar: SOS !

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=14137&Itemid=55

L’ONU demande à la communauté internationale plusieurs dizaines de millions de dollars pour venir en aide aux populations de la Corne de l’Afrique (Somalie, Kenya…), en danger de mort, à cause d’une grave sécheresse. On parle de 180 millions de dollars qui seront débloqués d’ici peu. Une initiative qui mérite d’être saluée  … (Suivre le lien)

 

Absent du pays : Andry Rajoelina à Paris

http://www.lexpressmada.com/absent-du-pays-madagascar/25583-andry-rajoelina-a-paris.html

C'est dans la discrétion que le président de la Haute autorité de la transition (HAT), Andry Rajoelina, a quitté le pays lundi dans la soirée. Un déplacement à l'étranger qui n'a fait l'objet d'aucune communication officielle. Des hauts responsables n'ont pas voulu se prononcer sur la question.

Interrogée sur l'endroit où se trouve actuellement le Président, Yvette Sylla a  … (Suivre le lien)

 

Andry Rajoelina à Paris: Toujours l’obscurité…

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=14138&Itemid=55

Visite de travail, voyage privé ou vacances ? C’est toujours l’obscurité en ce qui concerne le séjour d’Andry Rajoelina à Paris. Certaines sources indiquent que l’homme a tenté de solliciter un visa pour les Etats-Unis, mais que sa demande a été refusée. Son intention, outre-Atlantique, aurait été d’appuyer à New York la démarche de  … (Suivre le lien)

 

Confection et présentation des listes électorales : Le timing n’est pas respecté

http://www.madagascar-tribune.com/Le-timing-n-est-pas-respecte,16184.html

Le secrétaire exécutif de la CENI, Jean Victor Rasolonjatovo, a avoué devant la presse ce mercredi 20 juillet que le calendrier des travaux de saisie permettant la confection de la liste électorale n’a pu être observé comme il devait l’être le 20 juillet. Il admet que le délai d’un mois n’a pas été suffisant pour clore les opérations de  … (Suivre  le lien)

 

A l'aventure…

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19034:a-laventure&catid=44:chut

Finalement, le régime de la HAT et le gouvernement de transition font croire que l'on s'achemine vers des élections territoriales. Les chefs de partis proches de la présidence de la HAT multiplient les interventions médiatiques pour démontrer que les élections communales sont idoines et moins onéreuses car ce sont des  … (Suivre le lien)

 

Bois de rose : la HAT s’octroie une exception à l’interdiction d’exportation

http://www.madonline.com/article.php?article_id=4913&lang=fr&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MadagascarOnlineLePremierMagazineDactualitEnLigneSpcialisSurMadagascar+%28Madagascar+Online+%3A+Le+premier+magazine+d%27actualit%C3%A9+en+ligne%2C+sp%C3%A9cialis%C3%A9+sur+Madagascar%29

La saisie de bois de rose à Maurice en juin 2011 et le remue-ménage que cela a entraîné sur le plan social, politique et économique, a été un prétexte parfait pour lever à nouveau l’exportation. Andry Rajoelina souhaite mettre la main sur tous les stocks

de rondins saisis et les vendre au nom et au profit de l’Etat pour  … (Suivre le lien)

 

Trafic de bois de rose : Tension autour de la prison d'Antalaha

http://www.lexpressmada.com/trafic-de-bois-de-rose-madagascar/25587-tension-autour-de-la-prison-d-antalaha.html

Rebondissement dans l'affaire de bois de rose dans la région Sava. Des éléments de forces de l'ordre ont réagi après le placement sous mandat de dépôt de leurs compagnons.

Selon des témoins oculaires, quelques gendarmes, auxquels s'ajoutent quelques « gros bras » ont rejoint la prison d'Antalaha, très tôt hier matin. Ils ont réclamé une mesure concernant huit de leurs  … (Suivre le lien)

 

OPINION

J’ACCUSE !!!

A MADAGASCAR IL N’Y A QUE DEUX PROBLEMES : L’INTREPIDITE DES DIRIGEANTS ET LA FROUSSE DU PEUPLE MALGACHE

http://www.madagascar-tribune.com/A-MADAGASCAR-IL-N-Y-A-QUE-DEUX,16186.html

Cette intrépidité des dirigeants n’est que factice, car elle est soutenue par l’argent versé par des étrangers qui veulent défendre leurs intérêts à Madagascar. Ces étrangers, peu importe leur origine et leur nationalité, cherchent une certaine assurance en se réfugiant derrière des nationaux pour légitimer leurs activités au Pays. Des notables, des  … (Suivre le lien)

 

ECONOMIE

Samifin: Les dysfonctionnements de l'administration mis à l'index

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=14133&Itemid=55

Le service de renseignements financiers (Samifin), spécialisé dans la traque du blanchiment d'argent, tiendra une conférence de presse ce jour, au ministère des Finances et du Budget à Antaninarenina, pour étaler au grand jour les dysfonctionnements de l'administration publique. Et ce, en présence des directeurs des banques  … (Suivre le lien)

 

Ressources minérales : Les richesses créent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent

http://les-nouvelles.com/spip.php?article2193

Madagascar regorge de pierres précieuses ou semi-précieuses. Ce n’est plus un secret. Mais quand on avance qu’il y a de fortes chances qu’on puisse également y trouver des diamants, la question est toute autre.

Dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire de la faculté des sciences de l’université d’Antananarivo, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et le département des sciences de  … (Suivre le lien)

 

Carburant : Des stations-service fermées

http://www.lexpressmada.com/carburant-madagascar/25576-des-stations-service-fermees.html

La distribution de carburant n'est plus rentable. Certains gérants ont préféré abandonner et ont fermé leurs stations-service.

Des gérants forfaits. Une source sûre auprès des distributeurs de carburant révèle la fermeture de trois stations-service dans la capitale, depuis quelques semaines. Une quatrième est également en voie de  … (Suivre le lien)

 

Développement agricole : Ar. 8 milliards de l'AFD

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19029:developpement-agricole--ar-8-milliards-de-lafd&catid=35:economie&Itemid=61

L'agriculture constitue 26% du PIB national dans la mesure où 78% de la population active malgache vivent de la filière. Afin de soutenir l'agriculture à Madagascar, l'Agence Française de Développement (AFD) a accordé une subvention de 3 millions Euros soit près de 8 milliards Ar. Ce projet permettra de mettre en  … (Suivre le lien)

 

Affaire Sitram – Ecoprim : Le procès pour demain

http://les-nouvelles.com/spip.php?article2222

La bataille juridique opposant les héritiers de Herizo Razafimahaleo, dont son épouse Lantosoa Razafimahaleo et le PDS de la commune urbaine d’Antananarivo, Edgard Razafindravaha, continue. Une audience y afférente se tiendra encore demain au tribunal d’Anosy  … (Suivre le lien)

 

SOCIAL

Ankatso : L'université livrée à elle-même

http://www.lexpressmada.com/ankatso-madagascar/25578-l-universite-livree-a-elle-meme.html

L'électricité absente à Ambohitsaina, les étudiants ont été invités à se munir de torches pour éclairer les prises de notes. Les facultés ont sorti des groupes électrogènes pour la sonorisation.

Incroyable ! Du jamais vu ! Gênant! Ridicule ! Astucieux! Telles sont les premières réactions des étudiants en première année du département de Sociologie au sein de la Faculté de Droit, Économie, Gestion et  … (Suivre le lien)

 

Les épreuves du baccalauréat sont menacées de report

http://www.tananews.com/2011/07/les-epreuves-du-baccalaureat-sont-menacees-de-report/

Les différents responsables auprès de l’université d’Antananarivo ainsi que le ministère de l’Enseignement supérieur et des Recherches scientifiques tenaient à interpeller le régime de Transition quant à la coupure d’électricité au sein de l’université. Rappelons que la Jirama a décidé de suspendre l’approvisionnement d’électricité sur les  … (Suivre le lien)

 

Travail en Jordanie : Le ministère acquiesce l'envoi de 3 000 travailleurs

http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=19040:travail-en-jordanie-le-ministere-acquiesce-lenvoi-de-3-000-travailleurs&catid=46:les-autres-titres

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et des Lois sociales a donné son accord quant à l'envoi de 3 000 travailleurs en Jordanie suite à une mission concluante sur les lieux.
Une zone franche basée en Jordanie a besoin dans les semaines et les mois qui suivent de 3 000 travailleurs. En effet, une délégation de journalistes des média  public et privé, dirigée par un  … (Suivre le lien)

 

ICI ET LA

Indemnités du CT : un braquage en plein jour et aucun témoin

http://www.tananews.com/2011/07/indemnites-du-ct-un-braquage-en-plein-jour-et-aucun-temoin/

Le braquage du véhicule ayant transporté les indemnités des membres du Congrès de la Transition est survenu hier, vers les environs de 14 heures à Tsimbazaza, sur la voie reliant Ankadilalana au palais du Congrès. D’après les explications du chauffeur, un 4X4 Hyundai Galloper de couleur grise aurait barré la route à son véhicule devant  … (Suivre le lien)

 

 

Publié dans La Presse

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>